Partagez | 
 

 [CLOS] Petite balade [15/03; soirée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noâm Vence
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 65

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: [CLOS] Petite balade [15/03; soirée]   Mer 31 Mar 2010 - 20:58

C'est un simple hasard si ce jour là Noâm se retrouva, errant dans les rues au couché du soleil... Lui habituellement tellement attaché au confort de l'appartement où il vivait et à la distraction que lui offrait son poste de télévision ne mettait que rarement le nez dehors... Ainsi sans qu'il s'en rende compte l'hiver s'était fini et le Printemps était de retour ce qui n'était pas une mauvaise chose. Sur la liste de ce que Noâm détestait, le froid était très bien placé...

Il avait fallut tout de même que suite à une panne générale le téléviseur ne soit hors d'usage pour que l'enfant sorte. Il trainait ainsi dans la ville depuis deux bonnes heures sans sentir encore les effets de la fatigue... Normalement le gamin aurait du rentrer avant qu'il ne soit trop tard mais découvrant des changements dans la ville il avait fini par perdre la notion du temps. Il s'était finalement arrêté de marcher quand son estomac n'ayant rien reçu depuis le midi ne se mette à gronder, l'obligeant à passer chercher une gaufre (au chocolat bien sur) à la boulangerie la plus proche.

Une fois sa friandise achetée, le gamin s'était mit à la recherche d'un endroit où s'installer... Il ne pouvait tout de même pas manger en plein milieu de la rue avec pour seule vue les passants pressés de rentrer chez eux avant que la nuit ne tombe et puis la nuit il y avait les rondes des soldats et lui ne voulait pas les croiser, il se rappelait très bien de quelle manière il les avait rencontrés ces monstres...

Peut-être aurait-il mieux valut que Noâm s'installe en pleine rue pour manger... Les pas du petit l'avaient conduit face aux grilles d'un terrain, terrain plus communément appelé zone inachevée ou dans le jargon, la zone aux esprits... Malheureusement l'enfant ignorait tout de cet endroit qui ne lui apparaissait que comme un endroit calme bien que pas très joli. Il n'en connaissait pas les dangers, d'autant qu'en tant qu'humain il était bien plus sensible aux esprits qui y avaient élus domicile que l'eut été n'importe quelle créature.

Une vieille poutre au sol lui offrit un siège assez correct. L'enfant déballa sa pâtisserie et la porta à ses lèvres désireux de soulager son estomac qui grondait. Il avait mangé la moitié de la pâtisserie quand un bourdonnement sourd s'insinua dans sa tête sans signe avant coureur... Noâm n'eut pas à se creuser la tête pendant des siècles pour reconnaitre la sensation que lui procurait les pensées d'une tierce personne, captées par son pouvoir, bien involontairement je dois dire.


-Qui est là?

Demanda le gamin, ne se sentant nullement en danger à tord ou à raison... Cette présence aurait pu être un esprit... Ou autre chose.

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/ombres-f85/noam-vence-validee-t1787
Gemme
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Expliquez moi les règles et nous pourrons jouer.
Nombre de messages : 27

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: [CLOS] Petite balade [15/03; soirée]   Jeu 1 Avr 2010 - 11:42

La louve banche déambulait dans la zone inachevée. Elle boitillait encore légèrement mais les soins du chef de l'Ombre l'avait rapidement remise sur patte et elle ne pensait pas avoir de séquelles de son altercation avec le "chasseur" dans le parc. La louveteau s'était enfin endormit alors elle profitait de ce moment de liberté pour visiter le territoire de l'Ombre. Elle n'avait pas eu beaucoup de temps à elle avec tous les petits de l'orphelinat à surveiller. Il faut dire qu'elle en faisait une affaire personnelle... Les louveteaux ne devaient pas être laissés à eux même, ils fallait qu'ils apprennent à se défendre pour devenir de bons chasseurs pour la meute, et pas question de les laisser à eux mêmes. Les gamins ne supportaient pas toujours bien les exigences de la louve, d'ailleurs, mais elle était intraitable quand un enfant se rebellait contre elle. Deux avaient déjà été mordu car ils refusaient de se soumettre aux règles et l'un d'eux était fiévreux depuis. Gemme ne comprenait pas pourquoi ce petit sentait le faux loup alors qu'il sentait l'humain peu de temps avant d'ailleurs, mais le second l'écoutait maintenant donc elle n'était pas prête de changer de méthode. L'état de l'enfant fiévreux l'inquiétait un peu quand même et elle avait passé quelques heures à se reposer avec lui, comme il s'était blotti entre ses pattes. Ils réagissait de plus en plus comme un louveteau... Elle n'en était pas fâchée mais tout de même surprise.

Au détour d'un bâtiment en ruine, elle sentit l'odeur d'un humain mais aussi de la pâtisserie qu'il tenait entre ses mains. Un œil brillant apparut entre les pierres alors qu'elle s'approchait aussi silencieusement qu'un prédateur. Un enfant ? Était-ce une habitude ici de laisser les gamins vadrouiller ? Jamais elle n'avait vu autant de mômes en liberté, dans les alpes. Le plus souvent, les parents grondaient leur petite dès qu'ils s'éloignaient alors pourquoi cette règle de vie des hommes ne s'appliquait elle pas ici ? Étrange... Cette société était complètement incompréhensible. La louve fit quelques pas dans les ombres, prenant bien garde de ne pas heurter les débris qui jonchaient le sol.


"Qu'est-ce qu'il fait tout seul... Il n'a pas de meute ?" Pensa t-elle en s'approchant lentement, comme si il était une proie. Elle ne le voyait pas ainsi mais elle ne pouvait pas laisser un louveteau abandonné sans vérifier qu'il n'était pas de sa meute. Mais comment les reconnaitre ? L'odeur ne disait rien, ici... Et elle ne connaissait pas tous les louveteau de l'Ombre. Il y en avait tellement, et de tant de mère différentes, qu'elle s'y perdait. Le chef de l'Ombre avait il pris tant de compagnes ? Possible vu son âge apparent, mais elle avait cru comprendre que les humains se reproduisaient bien plus tard que les loups. Peut être s'était elle trompée ?

Presque aussitôt, l'enfant parla. Il l'avait repairer apparemment. La louve resta tapis, souriant intérieurement devant le potentiel de chasseur de cet enfant. Si il était capable de l'entendre approcher, il valait le coup qu'on s'intéresse à lui. Après des années d'entrainement à la chasse, elle ne faisait pas beaucoup de bruit pourtant... Mais comment aurait elle pu deviner qu'il avait capté ses pensées ? Elle commençait à peine à se douter de l'existence de la magie à cause d'évènement étranges qui avaient parfois lieux à l'orphelinat. Alors deviner que cet enfant était psycheur était complètement envisageable pour la louve blanche. Naturellement prudente en territoire inconnu, elle se redressa lentement et s'approcha en tendant sa truffe en avant pour humer son odeur. Pas de trace de senteurs connues, mais comme elle était ici depuis peu de temps, elle n'avait pas repairer toutes les odeurs de la ville, très loin de là. Elle ouvrit à demi la gueule et sa voix roque comme un grognement se fit entendre. Enfin, à sa façon de parler, quelqu'un à dix mètres aurait simplement entendu un animal grogner.


- Gemme. Où est ta meute, louveteau ? Tu fais partie des petits de l'Ombre ?

Ses yeux brillants se voilèrent un instant dans un clignement de paupière et elle continua à flairer le gamin. Ses longs poils blancs se balançaient lentement à chaque mouvement de tête. Elle n'était pas menaçante mais elle tournait autour du petit garçon, tête basse et oreilles couchées sur le crâne. Peut être que certains prendrait son attitude pour une menace... Ce qui serait stupide. Si elle avait voulu s'en prendre au gamin, elle aurait attaqué avant de se montrer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/gemme-ou-l-ombre-blanche-
Noâm Vence
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 65

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: [CLOS] Petite balade [15/03; soirée]   Jeu 1 Avr 2010 - 20:11

Une voix rauque répondit à sa question presque immédiatement... Noâm fut un peu surprit de voir que ce qu'il prenait pour un gros chien blanc s'approchait... Un instant l'enfant chercha du regard une personne qui aurait pu accompagner l'animal mais il du bien se rendre à l'évidence qu'il n'y avait personne d'autre. C'était donc elle qui avait parlé? Lui qui avait toujours pensé qu'il n'y avait que dans les films que cela arrivait...

Elle s'approchait lentement... L'enfant était surprit de connaitre toutes ses pensées et intentions sans problèmes, habituellement il n'entendait que quelques bribes de phrase et toujours sur les humains (comprendre créature d'apparence humanoïdes).

Elle était tout prêt maintenant et le sentait... Le gamin se tendait légèrement bien qu'il n'ait pas tellement peur, il était juste intimidé face à cette impression de force qui se dégageait de la bête...

La louve lui posa alors une question étrange... Sa meute? L'enfant réfléchit une seconde... Il savait ce qu'était une meute par le biais des leçons de science qu'il avait reçu l'année précédente par son oncle, soucieux de développer son savoir... Mais il savait que ce terme ne s'appliquait qu'à certaines espèces animales, pas aux hommes... Qu'importe, ça n'empêcha pas l'enfant de répondre...


-Je n'en ai pas, mais si tu parle de ma famille elle est morte

L'enfant n'en dit pas plus... Parler de Linally? Aucun intérêt... Elle ne représentait pas une femille entière c'était juste "sa maman"... Oui Noâm avait une définition bien précise de ce qu'était une famille, aussi à moins que la louve ne demande où se trouvait sa mère il n'en parlerait pas...

-Oui je connais l'Ombre, mais je suis pas un petit...

Pas quand il y était en tout cas... La louve lui tournait toujours autour... Le gamin ne savait pas très bien s'il avait le droit de bouger ou de parler autrement que pour répondre aux questions... Une enfance au labo lui avait apprit à se montrer discipliné mais cette discipline était mise à mal par sa toute nouvelle existence...

-Tu n'est pas comme les autres...

Sous entendu les autres animaux... Il était curieux d'en savoir plus mais se garda bien d'en dire plus... Avec un peu de chance il saurait tout ce qu'il voulait en se concentrant tout simplement...

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/ombres-f85/noam-vence-validee-t1787
Gemme
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Expliquez moi les règles et nous pourrons jouer.
Nombre de messages : 27

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: [CLOS] Petite balade [15/03; soirée]   Ven 2 Avr 2010 - 13:49

"Juste un enfant humain, mais il ne vit pas au grand air... Mauvais. Un trop petit territoire..." Pensait la louve en tournant autour du petit. L'odeur e disait beaucoup et elle ne rappelait en rien le dehors. Et même, le physique de l'enfant, il n'était vraiment pas muscler. Ce n'était pas pour rien que les louveteaux se chamaillaient sans arrêt ! Ces bagarrent étaient nécessaires pour qu'ils puissent plus tard chasser et de petit là en avait été privé. Mou, lent... Gemme ne cachait rien de sa réprobation. Elle dénuda ses dents une demi seconde, mettant un petit coup de museau dans l'épaule du gamin, puis bondit sur son siège, à ses cotés. Non, vraiment, il n'y avait pas besoin de pouvoirs spéciaux pour deviner ses penser. N'importe quel loup y parviendrait sans difficultés. D'un coup de tête dans le dos, elle poussa le petit à se relever pour voir comment il tenait sur ses pattes. Ce louveteau ne semblait pas savoir comment réagir en sa présence... Elle était pourtant claire ! Un léger grognement sortit de sa gueule avant qu'elle ne se souvienne que les humains la comprenaient très rarement. Elle se lança donc dans une traduction.

- Lève toi, tu ne dois pas rester ici. Tu es un louveteau puisque tu n'es pas capable de chasser seul, viens.

La louve avait interprété la réponse de Noâm comme elle avait pu, ce qui avait donné en gros qu'il était bien un petit de l'Ombre. La famille ne voulait pas dire grand chose, probablement juste que sa mère était morte et que son père, Arsynhiel en toute logique, ne l'avait pas assez bien surveiller. Les louveteaux de sa nouvelle meute étaient bien indisciplinés mais elle comptait y mettre bon ordre. Pas question de laisser l'Ombre dans cet état. elle poussa la gamin d'un autre coup de tête et avança de quelques pas.

- Viens. Tu vas dormir avec les autres.

Elle n'avait pas non plus compris pourquoi tous les petits étaient dispersés aux quatre coins de la villes. "Il faut les réunir pour les surveiller... Étrange ces humains, ils manquent de logique. Comment ont ils pu devenir si nombreux ? Ils doivent se reproduire très rapidement..." Il fallait remettre la meute d'aplomb et elle s'en occupait aussi bien qu'elle pouvait puisque personne ne semblait le faire. Comment se serait elle aperçut qu'elle était plus en train de tout désorganiser qu'autre chose ? Enfin, heureusement, la tanière était grande et il y avait assez de place pour y mettre les nombreux louveteaux. Le jour, d'autres membres s'occupaient de les éduquer. D'ailleurs certains petits refusait d'aller en cours et elle avait du les y inciter fortement. Étrangement ils l'écoutaient bien mieux que les éducatrices, mais il faut dire que ces dernières s'y prenaient vraiment mal. Elles étaient complètement incapable de s'imposer de ce que la louve avait vu. Il faut dire qu'elle n'avait pas compris grand chose à l'écriteau relatant les règles du droit de l'enfant, mais elle n'était pas fâchée de ne pas être comme les autres.

- Les autres ne servent à rien... Elle ne chassent même pas pour la meute. Les louveteaux étaient presque laissés à eux même et désobéissaient sans arrêt quand je suis arrivée. Ils écoutent un peu mieux maintenant et tu vas aller jouer avec eux. Demain, tu iras à leur école. Tu as été abandonné assez longtemps, ton père ne s'occupe pas assez de ses petits.

Elle se remis en route, le conduisant vers l'orphelinat. La louve blanche faisait sans arrêt des allez retour pour l'inciter à la suivre et il n'avait pas tellement intérêt à s'écarter du droit chemin où il se ferait grogner dessus. Elle était discrète aussi, prenant garde qu'ils ne se fassent pas repairer et flairant toutes les odeurs sur son passage. Des yeux brillants ne lâchaient jamais longtemps le petit, pas question de le perdre en route. Les louveteaux étaient si inconscient ici...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/gemme-ou-l-ombre-blanche-
Noâm Vence
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 65

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: [CLOS] Petite balade [15/03; soirée]   Ven 2 Avr 2010 - 21:08

Noâm ne comprenait pas très bien ce qu'il se passait... Elle avait dit qu'il était un louveteau? Mais quel rapport avec lui? La question ne valait toutefois pas la peine d'être posée. Le gamin gardait son calme tandis que la louve lui tournait autour... Il comprenait en entendant ses pensées qu'elle ne souhaitant pas lui faire de mal, aussi ne voyait-il aucune raison d'avoir peur.

L'enfant se leva bien volontiers bien qu'il soit aussi bien assis mais c'est vrai qu'il commençait à faire froid et puis ce soir il y avait un film pour enfant qu'il ne voulait pas rater alors... Sans un mot l'enfant commença à marcher, passa la porte de la zone et s'étonna de se sentir bien moins oppressé, il ne s'était pas rendu compte de l'atmosphère lourde de l'endroit avant d'en être libéré.


-Avec qui je dois dormir?

Demanda l'enfant un peu surprit par une telle décision... Il n'avait pas très envie d'aller dormir ailleurs que dans le lit de Linally son lit, lui. Pourtant il continuait de suivre la louve... Il était tellement habitué à suivre les ordres sans se plaindre que s'en était presque devenu une seconde nature...

Ils passèrent devant divers magasins, devant le restau puis le parc... La nuit était tombé maintenant et Noâm aurait déjà du retrouver la sécurité de son chez lui mais comment fausser compagnie à cette louve qui semblait avoir des projets pour lui? Comme la logique de la géographie le voulait le duo passa finalement devant un lot d'immeubles, le quartier où vivait Noâm avec sa nouvelle famille... L'enfant s'arrêta, hésitant sur ce qu'il devait faire...


-Je... Je doit rentrer maintenant...

Mais... Et si elle ne le laissait pas partir et qu'elle l'emmenait de force jusqu'à cette tanière à laquelle elle pensait? Est-ce qu'il allait être séparé de la seule personne pour qui il avait de l'attachement? Pire encore elle pouvait bien l'emmener pour une autre raison que pour le protéger... Certaines personnes savaient parfaitement camoufler leurs vraies pensées et il n'avait pas très envie de tomber dans l'un de leur piège... Que faire..?

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/ombres-f85/noam-vence-validee-t1787
Gemme
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Expliquez moi les règles et nous pourrons jouer.
Nombre de messages : 27

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: [CLOS] Petite balade [15/03; soirée]   Dim 4 Avr 2010 - 14:17

- Tu dormiras avec les autres louveteaux.

Il devrait se contenter de cette réponse car le grognement était sec et sans contestation possible, sinon elle se fâcherai. Ce petit perdait vraiment son temps et son souffle à poser des questions stupides, et Gemme ne cachait pas la pointe d'exaspération qu'elle ressentait. Cet enfant n'en était pas entièrement la cause, mais elle devait s'occuper de louveteaux turbulents depuis trop longtemps pour rester calme. "Avance, petit... Pourquoi les humains sont ils si longs ? Inadaptés..." Les allez et retour montrait tout aussi bien ce qu'elle voulait, ses pensées n'étaient d'aucune utilité à moins d'être particulièrement idiot. Un coup de museau dans le dos... Allez, on avance ! On ne traine pas ! N'était elle pas partit se détendre un peu, à la base ? Qu'importe, c'était terminé. Maintenant elle avait un nouveau petit à ramener.

L'enfant s'arrêta et la louve vint se poster à ses cotés avant même qu'il ne parle. Qu'avait il encore ? Il était déjà tard et tous les autres petits devaient être couchés. Pas question de laisser celui ci derrière. Rentrer où ? Pourquoi regardait il ces immeubles ? L'Ombre avait une autre tanière ? Cette meute était vraiment complètement indisciplinée. "D'autres petits de l'Ombre a un autre endroit ?" La louve claqua des dents dans le vide avant de lever ses yeux jaune vert vers l'enfant. Il allait falloir qu'il s'explique bien plus clairement.


- Rentrer où ? La tanière n'est pas là. Tu dois aller avec les autres petits. Je ne sais pas comment était organisé la meute, mais très mal. Qu'est ce qu'il y a là bas ?


D'un coup de museau, elle montra la direction dans laquelle regardait Noâm. La louve ne resta immobile qu'une fraction de seconde, pourtant. Elle se remis à tourner autour du petit en observant autour d'elle, en alerte. Les chasseurs étaient partout la nuit et elle n'avait pas l'intention de les laisser tuer une fois de plus un louveteau. Ses yeux brillants balayaient aussi bien les maisons que les passants ou l'enfant, d'un air bien trop attentif pour n'être qu'un gros chien. Mais elle en avait toutes les mimiques...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/gemme-ou-l-ombre-blanche-
Noâm Vence
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 65

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: [CLOS] Petite balade [15/03; soirée]   Dim 4 Avr 2010 - 22:57

Forcement il aurait été bien trop simple qu'elle le laisse partir... Il se serait glissé jusqu'à l'appartement et la suite vous la connaissez... Avec un peu de chance peut être même que Melkys qui ce soir là était chargé de le garder ne se serrait pas aperçut de son départ car je dois avouer que l'enfant s'était glissé dehors sans en demander la permission, prit par l'idée folle que sortir serait peut-être intéressant, un peu comme dans cette série qu'il suivait passionnément chaque matin ou l'acteur principal trouvait des trésors dans les ruines...

L'enfant fut assez surprit quand la louve lui annonça que la tanière n'était pas à cet endroit... Ainsi elle avait prévu de l'emmener ailleurs que chez lui? Il en était hors de question, il ne voulait pas aller on ne sait où dormir avec on ne sait qui... Des louveteaux qu'elle disait? Parlait-elle de vrais animaux ou d'autres enfants comme lui? Et puis c'était quoi sa tanière? Une grotte ou un truc du genre? L'enfant préférait dormir dans un vrai lit... Bah oui il est délicat le pauvre que voulez vous...


-Là bas c'est ma maison où je vit avec ma mère et Melkys...

En sachant ça allait-elle le forcer à la suivre? Son intuition lui soufflait que oui... Aussi sans attendre l'enfant se dirigea vers l'immeuble, marmonnant à nouveau qu'il devait impérativement rentrer sous peine de "se faire tuer par Melkys" qui n'était pas aussi clément et arrangeant que ne l'était sa mère qui lui avait jusque là passé tout ses caprices, quoique pour sa défense, il faut dire que l'enfant n'en avait jusque là pas vraiment fait, se contentant d'obéir impulsivement par moment tout au plus...

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/ombres-f85/noam-vence-validee-t1787
Gemme
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Expliquez moi les règles et nous pourrons jouer.
Nombre de messages : 27

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: [CLOS] Petite balade [15/03; soirée]   Jeu 8 Avr 2010 - 20:40

Sa mère ? Il avait donc une famille ? La louve le regarda en penchant la tête sur le coté d'un air interrogatif. Et un certain Melkys vivait aussi dans sa tanière ? Qui était-ce ? S'était elle trompé ? Avait il une autre meute ? Enfin, si ce Melkys était comme elle le pensait le compagnon de la mère du louveteau. Mais dans ce cas, il n'était pas un petit de l'Ombre et elle n'avait aucune raison de s'occuper de lui. Il fallait tout de même s'en, assurer avant de lâcher ce gamin seul dans la rue. La louve pesta contre ces meutes qui ne se reconnaissaient même pas par l'odeur, ce qui se traduisit par un grognement sourd. Si seulement il y avait des loups, elle les aurait rejoint mais elle n'avait trouvé dans cette ville que des créatures mêlées. Elle recula d'un pas pour regarder l'enfant. Comment était on cessé reconnaitre les humains si ce n'est pas l'odeur ? Mais ils ne portaient que la leur, et bien plus légère que celle des loups. Gemme parvenait à les identifier ainsi, et se servait d'ailleurs bien plus de l'odorat que de la vue pour reconnaitre les petits de l'Ombre. Ils se ressemblaient bien plus que les louveteaux après tout. Comment reconnaitre si la chef de l'Ombre était le père de celui ci ?

- Qui est Melkys ? Le compagnon de ta mère ? Tu ne fais pas partie de la meute de l'Ombre ?

Gemme se rapprocha, le flairant à nouveau pour chercher d'autres odeurs sur lui. Mais il y en avait tant d'inconnues... Celle du vieux cuir du canapé par exemple, peau d'un animal mort dont l'odeur de race s'était depuis longtemps effacé. Difficile de percevoir une odeur humaine différente de la sienne, et aucune odeur de loup. Elle huma tout de même l'air autour d'elle et baissa la truffe au sol pour chercher une senteur similaire, mais les véhicules puants ressemblant à ceux des chasseurs avaient tout effacé. Pourquoi s'était elle retrouvé dans cette cité humaine si petite et si loin de la nature ? La louve pouvait apprendre à se cacher dans les maisons et les ruines, elle l'avait d'ailleurs fait à de multiples reprises, mais elle ne se sentait pas chez elle ailleurs que dans l'orphelinat. Une drôle de tanière d'ailleurs... Arsynh avait des gouts bien étranges. Jamais elle ne pourrait comprendre les êtres humains, ils n'obéissaient à aucune règles.

- Tu connais l'Ombre mais tu n'en fais donc pas partie... Dans ce cas, ta meute est mon ennemi comme celle de l'Ombre. Le territoire est trop petit pour être partagé.

Elle se campa devant lui, le fixant et attendant sa réponse. Elle n'allait pas tuer un louveteau quoi qu'il dise, mais sa meute, peut être. La ville était bien trop peuplée à son gout et ce ne serait pas une grosse perte, juste la sélection naturelle. Quant aux petits qui n'étaient pas de sa meute, si elle ne les tuait pas c'est qu'elle savait que la faim s'en chargerait ou qu'il seraient contraint de rejoindre l'Ombre. Les deux yeux brillant, étrécit par une légère menace, fixaient l'enfant tranquillement. Elle ne se préparait pas à bondir, sûre de sa supériorité sur un louveteau. Peut être aurait elle réagit différemment si elle avait eu connaissance de la magie mais pour le peu qu'elle en savait, elle ne prenait tout simplement pas cette variable en compte. Si il fallait terroriser ce gamin pour le forcer à lui montrer le chemin de sa tanière, elle ne s'en priverait pas... Mais pourquoi l'Ombre n'avait elle pas un signe de reconnaissance olfactif, et pourquoi étaient ils si nombreux ? Évidemment, quand on compte dans le lot tous les petits de l'orphelinat qui n'ont pas grand chose à voir avec ce groupe si ce n'est pour un rôle de couverture...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/gemme-ou-l-ombre-blanche-
Noâm Vence
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 65

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: [CLOS] Petite balade [15/03; soirée]   Ven 9 Avr 2010 - 11:54

Noâm commençait à se lasser de cette petite promenade... Il n'avait qu'une envie et rentrer, peut-être dormir, ou aller manger des gâteaux au chocolat avec un verre de lait devant la télé ou en regardant Melkys jouer à la console... Mais nan il était forcé de rester debout en pleine rue avec une louve qui lui posait un paquet de questions dont-il ne comprenait pas plus le sens que les raisons...

-Non... Melkys c'est le frère de ma mère... C'est lui qui s'occupait de moi ce soir parce que ma mère est partie...

Mais pourquoi devait-il rendre des comptes à ce sujet? N'était-il pas libre de se promener quand il en avait envie? Était-il obligé d'obéir aux règles d'une louve dont-il ne comprenait pas la façon de vivre?

-Mais si je fait parti de l'Ombre... Je sait pas ce que c'est les autres meutes moi...

Dit-il un peu effrayé par les pensées de la louve... Allait-elle vraiment tuer ceux qui n'appartenaient pas à l'Ombre? L'enfant savait que Linally comme Melkys n'en faisaient pas parti... Allaient-ils être tués à cause de ça?

-Je veux rentrer maintenant...

Lâcha-il finalement, légèrement angoissé par la tournure des choses... Des larmes commençaient à poindre au coin de ses yeux, témoignant de sa détresse...

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/ombres-f85/noam-vence-validee-t1787
Gemme
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Expliquez moi les règles et nous pourrons jouer.
Nombre de messages : 27

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: [CLOS] Petite balade [15/03; soirée]   Ven 9 Avr 2010 - 13:15

Le frère de sa mère ? Alors il était bien un petit de l'Ombre comme elle l'avait compris. La louve sembla se rassérénée, bien qu'elle n'ait toujours pas compris l'organisation de cette meute. Dans ce cas, il allait simplement falloir amener la mère du petit et son frère à l'orphelinat avec elle. Tant mieux, elle n'avait pas franchement envie de se battre. Et puis ils manquaient d'adultes pour gérer les petits alors ces deux là ne seraient pas de trop. Pour la place, il y avait bien assez de chambres libres... Étrange d'ailleurs, les humains préféraient dormir séparés, à part le petit qui s'était mit à sentir le loup qui était venu dormir avec elle la nuit dernière. Il était tard et il fallait qu'elle rentre rapidement, l'état de ce louveteau l'inquiétait.

- Allons les chercher alors.

Le petit avait les yeux trop humide, était il malade ? Décidément les humains étaient vraiment inadaptés... A peine sortaient ils dehors qu'ils se trouvaient mal. Mais il avait raison, il ne devait pas rester dehors dans cet état. Elle n'avait pas envie de le porter dans sa gueule, il était bien trop grand et Gemme n'avait jamais compris par quel bout on était censé les soulever. Elle avait essayé pour les tout jeunes, mais ils se mettaient à pleurer et elle avait fini par décider qu'il était plus simple de les mettre sur un tissus et de trainer le tissus par terre, mais comme elle n'en avait pas, là, celui ci allait devoir marcher. D'un gentil coup de museau, elle le poussa en avant pour l'inciter à avancer.

- Fragile... Comme tous les autres petits hommes. Mais toi tu ne bouges pas assez en plus... Tu vas apprendre.

La louve blanche accompagna l'enfant jusqu'à l'appartement sans trop lui laisser le choix de l'inviter ou non. Puisqu'il était bien un petit d'Arsynh, hors de question de le laisser seul. Il devait être surveillé par la meute et apprendre à se débrouiller tout seul pour devenir un chasser de l'Ombre.

Arrivée à la porte, Gemme se dressa sur les pattes arrière pour ouvrir elle même. Depuis qu'elle vivait avec les humains, elle avait beaucoup appris sur ce genre de "ma chine" et retenait bien mieux qu'un loup normal. Aussi vite qu'un humain en fait... Ses capacité cérébrales n'étaient pas très différentes bien qu'inutilisées. Elle entra dans la pièce et baissa le nez au sol pour trouver les odeurs des habitants. L'enfant sentait très fort cet appartement, il avait vraiment du y rester un temps interminable. Après un rapide examen des lieux, elle finit par trouver Melkys, laissant Noâm en arrière sans s'en soucier. Comme à chaque fois, elle s'approcha pour flairer l'individu et pu constater qu'il s'agissait une fois de plus d'un louveteau, bien qu'un peu plus grand. Sans se soucier de sa surprise, elle se mit à parler de son habituel grognement.


- Viens jeune loup. Je vous conduit à l'orphelinat.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/gemme-ou-l-ombre-blanche-
Melkys Kudo
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Variable
Nombre de messages : 75

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: [CLOS] Petite balade [15/03; soirée]   Sam 10 Avr 2010 - 7:44

Noâm marcha sans un mot jusqu'à l'appartement, reniflant de temps en temps à cause des larmes qu'il retenait... Il grimpa les marches sans hâte et s'arrêta devant la porte de l'appart', s'apprêtant à frapper mais la louve fut plus rapide et ouvrit avant qu'il n'ait fait le moindre geste... L'enfant suivi l'animal sans un mot, la tête basse...

Le gosse avait à peine atteint le salon que Melkys, alerté par le bruit arrivait. Sans doute prit-il Gemme pour un animal ordinaire car il ne lui prêta tout d'abord aucune attention. Son regard se durcit tandis qu'il envoyait Noâm dans la chambre dormir... Il ne s'était pas vraiment attendu à ce que le gosse fugue, lui qui était habituellement si sage, autrement il n'aurait pas accepté de le garder pendant l'absence de sa soeur... Peut-être était-ce pour cette raison que l'enfant était parti sans rien dire alors que Melkys l'avait cru endormi...

Le jeune garçon allait chasser la louve quand celle-ci se mit à parler d'une voix qui tenait plus du grognement qu'autre chose... Immédiatement Melkys pensa à un loup-Garou et se recula de quelques pas tout en regrettant de ne pas être armé. Cependant il n'était pas vraiment effrayé, elle avait eut tout temps d'attaquer jusque là et n'en avait rien fait...


-Désolé, mais je n'ai aucune attention d'aller à l'orphelinat

Dit-il simplement. Cependant quelque chose lui disait qu'un simple refus ne serait pas suffisant pour s'en sortir... A cet instant Melkys se mit à maudire Noâm qui ramenait des problèmes la seule fois où il mit le nez dehors...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/melkys-kudovalidee-t1619.
Gemme
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Expliquez moi les règles et nous pourrons jouer.
Nombre de messages : 27

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: [CLOS] Petite balade [15/03; soirée]   Sam 10 Avr 2010 - 8:59

Gemme retroussa les babines. Pour qui se prenait il a décider ainsi ? Elle était plus forte que lui et il devait donc respecter la hiérarchie. Elle ne prenait bien sûre en compte que la force physique et sans arme. La magie ou les objets ne pouvaient pas entrer en ligne de compte pour elle puisqu'elle n'en comprenait pas l'utilité. Ses yeux brillants fixaient le jeune loup, ses oreilles étaient rabattues en arrière et ses poils, hérissés. Même un humain devait comprendre qu'il avait intérêt à se soumettre, sans quoi elle attaquerait. Enfin... Les enfants le comprenaient souvent mais les adultes, c'était une autre affaire. Restait à voir si ce garçon entre deux âges comprendrait la menace.

Il était de sa meute lui aussi, mais la louve n'hésiterait pas à l'attaquer si il n'obéissait pas. Ou plutôt elle le supposait de sa meute puisqu'il vivait avec un louveteau de l'Ombre et lui donnait des ordres. Elle n'avait rien contre lui, elle ne faisait que le remettre à sa place comme n'importe quel loup. Les membres de cette meute étaient bien trop indépendant et leur chef ne les rassemblait pas, sans doute parce qu'ils étaient trop nombreux pour qu'il puisse s'en charger seule. La meute aurait du se diviser, mais puisqu'il était impossible de sortir, il allait falloir vivre ainsi. Tête basse et crocs dénudés, la louve blanche se tenait immobile devant le garçon, prête à bondir pour lui apprendre les règles. Pour s'assurer qu'il comprenne étant donné que les humains n'avaient pas le même langage, elle pris même la peine de lui donner des explications orales.


- Que tu en ais envie ou non, tu dois venir car tu n'es pas à la chasse et qu'il y a du travail là bas. Si tu n'obéis pas à ton chef de meute, je te rappellerai les règles.

La voix est un grondement menaçant, Gemme en a assez de perdre son temps. Un louveteau malade l'attends à l'orphelinat et elle ressent le besoin d'aller s'occuper de lui, comme un instinct maternel. Si le louveteau et le jeune chasseur de l'Ombre refusent de la suivre, elle les remettra vite fait sur le droit chemin comme Arsynh aurait du le faire depuis longtemps. Comment peut on avoir une meute forte avec des membres aussi dispersés ? Et les petits sont tout seuls ou presque à l'orphelinat... Elle ne fait pas confiance aux éducatrices pour les éduquer correctement, ayant des preuves flagrantes de leur incapacité. Ces femmes ne savaient même pas se battre et ne laissaient pas les petits jouer entre eux n se bagarrant. Qu'elles les séparent quand ils devenaient trop violents étaient une chose, mais pas à le moindre course poursuite dans les couloirs !

- J'irai chercher ta sœur plus tard mais tu vas me suivre et le louveteau aussi ou je te traine devant Arsynh. Un louveteau est malade et je n'ai pas de temps à perdre ici.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/gemme-ou-l-ombre-blanche-
Melkys Kudo
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Variable
Nombre de messages : 75

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: [CLOS] Petite balade [15/03; soirée]   Sam 10 Avr 2010 - 9:33

C'était bien sa veine... Pourquoi se retrouvait-il impliqué dans une telle histoire... Il n'en avait rien à faire des meutes et des chefs ne le concernant pas... Il n'était pas un loup aux dernières nouvelles... Noâm allait amèrement regretter sa petite escapade une fois que tout ça serait fini, il y veillerait personnellement, quant à Lin elle ne lui laisserait plus jamais l'occasion de partir sans s'occuper du gamin... N'empêche la louve commençait à se montrer menaçante... Le jeune garçon n'avait pas besoin de comprendre les grognements pour comprendre que s'il ne cédait pas il allait y laisser un bout de peau... Aussi plutôt que de risquer des blessures, Melkys préférait céder et attendre une meilleure occasion de se débarrasser de cette bestiole agaçante...

-Mais bien sur le chef! Fallait le dire tout de suite!

Dit-il, un brin moqueur, bien qu'il ignora de quel chef elle parlait...

-C'est lui même qui m'a chargé la tâche de rester ici, il m'a personnellement chargé de lui choisir sa prochaine femme et je dois en rencontrer plusieurs par la suite, mais allons donc le voir il pourra ainsi me confirmer que ma présence à l'orphelinat est obligatoire!

Plaisanter ainsi avec un animal capable de vous tuer en quelques minutes était peut-être risqué mais la situation lui paraissait d'un tel ridicule qu'il ne pouvait s'en empêcher. Il attrapa donc veste et sac puis se dirigea vers la porte, plutôt pressé d'en finir.

Noâm quant à lui avait rejoint la chambre au premier regard menaçant de Melkys... Il savait pourtant qu'il n'avait pas le droit de sortir seul mais ce soir là il n'avait pu s'en empêcher. L'enfant prit place sur le lit, se blottissant sous les couvertures... Sa petite escapade l'avait épuisé, cependant au lieu de l'aider à trouver le sommeil sa fatigue l'empêchait plutôt de dormir...

Après s'être tourné quatre ou cinq fois l'enfant quitta finalement son lit. Cependant il ne pouvait quitter la chambre pour aller devant la télé et faire les cent pas se révéla vite ennuyeux. Aussi se dirigea-il vers la fenêtre, plongeant son regard vers les rues à la recherche de la silhouette de Linally qui annoncerait son retour dans les prochaines minutes...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/melkys-kudovalidee-t1619.
Linally Kudo
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 764

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: [CLOS] Petite balade [15/03; soirée]   Lun 12 Avr 2010 - 13:29


    Quelques heures plus tôt ~
Quelle soirée mouvementée… quel ennui ! Quelle galère ! Un simple achat au centre commercial s’était terminé par un contrôle d‘identité. Pauvre demoiselle, elle n’avait rien qui confirmait son identité, pas de carte ni de permis de conduire (euuh logique)… même pas une carte d’étudiant! Elle n’avait pas non plus voulu cracher le morceau sur l’endroit où elle vivait, ni avec qui elle vivait… elle n’avait fait que répéter son nom, encore et encore, ainsi que celui d’un certain « Noâm » qu’elle devait rejoindre, se désignant comme la sœur aînée d’une petite famille, prétextant que ses parents s’inquiéteraient de son absence. Mais encore une fois elle ne donna aucune précision supplémentaire. Beaucoup d’adolescents habitaient la ville seuls, l’absence d’adulte était fréquente dans les familles de cette ville, mais ça ne restait pas moins illégal. Elle serait condamnée à se rendre à l’orphelinat ou dans un quelconque foyer et ça, elle ne le voulait pas… Elle vivait très bien comme cela… mais les quelques soldats présents, eux, n’étaient pas du même avis. La « police » de Heaven était remplacée par l‘armé…? La poisse, elle détestait les militaires et elle ne faisait rien pour le cacher, son insolence lui valut une heure de plus en leur compagnie. Elle jeta un coup d’œil sur sa montre, il se faisait bien tard et elle voulait rentrer… Les soldats étaient partout ma parole… elle n’irait plus au centre commercial maintenant et se contenterait des petites boutiques du centre ville. Elle aurait dû s’en douter… la dernière fois il y avait même eu un rassemblement devant ce centre commercial, elle n’avait pas su ce qu’il s’y était passé, mais elle avait très bien vu que c’était les soldats qui en étaient la cause.


-Alors…? Tu vas daigner coopérer ? Je me fiche que tu sois une enfant, cette ville regorge d’individus aussi dangereux les uns que les autres, enfants ou pas.

« Je vous le répète, ma mère m’a envoyé acheter quelques courses… je suis l’aînée modèle de la famille après tout. Je dois rentrer, s’il vous plait, laissez moi rentrer… »

Les boutiques avaient fermé leurs portes depuis vingt heures, en revanche le centre commercial habitait quelques bars/cafés et restaurants qui fermaient bien plus tard, alors Lin était condamnée à poireauter encore quelques heures dans ce bâtiment. Les minutes passaient lentement, mais la nuit commençait déjà à montrer le bout de son nez, elle ne pouvait se permettre de rester ici plus longtemps. Ils étaient trois à la surveiller, comment échapper à leur attention, même ne serait-ce qu’une minute, l’un d’entre eux la regardait fixement et ne l’avait pas lâché une seule fois depuis le début. Elle prétexta alors devoir se rendre aux toilettes, ils la tenaient depuis déjà deux heures, ils pouvaient au moins lui autoriser ça… deux des trois l’accompagnèrent, elle n’avait pourtant rien d’une dangereuse psychopathe… mais elle sentait qu’ils finiraient par lui demander de les emmener jusqu’à chez elle, prétextant vouloir la raccompagner pour plus de sécurité. Alors elle resta un moment dans ces toilettes puis finit par pousser un cri aiguë ~ l’un des soldats entra en trombe, sortant son arme en demandant ce qu’il se passait. Par succession de gémissement, Lin l’attira facilement jusqu’à elle et une fois assez proche, elle le sonna en ouvrant l’une des portes violemment… heureusement ces portes-ci s’ouvraient vers l’extérieur et non l’inverse ! Lin attrapa la mitraillette du soldat qu’elle mit HS grâce à son pouvoir et attiré par les bruits, le second entra. Lin s’était postée près de la sortie, pour s’en aller dès que le soldat entrerait pour aller voir son ami à terre. Seulement ce dernier était seulement sonné et elle n’aurait que quelques secondes pour les semer. Elle referma la porte derrière elle et prévint un vigil qui se tenait non loin, elle prétexta avoir été la victime de deux pervers se trouvant dès à présent dans les toilettes des dames ~ elle s’enfuit aussitôt vers la sortie en échappant au troisième soldat qui avait l’air d’être en communication avec quelqu’un, peu importe qui… peut-être son QG ? Elle sortit rapidement du centre commercial et se mélangea à la foule, les soldats ne s’embêteraient pas à la rechercher, mais son visage devaient leur être resté en mémoire, en espérant qu’ils s’arrêteraient ici et ne chercheraient pas à l’éliminer. Bin oui… c’était une humaine à pouvoir, bousiller leur arme n’avait pas été la meilleure chose à faire, mais elle n’était pas au courant des agissements de l’armée elle…
    Présent
Elle marchait rapidement jusqu’aux quartiers résidentiels, puis une fois seule elle se mit à courir, regardant fréquemment derrière elle. Heaven devenait une ville dangereuse, enfin elle l’était déjà à leur arrivée un an plus tôt… mais bon, elle ne s’en était jamais réellement rendue compte jusque là ! Finalement elle ralentit lorsque son immeuble fut en vue, en réalité elle fut contrainte de ralentir, épuisée ou plutôt, anormalement épuisée. Elle n’avait pas couru depuis longtemps, mais tout de même, elle avait l’impression d’avoir couru le marathon. Fallait dire qu’elle n’avait pas mangé depuis des heures, ayant sauté le dîner à cause de ce gros malentendu. Tss… elle savait se débrouiller seule certes, mais elle était bien faible dans l’ensemble, elle était seulement tombée sur deux abrutis… ou pas. Elle s’arrêta devant le bâtiment, attendant que son cœur se calme un minimum et en profita pour sortir les clés de sa peluche sac à dis...u.u Elle emprunta les escaliers, ils n’habitaient pas au dernier étage donc bon, elle pouvait se le permettre. Mais une fois arrivée à son étage, elle trouva la porte entrouverte. S’était-elle trompée d’immeuble…? Ou bien on s’était vraiment introduit chez eux ? Inquiète, elle se précipita et ouvrit grand la porte, essoufflée pour x raison, elle y trouva un gros chien et Melkys non loin, sac sur le dos. Elle sourit en allant s’appuyer contre le mur, une main constamment posée contre sa poitrine.


« Un… chien ? Si tu voulais un animal à tout prix, tu aurais pu prendre un chat… dans un appartement aussi petit, Melkys ! En plus, il est agressif… »


Elle ferma les yeux, se demandant encore ce qu’il lui passait par la tête, à son frère adoré. D’accord qu’elle voulait se faire pardonner pour ce qu’il s’était passé entre eux, mais ça… enfin, elle n’était pas trop en bon terme avec les chiens, voire pas du tout… et il le savait, le faisait-il exprès ? Ce gros chien blanc émettait de petit grognements en direction de Melkys, était-ce vraiment un animal de compagnie ? Lin perdit l’équilibre lorsqu’elle voulu se rendre dans la cuisine, tombant à genoux près du chien, elle s’était rabattue vers le mur pour éviter de lui tomber dessus… le gros chien chien aurait grogné davantage.

« Eeeeh ! Non, tout va bien ! Je me suis emmêlée les pinceaux, héhéhé… ! Au fait, où est Noâm ? Hum… »

Elle ne pouvait s’empêcher de regarder ce chien, il l’intriguait… pourquoi un chien ? Un mouvement de celui-ci et elle sursauterait à coup sûr, ce n’était pas pour le vexer hein, mais elle le préfèrerait le plus loin possible. Elle se redressa, fixant Melkys d‘un air interrogatif, elle aimerait bien avoir quelques petites minuscules informations u.u. ->[]


[Incrustation TwT y'a que les derniers paragraphes qui intéressent je pense ! XD]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/linally-kudo-validee-t161
Gemme
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Expliquez moi les règles et nous pourrons jouer.
Nombre de messages : 27

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: [CLOS] Petite balade [15/03; soirée]   Mar 13 Avr 2010 - 8:35

Gemme n'avait rien compris à la "mission" de Melkys. La meute de l'Ombre pouvait elle fonctionner de façon si bancale ? Un chef de meute ne demandait pas à un autre loup de choisir la femelle dominante... Ils se choisissaient mutuellement. Du peu qu'elle savait des humains, le procédé était le même. Pourquoi avait il fallut qu'elle tombe sur le seul groupe qui fonctionnait différemment ? Il allait presque falloir qu'elle demande des explications à Asrynh, elle ne comprenait vraiment pas où elle était tombée et regrettait la simplicité de la vie dans les alpes. Là bah, il y avait des chasseurs qui tuaient les louveteaux, mais la petite meute où elle avait vécu respectait toutes les règles et comportait bien moins de membres. Une dizaine les meilleurs années, et si ils avaient été trop nombreux, quelques chasseurs seraient parti former leur propre meute. Mais là, non. Plusieurs dizaines de petits n'en finissaient pas de grandir dans la tanière, impossible de partir, pas assez d'adulte pour s'occuper des louveteaux... Et même pas de louve dominante ? Elle regardait le jeune homme de ces yeux brillants, se posant de grave questions sur la viabilité de cette espèce. Peut être ferait elle mieux de quitter cette meute et de rester seule en fin de compte. Mais elle prendrait la décision plus tard.

- Les meute humaines sont toujours aussi désorganisées ? Trop de monde sur ce territoire... Il faut trouver un moyen de sortir... Viens.

Elle n'eut pas le temps de se retourner qu'elle sentit une nouvelle présence dans la pièce. Une femelle venait d'entrer après avoir beaucoup couru. Elle sentait la transpiration et la peur, mais entrait comme si elle était chez elle. Ce devait donc être la mère du louveteau qu'elle avait ramené. La louve blanche l'observa quelques instants. Plutôt jeune mais elle avait toujours eut du mal à juger de l'âge des humain. Elle aurait dit que celle ci était entre deux âges, pas encore chasseuse accomplit, mais elle ne fut absolument pas surprise par la différence d'âge entre l'enfant et sa mère. Après tout, elle n'avait toujours pas réussi à comprendre à quel âge des humains pouvaient se reproduire et Arsyhn y était pour quelque chose avec les nombreux petits qu'il avait eu. (Je rappelle que tous les enfants de l'orphelinat sont les fils et filles du chef de l'Ombre puisqu'ils vivent sur son territoire.)

Un chien agressif ? Gemme regarda autour d'elle rapidement, mais elle aurait perçut son odeur. Non, c'était d'elle qu'on parlait... Les petits humains la confondaient souvent avec ces bêtes, mais elle avait espéré qu'une adulte de sa meute serait plus observatrice. Pour les louveteaux, c'était différents, ils n'avaient pas encore reçu d'éducation et vu le grand nombre d'orphelin séchant les cours, la louve ne s'en étonnait pas. Enfin, depuis qu'elle vivait à l'orphelinat, les classes étaient bien plus pleine puisqu'elle avait jugé qu'ils avaient vraiment besoin d'être éduqué. En fait, c'était justement parce que beaucoup la prenaient pour un chien qu'elle pouvait accompagner les enfants à l'école et surveiller qu'ils ne sortent pas avant l'heure. La louve laissa échapper un glapissement de débit. Il allait falloir qu'elle s'habitue à ce que tous le monde la traite de chien. Elle n'était pourtant pas comme ces imbéciles tenus en laisse toute la journée ! Elle était à égalité avec les humains puisqu'elle faisait partie d'une meute humaine, à son grand désespoir. Mais les faux loups ne valaient pas mieux et de vrais loups, il n'y en avait pas.

En plus, la femme était maladroite ! Elle faillit tout simplement lui tomber dessus... Gemme s'appétait à la corriger, dents à l'air, mais même si elle ne connaissait pas le langages, l'adolescente appliquait par peur une attitude de soumission. La louve pencha la tête sur le coté, intriguée. Une personne au moins était capable de communiquer instinctivement avec elle ? Peut être Gemme aurait elle réagit différemment si elle avait compris que Linally était en fait poussée par une sorte de peur des chiens, mais elle ne pouvait pas reconnaitre ce sentiment puisqu'il était complètement illogique pour elle. La louve blanche la laissa se relever, sans la lâcher des yeux. Noâm ? Ce devait être le louveteau. Ils se donnaient tous des noms ici.


- Le louveteau est au fond de ta tanière.

Sa voix était à peine plus qu'un grognement, et sans doute fallait il envisager le fait que cette bête puisse parler pour comprendre ce qu'elle disait. Il était si facile d'interpréter ses mots comme un simple grondement. La louve fit un pas en avant et tendit sa tête vers la jeune fille pour le flairer. Elle n'avait plus une attitude menaçante comme quand l'autre lui était tombée dessus, mais sans doute ses manières méfiantes pouvaient elles passer pour de l'agressivité. Un clignement d'yeux, puis elle recula à nouveau. Juste les odeurs qu'elle avait déjà senti, mais celle de la peur était bien trop forte, comme si la femme se sentait en danger face à elle. Elle n'avait pas du comprendre à qui elle avait affaire et il fallait lui expliquer la situation par des mots car, comme tous les humains, elle n'était pas assez observatrice ou trop inadaptée pour comprendre la gestuelle des loups. Le grognement repris, Gemme prenait le temps de lui expliquer.


- J'ai ramené ton petit, il jouait là où tout est détruit. Il doit sortir plus mais pas sans surveillance, il n'est pas encore capable de se défendre. La meute est trop dispatchée, vous allez me suivre dans la tanière de l'Ombre. En plus, ce n'est pas bon pour un louveteau de vivre sans compagnon de jeu. Il n'aura jamais la force d'un adulte si il passe autant de temps enfermé. Et ton frère a des missions étranges, mais il doit aller voir le chef.

C'était très clair, non ? Enfin, c'était ce qu'elle avait compris de la situation en tous cas. La louve surveillait toujours les deux jeunes gens, attentive et prête à attaquer au moindre signe de danger. Depuis qu'elle était dans cette ville, elle n'avait jamais été tranquille. Comment l'aurait elle pu ? Cet endroit était régi par l'anarchie la plus totale...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/gemme-ou-l-ombre-blanche-
Melkys Kudo
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Variable
Nombre de messages : 75

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: [CLOS] Petite balade [15/03; soirée]   Mar 13 Avr 2010 - 9:37

Melkys ne pouvait s'empêcher d'imaginer quelles tortures il pourrait faire subir à Noâm pour se venger de tous les problèmes qu'il engendrait... C'était définitif, grâce à lui il détestait les gosses jusqu'à la fin de ses jours et pour la énième fois en 6 mois il se prit à regretter d'avoir laisser sa soeur l'adopter bien qu'il sut qu'il n'aurait pu l'en empêcher.

-Je leur dit toujours de mieux s'organiser mais ils ne m'écoutent pas et encore c'est pas la pire que j'ai vu. En dehors de la ville il y avait une meute qui n'obéissait à aucun code social, d'ailleurs les pauvres sont morts il y a peu...

Melkys n'était bien sur pas conscient que tout ce qu'il racontait pouvait être prit au premier degré par la louve. Il pensait encore qu'il s'agissait d'une lycan et donc d'une humaine à apparence de loup qui aurait été à même de comprendre ses plaisanteries.

Lin entra à ce moment là, elle semblait essoufflée, le jeune garçon se demandait tout de même comment elle avait pu prendre autant de temps pour faire une simple course. Il lui aurait bien demandé ce qui l'avait retenue mais elle lui demanda alors pour quelles raisons il avait voulu un chien... Ok il y avait quelques explications qui allaient être à fournir...


-Ce n'est pas un chien, Noâm s'est offert une petite fugue et est revenu en sa compagnie. La prochaine fois emmène le avec toi autrement je l'attache à son lit...

Malgré ses paroles, le ton de Melkys restait léger. Il n'avait pas très envie de se disputer avec sa soeur maintenant. La situation était bien assez compliqué pour en rajouter encore... La louve s'adressa alors à la jeune fille. Melkys en ayant assez entendu préférait rester en retrait. Il était tout de même prêt à parier que cette histoire allait encore lui retomber dessus, entre la fugue du gosse pas assez surveillé et les soi-disant missions à remplir...

Noâm qui entre temps s'était assoupi tout prêt de la fenêtre où il guettait le retour de Lin, se réveilla finalement alors que cette dernière recevait les explications de Gemme. Il aperçut la jeune fille alors qu'il quittait la chambre pour aller à la cuisine chercher quelque chose à boire. Aussitôt il se précipita vers elle et s'agrippa à sa main comme pour être sur qu'elle ne repartirait pas sans elle...


-Je veux pas y aller, moi!!!!

Dit-il, à moitié en train de pleurer...

Melkys leva les yeux au ciel avec un air exaspéré. Il était presque sur -A raison- que le gosse simulait les pleurs pour mieux manipuler la jeune fille... Et presque aussi sur que ça allait marcher...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/melkys-kudovalidee-t1619.
Linally Kudo
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 764

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: [CLOS] Petite balade [15/03; soirée]   Mar 13 Avr 2010 - 12:09

Linally regardait le chien blanc alors que le silence persistait, ce fut alors qu’elle cru entendre l’animal parler alors qu’il s’était tournée vers elle en ne la lâchant plus du regard, et ce depuis qu’elle avait failli lui tomber dessus. Elle eut un geste de recul, sauf qu’elle était déjà à raz du mur, elle frissonna en baissant les yeux sur le gros chien. Elle n’avait pas bien comprit ce qu’il avait dit, mais il lui avait semblé qu’il avait parlé de louveteau… alors ce serait un loup ? Ou plutôt une louve…

« I-il parle… M-m-mais~ recule, va-t’en… kyaa ! »


La louve blanche s’était approché davantage et la petite Lin n’aimait pas ça du tout, elle était trop proche, beaucoup trop… Lin se collait au mur, mais ça ne servait à rien, l’animal était venu la flairer quand même. Mais que faisait un loup chez eux ?! Melkys lui dit alors que c’était de la faute de Noâm, qu’il avait fugué et qu’il était revenu avec… Elle allait maudire Noâm (peur oblige) quand elle y réfléchit un peu plus. Elle oublie alors l’animal durant quelques secondes et prit un air penseur, rejetant en partie la faute sur elle et sur… son petit frère, pour changer.

« Oui la prochaine fois je l’emmènerai, mais pour le premier soir où tu devais le garder, tu aurais pu faire attention. Je suis rentrée tard, c’est ma faute, mais bon… »

Elle non plus n’avait pas haussé la voix, elle était restée très calme et ne blâmait en aucun cas son frère, après tout cette louve avait ramené Noâm jusqu’à la maison… elle ne devait pas être si agressive que cela si on se tenait tranquille. La louve reprit alors la parole, ce qui ne lui paressait pas normal du tout, mais tout de même elle réussit à comprendre ce qu’elle disait, étant donné qu’elle se concentrait là-dessus, surprise et à la fois fascinée d’entendre un animal parler. Pourtant dans cette ville elle devait s’attendre à tout et n’importe quoi. Elle disait qu’on devait la suivre jusqu’à une certaine tanière appartenant à l’Ombre. Tanière ? De quoi elle parlait ?! A l’entendre on croirait qu’elle voulait les emmener dans une grotte ou autres, qu’est-ce qu’elle leur voulait ? Hey, mais… ils vivaient très bien ici. Elle désignait Noâm de louveteau et lorsqu’elle fit allusion à l’absence de compagnon de jeu, elle finit par comprendre où on voulait les emmener. A l’orphelinat, n’était-ce pas ? Et puis « l’Ombre », ce serait une organisation spécial ? Rien que le nom de ce groupe ne l’incitait pas à s’y rendre et puis à l’orphelinat… elle n’aurait plus de libre arbitre et serait contrainte à obéir aux adultes. Et c’était quoi cette histoire de chef ? Pourquoi Melkys devait aller le voir…? Spèce de traître, il allait les forcer à le suivre à l’orphelinat ?

« Melkys~euh… ne me dis pas que tu es d’accord avec elle ? L’orphelinat… mais c’est horrible ! Tous ces enfants… et puis les adultes… »

Elle n’avait pas très envie d’aller à l’orphelinat… Elle n’y était jamais allée, elle ne savait pas comment ça se passait, mais… Finalement, peut-être que ça valait mieux pour eux de s’y rendre. Peut-être qu’elle était en tort de croire qu’ils vivaient bien, seuls et sans repères. Mais à l’orphelinat, certains disaient qu’ils se considéraient tous comme frères et sœurs là-bas et c’était là le blocage pour la demoiselle. Possessive, elle ne laissera Noâm à personne et encore moins Melkys. S’ils étaient contraints à aller vivre là-bas, Lin allait être davantage casse-pieds qu’elle ne l’était déjà, malheur à nous u.u. Ce fut alors que Noâm se précipita sur sa pauvre petite personne, agrippant sa main comme s’il ne voulait plus qu’elle parte et, les yeux larmoyants, il lui faisait comprendre qu’il ne voulait pas y aller. Lin serra Noâm contre elle et lui sourit, ne sachant pas vraiment quoi faire… c’était elle l’aînée, mais elle n’arrivait pas à se décider.

« Moi non plus je ne veux pas y aller, mais… Dites, jeune louve, euh… si on ne veut pas y aller, il se passe quoi ? »

La peur des canidés l’empêchait de jouer les dures, c’était plus fort qu’elle, la peur l’emportait sur toutes les autres choses. Bien que Noâm la contraignait à refuser, elle ne voulait se créer aucun problème et surtout pas avec cette louve. Elle suivrait Melkys, sans doute, selon ce qu’il ferait lui… avec son sac sur l’épaule, tout était porté à croire qu’il irait… la poisse.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/linally-kudo-validee-t161
Gemme
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Expliquez moi les règles et nous pourrons jouer.
Nombre de messages : 27

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: [CLOS] Petite balade [15/03; soirée]   Ven 16 Avr 2010 - 9:57

La louve s'était mise à tourner en rond, poils légèrement hérissés et regard de prédateur. Le jeune loup n'était même pas capable de garder un louveteau... Ridicule. Même les membres presque adultes de l'Ombre manquaient d'entrainement apparemment. Il pouvait bien prétendre que la meute était encore plus instable avant son arrivée, pour Gemme, il ne faisait que se vanter. Forcer une louve à emmener son petit à la chasse alors qu'il pouvait si facilement le garder... N'avaient il aucune notion de la répartition des tâches ? Avec un louveteau si incapable de se débrouiller seul, la femme n'aurait même pas du avoir à aller à la chasse. Ce n'était pas comme si la mission de Melkys était vitale. Elle n'en voyait même pas l'utilité en vérité.

- Emmener le louveteau... Ridicule, il n'est pas assez fort pour apprendre à chasser... Il faut d'abord qu'il apprenne en restant près de la tanière, pas l'emmener si vite, ou il mourra. L'Ombre a beaucoup de louveteaux mais ce n'est pas une raison pour les gâcher en s'en occupant mal. Si vous le jugez trop faible, chassez le simplement.

Gemme s'était approcher de Linally en grognant son point de vue. Elle flaira une fois de plus l'enfant et sa mère, puis émis un grognement sourd en reconnaissant sur cette dernière l'odeur des chasseurs. Facile à reconnaitre... Eux, avaient une odeur de meute même si ils n'étaient que des tueurs. Leur uniforme avait une senteur particulière pour la louve même si elle ne parvenait pas à savoir de quoi il s'agissait. Un parfum métallique... La louve avait eu affaire avec les soldats. Prudente, elle fila à la fenêtre pour scruter la rue de ses yeux jaunes. Elle ne les aimait pas ces tueurs de louveteau. Ils n'avaient pas les mêmes vêtements, mais bien les même manières que ceux qui avait détruit sa meute dans les Alpes. Elle en était sûre maintenant qu'elle les avait vu essayer de fusiller Effie. Il ne fallait pas rester ici...

- Les soldats... Ils t'ont suivi ? Il faut partir maintenant, sinon ils viendront avec leurs explosions.

Mais elle ne voulait pas partir même si Melkys semblait prêt à la suivre. Tant pis, il allait falloir menacer la louve et porter le louveteau. Non seulement elle se mettait en danger, mais elle refusait aussi les règles de la meute. L'orphelinat ? Un endroit terrible ? Comment pouvait elle parler ainsi de la tanière de sa propre meute ? Gemme la regardait comme si elle était complètement folle. Ses oreilles se couchèrent sur son crâne, comme elle avançait vers la jeune femme d'un pas chaloupé, comme prête à bondir. Qui était elle en vérité ? Mais la louve n'attaqua pas, s'arrêtant à quelques centimètres de sa cible et utilisant une fois de plus les mots pour être bien comprise.

- Tu t'occupes d'un petit de l'Ombre et tu refuses de veiller sur les autres ? Tu n'est pas digne d'appartenir à cette meute. Quand les louveteaux sont si nombreux, une chasseuse n'a pas le droit de s'occuper seulement du sien alors qu'elle ne l'allaite même plus. Si tu refuses de venir, tu devras te mesurer à moi car je n'ai pas l'intention de laisser la meute déjà bien dispersée se disloquer encore.

Évidemment, Gemme ne considérait pas la jeune fille comme une enfant... Elle était jeune, oui, mais capable de se reproduire et de s'occuper de ses petits, donc pleinement adulte. Inutile de préciser que la louve n'avait pas compris que Noâm n'était pas vraiment le fils de Linally, ni que les deux adolescents n'avaient rien à voir avec l'Ombre, mais sans doute valait il mieux qu'elle l'ignore. Menaçante, elle se préparait à combattre ou à les emmener si ils changeaient d'avis.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/gemme-ou-l-ombre-blanche-
Melkys Kudo
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Variable
Nombre de messages : 75

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: [CLOS] Petite balade [15/03; soirée]   Jeu 6 Mai 2010 - 10:05

C'était complètement irréel... Melkys était habitué bien sur à ce que à Heaven tout semble bizarre et décalé mais si on lui avait dit qu'un jour il serait menacé chez lui par un loup, pardon, une louve qui parle, alors il aurait éclaté de rire, croyant à une belle plaisanterie. N'empêche que plaisanterie ou pas elle était là, menaçante et apparemment pas décidée à les lâcher... N'empêche qu'est-ce qui pouvait lui laisser croire qu'ils appartenaient à l'Ombre... Est-ce que Noâm lui avait dit une telle chose? Après tout, ce n'était qu'un gamin, il avait pu raconter n'importe quoi, enfin c'est ce que Melkys supposait... Quelle poisse...

-Allons, ce gosse est tout à fait capable d'aller faire une course, faut pas exagérer...

De quoi parlait-il? De la remarque concernant le fait que Noâm mourrait s'il accompagnait sa soeur... Le plus dangereux qui puisse lui arriver était qu'un caddie lui fonce dessus... Toutefois Melkys commençait à être agacé par Gemme... Ne savait-elle pas faire la différence entre espèce? Pourquoi voulait-elle que l'espèce humaine ressemble tant à la sienne...

-Lin laisse moi faire...

Coupa-il sa soeur qui ne semblait guère ravie à l'idée d'aller à l'orphelinat... A vrai dire l'adolescent n'était pas très tenté non plus mais il valait mieux régler le problème à sa source...

-Je suis d'accord à te suivre et même aider l'Ombre si tu le souhaite. En revanche prends en compte que nous ne sommes pas des loups, certaines de tes règles ne peuvent s'appliquer à notre façon de faire de même que nos règles ne conviendraient pas aux tiens. Soit tu accepte de ne plus tenter de nous imposer ta façon de faire et nous t'aidons, soit tu repars seule...

En disant ça le jeune garçon c'était avancé vers Lin qu'il savait désarmée. Ne sait-on jamais si la louve attaquait...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/melkys-kudovalidee-t1619.
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [CLOS] Petite balade [15/03; soirée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[CLOS] Petite balade [15/03; soirée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite Balade Avec Pauline (pv elle)
» [750 pts] Petite balade en foret a la JBT
» Une petite balade sur mon tapis volant ?
» Petite balade au marché [Libre]
» Petite Balade Matinale [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven... La ville maudite... :: Archive du RPG-
Sauter vers: