Partagez | 
 

 Et d'un trait, je l'achevas.. [19/07/10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mao
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Unknow
Nombre de messages : 5

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Et d'un trait, je l'achevas.. [19/07/10]   Sam 21 Aoû 2010 - 20:37

Certaines personnes sont habitués; pour ne pas dire dépendant au milieu urbain. Ces gens là ont appartements en plein centre-ville, avec vue sur la rue, accompagnés d'un bruit de fond si doux à leurs oreilles. Bruit de fond fait à base de moteur, de cris, de rire, de sonneries, de pollution, de métal, de ferraille. Enfin, ce que les humains ont l'habitude d'entendre quoi. Et pourquoi une comparaison tel entre un seul être, et toute l'humanité.. ? Peut être parce qu'il n'est pas humain ? Enfin, il ne sait pas trop pour tout dire. Il a des doutes sur sa vrai nature. Pourtant ses parents sont bien humains, alors pourquoi un tel gêne vis-à-vis de ses origines ? Il le sent, c'est tout, et il le voit également. Petit, on lui avais dit que certaines personnes avait des dons. Lui aussi il en a, des dons. Ou une maladie, cela dépend du point de vu. Il est vrai que se déboitait une épaule sans avoir à se la fracasser contre quoi que ce soit, ça ce vois, mais tourner la tête à 360 degrés, c'est pas très courant hein ? Et même, pour vous impressionner, il se désosse un genoux, un coude, ou même un doigt de pieds. Il se le désosse, ou même, il le tourne complétement. Comme si c'était une marionnette.

Mao, c'est son prénom. C'est un démon oui, de sa vrai nature, et rien qu'a le fixer ne serais-ce que quelques secondes dans les yeux, on vois bien qu'il y a quelques choses qui clochent chez lui, même pour un simple humain. Cela faisais quelques jours qu'il était arrivé à Heaven, et ça faisais déjà quelques nuit qu'il dormais à même la plage. Le sable avait quelque chose de confortable quand on s'affaissait dedans. C'était une sensation nouvelle, que le démon appréciait. C'était comme un rituel; tout les soirs, il partait en direction de la plage, s'installait confortablement, et s'allumer une cigarette. Des cigarettes françaises, achetés juste avant de rentrer dans la ville. Ce soir là, il terminais sa dernière clope, et d'un trait, il l'acheva, avant de l'éjecter un peu plus loin dans le sable.

Cette nuit là était différente des autres nuit. Mao sentais quelque chose de malsain dans l'air; cette odeur si particulière qu'émane le mal, si sensible à l'odorat d'un purifié. Allongé dans le sable, il se releva tranquillement, sans se presser, et remis se capuche sur sa tête. Dans cette obscurité, on ne voyais qu'une sombre silhouette, flanqué de deux point bleu luminescent. C'était ses yeux, si particuliers, propre à la plupart des démons étant passés du bon côté. Il y avais une très légère brise, ça avais quelque chose de poétique. Le purifié marchait le long de la plage, au plus proche de l'eau, la conscience tranquille et la démarche lente, très lente. Ce n'est pas comme si il était pressé. De toute façon, en parfaite inconnu dans cette ville, il n'a pas à s'imposer de limite. Personne ne lui prêtais attention, et lui même ne prêtais attention à personne; retour naturelles des choses, il n'a adressé la parole à aucun des habitants de Heaven. Pourtant, Mao n'est pas détestable, bien au contraire. A mesure ou il avançais, l'odeur s'amplifiait, jusqu'à être trop forte pour ses narines. C'était si fort qu'il pourrais en avoir un saignement de nez. Un cadavre était étalé un peu plus loin, sur le sable. Il était trempé, le teint gris et la peau froide; ça faisais déjà un moment qu'il était ici, sûrement échoué sur la plage suite à une noyade. Effectivement, il n'y avais aucune traces de blessure. Mao appuya d'un coup au niveau du diaphragme, ce qui eu pour effet de faire sortir de l'eau de la bouche du mort, ce qui confirmais la logique du démon.


" Et bien mon vieux, c'est vraiment pas ton jour de chance. "

S'exclama t-il à voix haute. Oui, il lui parlais comme si le défunt pouvais le comprendre. C'était un homme un peu plus grand que Mao lui même, vêtu d'un costard trois pièce, et de nombreux bijoux. Ce qui était flagrant chez lui, c'était son physique si spécial. On pouvais voir au premier coup d'oeil qu'il avait un torse parfaitement normal; limite mince, et des bras monstrueusement bien musclés et dessinés. On peut dire que c'était assez spécial, et même, cela avait un certain charme. Il n'étais pas humain, ça c'était sûr, il n'avais pas le visage d'un homme. Mao resta bien planté 5 minutes devant lui, avant d'attraper ses bras pour le trainer hors du bord de mer. Il voulait l'enterrer, il s'y sentais obligé. Ce pauvre type avait sûrement eu un bête accident, et le voila condamner à se retrouver fade sur une plage. Quelle fin médiocre, pour ne pas dire minable. le démon n'eu aucun mal à creuser une tombe digne de ce nom. Du revers de son pieds, il poussa le cadavre dedans, et reboucha le trou de ses deux mains. Il ce sentit soulagé, un sourire apparut même au coin de ses lèvres, avant de disparaitre aussi rapidement qu'il était apparut.

" Repose en paix. "

Lâcha t-il dans un murmure, avant de revenir sur ses pas pour s'installer là ou il étais installer il n'y a même pas 10 minutes. Mao s'allongea, et put se laisser bercer par le doux son des vagues qui viennent se briser sur le sable mouillé, afin de laisser une douce écume éphémère prendre possession de la berge. Il en vain même à fermer les yeux, mais quelque chose l'empêchait de réellement s'endormir. Il ne saurais dire quoi enfaite. Peut être était-ce le cadavre enfoui un peu plus loin, ou peut être qu'un habitant voulait lui aussi tout simplement faire un tour sur la plage.. ? Non, le démon l'aurais entendu, les humains sont si peu discrets..
Revenir en haut Aller en bas
http://ville-maudite.com/archives-des-presentations-persos-f56/m
Killian Seidan
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 7

MessageSujet: Re: Et d'un trait, je l'achevas.. [19/07/10]   Mar 24 Aoû 2010 - 22:31

S'il n'y avait d'humain sur la plage, en revanche une curieuse bestiole blanche elle ne cessait de bondir dans les rochers un peu plus loin et de se rouler dans les vagues comme si l'eau était la chose la plus merveilleuse en ce monde. Quoique à bien y réfléchir c'était sans doute le cas aux yeux de Killian. L'enfant avait découvert ce petit coin de Paradis quelques trois jours auparavant et il ne s'en lassait déjà plus au point de ne plus l'avoir quitté et d'avoir sans doute rendu fous d'inquiétude les quelques membres de sa famille qui l'avait recueillit pour une bien obscure raison. Quoique non, il était sur qu'il s'en fichaient, surtout Swann et c'était tout aussi bien. Killian n'était jamais aussi bien que seul.

Il se faisait tard à présent, bien tard pour un gosse aussi jeune, mais Killian n'était pas tellement fatigué, il avait dormi toute la journée afin d'éviter la chaleur alors forcement... Cependant, plus par ennui qu'autre chose, l'animal alla se rouler en boule dans un trou que lui offrait un rocher. De là il voyait très bien ce qu'il se passait sur la plage... Il y avait cet homme... Celui avec ses yeux bizarres qui brillaient la nuit -même si Killian eut pu suivre ses mouvements sans problème même sans ça- et qui squattait depuis plusieurs jours... et puis c'était à peu prêt tout ce qu'il voyait... Il ferma donc les paupières avant de se glisser sur le dos avec un soupir. Il ne tarda pas à s'assoupir, c'était si facile sous cette forme, presque aussi facile que d'être réveillé, même par des paroles ayant été prononcées plutôt loin de lui.

Le gamin se remit sur ses pattes et s'approcha un peu plus de l'homme étrange, sans quitter pour autant son abri de rochers. Il parlait à une forme sur le sol et si son odorat ne le trompait pas, cette forme ne risquait pas de lui répondre... Encore une fois Killian songea que cet homme était bien étrange à faire des choses aussi inutiles. Sans s'en rendre compte il continuait toutefois d'observer l'autre, surement parce que c'était la seule autre chose vivante sur cette plage ou tout un tas d'autre chose dont le gosse se fichait éperdument. Toujours inconscient de la présence d'un spectateur, l'autre enterrait le... Truc qui sent comme la viande qui à trop séjourné hors du frigo... Encore une bien drôle d'idée et ça ne plaisait pas vraiment à Killian... Il aurait pu faire l'effort de l'emmener au cimetière... Bref, après un long moment à méditer là dessus, le gosse se décida à aller expliquer la vie à cet étranger, même si celui-ci était bien plus grand, plus vieux et qu'il avait des yeux qui brillent.

Toujours sous forme animale, le gamin s'approcha donc, feulant sur l'homme afin de le mettre en garde... Il avait vu tellement de personne le prendre pour une adorable petite peluche et vouloir le prendre dans les bras. Ceux-la avaient tâté de ses crocs, sur qu'il ne s'attendait pas à ce que ce petit animal ait une telle mâchoire...


-C'est mon territoire ici, n'enterre pas ta nourriture iciiiii!!!!

Dit-il en poussant un sifflement de mécontentement....

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
Mao
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Unknow
Nombre de messages : 5

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Et d'un trait, je l'achevas.. [19/07/10]   Mer 25 Aoû 2010 - 16:53

Quelque chose troublait le démon. Quelque chose l'empêchait de dormir. Il ne saurait dire quoi; c'était presque inexplicable. Peut être une sorte d'intuition propre à ses origines ? Ou peut être l'avait il développer au cours de son ascension personnelle visant à être seul, tout en se souciant du bien être des personnes bien intentionnés. Il est vrai que Mao n'avait jamais put se retenir d'accomplir ce qu'il pensait être bon pour les autres, comme une obligation. Personne jusque la ne l'avait reconnut à sa juste valeur; chose dont il se fichait pas mal d'ailleurs. Quelle étrange façon de vouloir faire; sûr qu'un humain lambda n'y penserais pas. Ses paupières ne se fermèrent pas, ses yeux fixaient le ciel nocturne,mais il ne bougea pas. Comme halluciné par cette magnifique vision qui s'offrait à lui, pleine de lumières et de ténèbres. Pourquoi ne l'avait il pas remarquer plus tôt, au cours de ses autres nuits passés sur la plage ? Quoi qu'il en soit, ressentir quelque chose qui arrive à vous tenir éveiller sans savoir ce que c'est, c'est une bien étrange sensation, toute fois agréable au démon. Relevant doucement la tête, il prit appui sur ces deux bras pour ce mettre en tailleur. Installer, comme ceci, l'ont pouvais voir comment il était vêtu : Un espèce de jean vieux et usé, retroussé pour en faire un short, laissant apparaitre ses mollets étrangement imberbes. Il ne portait pas de chaussures, cela lui était désagréable quand il marchait sur le sable. Pour haut, Mao n'avait qu'un simple débardeur, son sweat étant posé juste à côté de lui, soigneusement plié.

Le purifié se pinça le nez de son index et de son pouce; il n'avait pas rêver, une forme s'approchait de lui. Et quelle forme ! Sa n'avais rien d'humain, ça ressemblait plutôt à un chat, ou un petit chien, ou même à un furet. Il ne saurait le dire. La bête le fixait, comme pour lui faire passer un message, tout en se rapprochant de lui. Mais le démon ne vacilla pas. Tout en se penchant en avant, il fixait lui aussi l'animal, un petit sourire au coin. Comme il était mignon, comme il était craquant ! Comment un humain pourrait il résister à la candeur de ce tas de poil innocent, hum ? Sans doute faudrait il qu'il ne soit pas humain. Ou bien c'est un sans coeur. La fourrure blanche de l'animal mettait bien en évidence sa présence dans la nuit : Mao ne voyait plus que ça. Et pourquoi est-ce que ce truc devait il venir le déranger alors qu'il ne demandais qu'a être seul ? La compagnie ne lui est pas désagréable, mais encore fallait il que quelqu'un puisse supporter son caractère un peu spécial.. Le m'enfoutiste bienveillant, c'était à peu près ça.

Et puis l'animal ce mis à parler, suivi d'un sifflement. Si cette chose pouvait parler, alors c'est que ce n'était pas qu'un simple animal. Mao avait déjà croiser quelques personnes comme lui, qui pouvaient ce transformer en animal, et inversement, se re-transformer en être humain, bien que ce n'en soit pas un. Non, c'était sans doute un morpher, et c'est le 3éme que Mao croise depuis qu'il est ici.



-C'est mon territoire ici, n'enterre pas ta nourriture iciiiii!!!!

Et bien ? Mao ressemblait il vraiment à un.. Cannibale ? Lui qui ne voulait que le bien de tous, voila qui aurait put être.. Vexant. Le purifié attendit quelques secondes, se releva doucement, repris son sweet et l'enfila. Un simple sweat-shirt à capuche, de couleur grise, qui semblait un peu déchiré sur les bords. Le démon sourit, avant de ce lancer.

" Je ne vois absolument pas de quoi tu veux parler. "

Il se douter bien qu'il l'ai vu enterrer le cadavre, mais Mao est un très mauvais menteur. Il le sait, et c'est justement pour ça qu'il continue.


" Ha ! C'est ton territoire.. Bien sûr, tu veux que je m'en aille, c'est ça.. ? "

Disait il, tout en provocation. Ce n'était pas spécialement pour l'énerver, c'était surtout pour amuser le démon qui était si familier à ce genre de situation. A entendre le changeur de formes (Et surtout en quel animal il c'était changé), Mao en jugea qu'il s'agissait sans doute d'un enfant.
Revenir en haut Aller en bas
http://ville-maudite.com/archives-des-presentations-persos-f56/m
Killian Seidan
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 7

MessageSujet: Re: Et d'un trait, je l'achevas.. [19/07/10]   Mer 25 Aoû 2010 - 17:49

(pour te donner une idée de proportion, la bestiole fait dans les deux kilos et il à les yeux rouges foncés (bordeaux), je posterais d'autres photos quand je suis sur mon pc car ma bannière ne permet pas de voir et peu de personnes connaissent cet animal)

Killian eut un mouvement de recul quand l'homme se leva et le gratifia d'un nouveau feulement en mettant à nu ses canines. Il restait toutefois à quelques pas de l'autre et continuait de le dévisager bien qu'en réalité il ne distinguait pas si bien ses traits... La vue étant loin d'être son sens le plus dévellopé. L'autre niait avoir enterré quoique ce soit dans le sable... Killian ponctu ce mensonge en tapant des pattes arrières dans un mouvement de mauvaise humeur:

-Tu mens!!!! Je sens encore l'odeur de viande pourrie sur tes mains!!!!

Feula-il, ignorant que le tas de viande avait été humain en raison de sa vue déficiente évoquée plus haut. Tout ce qu'il songeait lui c'était que ce truc ne devait plus être très comestible sauf peut être pour quelques vers... A bien y réfléchir... Il ne connaissait aucune créature à forme humaine qui enterre ainsi sa nourriture... Seuls quelques morphers dégénérés auraient été suceptibles d'agir ainsi mais l'autre n'avait pas l'air d'agir à la façon d'un animal... Alors ça voulait dire que ce truc malodorant n'était pas destiné à être consommé? Aux yeux du gamin c'était bien pire....

-Non... Les bipèdes ne mangent jamais de viande qui sent aussi fort... Alors tu l'a enterré pour le laisser là? Ca va salir MON eau!!!!

Même s'il eut été enterré plutôt loin de l'eau, simple précaution, Killian ne plaisantait jamais quand il s'agissait d'eau et de ses coins de baignades.

" Ha ! C'est ton territoire.. Bien sûr, tu veux que je m'en aille, c'est ça.. ? "

Killian aquiesca, oubliant un instant qu'il n'était pas sous forme humaine. Cependant un quelque chose lui soufflait qu'orodnner ne serait pas aussi simple... On lui avait vaguement apprit quelques mois auparavant ce qu'il arrivait à ceux qui s'approprient des lieux publics... Mais il en avait vite fait abstraction... Son côté animal était plutôt du genre têtu et insoumit... Il se grandit donc comme il pouvait, levant les yeux vers le visage de l'homme en feulant

-Si tu refuse je saurais t'en faire partir!

Mais même ainsi il ne devait pas avoir grand chose d'effrayant...

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et d'un trait, je l'achevas.. [19/07/10]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et d'un trait, je l'achevas.. [19/07/10]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un trait légendaire remis au goût du jour pour le Chasseur
» L'homme est de retour ...
» Nos traits équipés ...
» [LES LEGS A INSTALLER]
» ... Où ça, double-post... ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven... La ville maudite... :: Archive du RPG-
Sauter vers: