Partagez | 
 

 Anna Carter, Poupée purificatrice [VALIDEE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anna Carter
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Correct
Nombre de messages : 5

Profil du personnage
Armes portées: -
Pouvoirs maitrisés: Marrionetisme: Permet de manipuler le corps de la poupée comme s'il était humain
Particularités physiques actuelles: -

MessageSujet: Anna Carter, Poupée purificatrice [VALIDEE]   Jeu 3 Mar 2011 - 11:36

I D E N T I T Y . C A R D


PHOTO :

N O M : Carter
P R É N O M ( S ) : Anna
S U R N O M ( S ) :
 G E . E T . D A T E . D E . N A I S S A N C E : 29/04/1990, j'approche donc des 21 ans
S E X E : Féminin
N A T I O N A L I T E : Française
G R O U P E . S A N G U I N : AB
R A C E : J'étais humaine à l'origine, jusqu'à l'année précédente ou j'ai été tuée pour la simple mauvaise raison que je me trouvais "là". Depuis je me suis réincarnée dans le corps de ce qui se trouvait le plus proche de moi... Une vieille poupée de porcelaine d'un style un peu ancien...
A L I G N E M E N T : J'ai tendance à pencher pour le bien, certaines de mes actions pourraient cependant être considérée comme mauvaise... Disons neutre...

Y O U R . W A Y . O F . L I F E


D A T E . D ' A R R I V E E . D A N S . L A . V I L LE : J'y suis née... Je crois
M E T I E R : Aucun
C A M P : Civil, cependant je ne rejète pas l'idée de rejoindre l'un des groupes, si mes idéaux s'y trouvaient respectés.
R A N G . A U . S E I N . D U . G R O U P E . D E . L ' O M B R E :
R A N G . A U . S E I N . D E . L A . R E S I S T A N C E :
R A N G . A U . S E I N . D E . L ' A R M E E :


R A C E


R A C E : Fantôme
R A C E . P O S S E D E E : La poupée que je possède, rempli la fonction de Golem, à la différence prêt que personne n'a cherché à m'y enfermer, j'ai fait ça moi même...
P A R T I C U L A R I T E S . R A C I A L E S :
* Vision Extralucide : le personnage est capable de voir les esprits et la véritable race ou forme des gens.
* 2 Pouvoirs : simple pouvoir magique. Purement mentaux, les pouvoirs ont tendance à être remplacés par ceux de l'esprit parasitaire lors des possessions.
* 1 Particularité Physique Robotique/Mécanique : particularité physique dont a été doté le personnage grâce à la science ou à la magie. Il s'agit de particularités qui peuvent s'avérer utiles par la suite telles qu'un bras-arme à feu ou des réacteurs dans les talons.
* Immunité II : rend le personnage naturellement insensible au poison, à la maladie, la fatigue, les altérations mentales (genre illusions ou modification des souvenirs), les altérations des sens (genre cécité ou illusions qui trompent les sens et non directement l'esprit). Insensible à la faiblesse causée par une blessure.

T A C T I C . O F . F I G H T


A R M E S : Je ne possède aucune arme, je méprise ces objets...
P O U V O I R S : Lorsque je suis morte il m'a fallut quelques temps pour découvrir que je disposait maintenant de pouvoirs qui n'avaient jamais existés de mon vivant.

Purification de l'âme:
C'est moi qui l'ait nommé ainsi... Ce pouvoir me permet d'effacer une partie de la mémoire des gens. C'est un pouvoir fort épuisant car effacer la mémoire à court terme des gens m'épuise déjà au point que je ne puisse plus bouger pendant plusieurs heures.
J'ai espoir qu'avec l'expérience se pouvoir me permette d'aider les gens à devenir plus bon qu'ils ne le sont, quitte à leur faire oublier leur nature profonde... (Pouvoir utilisable uniquement sur les PNJs en raison de son caractère puissant)

Marionnettisme:
Il m'aurait été inutile de posséder une poupée si je n'avais pas été à même de la faire se mouvoir... Par chance, ce pouvoir me permet d'agir sur ce corps aussi bien que ma coquille de chair et d'os... Cependant j'ai essayé de faire bouger d'autres objets sans y parvenir...

P O I N T . F O R T : Un point fort? Je pense que je suis de ce qui ne se détourne pas de la voie qu'ils ont choisis. Ainsi je suis impossible à corrompre. Je possède également un corps qu'il est difficile de soupçonner être vivant... Ce qui m'évite bien des ennuis...
P O I N T . F A I B L E : Faible, le mot est parfait pour me décrire... Je ne suis qu'une simple poupée, facile à briser et dépourvue de muscles.
T E C H N I Q U E . D E . C O M B A T : Aucune, je ne combat pas, mais peut servir en dehors...

C H A R A C T E R


P H Y S I Q U E : De mon vivant j'étais une fille plutôt quelconque. Un peu trop mince, pas vraiment grande. Mes cheveux étaient entre le blond foncé et le chatain clair. Trop ondulés à mon gout et partant dans tous les sens, je les attachaient la plupart du temps afin qu'ils ne me gênant pas. Mes yeux étaient noisettes, quelque peu cernés. A ce tableau de rêve s'ajoutait un teint blafard, couvert de taches de rousseur... Certains disaient que j'étais jolie, moi je détestais mon reflet...

J'aimais à me vêtir de vêtements simples. Jeans, pulls, robes... Le tout dans des tons unis. Tout est bon à se mettre quand on possède peu d'argent... Je ne me maquillais jamais, je n'y ait jamais trouvé d'intérêt, la fille qui partageait ma chambre à l'orphelinat avait bien tenté de me relooker une fois mais j'avais détesté, ne me reconnaissant pas...

Ce corps repose maintenant au cimetière de la ville... Coincé entre Katia Marchal et Antoine Leval... Non, en fait je paris qu'il n'y est déjà plus, que une quelconque secte ou un taré à déjà volé mon corps et revendus mes organes au marché noir... A moins que des expériences aient été faites dessus... Peu importe car j'ai un nouveau corps maintenant...

A présent j'ai la beauté relative des poupées de porcelaines... Je suis toujours petite (40cms), je suis toujours mince et le comble, c'est que à part mes membres et ma tête je suis faite de rembourrage... Mes cheveux sont d'un blond très clair et retombent en boucle à l'apparence parfaites. Je n'ai plus le sens du toucher mais je suis à peu prêt sure que mes cheveux ne sont pas aussi soyeux que leur apparence le suggère. Je les imagines plutôt rêches, impossible à coiffer sans casser toutes les dents du peigne. Mais au moins ils sont jolis...
La plupart des poupées ont les yeux bleus... Les miens sont noirs, dépourvus de vie, dépourvus d'expression. Mon teint est d'un crème parfait, aucune couleur ne pare jamais ce visage, même quand je suis en colère ou embarrassée. Là encore je suis sure que ma peau est tout sauf douce... Je suis agréable à l'oeil mais pas au toucher.

Je suis vêtue d'une vieille robe d'époque, noire, sur une chemise blanche pourvue de longues manches un peu bouffante. Mes vêtements sont décorés de dentelle et de ruban que je juge superflus, cependant c'est les seuls vêtements à ma taille, je m'en accommode donc... En dessous je porte des bas également d'époque, ainsi que des souliers noirs...

Je suis aussi inexpressive que mon corps le suggère, cependant je peut au moins bouger les yeux et les lèvres.

C A R A C T È R E : Je pense que peu de personne m'aimaient vraiment... De mon vivant et même après la mort j'ai toujours été quelqu'un aux opinions tranchés. J'ai ma vision de la vie et si je ne l'impose que peu aux autres j'ai toujours eut horreur que l'on tente de me changer.

Je déteste ce monde... Comment, en tant qu'humains pouvons nous tolérer de vivre dans ce monde qui se déchire et se comporter comme le plus instinctif des animaux en nous entre tuant de la sorte? Ma vie, mon insignifiante vie que je détestais je l'ai mise au service du bien... Je souhaite tant que cela me sera possible oeuvrer pour changer les choses...

Comme je l'ai dit, mes camarades à l'orphelinat ne m'aimaient pas beaucoup. Je soupçonne même les adultes qui s'occupaient de nous de m'avoir détestée également... Ca m'est bien égal... Je ne pouvais pas les blâmer, moi même je ne m'apprécie pas plus que ça... Je suis quelqu'un d'amère, qui ne souriais jamais et si maintenant j'ai l'excuse de ne plus pouvoir je sais très bien que je ne l'aurais pas fait davantage. J'avais cependant la chance, même en étant détestée, de ne pas être prise comme souffre douleur par les autres... Je pense que mes convictions m'ont donné un esprit fort, un esprit de battante et me rendait donc inattaquable. Pour preuve j'ai même réussi à échapper à la mort...

H I S T O I R E :
Mon histoire n'est guère intéressante... Je suis née sous X, je n'ai jamais cherché à savoir pourquoi ma mère ne voulait pas de moi... Avec ma chance ça devait être une ado droguée ou une des prostituée qui vend sa couenne pour deux sous sur les quais de Heaven...

J'ai grandis à l'orphelinat de Heaven... J'ai toujours pensé que ça n'étais pas de chance... Être orpheline et vivre dans pareille ville... Les autres enfants pouvaient compter sur leurs parents pour au moins tenter de les protéger, nous, nous n'avions personnes... A une certaine époque nous avions même prit l'habitude de voir l'un des nôtres manquer à l'appel chaque matin... On à jamais su ce qu'il s'était passé mais les disparitions ont cessés du jour au lendemain... Sans doute que le taré qui s'amusait à enlever les gamins était mort dans un caniveau... C'est tout ce que je lui souhaitais... Quand j'ai dit ça au beau milieu du réfectoire de l'orphelinat, la surveillante m'a giflée... Du haut de mes dix ans J'avais déjà compris que les adultes n'aimaient pas que la vérité soit prononcée à voix haute... Encore plus quand c'était un enfant qui l'énonçait. Ca m'était bien égal... Je n'allais pas me taire parce qu'il pensaient que la vérité devait rester une simple pensée...

Malgré que les disparitions avaient cessées on nous avaient collés à deux par chambre... Certains enfant parmi les plus âgés avaient même fait la razzia dans les placards de la cuisine et voler plusieurs couteaux. Pas moi. Déjà à l'époque les armes me répugnaient... Comment peut-on envisager pour se défendre emprunter, même un cours instant le masque de l'ennemi? Comme de coutume je n'aimais pas ma voisine de chambre... Elle était superficielle et ridicule, elle me disait cynique et désagréable... Comme ça on était quitte. Au moins elle me fichait la paix et j'en faisait de même.

Quand j'ai eut seize ans je me suis cherché un petit boulot afin de pouvoir vivre seule quand j'aurais atteint la majorité. Je ne me faisais pas d'illusions, les gérants de l'orphelinat n'hésiteraient pas une seconde à me mettre à la porte, même si je n'avais aucun endroit où aller. En parallèle je me suis consacrée à l'église de la ville. J'ai été la première surprise de voir qu'un tel lieu existait dans une ville qui à perdu tout espoir. Je ne crois pas en Dieu... Je pense que s'il existait il n'aurait jamais laissé son monde se détruire ainsi... C'est simplement cette croyance en quelque chose d'autre qu'en la mort et la destruction qui m'avais charmée. Là bas j'avais l'impression d'être moins bizarre... Je n'étais pas la plus extrémiste de tous après tout... J'ai pu me fondre en partie dans la masse et, je l'espère, apporter un peu de bien dans ce monde.

Le jour de mes dix-huit ans est arrivés très vite et comme je le craignais, j'ai été mise à la porte de l'orphelinat en guise de cadeau d'anniversaire. J'étais pourtant heureuse, car j'étais libre, LIBRE, grâce à l'emploi que j'occupais depuis deux ans j'avais pu économiser assez pour louer un appartement et m'y installer. J'avais par la même occasion arrêter mes études afin de me consacrer un peu plus à mes activités bénévoles que j'avais élargies à la rue où j'aidais comme je le pouvais toutes sortes de personnes. Ironiquement, c'est en voulant sauver le monde que j'ai perdu la vie...

J'avais vingt ans, c'était le soir de Noël... Pour ma part je trainais dans les rues, je n'avais personne à qui souhaiter un joyeux Noël et personne ne souhaitais me le souhaiter... Alors j'essayais de me trouver une raison d'être dans les rues... Heaven ne connait pas de trêve dans son horreur quotidienne, même pour les fêtes... J'en ait eut la confirmation en découvrant un homme mutilé qui tentait de trainer sa carcasse sur le sol crasseux d'une ruelle... J'allais m'approcher, tenter de faire quelque chose, appeler une ambulance peut-être? Je ne sais pas... Car à ce moment ma tête à explosé...

Je pensais que lorsque l'on meurs, tout est fini, que l'on ne sent plus rien, que tous s'arrête... J'aurais préféré... Je n'avais jamais ressenti pareille douleur que quand une balle est venue se loger dans mon crane... Tout est devenu silencieux autour de moi, ma vision s'était teintée de rouge, il n'y avait que la douleur... Et le froid... J'avais du tomber dans la neige... Ou bien ce froid était normal... Je ne sais pas combien de temps tout ça à durer... Je souffrais tellement que ça pouvait bien avoir duré cent ans... J'ai bien peur qu'en réalité ça n'ait duré que cinq minutes... Je suis sure que c'est à cause de cette douleur que j'ai refusé de mourir... Je refusais de crever moi aussi dans un caniveau alors qu'il me restait tant de chose à faire... Tout est devenu noir...

Je ne sais pas comment j'ai pu me retrouver coincée dans une vieille poupée qui trainait dans le coffre à jouet d'une maison où plus personne ne vivait... Sans doute la proximité avec le lieu de ma mort avait du jouer... A dire vrai je pense que je préfère ce corps à celui de mon assassin... D'ailleurs j'ai du instinctivement refuser de me trouver dans un corps humain vu tout le mépris que j'avais pour eux... J'ai été étonnée de constater avec quelle facilité je pouvais me mouvoir. Cependant je ne pouvais pas quitter la sécurité que m'offrait les murs de cette maison abandonnée. N'importe qui aurait flippé de voir une poupée bouger, même à Heaven. J'ai attendu la nuit pour me faufiler hors de ma cachette. Je n'avais nulle part ou aller, j'ai donc décidé d'attendre cachée que l'occasion se présente pour moi de retourner à ma mission...

P R E F E R E N C E S


C E . Q U E . V O T R E . P E R S O . A I M E : Je crois que je n'aime pas grand chose... Mais puisqu'il faut en passer par là... J'aime la paix, le sentiment qui vous envahit lors d'un travail bien fait. J'aime la nature, l'art, le sucre et la musique
C E . Q U E . V O T R E . P E R S O . N ' A I M E . P A S : Je n'aime pas les humains. Je sais, c'est contradictoire car je les aides, mais je veux surtout les sauver afin que le monde cesse de sombrer ainsi. Je déteste également Heaven... Quel sorte d'endroit peut provoquer autant de malheurs? Enfin je déteste la violence...
L I E N S . F A M I L I A U X : Aucun depuis bien longtemps
A N I M A L . P O S S E D E : Aucun, je me refuse à posséder un être vivant...
B U T : Purifier Heaven et... Le monde bien sur
A U T R E S . R E N S E I G N E M E N T S : Aucun pour le moment

B E H I N D . T H E . S C R E E N


C O M M E N T . A V E Z - V O U S . C O N N U . L E . F O R U M ? Top
V O T R E . N I V E A U . E N . R P G : Correct je pense
R A N G . P E R S O N N A L I S E : Poupée purificatrice
Q U E L L E . E S T . L A . M A S C O T E . D U . F O R U M ? Vu par Ayu
V O U L E Z - V O U S . U N E . D E M E U R E ? Une maison de poupée? Non pas besoin
D E S C R I P T I O N :
D E S . S U G G E S T I O N S ? Aucune
A U T R E . C H O S E . À . D I R E ? J'attends quelqu'un pour jouer avec moi
En cas d'abandon, êtes vous d'accord à passer votre personnage en prédéfini?: [X]Oui [] Non
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/t2242-anna-carter-poupee-purificatr
Owen LaCharogne
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Convenable.
Nombre de messages : 426

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Anna Carter, Poupée purificatrice [VALIDEE]   Dim 6 Mar 2011 - 21:29

Bienvenue sur le forum Anna.

Ta fiche est validée et tu gagnes un total de 22 points que tu peux répartir dans les différentes catégories en fonction de tes envies.

Je t'invite à bien lire les règles pour mieux comprendre l'intérêt des points.

Si tu as des questions sur quoi que ce soit, n'hésites pas a contacter Ayu ou moi même.

Bon jeu et bonne chance .. Les portes de la ville maudites te sont ouvertes.

......................................................
Personnage principal: Owen La Charogne - Ordure De Première, Gradé de l'armée
Personnage Secondaire: Luxel Praesidium - Divine Archange, Sublime Et Terrible, Membre De La Résistance
Troisième Personnage: Riwallon III De Rostrenen alias Riv' - Ombre meurtrière, assassin pour l'Ombre
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/soldats-f55/owen-lacharogne-validee
 
Anna Carter, Poupée purificatrice [VALIDEE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Isabella Eloïse Carter {OK}
» Maison de Carter (-18 ans)
» j''me suis fait tout p''tit devant une poupée qui disait non
» Anna Preston - Are you talking to me ?
» Sarkozy et la poupée vaudou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven... La ville maudite... :: Archives des présentations persos-
Sauter vers: