Partagez | 
 

 [CLOS] une prisonnière? Pour quoi faire? [14/10/10, Ayu, Meli]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: [CLOS] une prisonnière? Pour quoi faire? [14/10/10, Ayu, Meli]   Mer 8 Sep 2010 - 16:10

topic précédent

Lauranna (ou plutôt Melody, puisquec'était elle qui se trouvait aux commandes) descendit les marches menant au sous sol avec précaution, écoutant les dernières précautions d'usages de Lauranna. Qu'elle avait parfaitement comrpis, mais que ça rassurait sa soeur de rappeler le long de leur lien mental.

*Ne la laisse pas deviner que je suis consciemment possédée, ni ton nom, ou ton âge exact. Rappelle le à Ayu, j'espère qu'il s'en souviendra. Je reste prête à t'aider si besoin, d'accord? Et méfie toi, elle est acculée,et peut-être dangereuse...*

Melody hocha la tête tout en faisant part à l'esprit de ce qui le concernait: C'était pas Laurana aux commandes, et elle ne voulait pas que la prisonnière puisse penser qu'elle était liée d'une quelconque façon à la résistance. Au cas où. Dans le sac à dos qu'elle portait en le tenant par les bretelles, elle avait rangé des bandes, de la crème anti brulure, des compresses, du désinfectant... Bref, de quoi faire les premiers soins, quoi. Chose qu'elle avait plus ou moins appris avec l'une de ses connaissances médecin, compétence nécessaire quand on a à garder une gosse quasi suicidaire... Bon, c'est pas pour autant qu'elle était particulièrement douée, mais... il se trouve que Ayu était tombé sur elle et lui avait "demandé" de le suivre pour soigner une prisonnière...

"J'te jure, tu nous l'avait pas encore faite celle ci. T'espère en tirer quoi?"

Ils étaient arrivés à l'entrée de la cellule, ou les sens (très éttoufés) de Lauranna détectaient une présence dans la pièce. Bien. Un signe de tête à Ayu, une grande inspiration, et Melody ouvrit la porte, allumant la lumière par l'interrupteur extérieur, faisant jaillir la lumière dans le cellule.

*Ne montre pas ce que tu ressens. Barricade toi mentalement.*

Pas besoin de le lui dire. Elle connaissait Ayu, elle se souvenait d'à quel point il pouvait être impitoyable, quand il s'y mettait. Elle se doutait que la prisonnière allait passer un mauvais moment, mais bon.

"Yop."

Ben oui, faut bien commencer par quelque part... Sans autre mot, Melody avança dans la pièce, se demandant à quel point elle pouvait sembler étrange. Une jeune femme à l'air presque fragile, tout juste vêtue d'un jean et d'un chemisier noir, Melody n'appréciant guère les robes, dans une cellule pas rassurante après pluqieurs heures (si elle avait bien compris Ayu)... Est-ce que c'est pour ça qu'il lui avait demandé à elle? Nan. Ayu n'était pas aussi fin... Bien sur, ça pouvait venir de plus haut, mais bon.

"Putain, t'es chié, toi, tu l'as vraiment pas loupée. bon, allez, la dame, là, tu te tourne, que je te soigne, j'vais pas y passer la nuit, moi!"

Pour une fillette de 12 ans, c'était pas mal, question "je joue les insensibles totales, et j'en ai rien à péter de toi". Seul un faible tremblement était perceptible, ainsi qu'une crispation des mains, et un refus du regard à observer la prisonière, même pour s'adresser à elle. Défaisant fébrilement son sac, elle en sortit une compresse, qu'elle mouilla au lavabo pour commencer à nettoyer comme elle pouvait... Elle qui n'aimait pas la vue du sang... Youpi.

*J'vais pas y arriver, j'vais pas y arriver, j'vais pas y arriver....*

*Du calme. Tu t'en sors très bien. Respire. C'est juste une pièce de théatre.*


Ouais, une pièce de théatre. Sauf qu'au théatre, on a pas à soigner des brulures visiblement douloureuse quand on a quasiment aucune expérience...
Revenir en haut Aller en bas
Ayu Horrow
Prince psychopathe

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : de moyen à bon
Nombre de messages : 5694

Profil du personnage
Armes portées: Deux sabres noirs.
Pouvoirs maitrisés: Invocation (Sabres, quelques créatures à haut niveau); Explosion de tout ce qui est matière vivante; vitesse supérieuse à la moyenne (Ses stats vitesses sont multipliées par 1,5)
Particularités physiques actuelles: -

MessageSujet: Re: [CLOS] une prisonnière? Pour quoi faire? [14/10/10, Ayu, Meli]   Jeu 9 Sep 2010 - 9:42

Ayu n'avait plus dit un mot depuis qu'il avait croisé Lauranna dans l'un des couloirs, peu lui importait de la mettre au courant de ses plans, il avait juste besoin de quelqu'un capable de soigner des blessures et puis même si elle ne savait pas, ça serait toujours moins douloureux si c'était fait par quelqu'un qui savait ce qu'avoir mal signifiait. Bien sur il n'avait pu éviter les remarques de l'espionne, remarque qu'il ignora autant que le reste... Le problème avec Lauranna et sa soeur fantomatique c'est qu'elles possédaient une certaine compassion qui faisait défaut à la majorité des membres de la résistance. Compassion très utile quand il y avait un prisonnier à soigner mais vraiment chiante pour quelqu'un d'aussi peu moral que Ayu.

Ils étaient enfin arriver devant la cellule. L'esprit restait immobile, attendant un signe de Melody, c'est que la gosse ne devait pas être dans son élément... A quoi avait pensé Galcyan quand il l'avait recrutée à l'époque? La demoiselle fut prête plus vite qu'il ne le pensait. L'esprit tourna la clé dans la serrure et laissa la jeune fille passer, la suivant de prêt juste au cas ou elle eut besoin d'être défendue. Un coup d'oeil à la prisonnière lui apprit qu'elle avait une sale mine... Forcément dans cet état... L'esprit verrouilla la porte et glissa les clés, retenues par une chainette, autour de son cou, sous son pull. Il s'adossa ensuite au mur, l'air impassible, pas tellement d'humeur à faire profiter son auditoire de ses sarcasmes habituels. Il observait tant les gestes de la gamine que ceux de la femme soldat, répondant dans la foulée à l'accusation reçue.


-Si c'était moi qui avait fait ça c'est un fossoyeur qu'il aurait fallut appeler...

Lâcha-il, l'air de rien... Ok l'explosion ça aurait pu être lui, sauf qu'il ne pouvait pas faire sauter un véhicule, du moins pas à sa façon et qu'il était trop fainéant pour utiliser d'autres méthodes. Et puis il n'avait eut l'idée de se faire une prisonnière que très récemment, juste avant d'agir en fait. Il regardait Melody soigner la prisonnière depuis plusieurs minutes déjà quand il s'approcha finalement, faisant face à la femme soldat.Il lui tendit même un sandwich qu'il avait té piquer au réfectoire... C'est qu'elle allait rester un moment, ça serait embêtant qu'elle claque avant que Ayu n'ait obtenu ce qu'il voulait non?

-Puisque je suis coincée là à admirer le "superbe" travail de la sous-fifre, j'veux ton nom, ton grade, les raisons de ta présence à Heaven ainsi que toutes les infos sur ta saloperie d'armée!

Dit-il d'un ton sac. Il n'était guère habitué à mener un interrogatoire, mais il saurait bien lui arracher quelques infos importantes... Quittant sa proie du regard un instant il observa un instant Melody du regard... Il n'était pas doté d'une mémoire remarquable, il espérait bien qu'avoir un témoin permette de ne pas perdre de précieuses infos, bien qu'il doute oublier les choses importantes. Il revint ensuite sur la femme soldat, la dévisageant sans gêne.

-Et inutile de me faire ce regard là mon coeur et déjà prit!

Bah ouais, Ayu ne serait pas Ayu s'il ne disait pas une connerie...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/ayu-l-esprit-psychop
Melicerte Kerozène
Nouvel habitant



Race : Esprit
Niveau de RPG : .
Nombre de messages : 226

MessageSujet: Re: [CLOS] une prisonnière? Pour quoi faire? [14/10/10, Ayu, Meli]   Jeu 9 Sep 2010 - 17:13