Partagez | 
 

 Une livraison pour Lauranna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Spiaggi Charly
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : débutant
Nombre de messages : 16

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Une livraison pour Lauranna   Lun 24 Mai 2010 - 23:01

Le livreur de pizza traversait la ville sur son skooter, réfléchissant à la mission qui lui a été confié, ainsi qu’à ses deux partenaires : Miyoko Hatano et Lauranna Arreyss. La première était au QG et était sans doute au courant des ordres. Il irait la trouver plus tard, pendant la préparation pour demain. Tant qu’à la seconde, elle le serait bientôt. Spiaggi se demandait comment étaient ses équipières. Il les imaginait semblable aux drôles de Dames. Charly et ses drôles de Dames. Ça sonnait bien, sauf qu’il n’en avait que deux à la place de trois…

*Charly ! Charly ! Tu as vu le chat ! OOoooooooh ! Un Hamburger dans la poubelle ! Et dit Charly, tu peux me donner un morceau de…*
*Trip ! La ferme ! Je réfléchissais au bouleau là ! Alors, arrête de me déranger, compris ?*
*Compris Charly…Eh ! Tu as senti cette fille ? Elle a mis trop de parfum ce matin !*

Ah ! Les chiots... Soupira Spiaggi.

Il décida d’ignorer le petit bâtard qui était dans son sac à dos et se concentra sur la route. Il croisa un fourgon des Soldats qui patrouillait à la recherche de non humains ou autres personnes ayant des pouvoirs magiques. A leur vu, Charly fit comme si de rien était, mais il fulminait intérieurement. Depuis, que l’armée est arrivée à Heaven, les gents ne sortaient plus beaucoup, de peur de se faire emprisonner. A sa première livraison, Spiaggi avait vu toute une famille se faire arrêter. Enfin, presque toute. La mère, une humaine qui était tout ce qu’il y a de plus normal, s’était mariée à un Neko. Bien sûr, leur enfant avait hérité des gènes de son père. Aussi, quand les soldats s’en étaient pris au gosse et que la femme s’était interposée, un des guerriers avait tiré une balle dans la tête de la mère, sans aucune sommation. « Mort au traîtres ! » avait il dit, avant de cracher sur le cadavre. Après ça, le lycan ne s’étonnait plus de voir les rues désertes.

Arrivé à l’immeuble où habité Lauranna, Spiaggi gara son deux roux à l’intérieur du bâtiment, déposa le chien par terre, mis l’antivol et monta les escaliers, Trip sur ses pas. Une fois devant la porte de l’appartement, Il sonna et rappela au chiot de bien se tenir.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/spiaggi-charly-le-ly
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une livraison pour Lauranna   Mar 25 Mai 2010 - 6:13

La sonnette surpris Lauranna, peu habituée aux visiteurs. Limbe avait les clefs, et la consigne de raccompagner Lukia de l'école. Ou du parc. Melody et ses amis ne sonnaient pas (et pour cause), et peu de gens venaient chez elle.

*Un soldat?*

Idée interessante, mais non... C'était pas dans le genre des soldats de sonner poliment... Ce qui n'empêcha pas Lauranna de faire signe à Melody de se cacher, et de poser Liryel (a qui elle donnait le bain) dans son parc, emmitouflé dans sa serviette peignoir. Le parc avait l'avantage d'empêcher le galopin de gambader dans tout l'appartement, au cas où.

Enfin, l'aveugle prit son bâton, sa meilleure arme et sa plus camouflable, puisque les gens ne la voyaient le plus souvent comme simple canne d'aveugle, et elle ouvrit la porte.

"C'est pour quoi?"

Elle n'eut pas le temps de demander plus assaillie d'une part par l'exclamation mentale de melody *OH IL EST TROP CHOU!* d'autre part par le cri enthousiasme du pitchoune qui tapait dans une balle en mousse, et enfin, par un truc qui venait de lui poser deux petites pattes griffues dessus, et essayait de la renifler en quémandant des caresses...

"Dis donc le bestiau, tu veux de l'aide, peut être? Allez zou!"

Premier point, mettre hors de porté des pattes du chien (probablement boueuses) de sa robe propre, quitte à lui faire un peu peur par sa brusquerie (quoique non agressive). Ensuite, se faire expliquer ce qui se passait par la silhouette un peu plus grande à coté du "bestiau"...
Revenir en haut Aller en bas
Spiaggi Charly
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : débutant
Nombre de messages : 16

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Une livraison pour Lauranna   Mar 25 Mai 2010 - 11:24

Après quelques minutes, la porte s’ouvrit, laissant place à une jeune aveugle. En la voyant, Spiaggi eu un choque. Ce n’était tout de même pas elle, Lauranna ! Il entendit ensuite le cri d’un bébé. Peut être que la jeune femme n’était que la baby sister et que sa coéquipière n’était pas là.

"C'est pour quoi? Dis donc le bestiau, tu veux de l'aide, peut être? Allez zou!"


Et si c’était elle, finalement ? Dans tout les cas, Charly ne voulait pas mêler des civils surtout des enfants, dans les histoires de la résistance. Il huma les odeurs venant de l’appartement. Il sentit qu’environ, cinq personnes fréquentaient régulièrement l’appartement, mais il ne pouvait pas dire si ils étaient tous là ou pas. Le lycan ne s’était pas totalement familiarisé avec son odorat surdéveloppé. Sa transformation était encore trop récente pour qu’il sache utiliser parfaitement ses sens. Par ailleurs, il ne s’était toujours pas habitué à voir en noir et blanc. Il avait besoin d’aide.

"Bonjour…Trip arrête d’ennuyer la cliente ou sinon tu peux dire adieu à ta pizza ! Je m’excuse mademoiselle, il ne se comporte pas comme ça d’habitude. En tout cas n’aillais pas peur que votre robe soit salie, les pattes du chien son propre. Et je t’ai dit de te calmer toi ! Rrrrrrrrwaf ! "
Gronda t-il, sur le chien.

Enfin, si une personne les observait, elle ne verrait qu’un maître qui réprimandait un chiot pas très sage.

*Tu sens combien de personnes à l’intérieur ?*Demanda t-il en fait, dans son grognement.
*Deux personnes, cette dame et un bébé. Ils vivent ici…Il y a une autre odeur bizarre, un peu comme celle d’Ayu. C’est très difficile à définir.*Couina Trip.
* Une femme, un bébé et peut être un esprit…très bien ! Si cette jeune femme est bien Lauranna tu rentres dans l’appartement. N'embête pas le bébé, mais agis comme un chiot excité qui court et aboie partout.*

Puis, il se tourna vers la jeune aveugle.

«Je suis le livreur du Pizza’s paradise. J’ai une commande au nom de Lauranna Arreyss. Est-ce qu’elle est là ? »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/spiaggi-charly-le-ly
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une livraison pour Lauranna   Mar 25 Mai 2010 - 14:57

Un chien qu'à les pattes propres? Il neigeait aux enfers ou quoi? D'expérience Lauranna savait que les pattes des chiens, comme les mains des enfants n'étaient jamais propres quand ils entraient quelque part. Bien pour ça que Lauranna faisait se laver les mains à Lukia a chaque fois qu'il rentrait, et pareil pour Limbe (même si ces derniers temps, elle sortait moins... Juste pour l'école, en fait, et ils en rentraient avec la voisine).

Bon, donc le chien semblait s'être calmé (ce qui n'était pas plus mal), et l'homme se présentait.

*Un livreur?! C'est ça! Et moi je suis le père noël! Elle est où sa pizza?!*

La petite Melody n'avait pas tord: La silhouette devant elle ne portait pas de caisse ou même une boite à pizza dans la main... A moins qu'il ne s'amuse à la dissimuler dans un sac à dos, mais dans ce cas, elle risquait pas de s'essayer à manger une pizza qui aurait voyagé à la verticale... Mais bon, tout ça, Lauranna n'était pas supposée pouvoir le remarquer... Par contre, ce qu'elle savait aussi...

"Je n'ai pas commandé de pizza, vous faite erreur."

La prise de la jeune femme s'était légèrement reserrée sur son bâton, et son ton, quoi que calme et poli, était catégorique. Cependant, si elle s'attendait à une attaque de l'homme, elle fut surprise par le chiot qui s'engouffra entre ses jambes.

"Eh!"

Lachant son bandeau, Lauranna tourna le dos au "livreur" et essaya d'attrapper le chien, sous les cris de joie de Liryel (qui trouvait le chiot bien plus interressant que son mobile, et tendait les bras pour l'attrapper à travers le parc). Offrir son dos à un type dont on est pas sur est rarement une bonne idée. Mais Lauranna faisait confiance à sa soeur pour la prévenir. Et son bâton était assez proche de l'homme pour qu'elle puisse l'utiliser s'il l'attaquait... Oui, à vivre avec un petit ami chef d'une organisation ennemie, et une gosse assassin limite parano, on finissait par le devenir...
Revenir en haut Aller en bas
Spiaggi Charly
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : débutant
Nombre de messages : 16

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Une livraison pour Lauranna   Mar 25 Mai 2010 - 23:44

"Je n'ai pas commandé de pizza, vous faite erreur."

*Alors, c’est bien elle, Lauranna. Mais à quoi pense le boss de la Résistance ?! Engager une pauvre aveugle pour une telle mission ! Il veut l’envoyer à la mort ! Faudra que je dise deux ou trois choses au patron !*Pensa Charly.

Trip qui a déduit la même chose que Spiaggi, fila dans l’appartement, sous l’exclamation de la maîtresse des lieux et les rires du bébé. La jeune aveugle lui tourna le dos, à la poursuite du chiot. Jusque là tout ce déroulait comme le journaliste l’avait prévu. Néanmoins, une chose le dérangeait et le faisait hésité à passer le seuil de la porte. Elle a dit qu’elle n’avait pas commandé de pizza et s’apprêtait à le congédier. Qu’est ce que cela voulait dire ? Ne savait-elle pas que le Pizza’s Paradise servait de lien entre les membres de la Résistance ?...

*Merde ! Les pizzas ! Oh ! Quel con ! J’ai oublié les pizzas sur le skooter!*


Charly réfléchissait à toute allure. Un livreur de pizza sans pizza, ce n’était pas très crédible. Sa future partenaire se méfierait encore plus de lui en se rendant compte de ça. En plus, Il ne pouvait pas descendre. Ca faisait déjà désordre qu’un livreur oublie ses pizzas, qu’il aille en plus les chercher, alors que son chien foutait le bordel chez une cliente… C’était pour de bon que sa couverture était ruinée (si ce n’était pas déjà fait). Si il rappelait Trip, il y avait de fortes chances pour qu’il se retrouverait devant une porte close car, comme l’a dit la dame, elle n’avait pas commandé de pizza. De plus, Lauranna s’était déjà faite surprendre par Trip une première fois et Charly avait l’intuition qu’il n’y aurait pas de deuxième. Le lycan n’avait plus le choix, il devait rentrer dans l’appartement quoi qu’il se passerait ensuite.

A peine, avait-il franchit le seuil que la porte se ferma d’elle-même à clef et qu’un bâton, animé d’une vie propre, s’abattait sur lui pour l’immobiliser contre le mur. Rompu par son entraînement martial, Charly para instinctivement l’attaque. Tout en retenant le bâton avec ses deux mains, il prit appuis contre le mur derrière lui, avec son pied et sauta pardessus l’objet volant. Puis, il plaqua la canne de l’aveugle contre la paroi. Il avait alors, neutralisé la menace, mais il se trouvait lui aussi immobilisé.

« Trip viens ici ! »

Le ton du lycan était autoritaire et le chiot s’immobilisa instantanément et émit un couinement d’indignation. En réponse, son maître aboya à voix basse et le chiot alla vers Charly en remuant la queue, tout content. Une fois que le boule de poile noire s’était assis à ses pieds, Spiaggi parla doucement à Lauranna.

« Je suis envoyé pour vous donnez un ordre de mission pour le compte de la Résistance. Je suis d’ailleurs un de vos partenaires. Croyez moi. Je ne veux pas me battre, encore moins avec un bébé dans les parages… Je vais me rendre en guise de bonne foi.»

Et il libéra la canne de son emprise et attendit la réaction de Lauranna.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/spiaggi-charly-le-ly
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une livraison pour Lauranna   Mer 26 Mai 2010 - 5:59

Le cru d'alerte de Melody avait à peine retentit que Lauranna bloqua la porte et lança son bâton, qu l'homme para. Pas grave, elle avait eu le temps de récupérer son fils, et elle avait d'autres atouts dans sa manche... Comme la moitié de l'armoire de secours, par exemple... ou la deuxième moitié de son bâton s'il voulait bien lâcher! Car retenir l'arme devait être assez difficile compte tenu des ruades qu'infligeaient les deux parties du bâton. Il finit cependant par réussir à s'expliquer (un peu tard pour éviter de s prendre un coup dans le bras), mais s'il espérait la calmer... C'était pas gagné...

La jeune femme rappela à elle ses bouts de bois (de métal, en fait, puisqu'il s'agissait d'un alliage de cuivre et d'argent, mais bon) et les rattrappa d'une main (l'autre tenant toujours Liryel), prête à les renvoyer à la moindre alerte. A la moindre suspicion, vu sa rapidité.

"Soit vous mentez, soit vous êtes un imbécile... Qu'elle est la bonne version?"

*C'est pas un membre de l'ombre, il n'a pas la bague... Et Asynh serait déjà intervenu... Et c'est pas un soldat non plus, je peux l'approcher...*


Ne restait donc plus que...

"Un imbécile donc... Puisque tous les membres de la résistance savent très bien que pour me joindre, il faut passer par le boulot. Melo, vérifie qu'il n'a pas été suivi. Et vous, je vous conseille de faire bref."

Oui, elle était insultante, désagréable, et franchement en colère. Mais elle connaissait sa situation. Elle ne voulait pas que les enfants soient mis en danger plus qu'ils ne l'étaient déjà à Heaven, et elle ne laisserait pas le premier idiot venu détruire des années de travail et l'équilibre fragile de son appartement...
Revenir en haut Aller en bas
Spiaggi Charly
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : débutant
Nombre de messages : 16

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Une livraison pour Lauranna   Lun 7 Juin 2010 - 23:06

"Soit vous mentez, soit vous êtes un imbécile... Qu'elle est la bonne version?"

Après un court moment de silence, Lauranna répondit-elle-même à sa question.

"Un imbécile donc... Puisque tous les membres de la résistance savent très bien que pour me joindre, il faut passer par le boulot. Melo, vérifie qu'il n'a pas été suivi. Et vous, je vous conseille de faire bref."

Melo ? Ainsi, il y avait bien un esprit présent. Il s’apprêta à dire que ce n’était pas la peine de vérifier que Trip et lui (surtout Charly) avaient bien fait attention qu’aucune présence ne les suivait. Mais il se ravisa et choisi de suivre le conseille de sa futur coéquipière : être bref. Au cas où elle s’impatienterait et lui enverrait tout les meubles présents dans la pièce, sur sa tronche.

*Faible aveugle sans défense…elle est presque aussi redoutable que Rambo !*

" Vous, moi et ainsi qu’une certaine Miyoko Hatano devrons aller demain, à l’hôpital. Les soldats font une rafle la bas et on doit récupérer des informations sur le pass de sorti de l’armée, par tous les moyens nécessaires.
Maintenant, pour ce qui est de vous joindre au boulot...Je suis nouveau dans la Résistance et on m'a juste donné cette adresse pour vous contacter. Je suis désolé pour le dérangement, aussi si vous pouvez me dire où vous travaillez, ça évitera d'autres incidents de ce genre.
Ah ! Je comptais joindre Miyoko au QG. Mais juste au cas où, savez vous si je dois aller dans un endroit spécial pour la contacter ? Je ne veux pas me recevoir un autre accueil comme celui là : mon épaule ne le supporterai pas."


Spiaggi avait dit ça sur le ton de la plaisanterie afin de décrisper Lauranna, mais vu comment celle-ci était tendu et il y avait de quoi, il ne savait pas si ça marcherait. Après un moment où il garda le silence, il reprit la parole.

"Tout à l'heur, quand je sortirai, je m'excuserai au nom de la pizzeria, du désagrément que mon chien et moi même, vous avons causé. Je dirai que l'on a sans doute était victime d'un canular téléphonique et vous proposerai des pizzas gratuites. Elles sont au rez de chaussé : je les ai juste oublié... Ne me regardez pas comme ça ! Ça arrive à tous le monde ! J'ai eu une dure journée hier. Enfin bon, cela évitera les soupçons de vos voisins...

Pour ma part, je souhaite à me faire pardonner personnellement. J'ai conscience que j'ai risqué d'impliquer votre famille dans cette affaire. Aussi, si vous avez besoin d'aide pour vos frères et sœurs, vous pourrez faire appel à moi. Je vous ferai les courses ou irai chercher les enfants à l'école. Ça doit être difficile pour votre mère de s'occuper de votre fratrie... Enfin bref, je ne veux pas m'imposer, mais si vous êtes d'accord...Je vous laisse mon numéro."


Le Lycan attendit la réaction de Lauranna s'apprêtant à quitter l'appartement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/spiaggi-charly-le-ly
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une livraison pour Lauranna   Mar 8 Juin 2010 - 17:57

Daccord... Une mission à l'hopital, en compagnie d'une fille que Lauranna savait être une combattante, d'un gars qu'elle ne connaissait pas, mais dont elle se doutait qu'il pouvait faire mal en combat... Et c'était Ayu qui avait donné les informations?!

"J'vais tuer cet idiot..."

*Il est déjà mouru...*

"Pas grave."

Non mais c'est vrai quoi! En un an, Lauranna avait toujours refusé d'être contactée chez elle par la résistance, officiellement pour ne pas impliquer Lukia, puis Liryel et enfin Limbe, officieusement pour éviter que ses secrets ne soient découverts. Car même si Ayu n'était pas Gray ou Galcyan, elle doutait qu'il apprécie... Encore que Galcyan aurait compris...

"Miyoko passe beaucoup de temps au QG. Elle y sera certainement, mais je vous conseille de vous faire discret, ou vous serez vite repéré par l'ombre ou les soldats. Quand à mon travail, c'est tout simplement le centre d'accueil à l'entrée. J'ai régulièrement des clients mécontents."

En clair "hésitez pas à vous faire passer pour l'un d'eux". Le loup continuait ses excuses, tandis que Liryel tendait ses mains vers le chiot. Elle réprima un rire en entendant le jeune homme parler de "sa mère"... Oui, évidemment, voir une femme aussi jeune qu'elle s'occuper d'autant d'enfants... Elle adoucit volontairement son ton autant que possible pour répondre.

"C'est gentil, mais je ne veux pas que les enfants puissent être liés à la résistance. Ils pourraient être pris pour cible. Ce n'est pas contre vous, mais je pense que vous pouvez comprendre ma position. Je vous rejoins au QG dans une demi heure environ?"

Ne pas partir ensemble, trop dangereux. Et elle doit prendre ses précautions pour les enfants. Limbe à peu de chances d'accepter d'aller dormir chez les jumeaux, vu comment elle est méfiante... L'orphelinat, peut-être, avec Liryel?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une livraison pour Lauranna   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une livraison pour Lauranna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Livraison pour Gar Thulion
» Argus Filch's Office • Livraison pour Argus Rusard PV.
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven... La ville maudite... :: Archive du RPG-
Sauter vers: