Partagez | 
 

 Retour chez soi [28/01]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noâm Vence
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 65

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Retour chez soi [28/01]   Mar 13 Avr 2010 - 16:11

Noâm se déchaina ainsi pendant prêt de la moitié du trajet qui menait à l'appartement, se débatant, voir criant parfois carrement sans que son petit manège ne fasse ciller Melkys d'un millimètre... Finalement alors qu'ils étaient presques arrivés le gamin se calma, commençant à fatiguer à force d'agir ainsi, de plus son poignet lui était maintenant particulièrement douloureux bien qu'il ne l'avoua pas à voix haute.

Une fois dans l'appart', Melkys lâcha le gamin après s'être assuré que la porte était verrouillée. Mieux valait éviter que le gosse se fasse la malle pendant qu'ils ne le surveillait pas. Cependant ce dernier au lieu de tenter de fuir ou d'aller se caler devant la télé comme il aurait fait d'habitude alla s'installer dans la chambre comme pour fuir les deux adolescents. Chaque fois que l'un d'eux tentait de s'approcher le gamin changeait d'endroit, n'adressant ni la parole ni un regard à qui que ce soit jusqu'à se faire oublier...

Ce petit manège dura jusque tard dans la soirée... A cette heure-ci le gamin dormait habituellement mais il n'avait même pas daigné aller se coucher. Il suivait de loin l'écran de télé qui difusait un film que Melkys regardait, faisant toujours semblant de les ignorer... La fatigue commençait à avoir raison de l'entêtement du gamin qui n'était qu'à deux doigts de céder et de retourner voir Lin... De plus, il commençait à avoir la tête qui tournait d'être resté sans manger depuis le midi, sans compter son poignet, désormais orné d'un beau bleu qui lui faisait vraiment mal...

L'air de rien le gamin se leva et s'approcha de Lin, sans un mot... Cherchant à attirer son attention sans lui demander carrément qu'elle s'occupe de lui...

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/ombres-f85/noam-vence-validee-t1787
Linally Kudo
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 764

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Retour chez soi [28/01]   Mar 13 Avr 2010 - 16:56

Lin suivait Melkys sans le lâcher, même une fois qu’ils furent sortis du marchés elle ne lâcha pas prise, les cris du gamin semblaient accroître en intensité, sans doute parce que les rues étaient pratiquement déserte ou peu fréquentée à ce moment là. Les quelques passants, curieux ou gênés par les cris, les fixaient jusqu’à ce qu’ils changent de rue… les enfants étaient tous capricieux à un moment ou un autre et ça ne devait plus surprendre personne. Lin avait fixé le dos de son frère durant tout le trajet, guère d’humeur à regarder la route… elle préférait suivre les pas de Melkys en veillant à ne pas lui marcher dessus. Le trajet lui sembla long, très long, elle qui ne pensait plus vraiment à grand-chose.

Ils rentrèrent à l’appartement et Lin lâcha enfin son frère, tournant le regard vers Noâm qui partit s’enfermer dès que son bourreau l’eut lâché. La jeune fille tendit la main en tentant de l’attraper, mais il avait été plus rapide. Alors elle le suivit et tenta de l’approcher, à plusieurs reprises, mais il la fuyait à chaque fois. Comment ça… il ne voulait vraiment plus d’elle ? Il s’était calmé, ne disait plus un mot, peut-être l’avaient-ils traumatisé ? Hey mais ils ne le gardaient pas en otage hein, fiouh… Lin abandonna très vite, il valait mieux le laisser seul pour le moment, le laisser réfléchir. Elle regarda l’heure, il était encore assez tôt, elle partit s’installer devant la télé qu’elle ne regardait pas vraiment d’ailleurs, sans doute n’y avait-il rien d’intéressant.

Les heures passèrent et l’heure du dîner sonna, mais Lin n’avait pas très faim ou plutôt elle n’y arrivait pas. Trop chamboulée, elle ne pouvait rien avaler dans cet état moral, elle laissa son assiette, souriant devant le comportement de son frère. Lui n’avait pas beaucoup changé finalement, aussitôt son repas avalé il repartit devant la télé où il alla regarder son film. Lin était restée assise à la cuisine, observant son frère sans rien dire, tout le monde avait été muet… cette soirée était tranquille, apaisante, pour une fois qu’elle ne trouvait aucun reproche à faire à son frère, bien qu’il traînait encore devant la télé. Et puis… que pouvait-on faire d’autres à part ça, hm ? La tête appuyé contre sa main, elle se demandait si Noâm dormait déjà… il n’avait pas réclamé son dîner, elle s’inquiétait, mais ne voulait pas encore qu’il s’enfuit en la voyant. Elle soupira, elle devait absolument corrigé son insouciance, elle ferait beaucoup plus attention à lui désormais, ce petit numéro l’avait fait réfléchir et elle serait plus douce avec son frère et davantage attentionné avec Noâm.

Alors qu’elle s’apprêtait à se lever pour aller dans la chambre et vérifier l’état du gamin, elle le vit s’approcher. Elle ne fit alors aucun geste brusque et resta même assise, le laissant s’approcher doucement… elle se croyait presque en face d’un petit chat affamé, Noâm cherchait certainement à manger et allait directement voir Lin, logique. Une fois Noâm assez proche elle se leva, se dirigea vers le frigidaire et en sortit deux pots de yaourt. Bin si tard… elle ne savait pas quoi lui donner d’autres à manger. Quoiqu’elle sortit également un paquet de brioche qu’elle déposa sur la table en plus d’une cuillère. Elle sourit au petit garçon et tira l’une des chaises.


« Je te laisse monter…? »

Elle ne voulait pas risquer de l’aider, puis de se faire jeter encore une fois. Elle ne le toucherait pas s’il ne lui en donnait pas la permission, elle n’était plus réellement d’humeur à se faire rejeter. Elle repensa alors au fait qu’elle n’avait rien mangé non plus, mais elle n’avait pas faim… non toujours pas. Elle remarqua alors le poignet enflé du petit, Melkys y était allé un peu trop fort finalement, mais elle ne releva pas ce détail pour le moment… lui était-ce douloureux ? Sûrement ne lui répondrait-il pas si elle le lui demandait, alors elle attendit, suivant ses réactions avec attention.

« Mange au moins quelque chose, d’accord ? J-je m’en vais si tu es mal à l’aise, mais je ne reste pas loin. »

Elle s’éloigna de la table pour aller s’appuyer contre le mur d’en face, donc oui pas loin du tout, elle lui laissait juste l’occasion de manger tout seul… plutôt qu’il n’emporte la nourriture dans la chambre. Bin oui, c’était la réaction qu’elle pensait avoir si elle restait trop proche de lui, c’était elle la plus traumatisée oui!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/linally-kudo-validee-t161
Noâm Vence
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 65

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Retour chez soi [28/01]   Mar 13 Avr 2010 - 18:06

Noâm restait toujours muet tout en observant Linally qui lui sortait à manger. Probablement l'enfant la soupçonnait-elle de vouloir lui faire manger ces trucs verts tout dégueu pour le punir de son comportement car il ne la lâcha pas une seconde du regard, détournant la tête quand elle le regardait. Finalement il n'alla s'assoir que quand elle se fut éloignée.

Le gamin ouvrit l'un des yaourt et commença à manger. Sans détester ça il n'était pas tellement fan, pas assez sucré à son gout. Ca ne l'empêcha pas de dévorer le contenu des deux pots, l'enfant prit également un morceau de brioche qu'il dévora du bout des dents, finalement il se leva et se dirigea vers le frigo d'où il sortit une bouteille de jus de fruits. Il se déplaca également jusqu'au placard pour prendre un verre puis revint à table et se servit plusieurs fois du jus afin de combler son envie de sucré (tout en en mettant pas mal à côté...) une fois l'estomac plein, l'enfant se tourna vers Lin sans savoir comment agir avec elle...

Après quelques minutes de silence l'enfant se leva finalement et se dirigea vers la jeune fille, la tête basse. Il se contenta de prendre sa main de son bras valide, abandonnant complètement sa décision de bouder pour l'incident de l'après midi...

-J'ai mal au bras...

Dit-il, sans doute plus pour signifier qu'il acceptait à nouveau de parler que parce qu'il voulait être soigné... C'était prendre le risque qu'elle appelle un médecin pour le soigner mais tant pis, il n'aurait qu'à prétendre ne plus avoir mal si elle le faisait vraiment... Dans le salon à côté le bruit de la télé lui parvenait toujours... Attendant une réponse l'enfant tendit le coup, tentant d'apercevoir l'écran... Et tant pis si le film n'était pas vraiment un film de son age. (Film qui font peur le retour? xD)

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/ombres-f85/noam-vence-validee-t1787
Linally Kudo
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 764

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Retour chez soi [28/01]   Mer 14 Avr 2010 - 0:07

[J'ai rep maintenant finalement, demain aprèm je ne serai pas là u.u]

Linally observait Noâm qui mangeait à son rythme, elle balançait son pied qu’elle tapait contre le mur fréquemment, jetant des petits regards vers l’écran du poste télé qui diffusait un film dont elle ignorait la nature… bien que la musique et le décor sombre la laissait deviner de quel genre de film il s’agissait. Et ce n’était pas du tout dans ses goûts ! Elle reporta donc son attention vers Noâm qui tentait tant bien que mal de se verser du jus de fruit, cela la fit sourire et même un peu rire… le pauvre en versait tout à côté, mais c’était trop mignon de le voir se débrouiller tout seul. Il but tout son jus et se tourna ensuite vers elle, s’en suivit un long silence… Lin ne bougeait pas et lui non plus, mais ce n’est pas comme si elle ne faisait rien, car elle lui souriait toujours autant. C’était plus fort qu’elle, elle ne pouvait pas lui faire la tête indéfiniment et puis c’était lui qui boudait à la base, pas elle… rah elle ne savait vraiment pas gérer les caprices d’un gosse notre Lin.


Elle regardait toujours Noâm qui continuait à fuir son regard, daignant enfin se lever pour s’approcher d’elle, la tête basse et lui attrapa même la main. Avait-il finit de bouder ? …Ah, il parlait de son bras qui lui était douloureux, donc finalement ça lui faisait mal, à en juger la couleur de son poignet ça ne pouvait qu’être logique ! Bon, s’il n’était venu lui reparler que pour ça ce n’était pas grave, la santé d’abord hein ! Elle souleva donc délicatement le poignet blessé quand elle le surprit à essayer de regarder l’écran de télévision.

« Tu sais… Melkys ne regarde que des films d’horreur. Mais bon… je m’occupe de ça d’abord, ensuite tu pourras faire ce qu’il te plait… »


La jeune fille se dirigea vers la salle de bain où elle s’empara d’un gant puis revint dans la cuisine où elle alla chercher quelques glaçons dans le réfrigérateur qu’elle glissa alors dans le gant, serrant le tout pour aller le poser sur le poignet du petit. Elle attrapa alors sa main valide et la déposa sur le gant, lui faisant comprendre qu’il devait le garder en appuyant dessus, ça ne devait pas être sorcier. Après quoi elle le prit dans ses bras pour la deuxième fois et il n’avait pas intérêt à se rebeller cette fois, puis de toutes les façons le trajet pour aller jusqu’à la chambre, puis jusqu’au lit n’était pas très long, dix pas à tout casser! Arrivés dans la dite chambre, elle assit le gamin sur le lit et repartit à nouveau dans la salle de bain. Elle revint trente secondes plus tard avec le matériel nécessaire, c’est-à-dire une simple pommade appelée Arnica, elle n’avait que ça pour soigner les hématomes… Elle ouvrit le tube et en prit une certaine dose qu’elle étala ensuite sur l’hématome du petit poignet de Noâm, après avoir retiré les glaçons et les avoir intelligemment posés sur la couverture du lit. Elle y allait doucement pour ne pas lui faire mal, massant son poignet dont elle regrettait amèrement d’avoir laissé Melkys le martyriser.

« Je dois vraiment être détestable… »

Dit-elle en souriant, pourtant son regard ne s’accordait pas vraiment avec ce joli sourire. Elle remonta sa main jusqu’à l’arrière de la tête du gamin, lui déposant un rapide baisé sur le front en se redressant. Et puis, emportant les glaçons avec elle, Lin sortit de la chambre en rappelant à Noâm qu’il pouvait, dès à présent, faire ce qu’il lui plaisait. Elle retourna dans la salle de bain où elle rangea le gant en ayant oublié de retirer les glaçons, résultat ils étaient tombés au sol. Cool encore du travail. Elle rangea ensuite la pommade qu’elle tenait encore dans les mains, puis, soudainement attiré par son reflet dans le miroir, en oublia les glaçons qui fondaient lentement sur le carrelage. Elle fit toute sorte de grimace et s’admira ainsi pendant quelques secondes, peut-être quelques minutes… et lorsqu’elle daigna enfin bouger, elle glissa malencontreusement sur le peu d’eau qu’il se trouvait par terre… alors quand on était pieds nus, ça glissait plutôt bien.

« Gyabo!! »

Gyabo? Ce n’était qu’un cri stupide remplaçant le traditionnel « Aah » ou « Kyaa » chez Lin. Cette dernière en voulant se rattraper, dans cette minuscule salle de bain, avait renversé pas mal de babioles se trouvant sur la commode, mais ce fut en partie son pauvre crâne qui avait prit le plus, ayant heurté le coin du lavabo.

« Hiii, c’est rien ce n’est que moi !! No problem ! »

Comme toujours on ne s’étonnait guère de la maladresse de la jeune fille. D’ailleurs dès qu’elle précisait que le vacarme provenait de sa bêtise, on ne s’inquiétait plus du tout, ça arrivait tellement souvent… faire du bruit à cette heure de la nuit, plaignons les voisins, ou pas… Lin qui avait atterri sur les fesses porta une main à son front quand sa vision devint trouble. Elle eut même l’impression que tout tournait autour d’elle avant de s’écrouler comme un rien, perdant ainsi connaissance après cette violente douleur incessante à la tête. Manquerait plus qu’elle passe la nuit ici… elle aurait mal au dos en se réveillant parce que… vive le confort sur du carrelage.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/linally-kudo-validee-t161
Noâm Vence
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 65

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Retour chez soi [28/01]   Mer 14 Avr 2010 - 10:24

[T'es inspirée à deux heures du mat' XDDDDD]

Contrairement à ce que Lin pensait, Noâm ne chercha pas à se rebeller lorsqu'elle le prit dans ses bras pour le conduire jusqu'au lit. Il se contenta de rester silencieux pendant toute l'opération de soin malgré les quelques moments ou la douleur le fit grimacer... Observant Linally à la dérobée sans comprendre pourquoi elle agissait aussi différemment de d'habitude. Après les soins elle le laissa finalement seul, précisant qu'il pouvait faire ce qu'il voulait. Ces mots ne tombèrent pas dans l'oreille d'un sourd. L'enfant rejoignit aussitôt le canapé où se trouvait déjà Melkys afin de regarder avec lui la télé...

Comme Lin l'avait déjà dit, il s'agissait donc d'un film d'horreur, encore un film ou pendant une heure on se contente d'entendre des grincements accompagnant des plans sombres sensé évoqué les pires horreurs au monde... Malgré qu'il ne comprenne rien à l'histoire, l'enfant s'installa devant l'écran, sursautant devant certaines scènes tout en prétendant n'avoir pas peur quand Melkys tentait de le chasser, craignant d'être réveillé la nuit suivante par d'éventuels cauchemars du petit...

Aucun des deux garçons n'entendirent les bruits qui suivirent la chute de Linally. Ils étaient tout deux bien trop occupés et surtout le son de la télé qui accaparait toute leur attention couvrit le bruit sourd. Il fallut attendre la fin du film pour que Noâm, se rendant aux toilettes situés dans la salle de bain (tout en inspectant du regard le moindre recoin au cas ou un monstre effrayant en sortirait) découvre la jeune fille, toujours inconsciente et étendue sur le sol...


-Maman à été tuée par le monstre de la salle de bain!!!!!!

Melkys du l'avouer, il avait sursauté en entendant les cris du gamin... Il ne s'attendait vraiment pas à ce que le petit ait un tel timbre de voix, lui toujours silencieux. Il se dirigea sans hâte vers la salle de bain, se disant que le gamin avait une sacré imagination et qu'il n'aurait pas du le laisser regarder ce film stupide. Son sang se glaça quand il aperçut sa soeur qui gisait inconsciente sur le carrelage... Au delà de l'interrogation sur comment avait-elle pu trouver le moyen de tomber encore une fois et se blesser, le jeune garçon ne savait que faire. Il n'avait jamais été face à une personne inconsciente, que pouvait-il faire? l'emmener dans le lit ou au contraire la laisser là? Attendre qu'elle se réveille? Lui balancer de l'eau glacée au visage?

Bon déjà calmer le gosse et l'emmener ailleurs en le rassurant sur le fait que non il n'y avait aucun monstre dans la salle de bain (comme si sa peur des poupées n'était pas suffisante...) ensuite appeler un médecin, la communication dura quelques secondes avant qu'une secrétaire à la voix sèche promette d'envoyer quelqu'un au plus vite. Enfin le jeune garçon retourna dans la salle de bain voir si la jeune fille émergeait, l'appelant doucement "au cas où".

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/ombres-f85/noam-vence-validee-t1787
Linally Kudo
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 764

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Retour chez soi [28/01]   Jeu 15 Avr 2010 - 11:41

Combien de temps avait-elle été inconsciente…? Une demi-heure, peut-être plus ? La jeune fille n’avait pas bougé de son emplacement et semblait dormir paisiblement dans un lieu pourtant inapproprié. Mais son inconscience ne durerait pas une éternité et logiquement elle aurait dû se réveiller un peu plus tôt, mais le calme plat qui régnait autour d’elle avait agit comme une berceuse et à la place de se réveiller, elle s’était réellement endormie, de plus elle avait la tête lourde et ne se sentait pas capable de la redresser sans avoir mal. Mais, le cri d’un enfant parlant de monstre troubla quelque peu son sommeil, mais tout restait noir et elle n’avait pas encore daigné ouvrir les yeux. Elle se sentait plutôt bien là… allongée, mais la douleur reprit de plus belle.

Le calme fut revenu, des bruits de pas et puis plus rien, Lin allait de nouveau plonger dans le sommeil quand elle cru entendre une petite voix l’appeler. Tirée une nouvelle fois de son petit monde tranquille, elle gémit doucement en papillonnant des yeux, la luminosité la gênait un peu pour ne pas dire beaucoup… la première chose qu’elle vit fut le plafond, d’une blancheur immaculée, non elle exagérait… il y avait une fissure dans le coin gauche mais d’accord on s’en fout.


« …M-monstre ? Qui est mort..? »

Ouais bin excusez-là si elle n’avait pas tout comprit à ce que le petit Noâm avait dit. Pendant un instant elle s’était demandée où elle était, ce qu’elle faisait ici et comment elle y était arrivée… et puis elle se souvint avoir chuté comme une imbécile à cause d’un peu d’eau, elle était dans sa salle de bain et… elle ne savait pas combien de temps cela faisait qu’elle était là. Elle fit pourtant le grand effort de se redresser et s’asseoir, tenant l’arrière de sa tête avec ses deux mains en grimaçant, apercevant alors la silhouette de Melkys dans l’entrée.

« Nyaa… je vais bien, j’ai chuté c’est tout… roh… »

Elle tenta même de se lever et de sortir, mais fut surprise de voir que ses jambes l’avaient trahi, la faisant retomber à genoux. Ses jambes ou son état, comme dit un peu plus tôt elle avait la tête lourde et avait cette migraine insupportable. Elle avait la tête basse et faisait la moue à son frère qui devait l’observer depuis le début.


« C’est pas juste… je peux me débrouiller seule, toute seule. »


Si elle ne pouvait pas marcher, elle pouvait toujours y aller à quatre pattes. Ce qu’elle voulait c’était rejoindre la chambre et s’allonger pour que la douleur s’en aille, mais c’était trop loin… alors elle préféra se rallonger là où elle l’était encore il y a quelques minutes. Une main sur le front, elle demanda tout de même gentiment à son frère:

« T-tu veux bien m’apporter de l’eau, s’il te plait ? »

Elle fixait le plafond jusqu'à s'en lasser et fermer de nouveau les yeux, juste pour éviter d'avoir toute cette lumière dans les yeux qui l'aveuglait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/linally-kudo-validee-t161
Melkys Kudo
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Variable
Nombre de messages : 75

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Retour chez soi [28/01]   Jeu 15 Avr 2010 - 12:58

Melkys devait bien l'avouer, il commençait franchement à s'inquiéter... C'était pas pour rien qu'on mettait sans cesse en scène des gens qui se tuaient dans leur salle de bain dans les films, c'était réellement dangereux que de juter dans un endroit où se multipliaient les angles dangereux... Pas étonnant que sa soeur ait perdu conscience... N'empêche qu'il ne savait vraiment pas comment gérer ça... Le gosse effrayé, sa soeur qui disait des conneries... Attendez une minute... Oui, c'était bien Lin qui reprenait les mots de Noâm... Au final elle était donc consciente et peut-être depuis un petit moment puisque les cris du petit l'avaient alertée...

-Oublie ça, ton gosse à juste abusé des films d'horreur...

Ignorant le "même pas vrai" qui lui parvenait du salon où le gosse traumatisé avait élu domicile, le jeune garçon fit un pas vers sa soeur qui tentait de se redresser, l'air quelque peu vexé qu'il ait assisté à son réveil peu glorieux... Tout de même... Il hésitait entre continuer à s'inquiéter et rire... C'est que depuis le temps il était habitué à voir sa soeur rejoindre le sol, il se demandait même si elle n'avait pas une perception différente de la gravité que le reste du monde... Ça aurait expliqué bien des choses...

Apparemment Linally ne parvenait pas à se remettre sur pied, quitter la pièce à quatre pattes comme elle le tenta semblait une bonne idée jusqu'à ce qu'elle s'écroule à nouveau... Le jeune garçon eut un sourire en coin... Mais comment faisait-elle pour toujours se mettre dans de telles situations?

La réponse ne lui fut jamais donnée... Linally, de nouveau étendue sur le sol lui réclamait un peu d'eau... Elle n'envisageait pas sérieusement de passer la nuit ici? Eh bien si...

-Je t'apporte ça tout de suite mais pas avant que tu sois installée plus confortablement...

Pour ça, pas d'autre choix que de la soutenir comme il avait déjà eut à le faire quelque mois plus tôt. Étrangement ça lui semblait plus simple... Malgré tout quand la jeune fille fut installée sur le canapé le jeune garçon ressentait des tiraillements dans les épaules et le dos...

Noâm qui était resté dans un coin du salon tout ce temps s'approcha lentement, mordillant son index d'anxiété comme si il n'avait jamais été habitué à voir la jeune fille dans cet état... Melkys qui s'apprêtait à aller chercher un verre comme demandé plus tôt lui glissa sournoisement:


-Ne t'inquiète pas le médecin arrive

Il n'en fallut pas plus pour que l'enfant fonde en larmes. Melkys eut un petit sourire, il ne pouvait s'empêcher de prendre plaisir à faire peur au gosse...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/melkys-kudovalidee-t1619.
Linally Kudo
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 764

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Retour chez soi [28/01]   Jeu 15 Avr 2010 - 13:53

Films d’horreur ? Ah oui… elle lui avait bien dit que ce n’était pas pour lui, mais soit elle l’avait autorisé à faire ce qu’il voulait et voilà le résultat. Elle eut un petit sourire, gardant une main sur son front. Elle espérait quand même que Noâm ne cauchemarderait pas toutes les nuits après ça… était-ce trop demander ? Elle n’y pensa pas plus longtemps car Melkys lui disait déjà autre chose. Certes elle lui avait demandé de l’eau et lui, il parlait de confort… elle comprit assez vite qu’elle devrait se déplacer, c’était pour son bien peut-être, mais elle n’avait pas envie de bouger c’était un fait… Melkys vint alors la soutenir pour l’aider à marcher jusqu’au canapé, elle ne dit rien et se laissa guider jusque là-bas, car elle ne pouvait pas se débrouiller comme une grande cette fois là encore… Pourquoi encore ? Parce que ce n’était certainement pas la première fois que ça lui arrivait, sans compter qu’elle avait beaucoup maigrit ces derniers temps, mais rien à voir avec l’anorexie non mais…

« Beuh… merci. »

Elle avait été installée sur le canapé et s’y était assise, pourtant elle se laissa tomber comme un poids lourd sur le matelas douillet et préféra donc s’y allonger. Elle clignait des yeux toutes les deux secondes en fixant inlassablement le mur qui pourtant n’avait rien d’intéressant. Elle vit alors Noâm pas loin et lui sourit, même si la migraine n’avait pas disparut, elle pensait qu’une nuit de sommeil la remettrait sur pieds rapidement. Mais son sourire disparut lorsqu’elle entendit le mot « médecin ». Il n’avait pas fait ça…? Noâm se mit à pleurer, mais ce n’était pas ce qui l’avait alerté le plus, même si ce n’était pas très gentil de faire pleurer un petit enfant.


« U-un médecin ?! M-mais non… je n’en ai pas besoin… »

Même si elle devait avouer qu’elle avait prit un sacré coup à la tête cette fois, cette mini salle de bain était dangereuse! Elle regardait Noâm en lui faisant signe d’approcher, mais après il faisait comme il voulait… Elle recommençait à avoir la vue qui se troublait en plus d’un bourdonnement dans les oreilles, il y a aussi qu’elle n’avait pas mangé depuis des heures et qu’elle était plus faible qu’il n’y paressait, une raison de plus qui l’avait empêché de faire un pas sans tomber. En sachant Melkys dans la cuisine, elle en profita pour changer sa commande et prendre un peu de sucre en demandant :

« Plutôt un jus de fruit… pas d’eau… Aller s’teu plaiit… »

En parlant de jus de fruit, il lui revint quelque chose à l’esprit… en partant soigner Noâm, elle avait eu pour projet de nettoyer la table après ça… car le petit s’était versé du jus à sa façon -à espérer qu’il en reste dans la brique XD- et la table en avait été un peu recouverte. Mais à cause de sa spectaculaire chute, elle n’avait pas pu le faire… Hum… le jus avait dû couler sur le sol depuis et la table devait être toute collante à un point qu’elle n’imaginait même pas. Cela dit elle ne dit rien, peut-être que Melkys ne s’en rendrait pas compte… Mais bon, elle était un peu gênée à l’idée qu’un médecin déboulerait bientôt dans le salon… le dernier qu’elle avait reçut n’avait pas été très bien accueillit, mais cette fois elle n’avait rien à dire et elle n’en aurait sans doute pas la force. Bin oui… fallait faire des efforts pour hausser la voix et prendre un ton sévère, quand on était mal en point, on devait être difficilement crédible.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/linally-kudo-validee-t161
Melkys Kudo
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Variable
Nombre de messages : 75

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Retour chez soi [28/01]   Jeu 15 Avr 2010 - 14:35

Melkys ouvrit de grand yeux en entrant dans la cuisine... La table était dans un état tel que sa mère en aurait eut une crise cardiaque si elle avait été là... Des pots de yaourts vide étaient abandonnés sur un coin, de même qu'une cuillère et un verre... Un liquide collant que le jaune garçon identifia comme étant du jus de fruits était répandu sur la table et même un peu sur le sol... L'adolescent n'eut aucun mal à identifier le responsable de ce désordre et pesta silencieusement contre ce gosse pourri gâté.

Linally le rappela à son bon souvenir en réclamant un jus de fruit à la place du verre d'eau. Le jeune garçon attrapa la brique, poisseuse à cause du jus qui avait coulé dessus, et vida ce qu'il en restait dans un verre avant de retourner au salon... Noâm s'était approché du canapé à côté duquel il était maintenant agenouillé. Il continuait de pleurer, le visage enfouit contre le bord du matelas... L'adolescent soupira... Il n'avait pas pensé que sa petite remarque aurait un tel effet. Le gosse devait être fatigué pour se mettre dans un tel état, songea-il avec mauvaise foi...

Sans un mot il dépose le verre dans la main de sa soeur et s'assit sur une chaise un peu plus loin... Il commençait à être tard... Habituellement à cette heure-ci ça chauffait au marché noir... Aussi se prit-il à être soulagé de se trouver ici... Il se rappela alors que Linally avait protesté à l'annonce de la visite prochaine du docteur...


-Avec la chute que tu à fait il vaut mieux consulter, qu'est-ce que je ferait moi si tu meurs?

Jouant la comédie le jeune garçon marqua une pause, prenant un air volontairement impassible avant de finir sa phrase...

-Je me retrouverais à devoir nettoyer la cuisine seul et à devoir trouver comment abandonner le gosse sans qu'il puisse revenir...

Pas très sympa je l'admet... Mais depuis le temps les piques de Melkys ne devrait plus surprendre personne... Une sonnerie qui venait de la porte interrompit cette petite scène. Melkys alla donc ouvrir au docteur puisque c'était lui et le guida vers le salon qu'il puisse examiner sa soeur...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/melkys-kudovalidee-t1619.
Linally Kudo
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 764

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Retour chez soi [28/01]   Dim 23 Mai 2010 - 18:40

[bon bon bon xD]

Linally regardait silencieusement le plafond, une main posée contre son front anormalement chaud. Oui elle avait un peu chaud…ou alors elle était fiévreuse, mais ce ne devait pas être sérieux songeait-elle. Non parce qu’elle se sentait à proprement dit très bien et qu’elle estimait ne pas avoir besoin de la visite d’un docteur qui ne tarderait pas à arriver. Rapidement elle jeta un coup d’œil au petit Noâm agenouillé près d’elle, il pleurait et pour cause, Melkys prenait toujours autant plaisir à l’effrayer. Il enfouit sa tête contre le matelas et ne s’arrêtait pas de sangloter, encore et encore, c’était à se demander s’il cesserait un jour… Mais Linally ne s’en plaignait, ça ne la dérangeait pas du tout, elle attendait juste son jus de fruit qui tardait à arriver d’ailleurs. Elle dirigea sa main libre sur le crâne du garçon et frotta ainsi ses doux cheveux blonds, il n’avait pas tant à s’inquiéter, elle n’avait rien de très grave pour que pleurer en vaille la peine. Au même moment Melkys revint avec la commande de sa sœur, elle quitta son front pour attraper le verre qu’il lui donna gentiment. Elle dû se redresser à moitié pour boire correctement et avala de travers lorsque Mel reprit la parole. Elle toussota quelques secondes, tapotant machinalement sur sa poitrine tout en écoutant les âneries de son frère. A ses mots elle comprit très vite qu’il se plaignait de l’état de la cuisine et du gosse en même temps. Certes… si elle mourait, alors, il ne s’inquiéterait que de ça. Bah c’était gentil. Mais elle ne faisait même plus attention à ce détail maintenant, c’était son frère et elle avait vécu assez longtemps à ses côtés pour que plus rien ne l’étonne. Elle détourna le regard en prenant un air boudeur, comme le ferait une enfant.


« Hunf ! …ça ne doit pas être bien difficile. D’ailleurs, puisque je suis super mal en point, il faudra que tu la nettoies tout seul… héhé… »

Sur ce elle but tout le contenu de son verre et s’apprêtait à se rallonger lorsqu’une sonnerie retentit. Oh non… il était déjà là… lorsqu’elle vit Melkys se lever, elle essaya d’en faire de même pour montrer qu’elle allait très bien et que le médecin s’était déplacé pour rien ! Elle n’aimait pas les consultations d’abord… il va poser ses sales pattes sur sa jolie peau toute douce et puis il va y appuyer ses objets tout glacé pour finalement lui dire qu’elle n’a rien. Elle réussit à s’asseoir, posant les pieds à terre, elle gardait la tête basse et respirait lentement en se persuadant qu’elle pouvait y arriver. Mais les maux de tête ne daignaient la laisser en paix et ils étaient fort désagréables, difficile de se concentrer et de se relever, il lui devenait même difficile de sourire. Elle entendit le déclic de la porte qui s’ouvrait, puis se refermait et s’en suivirent les échos de pas… trop tard. Elle était ainsi assise au bord du canapé lorsque le médecin entra dans le salon, se précipitant vers la jeune fille qui voulait tenter de faire des bêtises. Il posa ses grandes mains sur les épaules de Lin et l’obligea à rester assise, même si pour cela il devait forcer un peu… bah oui, la demoiselle tentait de se lever et la force brute de cet homme l’en empêchait, non mais ! Elle était seule maîtresse de son corps, vilain docteur ! Ce dernier était plus ou moins jeune, la trentaine et il avait de beaux yeux verts, pourtant elle se fichait totalement de son charme, elle n’aimait pas les médecins et puis c’est tout.

Doc: « Allons, restez tranquille, il pourrait s’avérer dangereux de se lever dans de telles circonstances. Pour commencer, avez-vous mal quelque part ? »

Le jeune homme s’était accroupi devant Linally qui, détournant rapidement les yeux et cessant de se débattre, répondit simplement:

« Non… »

Doc: « Et si j’appuie ici ? »

Le grand monsieur au sourire large, chaleureux et amusé, appuyait ses longs doigts fins à l’arrière du crâne de Lin. Oh c’est qu’elle devait avoir une bosse par ici, car elle ressentait une forte douleur que lui causait celle-ci en plus de ses maux de tête; et tel un réflexe, elle s’écria soudainement:

« Aie ! Sale brute ! »

Doc: « Hé bien hé bien… ce n’est pas sérieux tout ça, mentir n’est pas la meilleure solution jeune fille. »

Sans rien ajouter il se redressa lentement, n’ayant pas pris en compte les paroles plus ou moins vulgaires qu’avait prononcé la demoiselle, le pire c’était qu’elle ne s’était excusée à aucun moment. Elle avait la tête dure (sens figuré) et il aurait bien du mal à rassurer son frère si elle ne daignait pas coopérer. Si elle s’obstinait à dire que tout allait bien, le médecin s’en tiendrait à ses propres examens et repartirait comme il était venu. Il sortit alors son Stéthoscope et lui fit faire des exercices respiratoires, après quoi il lui prit sa tension… mais son truc lui serrait le bras ! C’était affreux… elle maudissait son frère, tous ces trucs ne servait à rien et elle devait quand même les subir. Elle n’avait jamais aimé les visites médicales, jamais et ça ne changerait pas aujourd’hui. Alors qu’elle marmonnait, l’homme partit vers le frère qu’il croyait être l’aîné des trois et lui glissa quelques mots:

Doc: « Votre sœur n‘apprécie pas les doc‘s, je la comprends. Il serait cependant judicieux de lui faire comprendre que son entêtement ne l’aidera pas. C’est un miracle qu’elle soit encore consciente à l’heure qu’il est, elle est fiévreuse. »

Il regarda dans sa direction, elle s’était appuyée contre le dossier du canapé, la tête reposée… elle avait mal, trop mal, mais elle ne le disait pas. L’intensité de ses maux augmentait un peu plus chaque minute. Elle se sentait mieux lorsqu’elle s’allongeait, mais là elle attendait. Le regard dans le vide, elle ne faisait plus vraiment attention aux discussions qui l’entouraient, même Noâm lui était sorti de la tête.

Doc: « Est-ce qu’elle vous parlera à vous ? J’ai besoin de savoir où elle a mal et à quel point… parce que je ne pourrai pas l’aider davantage si elle s’obstine à ne rien dire. »

Hé bien… avoir appelé un médecin pour ça, c’était vraiment du gâchis. Très entêtée la grande sœur, il serait miraculeux qu’elle daigne parler à Melkys aussi, mais il fallait bien qu’elle coopère ! Et puis il arriverait sans doute un moment où la douleur l’emporterait sur l’obstination, non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/linally-kudo-validee-t161
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour chez soi [28/01]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour chez soi [28/01]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» De retour chez la famille [PV: Driga]
» Retour chez les sorciers [PV Alicia]
» Le retour chez soi. [pv Athenais] -18^^.
» [RPFB] De retour chez soi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven... La ville maudite... :: Archive du RPG-
Sauter vers: