Partagez | 
 

 Un nouveau colocataire [3/12]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Miyoko Hatano
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 359

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Jeu 7 Jan 2010 - 20:26

Miyoko n'avait pas trop fait attentions à chacune des réponses du jeune garçon, bien qu'il l'ait remercié et qu'il ait trouvé enfantin d'avoir peur des fantômes, elle n'avait pas vraiment réagit. Elle l'avait écouté c'est sûr et d'ailleurs elle espérait ne jamais croiser un esprit errant avec Alex, car à coup sûr elle agirait comme une 'trouillarde' et ce n'était pas ce qu'elle voulait montrer à ce gamin. C'est vrai que c'était peut-être stupide d'avoir peur des fantômes... mais bon. Quoiqu'il en soit, après lui avoir lancé tous ces regards interrogateurs elle reprit vite la route et emmena le petit Alex jusque devant un grand bâtiment. Il ressemblait à un immeuble si on pouvait dire, plus propre que ceux qu'on offrait gratuitement aux squatteurs sans domicile. Pour une squatteuse, elle avait trouvé leur petit appart tout mignon, mais après avoir vécu dans une grande maison, elle était bien heureuse de partager un grand studio plutôt qu'un autre appartement en ruine..

« La classe hein. Rien à voir avec une maison hantée. »

Alex avait l'air de bien apprécier l'endroit, fallait dire que c'était très jolie.. mais bon, c'était le quartier général de la Résistance mais il pouvait tout de même rivaliser avec les beaux quartiers riches, que oui. Miyoko s'empressa d'entrer à la suite de l'enfant, il faisait nettement plus chaud et Miyoko soupira de soulagement. Une minute de plus dehors et elle aurait été congelée sur place. Elle conduisit son cousin jusqu'à chez elle, du moins c'était ici qu'elle habitait, mais elle n'était qu'une colocataire. Le(s) propriétaire(s) était absent, mais Miyoko ne s'attendait pas à l'y retrouver puisque c'était justement parce qu'elle était seule qu'elle était sortie. Quoiqu'il en soit la première chose qu'elle fit en entrant fut de retirer le double manteau de Alex, il n'en avait certes plus besoin maintenant.

« Je te laisse visiter. Mais un nouveau problème se pose.. où vas-tu dormir ? »

Même si elle posait la question à haute voix, elle lui était plus destinée qu'à Alex. Elle s'inquiétait d'où Alex dormirait alors qu'elle devrait craindre les réactions de ses amis. Elle ne pouvait pas envoyer Alex à la rue tout de même, mais devait maintenant prendre sa responsabilité. Si on peut dire. Elle alla s'affaler sur le canapé, observant ce que faisait Alex tandis qu'elle se demandait s'ils resteraient seuls longtemps. Peut-être Sey rentrerait-il au soir, ou même Ayu qui sait.

......................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/miyoko-hatano-valide
Alexis Carson
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 48

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Ven 8 Jan 2010 - 10:43

Pour sur que l'endroit n'avait rien d'une maison hanté... Surtout que dans le cas contraire le discours du gamin sur sa maturité face aux fantômes aurait peut-être changé. Je dis bien peut-être.

Une fois entré dans le studio, le gamin resta silencieux, admirant la pièce où, si il avait bien compris, il allait désormais vivre. Bien qu'agencé de façon plus simple que le reste du bâtiment, l'endroit était agréable et propre. Bien sur ça ne l'empêcherait pas de regretter l'appartement où il avait grandit et surtout sa chambre mais il était bien tombé en préférant sa cousine à la rue...

Cette dernière lui enlevait finalement le manteau prêté un peu plus tôt. Une fois celui-ci enlevé le gamin retira le sien, laissant choir le sac à dos qui contenait les quelques affaires qu'il avait emporté à ses pieds. Son bonnet lui en revanche resta planté sur sa tête. Il était à peu près sur que Miyoko n'avait pas encore remarqué qu'il n'était pas humain, il tenait donc à lui cacher autant de temps que possible bien qu'il ait chaud avec ce truc sur la tête et surement l'air ridicule...

Ramassant ses affaires dont-il ne savait que faire le jeune garçon rejoignit Miyoko, sans s'assoir toutefois sur le canapé dans lequel elle s'était affalée. C'est que malgré son fort caractère et l'invitation à visiter il ne se sentait pas très à l'aise ici. Ça lui passerait mais en attendant il passait plus pour une souris effrayée qu'autre chose...

Miyoko, elle, s'interrogeait sur l'endroit où il allait bien pouvoir dormir... Le gamin balaya la pièce encore une fois du regard... C'est sur que l'endroit n'avait pas été prévu pour l'accueillir, pourtant Miyoko avait accepté de l'emmener, elle n'allait pas changer d'avis maintenant?


-Je peux dormir n'importe où... Même parterre si il faut...

Dit-il d'une voix tremblante et un peu trop rapide pour ne pas trahir les craintes du jeune garçon. Pourtant il n'était guère emballé à l'idée de dormir sur le sol, même si celui-ci était recouvert d'une épaisse moquette dans les même tons rouges sombres que le reste du bâtiment...

Alors qu'il fixait la jeune fille d'un air suppliant mêlé de crainte, la porte derrière lui s'ouvrit, laissant passer un jeune garçon vêtu d'un long manteau noir dont la présence mit tout de suite mal à l'aise l'enfant sans qu'il sache pourquoi...


[Arrivée de Ayu XD]

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/alexis-carson-validee-t19
Miyoko Hatano
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 359

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Ven 8 Jan 2010 - 19:34

Miyoko était occupée à réfléchir à deux ou trois points concernant l'arrivée de Alex dans sa vie, si c'était une bonne chose qu'il ait choisit de vivre avec une cousine qu'il ne connaissait pas plutôt qu'à l'orphelinat. Fallait dire que Miyoko n'était pas super douée avec les enfants et il y aurait forcément des jours où elle ne serait rien d'une gentille cousine... mais il avait retourné presque toute la ville pour retrouver la seule membre de sa famille encore vivante et habitante de Heaven, alors quitte à choisir c'était mieux la famille hein. Un soupir. Le petit Alex brisa alors le silence en se proposant pour dormir par terre s'il le fallait, Miyoko ne comprit pas tout de suite pourquoi il lui parlait de dormir.. jusqu'à ce qu'elle se souvienne avoir penser à haute voix quelques minutes plus tôt, elle sourit et appuya sa tête contre le dossier du canapé, admirant le plafond qui était d'un blanc.. blanc.

« T'en fais pas, au pire je dormirai ici s'il le faut. Dit-elle en tapant sur le canapé. Ce serait immoral de te laisser dormir n'importe où après plusieurs jours passés dehors. Je ne suis pas aussi cruelle.. »

A la fin de son petit discours de générosité envers le petit, elle redressa la tête pour le regarder car visiblement il faisait de même, la fixant d'un air.. qui le rendait plus mignon qu'il ne l'était déjà. Il n'était pas son cousin pour rien, même s'il ne lui ressemblait pas du tout x]. Héé...elle ne vantait pas sa beauté voyons, elle n'en avait rien à faire à vrai dire, elle pensait juste à ce moment là que Alex était malgré tout un enfant mignon. Ce qui la gênait un peu était qu'il semblait déterminé à garder son petit bonnet sur la tête, il avait encore froid ? Les enfants étaient peut-être plus frileux qu'elle ne le pensait. Alors qu'elle allait se lever pour aller vérifier la température de la pièce, la porte s'ouvrit pour laisser entrer cette petite chose rousse vêtue de son manteau noir. Ayu.. il était brun, mais Miyoko trouvait qu'en rapport à Sey et Alex qu'elle avait en face d'elle, il tournait plus autour du roux et zut, elle disait ce qu'elle voulait.

« Je ne t'attendais pas si tôt, passé une bonne journée ? »

Dit-elle en haussant la voix pour s'assurer qu'Ayu l'entende, il avait sans doute vu Alex et Miyoko devrait s'expliquer dans moins d'une minute. Elle prit l'initiative de se lever et d'aller se mettre devant Alex sur lequel elle posa les deux mains sur ses épaules, le retournant d'un geste vif face à la porte ...ou plutôt à Ayu qui avait déjà parcouru un mètre ou deux dans la pièce. Avant qu'il n'ouvre la bouche pour en sortir des paroles désagréables ou du genre "c'est qui ?" elle parla la première. Elle avait la voix légèrement tremblante, parce qu'elle n'avait pas plus réfléchit que ça en invitant cet enfant à vivre avec elle, ou plutôt en acceptant sa demande.

« Ayu voici Alexis, mon cousin. Alex voici ...Ayu, un de mes colocataires.. Elle se mordait la lèvre inférieure, inquiète de comment réagirait Ayu. Même si lui il devait s'en ficher.. peut-être, on l'espérait *zbaf*. Il errait dans la rue à ma recherche depuis que sa famille est morte et euh... il m'a presque imploré tu vois et euh... on aide les gens ici non?! Alors on le garde! Fouh... je m'emballe. »

Elle s'emballait même un peu trop. Elle n'avait pas besoin de se justifier devant Ayu après tout, ce n'était pas lui qui la sermonnerait de toute les façons, il n'avait jamais jugé ses choix jusqu'ici si je me souviens bien. Enfin au bout d'une minute de silence elle lâcha l'enfant et s'arrêta à mi-distance de Ayu et de Alex.

......................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/miyoko-hatano-valide
Ayu Horrow
Prince psychopathe

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : de moyen à bon
Nombre de messages : 5694

Profil du personnage
Armes portées: Deux sabres noirs.
Pouvoirs maitrisés: Invocation (Sabres, quelques créatures à haut niveau); Explosion de tout ce qui est matière vivante; vitesse supérieuse à la moyenne (Ses stats vitesses sont multipliées par 1,5)
Particularités physiques actuelles: -

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Ven 8 Jan 2010 - 20:21

Ayu était passablement endormi quand il poussa la porte. Aussi ne distingua-il pas tout de suite Miyoko, quant à son protégé il ne l'aperçut que quand la jeune fille le lui présenta de façon assez brusque.

-J'ai passé la journée à dormir, Sey refusait de me laisser son corps, trop occupé à draguer cette minette blonde sans doute...

Bien sur il n'y avait jamais eut de blonde dans l'histoire, mais Ayu ne connaissait que trop bien la jeune fille... Soit elle allait s'énerver et faire la tête au pauvre Sey qui ne comprendrait pas pourquoi, soit elle comprendrait que Ayu racontait n'importe quoi comme à son habitude... Ce dont l'esprit se fichait pas mal... Miyoko n'avait encore jamais réagit avec lui comme elle faisait avec Sey, en fait peu de personne osaient le faire...

Tandis que la jeune fille s'emmêlait dans ses explications, l'esprit fixa son regard sur le gamin... Il tombait très mal celui-là... Ayu s'ennuyait, il avait besoin de s'amuser aux dépens de quelqu'un d'autre et pourquoi sortir quand une victime vous était servie sur un plateau d'argent? Sans compter que celle-ci était un enfant fragile et peut-être impressionnable...


-Enchanté Alex...

Dit-il d'un ton moqueur tout en fixant le gosse avec plus d'intensité encore. Miyoko elle, continuait de s'empêtrer dans ses excuses. Ayu n'en avait que faire, après tout lui se fichait pas mal qu'un gosse vienne partager leur vie, il n'aurait qu'à le fuir s'il était trop bruyant ou collant mais en fait pour l'instant le gosse n'avait pas ouvert la bouche. Timide? Ayu allait en profiter.

L'esprit sortit de la poche de son manteau un couteau dont l'utilisation première était le découpage des grosses pièces de viandes. Celui-ci était
particulièrement bien affuté et les taches sombres sur la lame indiquait qu'il avait déjà servit. Alors que Miyoko s'était éloignée du gosse, surement inconsciente de ce que l'esprit voulait lui faire Ayu s'était approché puis caressa la joue du gosse avec le plat de la lame, souriant de le voir pâlir et se figer face à lui.

-Un cousin, hein? Ou bien un profiteur qui se fait passer pour un cousin...?

Dit-il tout en tournant autour du gosse comme un prédateur autour de sa proie. Finalement il se désintéressa de cette dernière pour se tourner vers Miyoko qui en toute logique devait avoir vu ce qu'il faisait subir au pauvre gamin.


-Ton... Cousin commença-il avec une pointe de mépris lorsqu'il prononça le dernier mot. n'est pas humain, pas plus qu'il n'est un esprit ou un possédé... Je vote pour le faire avouer son mensonge sous la torture...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/ayu-l-esprit-psychop
Miyoko Hatano
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 359

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Sam 9 Jan 2010 - 14:35

Ayu n'avait pas l'air en super forme quand il entra, pourtant Miyoko lui présenta l'étranger sans attendre qu'il ne le remarque. Avant ça elle lui avait demandé s'il avait passé une bonne journée et il avait commencé par y répondre. Cela dit sa réponse allait pour déplaire à notre miss bulldozer, même si elle avait promit de ne rien détruire de ce qui se trouvait dans ce studio et elle tiendrait sa promesse, du moins elle essayerait! Il arriverait forcément un jour où elle casserait quelque chose, même par accident.. ça arrivait à tout le monde d'être maladroit. Quoiqu'il en soit elle ne savait plus si elle devait croire ou non le fait que Sey se soit arrêter pour draguer une "minette blonde" et même si une conne pareille avait croisé leur route, elle était presque sûre que Sey n'aurait rien fait... n'est-ce pas ? D'une certaine façon elle n'aimait pas savoir Sey en charmante compagnie, mais malgré cela elle ne disait jamais rien et feintait l'indifférence.

« J'espère qu'il a au moins obtenu son numéro, quel piètre dragueur il serait! »

En somme elle ne le croyait pas tant que ça, mais si effectivement Sey avait vraiment obtenu un numéro de portable, elle ne serait pas aussi calme qu'actuellement. Elle passa très vite à autre chose, tout comme Ayu d'ailleurs qui "saluait" le petit nouveau, s'approchant dangereusement de lui lorsque Miyoko lâcha prise et s'éloigna pour aller s'adosser au mur d'en face. Ayu tenait un gros couteau dans la main, il avait l'air d'un boucher meurtrier comme ça... oh pauvre Alex, elle avait oublier de l'avertir sur la petite particularité de son colocataire. Ayu se mit alors à passer lentement le plat de la lame sur les joues du jeune garçon, il pâlit au simple contact froid de cette affreuse arme tandis que Miyoko se retenait de rire. Elle soupira également, Ayu ne changerait jamais et elle savait que ramener Alex ici n'était pas une super idée, pour l'enfant du moins! Elle se doutait bien qu'il s'en servirait d'amusement, Miyoko ne bougeait toujours pas de sa place et elle se demandait bien ce que pouvait penser Alex, celui-ci demeurait silencieux et il y avait de quoi.. Ayu avait fini par lui poser une question indirect, mais l'enfant ne répondait toujours pas et à vrai dire, on attendait aucune réponse ici. Pourtant Miyoko fit la porte-parole et répondit à sa place.

« Il connaissait mon nom, je ne pense pas qu'il m'ait menti. »

Et puis elle tourna les yeux vers l'enfant et de nouveau vers Ayu, un petit sourire ornant son doux visage.
Je suis en avance, mais voilà ton cadeau de Noël, un nouveau jouet! Elle regarda de nouveau le garçon en lui tirant la langue. Je plaisante, mais j'aurais dû te prévenir sur le fait que.. Ayu est un peu ..spécial, tu en fais l'expérience. »

Pauvre petit, il devait se demander dans quelle "famille" il avait atterri, sa cousine avait de drôle de fréquentation pour une jeune fille. Des cheveux violet et un saccage à l'église, pas de doute elle n'était pas très nette! Et puis Ayu laissa enfin le gosse tranquille en se tournant vers la jeune fille, l'avertissant du fait que son cousin n'était pas humain, ni même un esprit ou un possédé. Ayu ne se trompait jamais alors pour sûre elle le croyait, elle s'était douté de quelque chose depuis qu'il lui avait dit devoir éviter les soldats, mais il avait l'air plutôt normal alors elle n'avait rien remarqué. Encore maintenant elle se demandait bien ce qu'il était vraiment et quoique ce soit elle ne ferait pas de différence, je pense.. certes elle aurait un petit problème à l'apprécier s'il était un suceur de sang, mais il n'en était pas un et ça elle en était certaine. Lorsqu'Ayu parla de torture elle daigna enfin lever son popotin pour se rapprocher du garçon et lui sourire, quant à Ayu elle lui fit un "non" avec son index.

« Laissons-le plutôt s'exprimer.. je suis sûre qu'il n'osera plus me le cacher maintenant n'est-ce pas ? Dit-elle en posant son index sur le front du petit, élargissant son sourire. Auquel cas Ayu saura te tirer les vers du nez mon petit Alex. »

Difficile de dire si elle plaisantait, mais je pense qu'elle ne laisserait pas Ayu le torturer pour si peu. Elle commençait à se demander si le bonnet était là pour quelque chose ou s'il avait juste oublié de l'enlever, quoiqu'il en soit elle remontait lentement son doigt jusqu'à celui-ci sans rien faire de plus.

......................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/miyoko-hatano-valide
Alexis Carson
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 48

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Sam 9 Jan 2010 - 20:23

Alex se tourna vers le nouvel arrivant, se demandant s'il allait accepter avec facilité sa présence ici... Miyoko le lui présenta sous le nom de Ayu. Ce dernier le détaillait avec froideur, répondant par une formule de politesse toute faite d'un ton monocorde...

Bien que le jeune homme ne lui accordait aucune sympathie, le gamin s'apprêta à lui répondre poliment, soucieux de lui faire aussi bonne impression que à sa cousine. Il n'avait pas encore ouvert la bouche que l'adolescent sortait un couteau de boucher de sa poche... Le gamin demeura muet, fixant la lame qui semblait avoir déjà servie. Inquiet il n'osa pas demander si le sang qui la tachait était celui d'un humain (ou autre créature humanoïde) ou bien si le dénommé Ayu s'était taillé une cote de bœuf crue avant de venir...

La lame glacée vint caresser le visage du gamin. Ce dernier retenait son souffle, s'attendant à chaque instant à sentir la morsure du couteau entaillant sa chair... C'est avec un soupir soulagé que l'enfant vit l'arme s'éloigner de son visage... Ayu posait maintenant l'une de ces questions qui ne sont destinés à personne mais qui appellent à recevoir une réponse... La gorge nouée, l'enfant se trouva incapable d'articuler la moindre parole... Il fut donc soulagé en entendant Miyoko qui prenait sa défense. C'était une chance qu'elle le croie d'ailleurs, car il aurait bien été incapable de prouver sa bonne foi autrement...

La jeune fille le prévint également des penchants de son étrange colocataire... C'était bien tard pour ça... Alex avait bien compris que l'autre était un cinglé doublé d'un psychopathe... Tout de même... Le fait que Miyoko habite avec ce genre de dingue voulait-il dire qu'elle était aussi dangereuse que lui? Alexis allait s'y reprendre à deux fois avant d'oser élever la voix contre sa cousine...

Si Miyoko le croyait, Ayu lui le menaçait de torture et pour cause, il avait dieu sait comment senti qu'il n'était pas humain... Les larmes montèrent aux yeux de l'enfant qui les refoula presque aussitôt bien qu'il se douta qu'il y ait peu de chance qu'elles soient passées inaperçu... Il était hors de question qu'il ne se mette à pleurer comme un bébé devant son bourreau... S'il était lâche il n'en demeurait pas moins orgueilleux.


-Je... Je n'ai pas menti!!!!

Dit-il d'une voix d'abord tremblante puis de plus en plus ferme... C'est avec un air de défi qu'il continua:

-C'est ma mère qui n'était pas humaine, mais mon père était bien un humain...

Son regard croisa celui de Ayu qui le fixait avec intensité. Sa determination flancha et son regard frôla à nouveau le plancher... Il se décida à avouer son mensonge à Miyoko, juste au cas ou en venant à l'apprendre elle décidait de le donner en pâture à cet Ayu...

-J'ai sept ans et demi, presque huit, je suis un hybride mais je n'ai pas menti, sinon j'aurais été chez des gens qui voudrait adopter un enfant...

L'enfant était un peu gêné de devoir avouer son mensonge alors que Miyoko semblait le défendre même un peu... Surprenant son geste vers son bonnet il se défit de celui-ci, se doutant que sa nature ne resterait plus secrète très longtemps... Maintenant ces deux là pouvaient voir ses oreilles de chat, de même couleur que ses cheveux, presque plaquées sur son crane en signe de contrariété...

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/alexis-carson-validee-t19
Miyoko Hatano
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 359

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Mar 12 Jan 2010 - 19:06

Miyoko titillait le jolie bonnet de l’enfant, attendant patiemment qu’il leur révèle « qui il était réellement », bien que sincèrement elle ne ferait pas la différence quoiqu’il leur dise. D’accord qu’elle n’agirait pas de la même manière s’il était un démon ou un vampire, mais s’il était de ces catégories là, il n’aurait rien gagné à vivre avec une humaine. Et puis Miyoko n’était qu’une « combattante » parmi d’autres, elle n’était en aucun cas un des piliers important de la Résistance, Alex ne pouvait connaître son nom par le biais de celle-ci, ni même de l’Ombre, alors il n’était ni un résistant ni un ennemi. Miyoko lui faisait plus ou moins confiance car elle avait l’impression que cet enfant lui ressemblait en certains points, il n’avait pas l’air d’un violent, mais je n’ai pas dit « en tout point ». Elle se redressa et lança un regard interrogateur à Ayu, se demandant s’il avait déjà deviné ce qu’il était ou si, tout comme elle, il attendait impatiemment la révélation. L’accusé commença très fort en criant qu’il n’avait pas menti, notre demoiselle avait bien envie de lui dire « tout doux mon petit » mais le laissa finalement continuer dans son élan. Il poursuivit avec des arguments comme quoi il était à demi humain et que seule sa mère ne l’était pas. Pour ça elle le croyait puisque sa propre famille était humaine à 99%, son oncle ne pouvait être qu’un humain lui aussi et donc son « fils », l’était en partie. Il avait au moins cette part d’humanité que beaucoup n’avaient plus ou jamais eu…

Sa voix avait d’abord été tremblante et ses yeux étaient devenus larmoyants l’espace d’un instant, mais elle reconnut bien là l’orgueil d’un petit garçon lorsqu’il s’empêchait de déverser une seule larme. Un petit sourire ornait ses lèvres lorsqu’il fit enfin ses révélations sous les oreilles attentives des deux adolescents. Il fit d’ailleurs une révélation à laquelle Miyoko ne s’attendait, il lui avouait n’avoir que sept ans et demi … Sept ans et demi.. sa voix résonnait encore dans sa tête quand elle repensait finalement à quelques minutes plus tôt, quand il eut failli se mettre à pleurer et qu’elle avait trouvé l’enfant « bébé » de pleurer à cet âge, soit dix ans. En y repensant, sept ou dix, c’était plutôt jeune et Miyoko repensa également au comportement de Ayu, lui il était comme ça avec personne de tout âge alors elle n‘y faisait pas attention et bien qu’elle le laisserait embêter Alex s’il le voulait, elle n’aimerait pas aller jusqu’à le traumatiser et qu’il n’en dorme pas la nuit…hé elle voulait dormir, pas s’occuper de bercer un petit ou de lui servir de doudou! Encore une fois elle se cherchait une excuse mesquine, elle restait sur ses positions, elle n’appréciait pas les enfants et ne les trouvait…pas si mignons à l’intérieur, bien qu’elle devait avouer que sans son bonnet, Alex était encore plus irrésistible. C’était parce qu’elle était une fille qu’elle le trouvait aussi « mignon » ? Ayu ? Non mais elle…c’était un cas à part (xD).

Alex avait lancé un regard à cette dernière personne avant de baisser les yeux au sol et de retirer son petit bonnet, dès lors Miyoko était venu s’accroupir devant lui, à sa hauteur pour le fixer de ses yeux rougeoyants. Elle redressa d’abord le visage de l’enfant, étirant ses lèvres pour lui sourire et déposant son autre main sur sa chevelure sombre & soyeuse. La caresser et effleurer ces deux petites choses douces qu’avaient en général la plupart des animaux, elle avait l‘impression de caresser un véritable chat, même si elle préférait les chiens elle n‘avait rien contre eux et les appréciait tout autant. Elle détacha ses yeux d’Alex pour regarder Ayu, l’air désespérée et coupable à la fois, ce n’était pas moral de faire pleurer un petit garçon.


« Regardes! ses oreilles sont plaquées, tu l’as traumatisé! Je ne savais pas qu’il était si jeune …prend un couteau de couvert la prochaine fois. »

Dit-elle en rigolant et puis elle redirigea son regard vers Alex, un grand sourire ornant son visage, un sourire qui se voulait rassurant et chaleureux tout plein. Elle ne savait pas si les Nekos étaient vraiment pareils aux chats parce qu’elle commençait à lui chatouiller l’arrière des oreilles…les chats adoraient, mais peut-être pas lui. Soit, elle s’arrêta presque aussitôt et se redressa, tapotant gentiment sur le crâne du petit comme le geste qu’avait souvent un père envers son fils.

« N’aies pas trop peur de Ayu, il n’est pas méchant au fond, enfin ça c’est parce que tu es mon cousin et que…s’il te touche, je le frapperai pour la première fois en moins de deux ans. »


Elle s’adressait à Alex et à son cinglé d’ami qu’était Ayu. Si elle ne se trompait pas, elle ne l’avait encore jamais frappé plus fort qu’un câlin *sort*. Il était le seul sur qui elle n’avait jamais levé la main et même s’il était parfois source d’ennuis, elle ne martyrisait que les autres… que ce soit des objets ou être vivants. x3

......................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/miyoko-hatano-valide
Ayu Horrow
Prince psychopathe

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : de moyen à bon
Nombre de messages : 5694

Profil du personnage
Armes portées: Deux sabres noirs.
Pouvoirs maitrisés: Invocation (Sabres, quelques créatures à haut niveau); Explosion de tout ce qui est matière vivante; vitesse supérieuse à la moyenne (Ses stats vitesses sont multipliées par 1,5)
Particularités physiques actuelles: -

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Mer 13 Jan 2010 - 11:33

Comme l'avait prévu Ayu en inventant cette petite histoire, Miyoko n'appréciait guère l'idée que Sey puisse batifoler avec d'autres demoiselles. L'esprit eut un petit sourire, elle se montrait possessive alors qu'elle même ne faisait rien pour le retenir, mais après tout c'était mieux ainsi. La jeune fille lui posa une question ensuite, Ayu était pourtant sur que l'indifférence qu'elle manifestait était feinte, aussi répondit-il d'une voix amusé, guère lassé de ce nouveau jeu.

-Elle lui à donné et tu n'imagine même pas où elle lui à écrit... Je comprends bien qu'ils n'avaient pas de papier mais quand même...

Le sous-entendu était sans doute trop gros pour que Miyoko ne l'avale, mais après tout connaissant Sey elle devait bien se douter qu'il ne draguait pas à tout va... De plus les jeunes blondes stéréotypées n'auraient jamais survécus assez longtemps à Heaven pour se faire draguer...

Miyoko était déjà passée à autre chose, défendant son prétendu cousin. Ayu lui l'observait en silence, ravi de voir qu'il pouvait lui inspirer de la peur, c'est que avec son physique frêle il ne pouvait guère qu'effrayer les enfants, bien qu'il puisse aussi avoir le dessus sur une bonne partie des adultes, mais ça c'était plus fatiguant car son apparence à elle seule ne suffisait pas.

Le gamin s'expliquait, tantôt agressif, tantôt timide. Il faillit même pleurer mais réussit à lutter contre ses larmes. L'esprit, lui, ne trahissait pas la moindre expression sur son visage jusqu'à ce qu'ils aient le fin mot de cette histoire. Ainsi donc le gamin était bien le cousin de Miyoko bien qu'il ait reçu de sa mère du sang de neko au vu des oreilles pointues qui se dressaient sur son crane... L'esprit ne disait toujours rien, toutefois il ne doutait plus du gosse, si Miyoko croyait en ses paroles ça lui suffisait.

Il se dirigea finalement vers le gosse et déposa le gros couteau de cuisine entre ses mains avant de se diriger vers le frigo d'où il sortit un soda puis vers le canapé...


-Cadeau, ça pourrait te servir un jour...

Une certaine façon de dire qu'il acceptait le gosse bien que celui-ci n'avait pas intérêt à l'asticoter de trop prêt s'il tenait à sa vie. L'esprit ouvrit la canette et bu un peu de sa boisson tout en observant Miyoko... Celle-ci ne semblait pas trop gênée par la vraie nature du gosse, elle semblait même le trouver très mignon vu qu'elle le cajolait comme un petit animal. Ayu eut un sourire, le gamin n'apprécierait surement pas. Il n'avait rien d'un adorable chaton et surtout pas le caractère... La jeune fille lui reprochait de l'avoir traumatisé, Ayu eut un sourire, il avait plutôt l'impression d'être resté soft lui...


-Un couteau de couvert? Bonne idée, moins le couteau est affuté et plus la douleur est grande...


Et oui, incapable de se montrer gentil, mais passer pour un gros sadique faisait parti du jeu...


-Si tu veux me frapper tache que je ne me relève pas, car moi je ne te louperais pas...


Cependant la phrase avait été dite avec davantage d'automatisme que de hargne, Ayu ne frapperait sans doute pas Miyoko bien qu'il ne se laisserait pas non plus toucher.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/ayu-l-esprit-psychop
Miyoko Hatano
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 359

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Mer 13 Jan 2010 - 14:39

Pour éviter de montrer son intérêt certain pour Sey, elle avait machinalement demandé s'il y avait un numéro de téléphone qui s'associait aux paroles de Ayu, mais il enchaîna avec des bêtises encore plus grosse que la précédente, levant complètement le doute sur cette histoire. Ayu l'avait encore inventé de toute pièce pour s'amuser des réactions de Miyoko, cette dernière se faisait toujours avoir dès les premières secondes et ça l'énervait d'être aussi impressionnable. M'enfin bref, elle passa vite à autre chose en s'occupant du petit Alex. Celui-ci devait avouer qu'il n'était pas entièrement humain et il le fait au bout de quelques secondes, il avait suffit d'un bon gros couteau et d'une personne comme Ayu.. Celui-ci n’avait pas cherché à intimider davantage le gamin et lui remit entre les mains le jolie couteau qu’il avait rapporté, Miyoko n’avait l’air guère choqué depuis le début, disons que plus rien ne l’étonnait venant de Ayu et qu’elle l’appréciait tel qui l’était. Il partait se servir un coca dans le frigo et revint s’installer sur le canapé en précisant que le couteau était un cadeau. Enfin oui…si on veut, c’était une façon de dire qu’il l’acceptait sans ronchonner car elle doutait que son cousin se serve de ce merveilleux ustensile de si tôt, ainsi elle le lui prit gentiment des mains et alla le poser dans l’évier de la cuisine.

« Ça ne te fais rien si je le confisque? Okey. »


Et puis elle ouvrit à son tour la porte du frigo et se servit une petite brique de jus de pomme et referma doucement la porte…il y avait des jours où cette porte était brutalisée par notre demoiselle qui ne voyait pas en quoi elle était « brutale ». On était parfois bien obligé de forcer un peu pour fermer les portes de frigo…ou pas, mais tant pis que voulez-vous que je vous dise! Elle plantait une paille dans sa petite brique quand Ayu parla du couteau de couvert, idée que lui avait suggéré la jeune fille qui le regardait, revenant auprès de Alex qui ne faisait pas grand-chose. Elle était presque sûre qu’en vue de son caractère, il oublierait vite cette menace et serait enfin à l’aise et ferait comme chez lui. Car maintenant c’était aussi chez lui, Sey hébergeait du monde dis donc… Miyoko agissait sans permission, mais elle était d’abord plus vieille que lui et pis, il lui avait dit mot pour mot que c’était chez elle aussi à présent, alors elle ne s’inquiétait pas des réactions de Sey. Il n’y avait plus qu’à espérer qu’il n’ait pas une aversion pour les enfants, ça serait assez embêtant.

Elle écoutait Ayu qui lui donner maintenant un avertissement, ce fut avec le sourire aux lèvres qu’elle tendit la brique de jus de pomme vers Alex, elle lui proposait une sorte de goûté mais s’il refusait elle ne s’en priverait pas, s’il acceptait alors tant mieux. Ayu finit avec un « je ne te louperais pas » et Miyoko élargit davantage son sourire en allant s’appuyer contre le dossier du canapé. Selon Ayu elle devrait le frapper jusqu’à le mettre à terre pour éviter ses foudres, décidément elle adorait vraiment le tempérament du jeune homme! Il était vraiment... quelqu’un de spécial, elle avait rarement rencontré des « psychopathes » dans son genre, la plupart la prendrait plutôt pour cible ou l’ignorerait tout simplement.


« Hai hai, petit sadique. »


Elle n’aurait jamais à s’en faire de toute façon puisqu’elle ne le frapperait jamais (à espérer du moins), elle ne prenait donc ses paroles qu’à la rigolade. Elle se rendit compte qu’elle avait toujours la brique de jus dans ses mains et qu’elle avait comme zappé le petit Alex. Ainsi elle tendit de nouveau son bras vers lui.

« C’est pour toi, prends. »

......................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/miyoko-hatano-valide
Alexis Carson
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 48

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Mer 13 Jan 2010 - 19:35

[D'avance désolé, ça risque d'être court, je devrait même pas être là mais bon puisqu'on m'a fait aller dans ce bureau...]

Alex serrait les poings et la machoire, attendant le verdict du bourreau... Serait-ce la pendaison ou la liberté pour lui? Ayu lui avait finalement choisi la liberté et lui déposait son couteau entre les mains. Le gamin se recula d'ailleurs légèrement à cette approche du jeune garçon, il devait bien avouer qu'il avait cru passer par la case "égorgement" avant la case prison... Fixant l'arme d'un air dégouté, le gosse ne put toutefois se résoudre à la jeter, pas envie de froisser l'étrange colocataire de Miyoko qui semblait bien être le genre de personne à considérer un tel objet comme le plus beau des présents... Miyoko l'avait peut-être senti car elle lui ôta le couteau des mains, le déposant dans l'évier. Alexis l'aurait préféré à la décharge mais qu'importe, Ayu ne semblait plus en vouloir à sa vie...

Les deux étranges habitants de ce studio vaquaient maintenant à leurs occupations, sortant des boissons d'un frigo et s'installant dans un canapé. Eh bien que d'occupations fort épuisante. Alex lui ne bougeait toujours pas, un peu plus ébranlé qu'il ne voulait le laisser croire, mais il se remettrait très vite, c'était un avantage à être caractériel et impulsif, il n'avait jamais peur très longtemps...

Miyoko lui offrit finalement la brique de jus de fruits... Du poison? Le gamin allait virer parano ici. Il accepta ola boisson avec un simple merci. Il ne s'était pas rendu compte avant mais il mourrait de soif, il avala donc plusieurs gorgées avant de se diriger vers une chaise un peu plus loin. Hors de question de prendre place à côté de Ayu. Il se laissa tomber dessus, laissant les derniers effluves de la peur le quitter. C'est ce moment que choisi l'esprit, plus couramment nommé Carl par le gamin, pour apparaitre à ses côtés. L'enfant se sentit tout de suite un peu plus rassuré. Bien que son ami ne soit qu'un esprit et plus vraisemblablement un esprit imaginaire , il se sentait presque protégé.

L'apparition, simplement influencée par les sens de Alex sans qu'il en eut conscience, lui révéla ainsi tant de détails qu'il n'avait pas remarqué à sa première entrée ici. L'enfant se leva donc, parfaitement calme et s'approcha du canapé, jetant un regard à Ayu:

-Tu est un esprit n'est-ce pas?

Info que lui avait donné Carl. C'était donc ça le fantôme dont-il risquait d'avoir peur? L'enfant se tourna vers Miyoko.

-Tes autres amis sont tous aussi... Originaux?

Si il risquait de se faire à nouveau agresser, alors il voulait s'y préparer... Histoire de ne pas chialer une seconde fois...

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/alexis-carson-validee-t19
Miyoko Hatano
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 359

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Mer 20 Jan 2010 - 14:19

[T'inquiètes^^ la qualité importe plus =3]

Alex avait hésité avant d'accepter la brique de jus de fruit, fallait dire que Miyoko avait été insistante et qu'elle lui aurait posé directement
dans la main s'il l'avait trop fait attendre. Il partit ensuite s'installer sur une chaise sous le regard curieux de la jeune fille, elle le fixait sans raison particulière, juste histoire de se donner une occupation. C'était devenu silencieux pour ne pas dire ennuyeux, Miyoko commençait à avoir des douleur aux reins et au dos à rester penchée sur le canapé! Alors elle se redressait et s'étirait doucement -et le plus discrètement possible- quand son petit cousin bougea de sa chaise pour aller parler directement à Ayu. Il n'avait plus l'air d'en avoir peur, il lui affirmait même qu'il savait que Ayu était un esprit. Miyoko fit le tour du canapé et vint se mettre en face de Ayu, le dévisageant avec insistance. Ses sens n'étaient pas aussi aiguisés que les leur, elle était toujours la dernière au courant sur ces choses-là, le plus souvent.

« Dans le mil. C'est si évident que ça? »

Elle se rapprochait du visage de Ayu en cherchant comme un indice ou un petit quelque chose qui lui indiquerait qu'il n'était pas un être humain normal, mais rien à faire, la différence n'était pas physique pour ce cas. Et puis tant mieux, elle se disait qu'elle était plutôt bien entourée! Elle devait devenir agaçante pour Ayu et elle s'était donc reculée quelques secondes avant de recommencer ses âneries ; elle voulait à tout prix embêter Ayu car c'était là la seule occupation qu'elle s'était trouvée et puis elle était d'humeur enquiquineuse aujourd'hui, elle s'ennuyait trop ces temps-ci et s'amusait à sa façon même si ça voulait dire embêter les autres. La cible aujourd'hui -comme la plupart du temps- était Ayu, elle posa alors brusquement ses deux mains à plat sur le canapé, d'une part et d'autre du jeune esprit. Lui monter dessus? Pourquoi pas! Elle se contentait de se pencher vers lui comme pour chercher à lui faire un câlin, elle avait un grand sourire aux lèvres.. c'était une petite joueuse, oui 'petite'. Pendant ce temps, Alex posait déjà une autre question cette fois-ci destinée à Miyoko, bien qu'elle avait comme répondu à la précédente mais bon.. Elle se stoppa dans son élan pour tourner la tête vers l'enfant et lui répondre avec le sourire, faisant mine de réfléchir.. avait-elle d'autres amis comme Ayu? Non et mise à part elle-même, elle ne voyait personne d'autres qui puissent être bizarre à ses yeux. Fallait dire qu'elle ne fréquentait pas beaucoup de monde...

« Oh non ne t'en fais pas. Et même s'il y en a, je pense que Ayu est le plus originaux de tous! Tu peux rester tranquille. »

Elle lui tira vite fait la langue et tapota le matelas du canapé avec sa main gauche, Alex pouvait s'asseoir avec eux s'il voulait ils n'allaient le manger! Ayu ne portait plus aucune attention à lui de toute les façons, quant à Miyoko, elle reprenait d'où elle avait arrêté avec le désir de pousser Ayu à bout.. bien qu'il restait toujours aussi calme pour le moment. Se pencher vers lui ne semblait pas assez gros, alors elle leva son genou et obligea d'une certaine manière à Ayu d'écarter les siens, elle put ainsi le déposer sur le canapé, entre ses jambes et alors? Alex n'était pas censé savoir qu'il était une.. fille en réalité. Elle remonta ensuite lentement ses bras sur les épaules du jeune homme pour finalement entourer son cou. Elle était vraisemblablement très proche de lui et riait doucement, il était vrai qu'elle ne s'était encore jamais comportée ainsi.. "Il était vrai", ça ne l'était plus!

......................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/miyoko-hatano-valide
Ayu Horrow
Prince psychopathe

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : de moyen à bon
Nombre de messages : 5694

Profil du personnage
Armes portées: Deux sabres noirs.
Pouvoirs maitrisés: Invocation (Sabres, quelques créatures à haut niveau); Explosion de tout ce qui est matière vivante; vitesse supérieuse à la moyenne (Ses stats vitesses sont multipliées par 1,5)
Particularités physiques actuelles: -

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Jeu 21 Jan 2010 - 17:01

Après son entrée fracassante, Ayu s'était emmuré dans une sorte de silence. Il écoutait bien ce qui se passait autour de lui mais ne faisait rien pour participer aux conversations ni même pour répondre aux questions qui lui étaient posées.

Le gamin semblait avoir été effrayé plus que nécessaire, il s'était installé sur une chaise un peu plus loin et ne semblait pas oser jeter un regard vers lui. Ayu eut l'un de ses sourires en coin habituels. Allez savoir pourquoi ça l'amusait de faire peur aux gosses, ou tout simplement aux autres. La frayeur du gamin ne dura toutefois pas très longtemps, il se relevait déjà puis plantait son regard dans celui de l'esprit, du moins autant qu'il pouvait puisque celui-ci avait le regard dans le vide, fixé sur un point imaginaire.

Il n'avait pas fallut longtemps pour que le gosse n'identifie qu'il était un esprit. Cependant Ayu n'était pas décidé à répondre ce qui n'empêcha pas Miyoko, davantage habituée à son caractère étrange, de jouer les interprètes en confirmant les dires du petit. Tout ça avant d'approcher son visage tout prêt du sien.

L'esprit leva son regard plein d'ennui vers celui de la jeune fille. Mais qu'avaient-ils tous aujourd'hui à le dévisager? Avait-il un morceau de salade coincé entre les dents? Impossible, car pour ça il aurait fallut qu'il mange de la salade et qu'il sourie... Deux choses qui n'arrivaient jamais... Il se replongea donc dans ses pensées, ignorant ce visage souriant si prêt du sien. C'était sans compter sur la ténacité de son amie quand il s'agissait de l'embêter, voilà maintenant qu'elle déposait ses mains de part et d'autre de sa tête... Décidément elle aimait jouer avec le feu, mais qu'importe car l'enfant tendait une perche pour se faire frapper... C'était l'occasion à saisir...


-Original probablement pas, mais après avoir rencontré le troisième habitant de cet endroit tu me trouvera surement gentil, enfin si tu es encore en vie après ce qu'il te fera...

Pendant ce temps Miyoko semblait trouver très amusant de s'approcher de plus en plus. Ayu ne comprenait pas très bien le but de la manœuvre mais n'avait aucun mal à imaginer comment faire évoluer la situation... Alors qu'elle était maintenant toute proche, l'esprit glissa un bras derrière ses hanches et l'attira davantage à lui puis de sa main libre repoussa les mèches de cheveux qui tombaient devant son visage. Sey à sa place n'aurait surement rien fait... C'est peut-être pour ça que Ayu approcha son visage de celui de Miyoko et l'embrassa, l'étreignant toujours afin qu'elle ne se libère pas trop vite. Finalement il s'éloigna, un sourire amusé sur son visage... Cette fois il avait décidé de s'amuser aux dépens de la jeune fille... Quoique c'était peut être un peu plus qu'un simple amusement... Son regard se planta dans celui de son ami... Si elle le laissait faire il n'allait surement pas en finir là...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/ayu-l-esprit-psychop
Miyoko Hatano
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 359

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Ven 22 Jan 2010 - 23:56

Ayu avait profité de la question de Alex pour l'effrayait à nouveau sur ce qui l'attendrait, mais la vérité était que le dit troisième habitant n'était pas comme le décrivait cet esprit sadique.. Miyoko ne savait cependant pas quel serait l'avis de Sey sur l'idée de garder Alex avec eux, mais ses pensées étaient ailleurs actuellement. N'adressant qu'un sourire à l'enfant elle constatait que Ayu se prêtait au jeu et allait même un peu plus loin. C'était le bras posé sur ses hanches qui le lui faisait penser, elle souriait sans ne montrer aucun signe de rejet, même lorsque que sa main vint effleurer sa peau afin de dégager son visage de ses mèches rebelles. Bercée par la douceur dont faisait preuve le jeune esprit, elle ne bougeait pas d'un millimètre, ne fixant plus que les lèvres qui s'approchaient dangereusement des siennes. Elle ne pensait plus vraiment à grand chose à ce moment là, plissant légèrement les yeux lorsqu'un baiser lui fut dérobé. Ce serait mentir de prétendre qu'elle avait été prise au dépourvue, car visiblement elle ne serait pas celle qui mettra fin au baiser qui lui fut donné avec tendresse et passion. N'allons pas trop loin, je dirais seulement qu'elle les avait désiré ses lèvres à la seconde même où il s'était prêté au jeu, elle avait commencé à le provoquer sans trop savoir ce qu'elle cherchait.. parce qu'elle n'avait pas prévu qu'Ayu réagirait de la sorte, elle n'avait aucune idée de comment il réagirait d'ailleurs, ce qui l'avait un peu poussé à démarrer ce petit jeu.. qui dérapait légèrement devait-on dire.

Ce fut finalement Ayu qui mit un terme au baiser, l'air amusé comme toujours.. Miyoko arborait quasiment le même sourire amusé, se mettant à califourchon sur les cuisses du jeune homme, c'était bien plus confortable que de rester ! Elle en oublia même la présence d'Alex.. ce n'était pas vraiment la bonne attitude à avoir devant un enfant de sept ans, mais ce n'était pas ce qui l'occupait le plus je dois dire. Elle resserra son étreinte en allant jusqu'à mordiller le cou de l'esprit... On croit connaître les gens et.. voilà que tout bascule uu'. Elle voulait savoir jusqu'où il serait prêt à aller s'ils continuaient ainsi. Elle savait que Ayu n'était pas le genre à reculer une fois qu'il ait commencé, mais elle testait ses propres limites aussi! Elle s'inquiétait pas mal à son sujet, depuis quand elle pouvait "craquer" sur Ayu de cette manière hein? Certes elle s'amusait en ce moment, mais ce qu'elle ne dirait pas c'était qu'elle avait plutôt...apprécié le baiser et qu'elle recommencerait bien et ça, ça l'inquiétait.

Elle s'éloigna à son tour de ce pervers de psychopathe charmant et replaça ses mains sur chacune de ses joues, le regardant droit dans les yeux.. joueuse.. elle lui pencha soudainement la tête en arrière qui alla heurter délicatement le dossier du canapé. Ainsi assise à califourchon sur lui elle était forcément plus haute et de toute les façons elle était plus grande que lui.. alors tout coïncidait. Elle vint positionner son visage au dessus du sien et ses longs cheveux détachés glissaient le long de ses épaules, encadrant de nouveau son visage. C'était ici qu'on s'apercevait qu'il n'était pas toujours super cool d'avoir les cheveux très long. Cela dit ça n'avait pas l'air de la gêner plus que ça, disons qu'elle avait autre chose en tête, se contentant d'ancrer son regard dans celui de son ami. Elle lui laissait le libre arbitre si je pus dire.

......................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/miyoko-hatano-valide
Ayu Horrow
Prince psychopathe

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : de moyen à bon
Nombre de messages : 5694

Profil du personnage
Armes portées: Deux sabres noirs.
Pouvoirs maitrisés: Invocation (Sabres, quelques créatures à haut niveau); Explosion de tout ce qui est matière vivante; vitesse supérieuse à la moyenne (Ses stats vitesses sont multipliées par 1,5)
Particularités physiques actuelles: -

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Sam 23 Jan 2010 - 11:00

[Il me semble que la demoiselle se montre bien moins farouche que avec Sey XD]

Il semblait que les deux jeunes gens s'aventuraient là sur un terrain risqué... Miyoko n'avait pas semblé s'effaroucher de ce baiser imprévu, quant à Ayu il était certainement celui qui était le moins à même de se rendre compte des dangers qu'il y avait à s'engager sur un tel chemin. L'esprit avait lui aussi oublié la présence du gamin, mais après tout il n'allait pas en perdre la vue que de voir sa cousine se faire embrasser par un psychopathe, même si pire encore ce psychopathe était celui qui avait tenté de le torturer quelques instants plus tôt. Quelque chose me dit que si l'enfant n'était pas choqué il devait se sentir bien seul...

Miyoko s'était finalement installée sur ses genoux à la fin du baiser, privant ainsi l'esprit d'une bonne partie de sa mobilité. En effet si ce dernier était plus petit que la jeune fille, il était aussi et surtout plus léger qu'elle et guère plus fort physiquement... Qu'importe, car elle lui avait laissé la mobilité du haut de son corps, c'était plus que ce qu'il avait besoin. Après lui avoir mordillé le cou (et après elle va se plaindre de pas aimer les vampires XD), Miyoko relâchait doucement son étreinte, tout ça avant de le repousser doucement contre le dossier du canapé. C'était déjà fini? Visiblement non puisqu'elle avait maintenant placé son visage au dessus du sien, son regard plongeant dans le sien. Si l'on pouvait toujours percevoir de l'amusement dans le regard de la jeune fille, celui de Ayu semblait au contraire plus sérieux, l'esprit ne jouait plus et si Miyoko le laissait faire alors il irait jusqu'au bout. (euh y a un gosse quand même XD).

Alors que la jeune fille ramenait son visage au dessus du sien, ses cheveux avaient glissés de chaque côté de sa tête, rendant de nouveau l'accès à ses lèvres difficile mais qu'importe car cette fois ci l'esprit ne souhaitait pas embrasser son amie... La main qui appartenait au bras placé derrière les hanches de la jeune fille vint se placer sur la peau de Miyoko, tandis que son propriétaire guettait dans le regard de la jeune fille une éventuelle trace de rejet ce qui ne semblait pas être le cas. Au contraire elle semblait lui laisser toute initiative... Aussi la main se glissa sous les vêtement de la jeune fille et remonta le long de son dos, l'esprit lui se rapprochait de la jeune fille jusqu'à ce que ses lèvres ne vinrent effleurer son cou à plusieurs reprise. Son autre main quant à elle s'était glissé sur le ventre de la jeune fille, main qui demeurait pour l'instant immobile, se satisfaisant simplement du simple toucher de la peau de son amie... Mais jusqu'à quand?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/ayu-l-esprit-psychop
Miyoko Hatano
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 359

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Sam 23 Jan 2010 - 17:38

[T'avais remarqué? xD]

La jeune fille ne faisait rien pour repousser Ayu et semblait même prendre goût à ce jeu dangereux. Un jeu? Pouvait-on toujours dire qu'ils ne faisaient que jouer? Miyoko répondrait certainement que oui et même s'il était vrai que l'esprit ne lui était pas totalement indifférente, tout cela ne restait qu'un jeu à ses yeux. Dans ce cas il serait temps d'y mettre un terme, elle allait trop loin et ne s'en rendait pas vraiment compte jusqu'à ce qu'elle ne replonge son regard dans celui de son ami, positionnant son visage au dessus du sien, le regard de Ayu avait quelque chose de différent.. quelque chose n'allait pas, elle pouvait le sentir.. Alors son propre regard changea lui aussi, de quelle façon? Disons qu'elle était confuse, plus très sûre de ce qu'elle voulait.. elle avait l'impression de faire une grosse erreur et ne ressentait pas totalement l'envie de tout arrêter. Problème problème.. Ayu lui faisait plus d'effet même que l'élu de son cœur, elle devait se reprendre et vite! Se comporter en grande fille et se retirer.

Aussitôt les lèvres du jeune homme vinrent effleurer la peau de la jeune fille semblables à de milliers de petits baisers dans le cou, elle sentit alors une main baladeuse dans son dos qui n'était pas là pour faire jolie, Ayu avait prit le soin de la glisser sur sa peau et de passer la barrière du vêtement. Désolée, mais il était de plus en plus difficile de résister pour notre jeune demoiselle. Elle savait qu'elle devait arrêter Ayu avant qu'il n'aille trop loin, à la place elle enfouit son visage contre l'épaule de l'esprit et retira lentement ses bras qui l'étreignait depuis déjà trop longtemps. Doucement elle glissait ses mains le long des bras de l'esprit afin d'atteindre ses mains (même dans le dos, souplesse souplesse xD) et poser les siennes par dessus. Elle les attrapa pour les décoller de sa peau (sangsue è.é) et les ramener à l'air libre, les soulever et finalement les lâcher. Elle se redressa par la même occasion et s'éloigna du garçon, fuyant son regard à présent, lui tapotant gentiment la joue (quelle violence xD).

« Désolée. »

Elle avait l'air mal à l'aise quand elle descendit de ses genoux, réajustant son haut qui découvrait une partie de buste et qui pour le coup était tout froissé! Ce fut alors à ce moment qu'elle vit une silhouette juste en face d'elle, en réalité elle voyait des petites jambes et lorsqu'elle releva la tête... son jolie sourire se changea en une grimace accompagné d'une soudaine rougeur sur les pommettes, Alex se tenait juste là. C'était qu'elle l'avait complètement oublié et pourtant ça ne faisait pas plus de cinq minutes. Elle ne savait que dire, autant à ce petit garçon qu'à Ayu, ce petit jeu lui avait fait prendre conscience d'une chose qu'elle n'aimait pas du tout. Elle n'avait rien contre Ayu là n'était pas la question, je ne dirai pas non plus ce qu'il en était vraiment. La jeune fille se mit alors à rire nerveusement avant de s'affaler sur le canapé, à l'autre extrémité.. valait mieux ne prendre aucun risque !_!

« Tu.. veux quelque chose mon petit Alex? »

Comme s'il venait d'arriver alors qu'il avait toujours été dans cette pièce, chose qu'elle semblait avoir oublié! Il était présent lorsqu'elle avait commencé à provoquer Ayu, c'était assez embarrassant. Il avait eu un avant goût de ce que sa mère appelait "un coup d'un soir", mais il n'y avait sans doute pas fait allusion (héé x3). Bien que Miyoko avait eu l'air un peu gênée, elle ne changerait pas ses habitudes avec Ayu pour autant, elle lui parlerait toujours je vous rassure, d'ailleurs elle lui ébouriffa tranquillement les cheveux comme si elle n'avait vraiment fait que jouer. Oui, ce n'était qu'un jeu et rien de plus, c'était ce qu'elle devait se répéter!

« Euhm...on dérapait un peu trop tu vois.. et il y avait Alex à côté. Euh bon je me tais. »

......................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/miyoko-hatano-valide
Alexis Carson
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 48

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Sam 23 Jan 2010 - 19:21

Alex était resté songeur après la réponse de Miyoko, elle ne semblait même pas elle même savoir le degré "d'originalité" de ses amis... D'ailleurs c'était assez louche qu'elle ne trouve pas cet Ayu dangereux, Alex se décida donc à garder ses distances avec ce fameux troisième habitant avant d'être sur de ne rien risquer. L'esprit lui y alla de son petit commentaire. L'enfant lui jeta un regard en coin guère impressionné... Maintenant qu'il avait cerné le tempérament de ce jeune homme et comprit que rien ne l'amusait tant que d'effrayer les autres il s'était décidé de ne laisser aucune de ses paroles l'atteindre... Au pire Miyoko lui avait dit qu'elle ne le laisserait pas lui faire de mal, non? Il espérait vraiment que sa cousine soit quelqu'un sur qui l'on puisse compter car l'autre semblait tout de même dangereusement atteint du cerveau...

Ces deux là ne lui prêtait maintenant plus la moindre attention et pour cause, Alors que Miyoko s'était approché, Ayu lui s'était mis à l'embrasser. Devant le manque de recul de sa cousine l'enfant comprit alors, à tort, que tout deux étaient bien plus proche qu'il ne l'avait pensé. Le gamin ne pouvait pas vraiment les laisser seuls vu la taille réduite de la pièce... Il baladait donc son regard sur les murs comme si ceux-ci avaient un intérêt particulier. C'est qu'il savait que dans ce genre de situation les gens souhaitaient en général un peu d'intimité, cependant ces deux là faisaient preuve d'un tel manque de pudeur...

Enfin Miyoko se dégageait, Alex n'avait donc plus besoin de faire semblant de s'intéresser au papier peint, son regard croisa celui de sa cousine qui se mit à rougir comme une enfant prise en faute... Alex lui demeurait impassible... C'était elle la (presque) adulte ici, il n'allait quand même pas lui donner des leçons, non?

-Ma mère attendait que je soit couché pour faire ce genre de choses...

Et bien si, c'était plus fort que lui il fallait qu'il l'ouvre... De toutes façons sa mère aurait aussi bien pu faire ça devant lui puisqu'il était au courant... Simple hasard bien sur, quel gamin ne s'est jamais relevé pour X ou Y raisons....

Miyoko s'affalait sur le canapé prenant maintenant ses distances avec Ayu... Apparemment elle s'était laissée prendre à un jeu bien trop dangereux pour elle, Alex lui ne saisissait pas toutes les subtilités de cet échange et ne s'en souciais guère, il préféra répondre à la question posée par la jeune fille plutôt que de se soucier de tels détails...

-Euh... J'ai un peu faim...

Bon pas tant que ça mais lui aussi était un peu troublé, aussi préférait-il changer de sujet, voir s'éloigner un peu de cet Ayu qui lui faisait froid dans le dos avec son regard bizarre...

[Je met le post de Ayu ici vu le peu de ligne de celui-ci]

Ayu sentit les bras de Miyoko qui cessaient de l'étreindre, ses doigts qui glissait le long de ses épaules puis sur ses bras pour finalement se saisir de ses mains et les retirer un peu brusquement. La jeune fille quittait maintenant ses genoux et son regard se fit fuyant. L'esprit la regarda avec etonnement... Pour lui ses gestes ne portaient pas à conséquences, il n'avait fait que répondre à une certaine forme de provocation, donner à la jeune fille ce qu'elle avait semblé désirer... La jeune fille s'excusait maintenant, l'esprit était encore plus confus... De par son passé houleux la notion de bien et de mal de Ayu avait été fortement altéré, aussi pour lui embrasser quelqu'un ou même aller jusqu'à avoir des relation sexuelles avec n'était qu'un geste sans conséquences...

Toutefois l'esprit ne chercha pas à comprendre ce geste de recul, il n'était en rien une bête assoifée de chair fraiche, c'est donc tout à fait calme qu'il se replongea dans son état léthargique, fixant de nouveau le vide comme s'il y voyait des choses particulièrement intéressantes. C'est Miyoko qui en lui ebouriffant les cheveux le sortit de ses pensées. Il leva son regard vers elle, écoutant ce qu'elle avait à lui dire. Ses mots sonnaient comme une sorte d'excuse, Ayu comprit alors que involontairement il avait commit une erreur... Il répondit donc avec calme...

-Bah j'avais oublié que ce genre de truc te faisait flipper, pourtant t'étais moins gênée que avec Sey...

En bref l'esprit n'était guère vexé, c'est comme ci ce qui venait de se passer avait lieu tout les jours... Quelle chance pour lui d'être aussi inconscient et stupide à la fois.

[Pauv' Sey n'empêche]

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/alexis-carson-validee-t19
Miyoko Hatano
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 359

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Sam 30 Jan 2010 - 18:43

[Ouais ^^' pauvre lui...]

Déjà que Miyoko était gênée, son cousin en rajoutait en lui balançant à la figure que, chez lui, sa mère attendait toujours qu'il soit endormi pour.. pour... bref. Elle répondit vaguement, sans articuler ce qui lui fit un beau "Wonha" ou à peu près un truc dans ce genre là ôO
. Quoiqu'il en soit elle se rassit très vite sur le canapé, assez distante physiquement du jeune esprit à qui elle ébouriffa les cheveux, demandant à Alex s'il voulait quelque chose tout en cherchant une raison à son "désolée". Elle était un peu embarrassée et ne savait trop que dire à Ayu, cela dit il n'avait pas l'air de prendre mal la chose, tandis que pendant ce laps de temps la jeune fille se rendit compte de quelque chose. Qu'est-ce qu'Alex en savait de ce que faisait sa mère et surtout "quand". C'était un voyeur? Han tout s'explique! Il se rinçait l'oeil juste à l'instant hein? C'est pour ça qu'il est resté dans la pièce... qui est la seule pièce du studio...mais c'est pas grave, on laisse Miyoko penser ce qu'elle veut (xD). Quant à Ayu, il lui disait avec le plus grand calme qu'il avait oublié combien elle pouvait flipper dans ces moments là. Elle fronça les sourcils et tourna la tête, un peu vexée, Ayu disait vraiment n'importe quoi d'abord.. elle n'avait pas "peur", c'était autre chose sans doute.. oui c'était autre chose è.é! Il rajouta même qu'elle avait eu l'air moins "coincée" qu'avec Sey si j'ose dire, sans réfléchir aux conséquences elle balança d'une traite:

« Je pourrais faire de même avec lui tu sais! J'flippe pas.. du tout. Et puis c'est pas si simple, Sey n'est pas toi et tu n'es pas lui. »

Quelle réplique, j'en ai des frissons dis donc... Elle ferma les yeux et croisa une jambe sur l'autre, l'air snob.. ou fier c'est comme vous voulez. C'était une fille assez orgueilleuse en son genre, selon les jours et ses humeurs.. heureusement ici elle n'avait encore frappé personne. Elle s'était un peu calmée de ce côté depuis quelques temps. Du coup elle avait un peu zappé la réponse d'Alex qui disait avoir faim... elle lui avait mit un sacré vent et il devait l'avoir remarqué, ce ne fut qu'après quelques secondes de silence qu'elle prêta enfin attention à lui. Elle le regardait, les sourcils froncés et les joues toutes rouges, oui parce qu'en un sens Ayu avait raison. En parlant de lui, voilà qu'il se levait pour rejoindre la sortie sans un mot de plus. Miyoko le regardait du coin de l'oeil, répondant à Alex par la même occasion.

« Ah et euh... elle regardait Ayu qui refermait doucement la porte ...tu veux manger quoi? tournant enfin la tête vers le neko Un fruit? »

Elle lui sourit avant de se lever et de se diriger vers la cuisine, toutefois elle se demandait où Ayu était parti et surtout quelle en était la raison. Elle ne faisait plus vraiment attention à ce qu'elle faisait et elle prit une assiette ainsi qu'un couteau, sortant une pomme du panier à fruit qu'elle commença à couper en deux avant de la découper en plusieurs "tranches". Elle préparait une pomme granit (les vertes) à son cousin sans même savoir s'il voulait un fruit... elle ne l'écoutait plus et se demandait sans cesse pourquoi Ayu était parti sans rien dire.. ça se faisait pas eh oh. Son esprit était ailleurs, tellement qu'elle s'empara d'une deuxième pomme lorsqu'elle eut finit de préparer la première. Partie comme ça elle allait découper tous les fruits du panier...

......................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/miyoko-hatano-valide
Alexis Carson
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 48

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Mar 2 Fév 2010 - 9:22

Si la remarque impertinente de Alex n'avait pas eut l'effet attendu par ce dernier, il semblait pourtant que celle-ci eut mit Miyoko mal à l'aise. Toutefois, la jeune fille ne s'attarda pas sur ce sujet, se contentant de lâcher un mot incompréhensible avant de prendre place aux côtés de Ayu. Le gamin qui attendait toujours une réponse concernant sa demande pour aller manger assista à une sorte de dispute entre les deux amis. En fait, seule Miyoko semblait énervée, Ayu lui se contentait de rester le regard vide... Cet esprit était vraiment déroutant...

Après un long moment ou sa cousine semblait avoir oublié jusqu'à son existence, Miyoko lui demanda ce qu'il voulait manger tandis que Ayu lui quittait le studio sans même un mot ou un regard. Était-il fâché? Le gamin décida de l'ignorer, sachant que s'il s'intéressait de trop prêt à cette personne il ne pourrait lui arriver que de mauvaises choses. Sa cousine elle coupait des pommes en tranches, l'air ailleurs... Alex soupira... Il avait bien l'impression que sa nouvelle "famille" était un brin étrange... Il s'approcha de la jeune fille, lui signalant qu'une pomme lui suffirait, sans oublier de la remercier... Juste au cas ou elle péterait les plombs et décidait d'utiliser le couteau dans ses mains pour vérifier la théorie émise précédemment par Ayu...

Le gamin attrapa l'un des quartiers de pomme qu'il commença à manger. Il était davantage friand de frites, pizza et autres cochonneries mais qu'importe, son estomac vide depuis le matin accueillit le fruit, un peu acide avec un soulagement évident. L'enfant allait prendre un second morceau quand un cliquetis venant de la porte l'alerta de l'arrivée de quelqu'un, Ayu qui revenait? Le gamin se tourna vers la porte pour voir un jeune garçon, plus grand que Ayu, aux cheveux noirs et l'air ailleurs... Se rappelant de ce que Ayu avait dit sur ce troisième colocataire, le gamin se glissa hors de vue du jeune homme, prenant place aux côtés de Miyoko qui s'affairait sur les fruits derrière le plan de travail du coin cuisine....

Sait-on jamais... Si l'autre était un tueur en série mieux valait ne pas le provoquer dès entrée de jeu.

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/alexis-carson-validee-t19
Miyoko Hatano
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 359

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Mer 3 Fév 2010 - 17:29

Miyoko s'emparait déjà d'une seconde pomme lorsqu'Alex lui dit gentiment qu'il se contenterait d'une seule, c'était comme il le voulait, elle ne savait pas bien pourquoi il lui disait ça.. ah mais pour qui coupait-elle des pommes déjà? C'est vrai.. Alex avait une petite faim! C'était tout Miyoko ça, lorsque quelque chose la tourmentait elle n'était plus attentive -du tout- à ce qu'il se passait autour d'elle. Ce fut le déclic de la poignée qui la ramena sur terre, elle arrêta son geste avant d'abîmer une pomme pour rien, Alex n'en voulait qu'une lui avait-il affirmé. Sans même se tourner vers le nouvel arrivant, la courte durée entre le départ de Ayu et ce moment ne lui faisait avoir aucun doute sur l'identité du nouvel arrivant. Elle étira donc ses lèvres dans un sourire qui se voulait chaleureux, accueillant mystérieusement son petit cousin derrière elle, voulant se cacher de la personne présente dans le salon... il avait encore peur de Ayu après tout ça? Car oui, pour Miyoko ça ne pouvait être que lui après seulement deux minutes d'absence.

« J'te manque déjà? »

Il lui était habituel de voir Ayu laisser sa place à Sey devant elle, sans avoir le besoin de sortir.. or elle avait oublié qu'Alex n'était pas au courant de ce petit détail, il était donc normal qu'Ayu ne se "change" pas devant ses yeux. Mais notre demoiselle ne se tournait toujours pas vers le dit Ayu à qui elle croyait s'adresser, à la place elle alla "jeter" le couteau dans l'évier et en profiter pour nettoyer le peu de vaisselle, en particulier le gros couteau tâché qu'avait ramené Ayu d'on ne savait où... Alors qu'elle faisait couler l'eau chaude, Alex la suivit jusqu'à se cacher de nouveau derrière elle, c'était pas bon... s'il avait peur de ses colocataires, elle craignait de devoir l'emmener partout avec elle, tout le temps..

« Bin alors, tu ne dis plus rien? »

Refermant le robinet, elle laissa finalement les couteaux baigner dans l'eau sans les toucher, ayant quelque peu la flemme de se mouiller les mains pour deux malheureux couteaux. Elle se retourna enfin vers Ayu qui se révélait être Sey en réalité, ses yeux s'ouvrirent au maximum et ses lèvres formaient un "o" à demi caché par sa main, un réflexe quant à sa stupidité sur ce coup. Pendant près de deux minutes Sey n'avait dû rien y comprendre, du moins je pense. Elle essaya de se rattraper en lui faisant un beau petit sourire gêné, s'approchant de lui à tout petits pas -sans Alex, l'a suit plus là xD-. Arrivée devant lui elle glissa ses bras derrière son dos et l'enlaça en blottissant son visage dans son petit cou tout doux.

« Okaerinasai Sey-kun ! Héhé... »

Rare étaient les fois où elle parlait japonais, elle ne connaissait que quelques notions car après tout elle avait grandi à Heaven, entouré de français. En revanche Sey n'y connaissait sans doute rien, mais c'était tant pis, elle ne voulait pas forcément être comprise surtout qu'elle aurait pu le lui faire à l'anglaise avec un petit "Welcome". Elle était d'humeur à embêter n'importe qui aujourd'hui, mais chacun d'une manière différente apparemment.. (xD) Le ton sur lequel elle avait prononcé ces quelques mots nous laissait perplexe, soit l'odeur sucrée des pommes lui avait fait tourner la tête, soit elle était vraiment dérangée. Un jour elle pouvait être calme, le lendemain casser tout ce qui lui passait sous la main ... et il y avait des jours où elle était plutôt, comme ça, attentionnée envers ses proches. Pour le moment elle ne lâchait toujours pas le jeune Sey, mais ça ne saurait tarder je pense.

......................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/miyoko-hatano-valide
Sey J. Horrow
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : bon
Nombre de messages : 901

Profil du personnage
Armes portées: -
Pouvoirs maitrisés: Télékinésie utilisable sur n'importe quel masse de moins de 100 kilos
Particularités physiques actuelles: Yeux vairons du à la possession par Ayu

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Jeu 4 Fév 2010 - 11:54

Sey venait de reprendre conscience, debout au milieu du couloir vide où se trouvait son appartement... Abandonné par Ayu qui avait préféré se réfugier dans son inconscience, le jeune garçon mit quelques instants à retrouver ses esprits, n'étant guère habitué à se réveiller en plein milieu de nulle part. Il passa une main sur son visage puis poussa la porte du studio que Ayu avait quitté à peine quelques minutes auparavant et y entra, bien décidé à passer une soirée tranquille.

A peine entré il fut accueillit par une voix bien familière. C'était bien sur Miyoko, d'ailleurs qui d'autre aurait pu balancer des phrases sans queue ni tête avec un tel naturel hormis la jeune fille? A part Ayu qui était exclu car n'ayant pas une voix aussi féminine et dormant actuellement, Sey ne voyait personne...

Le jeune homme se tourna en provenance de la voix, confirmant ainsi ce qu'il pensait, toutefois Miyoko n'était pas seul, un jeune garçon qui ne devait pas avoir plus de dix ans semblait la suivre comme son ombre, surement intimidé par sa présence... Miyoko se tourna alors vers lui et son expression de surprise vint trahir le fait qu'elle ne s'attendait pas à le voir ici... Ça expliquait alors les paroles sans queue ni tête qu'elle lui avait adressée.

Après un sourire peu naturel, la jeune fille lui adressa une phrase que le jeune homme ne comprit pas, toutefois et sans parler le moindre mot japonais, Sey pouvais bien deviner qu'il s'agissait d'une formule de salutation, il lui répondit donc amusé:


-Tu semble surprise de me voir, tu t'attendais à voir ton amant à ma place?

Pauvre Sey... S'il avait su probablement ne se serait-il pas attardé à ce genre de plaisanterie...

Miyoko s'approcha alors et l'enlaça, à la grande surprise de Sey qui, il faut bien l'avouer ne s'y attendait pas, il déposa finalement un bras par dessus l'épaule de la jeune fille, profitant de cette occasion bien trop rare à son goût. Le gamin qui semblait fort mal à l'aise se déplaça alors jusqu'à une chaise dans un coin de la pièce pour s'asseoir, rappelant sa présence à Sey qui après l'avoir observé quelques secondes, demanda finalement à Miyoko qui il était...

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/sey-validee-t795.htm
Miyoko Hatano
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 359

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Jeu 4 Fév 2010 - 17:51

Miyoko s'était installée dans les bras de Sey sans la moindre gêne tandis qu'il répondait à ses mots par une plaisanterie de mauvais goût selon elle, mais il ne pouvait pas savoir.. enfin elle l'espérait, Ayu ne lui avait rien dit tout de même! C'était certains même, Sey aurait agit autrement dans ce cas là. Elle le prit donc à la rigolade aussi, bien qu'au fond elle commençait à se sentir mal,elle regrettait déjà d'avoir provoquer Ayu, ça lui avait semblait amusant sur le moment et maintenant voilà. Toutefois elle souriait toujours autant, Sey répondit à son geste affectif et elle resserra un peu plus l'étreinte, elle avait pour intention de se dégager directement, mais finalement pour une fois elle allait rester ainsi autant qu'elle le pourrait.

« Qui sait ! »

Ce fut alors à ce moment qu'Alex se déplaça pour aller s'installer sur une chaise, Sey l'avait sans doute dans son champ de vision pour qu'il demande à la jeune fille qui il était. Elle ne l'avait présenté qu'à Ayu.. cette fois-ci elle paniquait un peu moins, espérant que Sey ne serait pas mécontent. Elle tourna alors la tête vers Alex, lui souriant et lui faisant signe d'approcher, après il faisait comme il voulait. Il n'avait aucune crainte à avoir, Sey n'était pas un psychopathe.. Ayu ne disait que des bêtises, surtout lorsqu'il s'agissait d'effrayer le petit, ça l'amusait plus qu'autre chose mais Alex était trop jeune et naïf pour le deviner.

« Je te présente mon cousin, Alex, je l’ai rencontré aujourd’hui… il a perdu sa mère et il me cherchait depuis des jours, paraît-il. Je le crois, il n‘a pas l‘air louche... »

Dit-elle en souriant au petit garçon qui restait à sa place, c’était rigolo de voir qu’il avait peur de Sey… Ayu lui avait dit qu’il était pire que lui…pouvait-il vraiment faire pire que de jouer avec un couteau de boucher? J’en doute. Le fait que Miyoko, sa cousine, était visiblement très proche d’eux devait lui affirmer quelques doutes: c’était clairement une petite famille de tarés. N’aies crainte mon garçon, Sey était tout ce qu’il y avait de plus normal -enfin presque-, mais ce n’était pas Miyoko qui le lui dirait, il s’en apercevrait de lui-même avant la fin de la journée. Quant à notre demoiselle, elle blottit sa tête contre l’épaule de son ami, profitant de ce câlin qu’elle n’offrait que trop rarement…Alex assistait à l’une de ses rares fois, il s’apercevrait bien vite qu’elle était plus susceptible qu’elle ne daignait le montrer aujourd’hui. Elle était câline et attentionnée, ça n’avait pas eu l’air de gêner Ayu alors ça ne gênerait pas Sey…n‘est-ce pas?

« Il peut rester avec nous, dis? Je le tiendrai à l’œil si tu n’as pas confiance. »

Elle le lui demandait, mais elle se voyait mal jeter Alex dehors pour telle ou telle raison, il n’était qu’un enfant orphelin, tout comme notre trio… Heaven peuplait bien des orphelins! L’orphelinat devait être pleine…en plus des petits rebelles qui ne voulaient pas y aller -ne vise personne <.<-. Dans un sens elle comprenait Alex, il valait mieux vivre avec quelqu’un de sa famille…surtout si elle semblait être une gentille jeune fille sur les registres scolaires.

......................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/miyoko-hatano-valide
Sey J. Horrow
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : bon
Nombre de messages : 901

Profil du personnage
Armes portées: -
Pouvoirs maitrisés: Télékinésie utilisable sur n'importe quel masse de moins de 100 kilos
Particularités physiques actuelles: Yeux vairons du à la possession par Ayu

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Ven 5 Fév 2010 - 11:35

Sey ne pouvait s'empêcher d'être surprit par tant de marques d'affection de la part de Miyoko. Toutefois ce n'était pas lui qui allait s'en plaindre et il caressait doucement ses cheveux, profitant de ce rare moment.

L'identité du gamin qui, comme il le remarqua alors que celui-ci le fixait intensément, possédait des oreilles de chat, lui fut révélé dans la foulée. C'était donc le cousin de Miyoko. Tout comme Ayu, Sey se demanda de quelle façon deux personnes n'étant pas de la même race pouvait partager le même sang, cependant, au contraire de l'esprit, le jeune homme ne douta pas des paroles de son amie et se contenta de lui répondre.


-Ayu risque de s'en servir comme cobaye pour ses jeux sadiques...

Il avait crut bon d'ajouter cet avertissement avant de lui donner ou non son accord, ignorant que le pauvre gosse avait déjà eut l'occasion de faire connaissance avec l'esprit, ce dernier ne s'étant bien sur pas gêné pour lui faire peur. Sey restait maintenant silencieux, réfléchissant à la présence de cet enfant qui allait sans doute leur compliquer la vie, cependant si il était de la famille de Miyoko il se voyait mal dire à la jeune fille de le mettre à la porte ou pire encore le confier à l'orphelinat qui était déjà surpeuplé.


-Oui il peux rester si ça te fait plaisir

Dit-il finalement. Sey bien que n'étant guère attiré par les enfants n'avait rien contre eux, aussi tant que celui-ci ne cherchait pas les problèmes tout se passerait bien.

De son côté Alex gardait ses distances avec cet étranger prétendu plus dangereux que Ayu, il n'en avait pourtant pas l'air mais se fier aux apparences n'était pas une bonne idée. Malgré l'invitation de Miyoko à se rapprocher le gamin restait sur sa chaise, observant à distance le jeune homme qui serrait Miyoko avec tendresse. Au bout d'un court échange entre eux deux, le jeune homme permit finalement qu'il reste. Le gamin poussa un soupir de soulagement intérieur, il devait avouer que jusqu'au bout il avait craint devoir retourner à la rue. Malgré cette réponse positive, Miyoko ne semblait pas vouloir lâcher le jeune homme... Elle lui rappelait un peu sa mère, toujours affichée au bras d'un homme différent, bien sur pour Miyoko ce n'était pas la même chose, mais comment aurait-il pu savoir?


-Lui aussi tu va l'embrasser?


Les mots avaient franchit ses lèvres avant même qu'il réfléchisse. Surement espérait-il ramener l'attention vers lui. Sa mère l'aurait giflé s'il avait osé dire ça d'elle... Et pour Miyoko qu'en était-il? Bah le mal était fait après tout....

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/sey-validee-t795.htm
Miyoko Hatano
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 359

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Dim 7 Fév 2010 - 16:59

Miyoko n'osait quasiment jamais se comporter comme elle le faisait aujourd'hui, autant avec Sey que Ayu.. à croire qu'elle était beaucoup moins "coincée" qu'avant, ou bien qu'elle ait toujours été comme ça? Certes Sey et Ayu étaient spéciaux à ses yeux, les personnes les plus précieuses qu'elle puisse avoir, elle avait beau dire que non .. un an et demi ce n'était pas rien. Bien qu'il y eut des hauts et des bas, elle ne pouvait vivre sans eux, c'est tout... Ainsi elle ne voulait plus lâcher son ami qui lui caressait tendrement les cheveux, il acceptait de garder Alex si ça enchantait la demoiselle. Ce n'était pas vraiment que ça l'enchantait, mais le petit aurait vécu à la rue et les soldats ne l'auraient sans doute pas épargné à cause de ses origines félines. Difficile de croire que lui et Miyoko étaient de la même famille, mais le petit disait vrai, après tout du sang humain coulait aussi dans ses veines. Et puis il avait plutôt mauvais caractère, en plus de cela il était maladroit! Bien qu'ils ne soient que cousin, ils avaient quelques points communs! Pourquoi maladroit? Parce qu'il venait de poser une question qui n'aurait jamais dû être posée d'ailleurs, il avait fait une énorme gaffe qui lui était difficile de rattraper.

« Héhé... »

Elle riait nerveusement, foudroyant le petit Alex du regard tout en se dégageant doucement des bras de Sey, elle qui voulait encore en profiter.. Elle alla auprès de Alex, se tournant face à Sey tout en déposant sa main gauche sur la tête de son cousin, après quoi elle le força à baisser la tête, faisant mine de lui caresser la tête mais son geste était plus brutal qu'il n'en avait l'air. Elle n'y allait pas de main morte et l'on pouvait clairement dire que ce n'était pas une caresse.. du tout. Elle avait toujours le sourire aux lèvres cependant.

« Ah les enfants... ils ne savent plus ce qu'ils disent! »

Elle aurait dû se douter que les "secrets" ne tenaient jamais bien longtemps avec les gosses, preuve ici.. Elle continuait de sourire malgré tout, un sourire bien forcé espérant que Sey ne se pose aucune question, mais elle en doutait. Dans la foulée, elle dit simplement à voix basse à l'intention d'Alex: « pour le peu que tu parles, évites les conneries... tu mériterais une baffe.. » Et elle souriait toujours.. la pauvre ne savait plus quoi dire, c'était en partie de sa faute après tout, tant pis pour elle.

......................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/miyoko-hatano-valide
Alexis Carson
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 48

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Sam 20 Fév 2010 - 17:18

Le regard que lui adressa Miyoko ne laissait aucun doute sur le fait qu'elle soit en colère. Alex la fixait, l'air serain. C'est qu'elle ne l'impressionnait guère, après s'être fait menacer par un esprit complétement dérangé, la perspective de se prendre une baffe n'était guère effrayante. Il prit toutefois garde de ne pas sourire, agraver son cas n'était pas non plus très judicieux. Miyoko elle lâchait son ami... Alex soupira... Ca allait être sa fête...

La jeune fille déposa sa main sans douceur sur le sommet de son crane, exerçant une pression fort désagréable... Apparamment oui elle lui en voulait... A moins qu'elle ne fasse parti de la catégorie gourdasse stupide qui est attendrie par la moindre phrase stupide des gosses mais qu'elle ne sache pas doser sa force... L'enfant eut le bon sens de ne pas lui poser la question...

-T'es pas obligé de me faire passer pour un crétin...

Nan mais c'est vrai.... Pourquoi toujours tout ramener au fait qu'il n'était qu'un enfant...

-J'voulait juste voir c'que t'allais dire pas la peine de le prendre comme ça...

Tentative de se rattraper qui avait été dite à voix haute, en espérant que l'autre soit un crétin fini ou qu'il se moque bien de qui Miyoko embrassait. Toutefois Alex n'en avait pas fini, une fois lancé il était très dur à arrêter, il eut toutefois assez de bon sens pour baisser la voix afin que seule Miyoko n'entende ce qui allait suivre...

-Tu m'a fait mal... Je savait que les femmes étaient des manipulatrice mais alors qu'elle pouvait être des brutes ça je savait pas...

Pauvre enfant... Entre sa mère et sa cousine il faut dire que ses références féminines étaient loins d'être des exemples...

-Au pire s'il t'en veux t'a qu'à coucher avec...

A savoir qu'à ce moment là le gamin ne saisissait pas toutes les suptilités cachées derrière cette remarque maintes fois entendue alors qu'il écoutait les conversation d'adultes...

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/alexis-carson-validee-t19
Miyoko Hatano
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 359

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   Mer 24 Mar 2010 - 16:17

Miyoko avait mit fin au petit « câlin » avec Sey, à contre cœur devait-elle avouer, mais Alex devenait un peu trop bavard. Implicitement il avait fait allusion à la petite scène qui avait précédée entre elle et Ayu. Cherchait-il les embrouilles ? Parce qu’avec Miyoko, il allait les trouver… cette jeune fille au sang chaud ne laissait jamais rien passer, elle se manifestait d’une manière ou d’une autre et quelquefois elle agissait en brute. C’était ça que de n’avoir eu aucune éducation, ou presque, car elle n’était rien d’autre qu’une petite rebelle qui suivait n’importe qui à l’époque… avec un père absent et une mère dont le cas psychologique s’aggravait chaque jour, elle n’avait jamais réellement reçu l’amour d’une famille. Aujourd’hui si, car depuis bientôt deux ans elle considérait ses amis comme sa vraie famille. Avec l’arrivée de Alex, qui lui était un réel membre familial, elle ne savait pas du tout comment tout ça allait tourner. Elle ne le connaissait pas, il était comme un inconnu à ses yeux après tout, ça n’avait rien contre lui cela dit ! Qu’il change d’attitude et on en reparle !
Crétin ? Pourquoi ne pourrait-elle pas le faire passer pour tel ? Implicitement, c’était ce qu’il était… il n’imaginait même pas à quel point Miyoko pouvait être embarrassée, s’il savait durant combien de temps elle avait résisté à l’envie de lui sauter dessus. Mais voyons, ce n’était pas l’attitude d’une jeune fille ça et puis, Sey… et bien en quelques sortes, comment dirais-je… il intimidait un peu notre demoiselle, difficile à cerner, un coup il souriait l’autre non, elle ne savait jamais comment il réagissait à quoique ce soit alors elle agissait toujours au pifomètre ! Ce qui, visiblement, n’eut jamais rien donné de bon. Alex fit alors part de ses raisons, il ne voulait rien d’autre que savoir ce qu’elle aurait dit à ce genre de remarque, quel humour, elle en éclatant de rire… les enfants avaient là de drôles de manières de s’amuser. En tout cas, pour la suite, il prit l’initiative de baisser la voix, ainsi seule Miyoko put entendre la suite. …Lui, connaître les femmes à son âge ? Certes, pour la plupart elles étaient, comme il le disait si bien, de véritables manipulatrices sans scrupule ~ et pour d’autre, elles étaient brutes et colériques, un peu comme Miyoko ici présente. A cette remarque désobligeante venant du petit, elle baissa le regard vers lui, un regard noir et impassible, comme si elle cherchait à le transpercer rien qu’en le fixant de la sorte ! Mais elle n’avait rien des pouvoirs de Superman, lui qui pouvait brûler n’importe quoi avec son regard ~ mais brefons. Elle ferma les yeux sur ceci et ne fit rien, retirant sa main du crâne de l’enfant qu’elle martyrisait de trop… enfin, cela est exagéré tout de même, elle n’avait quasiment pas forcé… (c’est ça x’D)


« Humphf… les femmes ne ressemblent pas toutes à celle qui t’a élevé. »


Qu’est-ce que cela voulait dire ? Elle critiquait ? Non, elle ne connaissait pas la tendre maman de ce jeune garçon, mais à l’écouter parler ainsi, elle ne pouvait qu’en deviner ses défauts. Des mères comme la sienne, on en trouvait partout, des femmes accrochées au bras d’un homme différent chaque soir, que cela devait être pénible pour le pauvre Alex. Miyoko s’éloigna un peu de lui, ne lui accordant même plus un regard, il était allé trop loin et avait fini par l’agacer et lorsque Miyoko était agacée, il était conseillé d’arrêter… Il ne la connaissait pas après tout, comment aurait-il su que sa cousine avait son petit côté de barjo hein ? Telle mère telle fille, mais chut, elle n’est pas folle voyons… «.« Alors que Mimi-chan /SBAFF/ regardait vers Sey, une nouvelle réplique sortir de la bouche de l’enfant. Ses yeux grands ouverts, le rouge lui montait aux joues et peut-être même jusqu’aux oreilles ! Elle n’appréciait pas les enfants de sa trompe, se mêlant de la vie des grands sans savoir ce qu’ils racontent, était-il conscient de la valeur de ces mots qu’il prononçait si facilement ? La main de la jeune fille partit seule, entrant en contact avec la joue de l’enfant de manière à ce que cela le fasse réfléchir, entre autre elle lui avait donné une claque dans la seconde qui suivit son « conseil » douteux. Son regard avait bien changé, il était un peu plus sévère, dur… et elle répondit, encore, d’une voix tout aussi grave que son expression :


« Comme je l’ai dit, les femmes ne ressemblent pas toutes à celle qui t’a élevé. »

Avant qu’il ne puisse dire quoique ce soit, elle poursuivit sur le même ton, voire un peu plus doux et exigeant.

« On réfléchit avant de parler, mais dans ton cas, tu ferais seulement mieux de te taire. »


Elle ferma les yeux, soupirant très profondément, elle venait de prendre une petite décision qui malgré les apparences, lui donnait le tournis. Bizarrement elle s’attendait à ce que Sey hausse les épaules, ou l’ignore en allant s’asseoir quelques part, comme il faisait la plupart du temps. On respire à fooond et hop! On relâââche 'o'. Mais ça n’allait pas mieux pour autant. Aller, elle allait faire une bêtise, mais elle ne tenait pas à ce que Alex se venge en révélant n’importe quoi n’importe comment. Elle se tourna vers Sey, restée proche de Alex qu’elle ne savait pas comment il avait réagi, et reprit la parole de plus belle. Le ton choisit ici était bien plus doux, timide et limite désolée. Pourquoi ? Elle n’avait aucune obligation envers Sey, rah! C’était vraiment nul de tomber amoureuse, si compliqué !

« Pour faire court, avant que tu n’arrives, j’ai… disons que nous… je crois qu’on s’amusait juste… Mais c’est lui qui m’a embrassé et je me suis prise au jeu. Jeu… il était prêt à aller jusqu’au bout, pas moi. Amuser… je suis une horrible fille hein, je m’amuse… hin hin… »

Elle avait regardé le sol tout du long et enfin elle leva les yeux vers son ami, obligé qu’il allait s’en ficher, lui dire qu’elle faisait comme elle voulait, que c’était sa vie pas la sienne. Owii elle se voyait bien recevoir ce genre de réplique et d’ailleurs elle espérait les avoir. Elle n’attendait rien, juste qu’il lui réponde quelque chose dans le genre, après tout ça ne gâcherait pas leur amitié n’est-ce pas ? Et que si, réellement il ne la considérait comme une extrême meilleure amie, alors ça ne l’affecterait pas. Allez Sey, hausse les épaules ! Elle aura moins de remords, même si…

« Tu vois, je l’ai dit, tu peux arrêter les taquineries, ça m’agace. »

Dit-elle en s’adressant à Alex, le regardant du coin de l’œil pour finalement fermer les yeux. Qu’allait-il se passer maintenant ? Allait-elle devoir supporter la colère bruyante d’un gosse outragé en plus d’un manque total d’intérêt de la part de Sey ? Ou bien serait-ce un long et éternel silence …… parce que là, ça l’inquiétait, limite elle allait sortir du studio en courant ou sauter par la fenêtre, sachant qu’ils étaient au rez-de-chaussée !! xD

......................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/miyoko-hatano-valide
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau colocataire [3/12]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau colocataire [3/12]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouveau colocataire, pas trop tendu ? [James]
» Accueil d'un nouveau colocataire
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven... La ville maudite... :: Archive du RPG-
Sauter vers: