Partagez | 
 

 Stéphenia Harris. [VALIDEE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Stéphenia Harris. [VALIDEE]   Ven 6 Nov 2009 - 7:55

..:Votre identité:..



Photo:







Nom:
Harris, celui qui est marqué sur ma tombe... Pourtant ce n'est pas le mien. Enfin... J'ai oublié.

Prénom:
Moi, c'est Stéphenia. Enfin, je ne sais plus vraiment. Dans ma situation, je ne sais pas si on peut encore me donner un prénom. Je ne suis plus qu'une poussière, un fragment d'une chose cassée. Alors pourquoi me donner une identité? De toute façon, elle disparaîtrait avec tout le reste.

Surnom:
Aucun : n'en veut pas.

Age et date de naissance:
515 ans (03/04/1494.)

Sexe:
Féminin.

Nationalité:
Inconnue (oubliée).

Groupe sanguin:
Aucun sous la forme de spectre, O sous la forme angélique.

Race:
Angélique. Même si on pourrait plutôt prendre "esprit". Mais comme Stéph est condamnée retrouver son corps, ça n'aurait aucun sens.

Alignement:
Bon.

..:Votre vie à Heaven:..


Date d'arrivée dans la ville:
15/11/1680.

Métier:
Aucun.

Camp:
Indépendant.

Groupe de l'ombre:

Rang au sein de la résistance:


..:Technique de combat:..


Armes:
Un livre, quand je pourrais enfin l'attraper.

Pouvoirs:
- Soin.
- Contrôle des flammes.
- ?

Point fort et point faible:
Point fort : magie.
Point faible : force.

Technique de combat:
Magie et fuite...

..:Compétences:..


Force:1
Défense:1
Magie:31.
Endurance:1
Vitesse:1

..:Descriptions:..


Histoire:
La dernière chose que je je pus identifier, avant le cataclysme, ce fut juste... Une main. Juste une main, parfaite, droite, musclée, certainement blanche, peut - être bronzée... Peut - être pas. Je ne sais pas. Je ne l'ai pas vue tellement longtemps. C'était une grosse main comme on en fait depuis la nuit des temps. Rien qu'une main. Une main ordinaire. Une main gantée. Une main gantée de cuir finement ouvragé. Voilà ce qui restait de ma misérable vie de Gardienne isolée... Une main éclairée. Trop éclairée. Trop vivement. Une main tendue vers moi, dans les ténèbres.

...

Mais à qui appartenait - elle, cette main? Je n'en savais plus rien. Je ne savais plus. Je savais juste que c'était un espoir. Le dernier. Le seul raccord à la réalité. Une porte de sortie. Et puis la main tendue avait agrippé la mienne. Trop fort. Ca ne collait pas. Plus rien ne collait, ce n'était pas comme ça que ça aurait du se passer. J'avais tourné la tête, regardé autour de moi ce qui se passait... Tout s'effondrait. Il avait dit vrai. Tout disparaissait. Les murs se désagrégeaient lentement. Je voyais les morceaux flotter dans l'air et disparaître. Même l'air semblait disparaître. Ca ne faisait pas mal. Je ne me sentais pas affaiblie... Je ne sentais plus rien.

...

Et puis la main m'avait lâché. Elle m'avait abandonné à la noirceur des Ténèbres. Mes ténèbres. Je ne savais pas quoi faire, je préférais ne pas le savoir. Mais c'était horrible. Ma punition? L'exil. À moi les Ténèbres. J'en ferais partie intégrale. La seule chose qui me restait, c'était le Passage. Quand je vis la main disparaître, le Passage surgit dans ma tête. C'était là - bas que je pouvais trouver le salut. Je m'en étais approché. Je ne savais plus s'il y avait un sol. J'avais l'impression de voler, de ne pas avancer, mais mes pieds touchaient quelque chose de dur. Etais - je allongée, debout, assise? Nue, habillée ou même carrément désincarnée?

...

Je savais que je ne savais rien. Il n'y avait plus de lumière du tout. Je n'y voyais plus rien. Peut - être que j'étais au niveau du Passage entre les mondes. Peut - être pas. Je revoyais intérieurement la main. Une main qui m'avait lâchée. Une main qui m'avait abandonnée. Mais pire, c'était une main qui m'avait précipité dans ma peine. Je savais à peu près pourquoi. Mes Ténèbres avaient été forcées. Quelque chose en était sorti. Quelque chose d'horrible, d'atroce... Et je n'avais rien pu faire. Alors on me punissait. Moi qui avait certainement accepté le travail le plus craignos du monde, je faisais face, maintenant, à un maelström géant, parce que mon supérieur jugeait que les Démons étaient ma responsabilité...

...

Ma question préférée, depuis, c'est : pourquoi? Pourquoi m'a - t - on bannie? Pourquoi les Vadrouilleurs ne m'ont - ils pas encore retrouvée? Pourquoi avais - je vu une main? J'avais tout de même une théorie qui tenait la route quant au fait que mes Vadrouilleurs ne m'aient pas encore retrouvée. Enfin, j'en avais trois. La première, la moins probable, c'était qu'ils me laissaient en paix car j'avais été leur patronne. La deuxième, déjà moins tirée par les cheveux, était qu'ils ne savaient pas que j'étais sur leur territoire car j'étais peut - être dans le Passage. La troisième, c'était que je n'étais pas morte.

...

Si j'étais dans les Ténèbres, il y avait une raison. Peut - être qu'il y avait un problème et que les Ténèbres aspiraient tout, depuis qu'on les avait forcées, mais c'était très peu probable, et les Vadrouilleurs auraient disparu. Ils étaient là, justement pour finir d'attirer les âmes perdues, déchues, si les Ténèbres le faisaient seules, ils ne devraient pas être là. Mais ce que je supposais, c'était plutôt que mon âme était morte, mais que mon corps, gisait, quelque part, encore en vie. Sacrément amoché, mais encore en vie. Dans un coma, peut - être. C'était vraiment une situation étrange... Mais, de toute façon, vivante ou morte, maintenant, il n'y a plus rien autour de moi... Juste des cris, mais plus rien. Plus...

Rien.


Caractère:
Une mentalité d'Ange comme les autres. Mouton, j'ai toujours été douce. Et même maintenant, je ne pense même pas à haïr mes supérieurs. Quand j'aurais des réponses - si un jour on m'en donne - peut-être que je pourrais décider de devenir une âme damnée comme les autres. Mais à vrai dire, je ne tiens pas à faire la maligne. Je sais que si mon corps meurt, je suis perdue. Insouciante jadis, je ne le suis plus. Je sais la mort, et je ne tiens pas plus que ça à la connaître. J'ai peur, très peur. J'avais beau avoir des nerfs d'acier quand j'étais encore normale - pour décider de passer six mois par an dans un trou noir, fallait en avoir, des nerfs d'acier - maintenant je ne suis plus qu'une chose geignante qui voudrait juste un ami ou une chose près de moi. Je suis tellement désespérée que j'accepterais n'importe qui ou n'importe quoi. Une luciole, de la lumière, un chat, un chien, un homme, une démone... N'importe qui. N'importe quoi. Avec mon énorme manque affectif j'ai un gros problème existentiel. La chose qui est sortie de mes Ténèbres, je ne sais pas ce que c'est, je ne veux pas le savoir, j'en ai peur, mais surtout, je me demande si le monde entier est en danger à cause de mon incompétence...

Apparence physique:
Quel physique? Moi, je ne vois plus rien. Normal, je n'ai aucune lumière... Selon mes souvenirs - peut-être lointains, je n'ai plus aucune notion du temps - j'étais blanche. Blanche et pure, comme tout Ange soucieux de son image . Je n'ai pas d'ailes . Je passais la moitié de l'année dans les Ténèbres, alors forcément, je ne savais pas m'en servir. De taille plutôt moyenne, je portais des robes - d'ailleurs, l'ai-je encore, celle là? - de couleurs, légèrement resserrées en dessous de la poitrine avec plein d'accessoires. Souvenirs de ma famille. Mes cheveux, la dernière fois que je les ai vus étaient longs, avec une frange négligée, en bataille. Je portais des bracelets et autres bijoux anciens (du type égyptiens). Maintenant, on ne peut plus voir qu'un vague reflet de moi, la nuit, quand le Passage daigne s'ouvrir. Je ne suis plus incarnée (du moins pour le moment car je retrouverais mon corps au cours des RP's) donc on peut me passer au travers. Si vous, vous ne sentirez rien, moi, j'aurais mal. Je hais ça.

..:Préférences:..


Ce que votre perso aime:
En tant qu'ange non déchue (même si on pourrait penser que j'ai été bannie, personne n'est venu me le dire en face), je continue d'aimer les mêmes choses. La douceur, la pureté, tout ce qui rend joyeux. La vie quoi. Je pars du point de vue que la vie est belle, même quand elle est laide. Oh, je reste optimiste, même si les événements derniers m'ont rendue amère. Bien sûr, la vie a perdu une teinte chaleureuse à mon égard, mais je crois encore que tout peut s'arranger. Une auteur qui vivait il y a quelques siècles disait que même quand tout va mal, il faut continuer de souhaiter vivre des passions et donc vivre. Elle disait que les passions rendaient peut-être malheureux (exemple : mon boulot qui me fait désincarner) mais que c'était le seul moyen d'être heureux. Je la crois. Ce n'est pas en décidant de rien faire que les choses s'arrangent. J'aime aussi la lumière, même si la plupart du temps, quand je la vois, c'est la lumière de la lune. Elle reste douce et pure, en un mot : agréable. Et puis, je suis une fille, donc j'aime les trucs roses, les trucs sucrés, les peluches... Je dirais bien que j'aime les garçons, mais depuis... "L'Accident" j'en ai plus peur qu'autre chose...

Ce que votre perso n’aime pas:
Et bien entendu, par symétrie, je déteste le contraire. La nuit, le froid... Je n'avais pas peur, avant, quand j'avais mon corps, pourtant, si on regarde bien, c'était là que je craignais le plus de choses. On pouvait me tuer, me toucher, me blesser. Maintenant, on ne peut plus rien me faire, et pourtant, c'est depuis que j'ai perdu mon corps que j'ai peur. J'ai surtout peur des "Vadrouilleurs". Ils ne m'obéissent plus et s'il leur venait à l'esprit de me trouver, mon âme disparaîtrait aussi. Ca, ça me fait peur. C'est pour ça que je sors des Ténèbres dès que je peux, quitte à rester coincée dehors un jour. Et dernière précision : je hais les gants depuis un moment... Je me demande pourquoi.

Lien familiaux:
Aucun.

Animal possédé:
Aucun.

But:
Retrouver mon corps et avoir des explications.

Autres renseignements:
Aucun.

..:Renseignements complémentaires:..


Comment avez-vous découvert le forum?:
Double compte.

Votre niveau en RPG?:
Moyen.

Rang souhaité:
Penseuse des Ténèbres.

Quelle est la mascotte du forum?:
Vu par Ayu
Revenir en haut Aller en bas
Ayu Horrow
Prince psychopathe

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : de moyen à bon
Nombre de messages : 5694

Profil du personnage
Armes portées: Deux sabres noirs.
Pouvoirs maitrisés: Invocation (Sabres, quelques créatures à haut niveau); Explosion de tout ce qui est matière vivante; vitesse supérieuse à la moyenne (Ses stats vitesses sont multipliées par 1,5)
Particularités physiques actuelles: -

MessageSujet: Re: Stéphenia Harris. [VALIDEE]   Ven 6 Nov 2009 - 9:33

Bon et bien validé. Le caractère n'est pas complet mais comme l'essentiel y est il n'est pas utile de rajouter des lignes juste pour faire du texte.

Je te valide donc et comme dit sur d'autre fiche t'épargne le blabla d'arrivée que tu connais déjà.

Bon jeu avec ce nouveau perso qui me semble intéressant ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/ayu-l-esprit-psychop
 
Stéphenia Harris. [VALIDEE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Husky harris se confie
» notre petite collection
» Océane Romanea ~ Qui as dit que j'étais pas déjantée ? [VALIDEE]
» Ariane. [Validee]
» Sonrisa Del Sol [VALIDEE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven... La ville maudite... :: Archives des présentations persos-
Sauter vers: