Partagez | 
 

 L'école c'est vraiment trop fatiguant... [06/04/10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noâm Vence
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 65

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: L'école c'est vraiment trop fatiguant... [06/04/10]   Lun 26 Avr 2010 - 21:59

Cela faisait maintenant une petite semaine que Noâm avait remit les pieds à l'école depuis le décès de son oncle. Une semaine à tenter de suivre des cours plus barbants que les autres, à devoir supporter les autres élèves qui voulaient sans cesse jouer à des jeux plus épuisants les uns que les autres, supporter les membres du corps enseignants qui s'inquiétaient de le voir s'isoler du reste des enfants et le poussait à aller les voir et surtout, supporter les nombreuses migraines que ses pouvoirs bien peu contrôlés déclenchaient régulièrement.

Une semaine c'était aussi le temps qu'il avait fallu pour que Noâm ne soit repéré par un trio de jeunes garçons dont deux gamins qui avaient déjà eut des ennuis pour s'en être prit à plus jeune qu'eux. Apparemment ils avaient décidé de s'attaquer à encore plus petits puisqu'ils avaient acculé Noâm dans un couloir sombre et le menaçait tout en riant stupidement du joli tour qu'il lui jouait. Malgré sa position délicate l'enfant gardait pourtant son calme mais intérieurement il ne faisait pas le fier... Il avait besoin d'aller à l'infirmerie à cause d'un mal de tête plutôt tenace qui menaçait de devenir très vite insoutenable. Soit il attendait que les garçons lui fichent la paix au risque qu'il ne lui fasse du mal pour s'amuser, soit il attendait qu'un adulte passe ce qui pouvait ne pas arriver du tout ou alors il se défendait seul...

L'un des gamins le poussa alors un peu plus contre le mur. Noâm ne cilla pas malgré son dos qui avait tapé un peu fort contre le mur... Il leva son regard vers son bourreau... Celui-ci avait apparemment des idées de jeu bien malsaine... Même si sa télépathie ne lui avait pas dévoilé les détails de ce qui allait se passer à l'enfant il l'aurait deviné rien qu'à l'expression mauvaise du plus grand... Il devenait urgent pour le petit de se sortir de là. L'autre lui assena alors un autre coup, bien plus violent... La tête de l'enfant heurta le mur... Cette fois il avait vraiment très mal à la tête mais si ce n'était que ça il était habitué. Quand il rouvrit les yeux, son regard se posa sur le plafond et inévitablement sur les spot lumineux positionnés à intervalles réguliers. Par chance il y en avait un juste au dessus du gamin qui le malmenait. Lentement l'objet se balança... Une fois à droite... Une fois à gauche... Quelques secondes plus tard il se décrochait et tombait sur le crane du petit tortionnaire, le sonnant un bon coup... Le gamin n'avait bien sur pas perdu connaissance mais il avait oublié Noâm au moins pour quelques secondes.

Voulant profiter de cette trêve, le gamin commença à s'éloigner mais c'était sans compter les deux autres, aussi bêtes et méchants que leur chef. L'un deux poussa Noâm qui rencontra le sol du couloir un peu plus rapidement qu'il n'aurait voulu. BAM, le spot qui reposait sur mle sol rencontra le front du responsable de la chute.... Noâm tenta de se relever mais retomba aussitôt... Sa tête lui tournait... Il ne pouvait pas utiliser autant ses pouvoirs sans en payer les conséquences et il restait encore un gamin....

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/ombres-f85/noam-vence-validee-t1787
Limbe Ehilbars
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Peut être que je n'suis encore qu'une enfant, mais n'vous y fiez pas.
Nombre de messages : 58

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: L'école c'est vraiment trop fatiguant... [06/04/10]   Mar 27 Avr 2010 - 9:40

Limbe était encore dans la salle de classe bien que le professeur lui ai proposé de sortir si elle le désirait afin de se détendre... Comme si elle en avait besoin. Elle n'avait aucun mal à se concentrer huit heures d'affilées sans manger ni faire de pause, elle y avait été habituée. Et puis il y avait tant de chose à apprendre dons son manuel de géographie. Elle n'avait toujours pas compris que les autres élèves étaient bien loin de le connaître entièrement par cœur. Lauranna semblait pensé que l'histoire et la géographie étaient des matières importantes et elle ne voulait pas risquer d'ignorer la réponse de l'interrogation surprise qui ne manquerait pas d'avoir lieux ce soir. Cette fillette était vraiment une élève modèle, mais à un point tout à fait effrayant. Pas du tout du genre des fayots qui essaient de se faire bien voir des professeurs en sautillants sur leur chaise dès que ce dernier posait une question, mais plutôt une élève calme, incroyablement studieuse, connaissant toujours parfaitement les leçon qu'on lui demandait d'apprendre et répondant avec un sérieux effrayant dès qu'on lui posait une question. Sans doute ressemblait elle bien d'avantage aux élèves des films en noir et blanc d'un temps où la discipline se faisait respecter à coup de règle sur les doigts. Mais elle aimait vraiment apprendre, surtout sur des livres plein d'images. La géographie n'était pas sa tasse de thé, mais avec toutes les cartes, graphismes, illustrations, elle prenait presque plaisir à apprendre par cœur son manuel. Le professeur ne devaient plus savoir que faire avec cette élève. Elle était bien plus avancée que les autres enfants dans certains domaines, et complètement ignorante dans d'autres. La géographie en faisant partie, elle rattrapait actuellement son retard.

Un bruit attira l'attention de la fillette, il se passait quelque chose à coté. Des bruits de lute, plus exactement, et une demi seconde plus tard elle avait atteint la porte de la classe. Elle l'entrebâilla en prenant bien soin de ne pas la faire grincer et se glissa dans le couloir pour jeter un coup d'œil dans la pièce d'à coté. Encore les deux abrutis qui s'en prenait à un gamin... Peut être était il temps de leur apprendre vraiment qu'ils ne feraient pas la loi dans cette école. Elle n'avait pas l'intention de laisser à des garçons si malhabiles la monopole de la torture. Non vraiment, ils s'y prenaient comme des manches et n'avaient même pas remarquer les pouvoirs du gamin qu'ils tentaient de maltraiter. Pourtant, un store qui tombe... En faut il vraiment plus pour comprendre ? Limbe regarda le petit passer devant elle sans la voir, puis les deux autres la suivre. L'un d'eux se pris un autre store sur la tête, mais maintenant, il n'y en avait plus et l'enfant semblait en mauvaise position.

Peut être était il temps d'intervenir... Ces apprentis tortionnaires n'apprendraient jamais à se faire respecter de toute façon, et le marmot devant eux était bien plus intéressant. Mais elle risquait une fois de plus de s'attirer des ennuis. Lauranna lui avait ordonné d'aller chercher un adulte dans ce genre de cas. Il aurait été complètement stupide d'obéir, le gamin serait couvert de bleus avant qu'elle ne revienne. Tant pis, elle lui resservirait son précepte selon lequel les plus grands doivent protéger les plus petits, puisqu'il devait aussi s'appliquer dans ce cas. De toute façon, ils se contredisaient, alors au choix elle préférait prendre celui qui se rapprochait le plus de son éducation. Ne compter que sur soit même et agir dans son propre intérêt et celui de sa famille... Et laisser ridiculiser la torture à ce point n'était pas son intérêt. N'était elle pas assassin ?

Sa dague sembla jaillir de nul part et en un instant, elle fut sur le dos du dernier des gamins. Ils n'avaient pas pu la voir puisqu'elle s'était cachée derrière la porte, et ils étaient trop concentré sur leur victime pour s'occuper d'elle. Sa dague entama légèrement la gorge tandis qu'elle bâillonnait sa proie de l'autre main pour bien lui rappeler qu'il n'avait vraiment pas intérêt à bouger. Puis elle lui murmura quelques mots à l'oreille d'une voix sifflante et pleine de menaces.


- Ne bouge pas si tu tiens à ta vie. Mes dagues sont bien plus affutées que tu ne peux l'imaginer...

D'une pression de l'arme, elle le força à se mettre à genoux tout en fixant les deux autres enfants. Jamais elle n'aurait du apporter ses armes à l'école, elle en avait bien conscience, mais ces règles étaient tellement stupides... Pas question de s'en séparer au moment où elle sortait ! Elle les avait aussi emmené avec elle quand elle avait accompagné Lauranna à son travail après tout. D'ailleurs, la preuve qu'elle en avait besoin était juste devant elle. La petite assassin ne perdit pas son temps à regarder la victime des trois garçonnets, elle avait mieux à faire.

- Je vous avez déjà donné un avertissement. Voici le second, et au troisième, c'est la mort. Vous n'avez pas à faire votre loi ici et si je vous y reprend, je vous montrerai comment on torture quelqu'un convenablement et comment on le fait taire à jamais. Je n'aime pas voir des manchots comme vous se prendre pour des chefs... Et le premier qui parle de notre petite discussion à qui que ce soit trouvera la mort même si il se barricade chez lui, vous avez ma promesse d'assassin.

Elle avait parlé d'une voix calme, basse et froide qui n'avait rien d'enfantin. Largement de quoi effrayé des enfants qui n'avaient d'autres buts que de frimer devant leurs copains en torturant un petit. Les deux gars auxquels elle avait déjà eu affaire n'avaient pas pu la reconnaitre, mais peut être feraient ils le rapprochement et peut être comprendrait il pourquoi leur chef précédent faisait profil bas maintenant. Ils avaient plutôt intérêt à faire de même, d'ailleurs, cas Limbe avait passé toute la soirée précédente à affuter ses lames. Sur ce, elle lâcha l'enfant qu'elle avait pris en otage et se dirigea vers la victime pour le relever par le poignet sans ménagement et l'entrainer plus loin. Oui, elle tournait le dos à ses adversaires, mais sans doute remarquèrent ils quelle était toujours parfaitement au courant de leur faits et gestes. Elle jetait de fréquents regards vers eux et ses autres sens la renseignaient très bien entre temps. Elle ne relâcha sa prise qu'une fois qu'elle eu traversé plusieurs couloirs...

- Ils sont stupides ceux là, mais tu devrais mieux cacher tes pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/mademoiselle-ehilbars-t19
Noâm Vence
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 65

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: L'école c'est vraiment trop fatiguant... [06/04/10]   Sam 1 Mai 2010 - 22:30

Mal barré... Oui c'était vraiment ça... Ces garçons avaient vraiment décidé de lui faire payer le fait d'exister et sans ses pouvoirs qu'il ne pouvait maintenant plus utiliser, Noâm ne pouvait rien faire. L'enfant ferma donc les yeux, tant pour éviter la lumière qui aggravait la douleur qui vrillait ses tempes que pour ne plus voir ses bourreaux qui projetaient sans doute bien des choses le concernant...

Noâm fut assez surpris de ne rien voir venir... Quand il rouvrit les yeux il vit que l'un des garçon se trouvait immobilisé par une fille qui ne semblait guère plus âgée que lui. L'enfant la regarda un long moment, plus fasciné par son aisance qu'effrayé. En peu de temps elle le débarrassa des gamins puis s'approcha de lui. Noâm restait muet... Il avait vraiment mal et savait qu'il lui faudrait un petit moment de calme avant que cela ne passe mais sa sauveuse en décidait autrement et le relevait sans ménagement. L'enfant manqua de perdre l'équilibre tant la tête lui tournait... Il parvint toutefois à reprendre son équilibre et à suivre la demoiselle silencieusement. Elle lui adressa finalement une mise en garde que le gamin ne connaissait que trop bien puisque de son vivant son oncle la lui faisait souvent...


-Je sais, normalement je fait attention mais là je préférait ça que me laisser taper, surtout qu'ils ont pas fait le lien avec moi...

Parce que bon les coups c'est pas ce qu'il préfère. Le gamin tituba alors prit d'un vertige... C'était fichu la douleur n'allait pas passer seule...


-Tu peux m'aider à aller à l'infirmerie s'il te plait? Je me sent pas très bien...

Demanda-il l'air penaud. Au début de l'année scolaire son oncle avait laissé des boites de médicaments et des instructions à son sujet à l'infirmière, restait plus qu'à espérer que ça soit toujours la même, sinon il allait continuer d'avoir mal un petit moment...

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/ombres-f85/noam-vence-validee-t1787
Limbe Ehilbars
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Peut être que je n'suis encore qu'une enfant, mais n'vous y fiez pas.
Nombre de messages : 58

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: L'école c'est vraiment trop fatiguant... [06/04/10]   Mer 5 Mai 2010 - 13:04

Le gamin avait raison, ces apprentis tortionnaires n'avaient sans doute rien compris. Mais elle, avait fait le lien entre cet enfant et ces pouvoirs, et elle doutait que tous le monde soit aveugle au point de ne pas le voir. Pour peu qu'on s'y connaisse un minimum, il était très facile de se rendre compte que les stores n'étaient pas tombés par hasard. Enfin, ce n'était pas ses affaires, ce gamin était largement en age de se débrouiller seul pour cacher sa différence selon ses critères. Ce n'était pas elle qui allait le materner... Limbe hocha simplement la tête et allait se détourner pour partir, mais le gamin était plus dépendant qu'elle ne l'avait d'abord cru. Il n'y avait donc personne qui sache se débrouiller seul ici ? Et elle ne faisait pas exception en plus, avec l'aide qu'elle avait du demander à Lauranna.

La fillette soupira. Elle n'avait aucune envie d'aller à l'infirmerie, d'autant plus qu'elle y était convoquée depuis son arrivée à l'école pour une visite médicale. On ne l'avait pas encore forcée à y aller et comme elle rechignait à laisser voir ses blessures à des adultes, elle avait soigneusement évité l'endroit. Pourquoi devrait elle l'y amener d'ailleurs ? Il était bien capable de marcher tout seul... Enfin, tant qu'à lui donner un coup de main, autant aller jusqu'au bout. Et elle pouvait surtout en profiter pour le questionner un peu. Vu son âge, il ne pouvait pas être aussi l'aise avec ses pouvoirs sans le moindre entrainement...


- C'est bon, j't'y emmène mais j'rentre pas moi. J'ai pas envie que l'infirmière se mette à me poser des questions comme Lauranna.

Sans grande douceur, elle saisit le bras de l'enfant et recommença à l'entrainer dans les couloirs. Limbe avait beau le soutenir, elle n'avait pas vraiment la force de le porter et aucune envie de trainer. Elle avait à peine ralentit l'allure, pas question de se faire rattraper par les adultes. Si le gamin qu'elle avait blessé n'était pas assez malin pour cacher la belle ligne rouge qu'il avait sur la gorge, elle risquait d'avoir des ennuis. Elle lui ferait payer son manque de discrétion plus tard bien sûr, mais en attendant autant mettre de la distance entre elle et les trois gamins stupides. Sans ralentir le pas mais à voix basse, la fillette commença à questionner le petit garçon.

- Qui t'as appris à te servir de tes pouvoirs ? De la télékinésie, non ? Vu ton âge, quelqu'un a du forcé ta magie pour que tu la maitrises d'jà si bien.

Ses yeux d'un bleu pâle et glacé se posèrent un instant sur le petit garçon. Pas de chance pour lui, il avait éveillé la curiosité de Limbe. Elle avait toute les raisons de s'intéresser de très près à la magie si elle voulait sortir de la ville... Enfin, il avait peu de chance d'arriver jusqu'à l'infirmerie si il refusait de lui répondre, mais pour le moment elle n'avait rien de méchant, juste excessivement sèche, ce qui semblait être son caractère naturel. Pas le moindre sourire n'avait effleuré ses lèvres depuis leur rencontre, et elle ne semblait pas éprouver de sentiment de victoire non plus, ni aucun sadisme particulier. Elle faisait juste son travail, froidement, sans hésiter.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/mademoiselle-ehilbars-t19
Noâm Vence
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 65

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: L'école c'est vraiment trop fatiguant... [06/04/10]   Mer 5 Mai 2010 - 21:14

Je vais vous dire... Ce n'était pas parce que Noâm avait abusé de son don de télékinésie et qu'il avait maintenant une migraine atroce qu'il ne pouvait plus utiliser sa télépathie... Le gamin ne disait rien, ne faisait rien, mais il savait bien ce que pensait en gros Limbe et en était quelque peu vexé... Il n'était pas si incapable que ça quand même... Il s'en sortait même pas mal pour son age... Mais quand il avait la migraine souvent il n'était plus bon à rien, pas même à marcher... Même si en fait c'est ce qu'il faisait actuellement... Bon je vais vous l'avouer... C'était surtout son sens de l'orientation qui lui faisait défaut...

En cédant la fillette lui avait annoncé qu'elle ne rentrerait pas dans l'infirmerie. Noâm avait simplement hoché la tête... Il ne se sentait pas le besoin d'être accompagné de toutes façons, l'infirmière ne lui faisait pas peur et puis il ne la connaissait pas cette fille même s'il lui était reconnaissant pour l'aide précieuse qu'elle lui avait apporté.


-Je rentrerais seul ça c'est pas grave, et je dirais pas à l'infirmière que tu à des blessures...

Il avait parlé sans réfléchir... De tous ces pouvoirs, la télépathie était le seul que Noâm ne savait dissimuler. Ca lui était tellement naturel qu'il répondait souvent aux pensées des gens, après tout il les entendait depuis sa naissance, contrairement à son don de télékinésie qui n'était venu que bien plus tard.

La gamine l'entrainait dans le couloir, Noâm suivait comme il pouvait, il tenait quand même sur ses jambes c'était déjà ça... L'enfant avait quand même hâte de gagner l'infirmerie et d'y prendre un peu de repos... Il espérait quand même que d'autres gamins n'allaient pas tenter de s'en prendre à lui... Si sa scolarité continuait comme ça il allait finir par rester vraiment chez lui. Alors qu'ils marchaient encore il eut à répondre à une question posée par la fille étrange...


-Mon oncle et des fois les autres scientifiques du laboratoire. Mais après mon opération j'ai continué tout seul car j'arrivais plus à contrôler...

Après tout elle l'avait vu faire alors autant qu'elle connaisse l'histoire. Ils n'allaient pas tarder à arriver chez l'infirmière là, non?

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/ombres-f85/noam-vence-validee-t1787
Limbe Ehilbars
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Peut être que je n'suis encore qu'une enfant, mais n'vous y fiez pas.
Nombre de messages : 58

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: L'école c'est vraiment trop fatiguant... [06/04/10]   Jeu 6 Mai 2010 - 10:51

Des blessures ? Qu'en savait il ? Quels autres pouvoirs avait il pour en connaitre autant sur elle ? La prise de Limbe se resserra sur le bras du gamin et elle ferma immédiatement son esprit. Une sorte de barrière d'ombre altérerait maintenant les perceptions de l'enfant. Une protection magique étrange mais plutôt efficace, celle des Ehilbars. Si elle avait parfaitement maitrisé cette technique, il aurait été impossible de percevoir la moindre de ses émotions, mais elle en était encore très loin et Noâm pourrait sentir filtrer une colère sourde. Pourtant, cette émotion n'était pas contre l'enfant mais contre elle même. Une frange d'ombre légère recouvrit sa peau, elle protégeait son esprit en premier mais n'était pas certaine de la nature des pouvoirs du petit. Peut être avait il une autre forme de perception, peut être pouvait il la sonder... Cette hypothèse ne lui plaisait pas du tout. Abandonnant momentanément la question de l'entrainement qu'il avait pu subir, elle se rapprocha de lui pour lui murmurer quelques mots à l'oreille.

- J'sais pas c'que tu as fait, mais tu vas me l'expliquer et ne jamais recommencer sur moi. C'clair ? Si tu veux des informations, tu les demandes et tu en donnes en échange, ou nous serons ennemi. Je laisse passer cette fois, mais fait attention à toi, je suis parfaitement capable de savoir quand on use de magie sur moi et j'en connais bien plus qu'cette bande de crétin qu'a rien vu v'nir.

Sa voix était toujours aussi sèche, mais aussi vaguement menaçante. Elle n'avait vraiment pas l'intention de le laisser en apprendre sur elle aussi facilement. Pourtant, elle ne s'attarda pas à cette réprimande, considérant qu'il avait compris ou qu'elle le lui ferait payer si ce n'était pas le cas. Chercher des informations n'était pas un crime, mais se faire prendre aussi bêtement en était un. Elle ne l'avait pas repairer, alors pourquoi avait il dit une telle chose ? Était il incapable de se dissimuler à ce point ?

Il avait parlé d'une opération. De quoi s'agissait il ? Avait on bridé ses pouvoirs comme sa famille l'avait fait pour elle ? La fillette était intriguée même si ce gamin était plus dangereux qu'il n'y paraissait. S'entrainer tout seul... Il avait eu raison, mais ce n'était pas suffisant. La preuve, il faisait des gaffes stupides. Et cet oncle ? Elle n'aurait pas été fâchée d'en apprendre plus à son sujet. Elle continuait à se rapprocher de l'infirmerie de son pas vif, il n'étaient plus très loin maintenant. Peut importe, elle avait encore le temps de lui poser une question et elle saurait le retrouver si besoin.


- Qu'est-ce qu'ils t'ont fait pendant l'opération ? Ils ont bloqué ou libérer tes pouvoirs ? D'ailleurs... Qu'est ce que tu sais faire exactement ? Tu m'dois bien ses informations puisqu't'en as cherché par des moyens qui m'plaisent pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/mademoiselle-ehilbars-t19
Noâm Vence
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 65

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: L'école c'est vraiment trop fatiguant... [06/04/10]   Jeu 6 Mai 2010 - 11:35

Noâm fut assez surprit quand la fille le réprimanda pour avoir utilisé ses pouvoirs... Il fronça légèrement les sourcils... C'est que ce pouvoir là il ne pouvait pas l'empêcher d'agir, c'est comme si on lui reprochait d'entendre quelqu'un lui parler ou de sentir la présence de quelqu'un qui le touchait. Par chance, Noâm était doté d'un caractère plutôt calme, aussi il répondit en expliquant comment il avait pu avoir cette information.

-J'ai pas cherché à savoir, j'entends comme si on me parlait avec la voix et j'aime pas ça... Ca donne mal à la tête...

Et puis il n'avait pas très envie d'être ennemi avec cette fille... C'est qu'elle était forte et lui, il ne savait pas se battre, il n'avait pas envie d'apprendre... Trop fatiguant... Et puis des ennemis il en avait bien assez, la plupart des enfants en fait... Ils le trouvait trop bizarre/petit/bébé (rayez la mention inutile)

L'incident passé, elle continuait de lui poser des questions... Mais qu'importe... Il y était habitué aux questions et personne ne lui avait apprit qu'il était dangereux que de révéler trop de choses même si instinctivement il avait déjà agit comme tel...


-On m'a opéré de la tête parce que j'étais malade, après je pouvais plus rien faire pendant un an et quand j'ai pu à nouveau bouger et parler mes pouvoirs marchaient mieux, je faisait plus bouger des trucs quand j'étais fatigué et tout... Pourquoi tu veux savoir ça?

Dit-il alors qu'ils approchaient de l'infirmerie...

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/ombres-f85/noam-vence-validee-t1787
Limbe Ehilbars
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Peut être que je n'suis encore qu'une enfant, mais n'vous y fiez pas.
Nombre de messages : 58

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: L'école c'est vraiment trop fatiguant... [06/04/10]   Jeu 6 Mai 2010 - 16:51

Il ne maitrisait donc pas ce pouvoir... Limbe se radoucit sans pour autant abaisser ses défense. Elle n'avait rien à lui reprocher à part de ne pas tirer partie de son don, mais il était encore jeune et elle était bien placée pour savoir qu'il ne fallait pas travailler la magie trop intensément pendant la petite enfance. Elle en avait fait les frais. Elle ne le reprochait absolument pas à sa famille, mais ce n'était pas une raison pour pousser un autre gamin à faire la même erreur. Si en plus son pouvoir lui donnait mal à la tête, il valait mieux ne pas trop pousser le contrôle. Par contre il serait bon pour lui qu'il apprenne à faire la différence entre des paroles orales et les pensées qu'il percevait. Si un jour il faisait la même erreur en présence de soldats, il aurait bien plus que des menaces à redouter. Mais ils arrivaient devant l'infirmerie et elle n'avait plus beaucoup de temps. Quand ils auraient tourné après le coin de ce couloir, ils y seraient.

- Une opération pour débloquer tes pouvoirs ?... Pourquoi pas. Tu ne t'es jamais dit que ton oncle avait pu le faire exprès ?

Elle arrêta la gamin un instant et l'observa. Est-ce qu'elle avait enfin trouvé un gamin pour lequel les parents nourrissaient de réels projets ? Enfin, l'oncle du moins. Elle n'aurait pas été fâchée de le rencontrer décidément, cet homme. Pas sans prendre des précaution bien sûr, mais il avait l'air d'en savoir beaucoup sur la magie. Avait il fait des expériences sur l'enfant ou vraiment tenté d'améliorer ses capacités ?

- J'te pose ces questions pour savoir qui est ton oncle, en partie. Savoir si il est dang'reux ou non et si j'ai intérêt à aller l'interroger. Toi, tu ferais mieux de cacher ton don de télépathie au mieux. Entraine toi à faire la différence entre une pensée et une parole ou tu vas te faire choper par les soldats. Ils n'aiment pas bien la magie.

Elle ne parlait qu'à voix basse et amena finalement l'enfant vers l'infirmerie. Elle en avait momentanément fini avec lui mais doutait fort de ne pas avoir besoin de le revoir pour lui poser quelques questions, mais elle ne préférait pas approcher trop de l'infirmerie. La fillette le poussa simplement en avant, sans le moindre sourire, mais il n'y avait au moins plus la moindre trace de menace dans son attitude. Elle le croyait pour sa non maîtrise de ses pouvoirs psychiques. Il n'aurait jamais fait une erreur aussi grossière si il les maîtrisait. Maintenant, il n'aurait aucun mal à se rendre à l'infirmerie.

- La porte à droite.

Sur ce, elle se retourna, prête à partir.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/mademoiselle-ehilbars-t19
Noâm Vence
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 65

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: L'école c'est vraiment trop fatiguant... [06/04/10]   Ven 7 Mai 2010 - 11:39

Le faire exprès? Oh sans doute, mais Noâm savait que le but premier de son oncle avait été de savoir ce qu'il avait dans le crane... D'ailleurs l'expérience n'avait pas &été concluante mais qu'importe. En tout cas le mensonge que son oncle lui avait apprit à raconter pour justifier cette opération n'avait pas marché... Dommage... Le gosse possédait même un faux dossier médical à ce sujet...

-Il l'a fait parce que j'étais malade... Un truc dans la tête qui allait me tuer...

Et tant pis si elle n'y croyait pas... Oh elle s'intéressait à son oncle? Dommage elle venait quelques mois trop tard... Quoique on lui avait raconté que les morts de Heaven devenait des fantômes... Bon en fait il n'aimait pas trop les fantômes le gosse... La faute à Melkys et ses films d'horreur... Mais surement que si c'était son oncle c'était pas si grave... Et puis peut-être que cette fille savait parler aux morts... Ca aussi ça existait, y en avait au moins un dans chaque film de revenants...

-Je te montrerais où est mon oncle si tu veux, tu lui posera les questions à lui...

Oui parce que lui les interrogatoires c'était pas son fort... Parler non plus... Distinguer les paroles des pensées? C'était possible ça? Oui bon il essaierait... Ah les soldats... Bah ça il savait bien qu'ils aimaient pas la magie, c'était pas pour décorer qu'ils avaient voulu tuer cette fille là... La gamine aux yeux rouges....

-Je connais les soldats... Je les évite...

Pas envie de finir au bout d'une corde... Enfin bon vu le peu de temps qu'il passait dehors je sais pas si il risquait grand chose.

Ca y est ils étaient à l'infirmerie. La fille le poussait en lui indiquant l'infirmerie. Le gamin lui dit juste merci avant d'entrer dans la salle de torture. L'infirmière était la même que l'année dernière, aussi elle connaissait bien Noâm et ses problèmes et par chance avait conservé les médicaments nécessaires pour apaiser ses migraines. Elle insista même pour qu'il se repose encore un peu au lieu de retourner en cours... Inquiet le gamin refusa mais céda finalement après quelques minutes de négociation... Finalement c'était pas plus mal... Le gosse fini son après-midi endormi dans le lit réservé aux malades... Une nuit à moitié gâchée devant la télé avec Melkys c'était jamais très reposant...

C'était maintenant la sortie des cours... Le gamin quittait l'école et inspecta un bref instant la foule des parents mais comme d'habitude il n'y avait personne pour l'attendre... Le gamin se mit donc en marche vers chez lui...

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/ombres-f85/noam-vence-validee-t1787
Limbe Ehilbars
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Peut être que je n'suis encore qu'une enfant, mais n'vous y fiez pas.
Nombre de messages : 58

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: L'école c'est vraiment trop fatiguant... [06/04/10]   Ven 7 Mai 2010 - 14:32

Malade ? Si cet oncle l'avait poussé à forcer sur ses pouvoirs, ce n'était pas surprenant. Limbe ne soupçonnait pas ce gamin de mentir, plutôt d'être complètement ignorant des causes réelles de son opération. Oui, il n'était pas plus mal qu'elle rencontre cet oncle... Mais pas sans avoir demander des précisions avant. Elle ne comptait pas non plus se présenter devant lui si simplement. Si il avait utilisé son neveux, il ne rechignerait pas à l'utiliser elle aussi et elle ne le permettrait pas. Elle ne servait que les Ehilbars, sa famille, ses maîtres, son clan. Jamais elle ne les trahirait... Elle regarda le petit partir vers l'infirmerie et s'éloigna sans un mot. Elle le retrouverait sans mal bien assez tôt après tout.

Limbe se hâta de retourner vers la salle de classe. non seulement elle ne tenait vraiment pas à trainer du coté de l'infirmerie, mais elle ne voulait surtout pas être en retard. Madame Lys donnait facilement des sanctions aux retardataires, elle avait pu le constater même si elle n'avais jamais été en cause. Les punitions tombaient bien facilement et même si copier des lignes ou aller au coin ne la dérangeait pas, elle ne voulait pas se faire remarquer. Rentrer au mieux dans la masse, se faire oublier pour mieux ressurgir quand ce serait nécessaire... Au pas de course, elle revint dans al salle de classe et arriva comme toujours dix bonnes minutes en avance. Même quand elle cherchait à se conformer aux règles pour se faire oublier, étrangement, elle n'y parvenait pas. Pourquoi les autres enfants étaient ils considérés comme sages et normaux en tirant au maximum sur les contraintes ? Voir en les enfreignant carrément ? Elle ne comprenait pas.

L'après midi passa lentement. La fillette restait concentrée sur sa leçon, cherchait à retenir le moindre mot de ce que disait son professeur. Ce n'était pas difficile... Les élèves n'étaient vraiment pas poussés à bout et elle avait travaillé sa mémoire depuis toute petite. On changeait sans arrêt de matière, ce qui facilitait la concentration mais elle n'en avait pas besoin pour rester attentive. Les coups de dague quand on se déconcentre sont bien plus efficaces que l'apprentissage ludique pour bourrer le crâne des gamins avec des leçons qui ne leur serviront probablement jamais. Quand la sonnerie retentit, Limbe était plongée dans un bouquin de math, en train de prendre de l'avance sur le programme. Elle pris le temps de finir l'exercice pendant que les autres remettaient leur manteau et rangeaient leur cartable, puis sortit en même temps que le dernier, se préparant bien plus vite qu'eux et ne perdant pas de temps à bavarder.

Rentrer à la maison maintenant... Mais d'abord, récupérer Lukia. Limbe couru dans les couloirs pour arriver devant la salle de classe avant qu'il ne s'éloigne. En le voyant passer, elle ne lui adressa pas un mot. Ils étaient sensé rentrer ensemble mais ne s'entendaient pas bien pour autant. D'ailleurs elle avait la nette impression de lui faire peur... Bref. Qu'est-ce qu'il ne fallait pas faire pour que Lauranna arrête de s'inquiéter ! Elle sortit de l'école en marchant légèrement derrière son "petit frère" improvisé, et pris la route vers l'appartement. Elle n'eut pas de mal à reconnaitre le gamin derrière eux et s'arrêta pour le laisser les rattraper. Elle rattraperait Lukia plus tard si il continuait sa route. S'était il seulement redu compte qu'elle était là ?


- Il est où ton oncle ? J'vous rejoins ce soir si je peux sortir. Souffla t-elle à Noâm, prenant bien garde que Lukia ne l'entende pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/mademoiselle-ehilbars-t19
Noâm Vence
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 65

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: L'école c'est vraiment trop fatiguant... [06/04/10]   Sam 8 Mai 2010 - 19:22

Noâm marchait sans se presser vers l'appartement, ne prêtant aucune attention aux enfants qui le dépassaient en courant et criant... Un jeu que Noâm n'avait jamais comprit et ne comprendrait jamais... Finalement les derniers l'avaient dépassé et il se retrouvait seul à marcher... Ca ne le dérangeait pas plus que ça... Il l'aimait cette solitude, bien plus que les cris et les bousculades... C'était sans doute pour ça qu'il n'avait aucun ami. Alors qu'il avançait il remarqua une silhouette familière, enfin deux plus exactement, l'une appartenait à un gamin au cheveux blancs qui faisait parti de sa classe et l'autre c'était la fille qui l'avait aidé à aller à l'infirmerie... Noâm songea alors qu'elle ne plaisantait pas quand elle disait pouvoir retrouver une personne sans problème... Quoique au retour de l'école c'était à la portée de tout le monde.

Elle était maintenant arrêtée... Noâm allait passer prêt d'elle et la doubler sans un mot quand elle s'adressa à lui... Finalement c'était bien lui qu'elle attendait. Le gamin s'arrêta donc, la regardant à peine...


-Il est au cimetière, mais je pourrais lui parler quand même je crois...

Après tout ils avaient communiqué quand celui-ci était dans le coma alors ça pouvait peut-être marcher dans ce cas de figure aussi... Du moins Noâm l'espérait, cette fille n'avait pas l'air d'accepter facilement que l'on lui fasse perdre son temps...

-J'ai pas le droit de sortir le soir mais je ferais semblant d'aller dormir et sortirais après. J'habite le grand bâtiment gris qui viens d'être refais près du parc de jeu...

Oui parce que bon, il n'allait pas traverser la ville en pleine nuit tout seul... Il restait tout de même un gosse...

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/ombres-f85/noam-vence-validee-t1787
Limbe Ehilbars
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Peut être que je n'suis encore qu'une enfant, mais n'vous y fiez pas.
Nombre de messages : 58

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: L'école c'est vraiment trop fatiguant... [06/04/10]   Dim 9 Mai 2010 - 22:44

Au cimetière ? Y vivait il ou était il mort ? Limbe penchait plutôt pour la seconde solution, mais elle n'était pas surprise non plus qu'on puisse parler aux morts. Certaines magies le permettaient, alors si ce gamin en bénéficiait... Pourquoi pas ? Elle hocha simplement la tête. Ce gamin devenait de plus en plus intriguant. Il en cachait encore beaucoup des pouvoirs de ce genre ? Vraiment, il devait être entrainer. Mais ce n'était pas à elle de s'en occuper. Au moins, il avait le cran (ou l'inconscience) de sortir la nuit. Toujours à voix basse, elle lui souffla quelques mots avant de rejoindre Lukia.

- J'y s'rais. Moi aussi je dois sortir après le couché des adultes alors te presses pas.

Rentrer à la maison et aider Lauranna à faire les tache ménagère... Non, Limbe ne se faisait pas exploiter. En fait sa tutrice n'avait même pas besoin de lui demander d'aider. Elle le faisait naturellement depuis sa semaine de punition où elle avait du aider à faire la cuisine, et autres petites choses que les enfants n'aiment pas être forcés de faire mais qui ne l'avaient absolument pas gêné. Ce soir, elle fit la vaisselle après le repas et partit sagement prendre une douche, puis se mettre en pyjama. Elle était au lit une minute avant l'heure demandée... Et attendait une heure au deux en sommeillant, que Lauranna s'endorme. Enfin, elle se releva et s'habilla dans un silence parfait. Dans sa chambre, la nuit était légèrement plus dense qu'aux autres endroits afin qu'on ne la repaire pas. Il faudrait vraiment surveiller de très près pour se rendre compte qu'elle n'était plus dans son lit. Le traversin faisait une superbe forme de fillette endormit quand elle ouvrit sans bruit la fenêtre pour se glisser dehors.

Se suspendre au rebord... Elle connaissait les prises par cœur pour les avoir utilisées au moins une nuit sur deux. Se coller contre le mur pour trouver la saillit.... Lancer son bras sur la droite le plus loin possible... Encore un peu... Très proche du mur en glissant ses pieds nus dans les fentes entre les briques... Enfin, premier pallié de passé... Encore et encore, une petite escalade pour rejoindre le sol. Pas question de passer par la porte, il y avait bien trop de chance pour qu'un esprit la surveille ou que Lauranna se rende compte qu'elle était ouverte. La fillette avait poussé le battant de la fenêtre pour qu'on ne s'aperçoive pas qu'elle était passée. Après expérience, la fenêtre restait bien fermée durant ses escapades nocturnes.

La petite assassin couru vers le bâtiment indiqué et s'installa dans un coin sombre pour observer sans être vu. Plus qu'à attendre... Elle ne sortirait de sa cachette que quand il ferait mine de la chercher, avant, elle observerait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/mademoiselle-ehilbars-t19
Noâm Vence
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 65

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: L'école c'est vraiment trop fatiguant... [06/04/10]   Lun 10 Mai 2010 - 10:35

Du côté de Noâm, il avait été bien plus simple de se glisser à l'extérieur... Il s'était installé devant la télé dès son retour et n'en avais bougé que pour aller manger les quelques aliments qu'il n'avait pas refusé. La nuit était tombé quand il fit semblant d'aller se coucher bien plus tôt que d'habitude... Son petit mensonge passa facilement inaperçu puisque depuis qu'il allait à nouveau à l'école il tombait souvent de sommeil très tôt en ce moment... Il resta ainsi allongé un bon moment, écoutant les bruits de la télé que Melkys continuait de regarder...

Il faisait bien nuit quand le gosse se glissa hors de son lit en silence... Aller jusqu'à la porte ne fut pas non plus très dur, on le croyait endormi et il ne sortait pas assez souvent pour que l'on se méfie de ses fugues et ça c'était très bien.

Le gamin se glissa hors de l'appartement tout en faisant tomber un verre dans la cuisine grâce à son don de télékinésie pour à la fois détourner l'attention de sa famille et pour couvrir un éventuel grincement du battant. Il descendit ensuite les escaliers, ne prenant pas le risque d'allumer la lumière il faillit perdre l'équilibre à plusieurs reprises en manquant une marche, par chance il se tenait fermement à la rampe et fut quitte pour une bonne peur à chaque fois.

Enfin il était dehors. Le gamin frissonna légèrement à cause du froid de la nuit... Il n'avait bêtement pas pensé à prendre de manteau, tant pis, il n'allait pas remonter maintenant, il était déjà bien surprit de ne pas s'être fait prendre alors...

L'enfant regardait maintenant autour de lui... Est-ce que la fille était déjà arrivée... Il ne la voyait pas et à vrai dire ça ne l'étonnait qu'à moitié... Par contre lui ne pouvait pas rester ainsi à découvert. Trop de risques qu'un voisin ou qu'un soldat passe et le voie tout seul ici. L'enfant se dirigea donc vers le parc de jeu et se dissimula sous le toboggan. Ce n'était pas une très bonne cachette bien sur mais au moins il échapperait aux regard les plus distraits.

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/ombres-f85/noam-vence-validee-t1787
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'école c'est vraiment trop fatiguant... [06/04/10]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'école c'est vraiment trop fatiguant... [06/04/10]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeux vraiment trop drole!!!
» Une soirée vraiment trop froide...
» Mais c'est vraiment trop facile, dès que tu souris, tu m'fascines.
» Demande de RP (c'est trop fatiguant de trouver un titre)
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven... La ville maudite... :: Archive du RPG-
Sauter vers: