Partagez | 
 

 Balade au crépuscule [Haranel | 15/04/11]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aloïs Doe
Arracheur d'entrailles

avatar

Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 241

Profil du personnage
Armes portées: Un couteau de cuisine à large lâme.
Pouvoirs maitrisés: Dématérialisation. Peut traverser toute surface (sauf les métaux) Se rematérialiser à l'intérieur de quelqu'un blessera l'attaquant et l'attaqué..
Particularités physiques actuelles: Une mèche de cheveux plus courte que les autres (merci Cassandre)

MessageSujet: Balade au crépuscule [Haranel | 15/04/11]   Jeu 14 Avr 2011 - 12:40

Je ne savais pas où aller... Je trainais depuis une heure ou deux dans les rues sans savoir pourquoi... J'ai finalement bifurqué dans les allées du parc au bout d'un long moment, sans raisons particulières...

Là où je pensais trouver un coin de nature avec fleurs, arbres et verdure je n'ai trouvé qu'un simulacre de parc... La plupart des bancs étaient détruits, les murs tagués, voir écroulés, on distinguait à peines les allées, envahies par la végétation... A l'image de la ville où il se trouvait, le parc de Heaven était complètement dévasté...

Ce paysage n'était pas pour me rendre ma bonne humeur... Je me suis avancé, trainant limite les pieds tout en regardant autour de moi voir s'il n'y avait pas quelqu'un dans les environs. Je n'avais pas spécialement envie de taper la causette avec un étranger... Enfin, si, j'aurais aimé... Mais je savais que les gens eux, n'appréciaient guère ma compagnie...

Je crois avoir marché un bon moment et je ne voyais toujours personne... Je devais être le seul fou à avoir osé entrer dans ce parc miteux.... J'allais finir par tomber sur un truc verdâtre et moche non recensé dans le bestiaire de Heaven qui allait me manger vivant et alors que mes os craqueraient, dans la douleur je saurais pourquoi il n'y avait personne ici. J'ai vite chassé cette idée de ma tête... C'était stupide... Comme tout mon raisonnement jusqu'ici... J'ai fini par arriver au niveau d'un vieux banc dont le dossier semblait avoir été arraché... Qu'est-ce qui peut bien avoir envie d'arracher le dossier d'un banc paumé dans un parc dévasté ? Comme je n'avais pas de réponse à ça j'ai simplement décidé de penser à autre chose.

Ca faisait maintenant cinq minutes que j'étais installé sur ce banc, toujours seul, à marmonner des phrases sans queue ni tête... Même moi je ne comprenais pas ce que je disais, mais ça m'aidais à me concentrer sur mes pensées... J'ai alors cru entendre quelque chose... Je me suis arrêté un instant mais seul le silence à répondu à cette interrogation muette... J'allais recommencer mon délire quand le bruit à de nouveau retentit... Je me suis levé, scrutant les alentours qui s'étaient assombrit... Je ne savait que trop bien le genre de chose qui pouvait faire du bruit le soir dans les parcs dévastés...

......................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://heaven-rpg.forumactif.fr/t2332-alois-doe-validee
Harahel
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Assez bon je pense
Nombre de messages : 6

Profil du personnage
Armes portées: Des Saïs
Pouvoirs maitrisés: La télékinésie
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Balade au crépuscule [Haranel | 15/04/11]   Jeu 14 Avr 2011 - 21:58

L’air était devenu irrespirable dans la modeste maison d’Harahel. Voilà des jours qu’il était resté enfermé, sans le moindre désir de sortir profiter du beau temps qu’il avait fait. Il ne savait que faire. Andras surveillait ses moindres faits et gestes, et n’attendait qu’une seule occasion pour se manifester… L’ange était suffisamment conscient du danger pour ne pas exposer d’autres personnes au démon. Alors il avait fait ce qui l’occuperait le mieux… Jouer de la musique. Le démon ne l’embêtait pas trop sur ce point. Il savait qu’il s’agissait d’un des piliers sur lequel reposait son hôte, auquel il ne valait mieux pas toucher.

Ainsi, c’est une grande bouffée d’air que l’ange respira une fois sortit de chez lui. La nuit venait à peine de tomber. Le moment qu’il préférait dans la journée… Une petite brise fraîche venait rafraîchir sa peau, tandis que la lune entamait sa lente ascension dans ce voile perlé de diamant qu’était la voûte céleste. Son regard se porta aussitôt au ciel. Avant il vivait loin de tout cela. Il s’agissait d’un grand changement pour lui de vivre sur Terre, et il devait bien se l’avouer, il n’arrivait pas toujours à suivre ce nouveau mode de vie.

Quoiqu’il en soit ce jour-là il avait envie d’aller au parc. A cette heure-ci, il devait être vide de toute présence. Il aurait sa tranquillité. C’est d’un pas lent qu’il y pénétra. Paysage en ruine, délaissé des bons soins des hommes. La nature avait repris ses droits, et poussait à présent telle qu’elle l’entendait. Elle faisait place, ici et là, à la mauvaise herbe également. Toute construction humaine, qu’il s’agisse de jeux pour enfant, ou bien de bancs, poubelles… et tout ce qu’on pourrait trouver dans un parc, était complètement dégradée, voire pour certaines, totalement hors d’usage… Harahel se demanda même quelques instants si cette ville possédait des enfants ? Comment des parents pouvaient laisser le lieu favori de leur progéniture dans un tel état…
Il était vrai que les temps n’étaient ni aux rires ni à la gaieté. Mais un enfant restait un enfant… Il avait besoin d’une vie et d’une éducation. Et l’éducation passait par le jeu…

Malgré sa stupeur, Harahel ne poussa pas plus loin sa réflexion. Après tout, peut-être était-il trop idéaliste, et attendait-il trop des hommes ? Il continua sa marche silencieuse. Ce jour-là, il était habillé aussi sobrement que d’habitude. Ses vêtements étaient de couleur noire, étant constitués d’une chemise, et d’un simple jean. Ses cheveux étaient quant à eux, un peu plus en bataille que d’habitude… Réflexe de toujours se passer la main dans les cheveux à trop réfléchir. Il n’avait pas l’esprit tranquille, et Andras ne l’aidait en rien à l’apaiser. Il était d’ailleurs l’un de ses plus grand tracas. Jour après jour il continuait à harceler l’homme, jusqu’à le conduire à l’épuisement. Il avait grand besoin d’une pause.

Mais alors qu’il pensait déjà à aller s’installer parmi la végétation sauvage (et au diable la propreté des vêtements), il entendit une voix s’élever plus loin. Quelqu’un avait donc trouvé tout comme lui, refuge dans cet endroit désert ? Curieux, il faut le dire, il se décida à approcher voir de quoi il en retournait. Plus il se rapprochait, et plus il lui semblait un discours totalement incompréhensible. Un dingue échappé d’un hôpital psychiatrique ? Peut-être ? Peut-être pas… Chaque personne avait ses manies quelques peu bizarre… Mais il sembla que dans sa discrète ascension, il fut entendu par cette personne inconnue, car elle s’arrêta dans son discours. Il s’arrêta de même. Il n’avait pas envie de parler avec quelqu’un, ni même d’en rencontrer. Il voulait juste pouvoir mettre un visage sur cette voix. Il continua donc sa route, quand la personne se remit à parler. Mais ce soir-là il avait la guigne ! Une nouvelle fois la personne s’arrêta. Il était clair qu’il avait été sans nul doute découvert ! Il accéléra alors sa route, jusqu’à se présenter face à cette personne. Il s’agissait d’un homme. Un petit blondinet qui n’avait pas l’air bien âgé. Naharel prit le temps de bien l’observer avant de lui adresser la parole.


« Bonsoir… Belle soirée pour se promener non ? »

Puis se souvenant de comment l’homme avait scruté autour de lui, sans doute à l’aguet d’un éventuel danger, il ajouta :

« Je suis désolé si je vous ai effrayé… »


Son visage était demeuré passif. Même son regard semblait vide. Pourtant il ne voulait être spécialement froid ou distant, mais son corps refusait de lui obéir, comme s’il se protégeait tout seul des autres. Un réflexe qu’il ne perdrait sans doute jamais…

......................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/t2292-harahel-validee#31930
Aloïs Doe
Arracheur d'entrailles

avatar

Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 241

Profil du personnage
Armes portées: Un couteau de cuisine à large lâme.
Pouvoirs maitrisés: Dématérialisation. Peut traverser toute surface (sauf les métaux) Se rematérialiser à l'intérieur de quelqu'un blessera l'attaquant et l'attaqué..
Particularités physiques actuelles: Une mèche de cheveux plus courte que les autres (merci Cassandre)

MessageSujet: Re: Balade au crépuscule [Haranel | 15/04/11]   Mar 19 Avr 2011 - 11:30

[Désolé pour le retard, ça ira mieux dès ce week-end]

Le bruit avait été provoqué par un homme... Un homme étrange au regard vide et mort... Cependant il n'avait pas l'air d'être là pour m'agresser, il avait même commencé par me saluer avant de s'excuser de m'avoir effrayé... Je n'avais pas vraiment été effrayé d'ailleurs... Plutôt surpris en fait... Car si je ne mettais pas souvent les pieds dans ce lieu triste je savais que personne de sain d'esprit ne pouvait avoir envie d'y venir...

-C'est un endroit qui appelle à la mort... Mais la soirée est pas mal....

J'ai faillit lui demander s'il était venu pour mourir mais je me suis abstenu. Il aurait pu prendre ça pour une menace et s'il décidait de se défendre j'étais mal barré... Je ne suis pas un tueur moi... Ni un combattant... Tout ce que je pouvais espérer c'est d'être capable de fuir en cas de besoin, car moi je ne voulais pas mourir, même si j'avais eut une période suicidaire il y à encore peu de temps, j'en étais très vite revenu...

-Qu'est-ce que vous faites dans le parc ? Vous êtes venu spécialement pour me parler ? C'est gentil...

Bien sur je savais qu'il n'était pas venu pour moi, je voulais juste voir ce qu'il allait répondre et puis même si ça ne se voyait pas, j'étais content qu'il y ait quelqu'un d'autre que moi dans ce parc miteux, car même s'il partait en s'apercevant que j'étais à demi-fou, je saurais au moins que je n'étais pas le seul à trainer dans cet endroit morbide...

......................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://heaven-rpg.forumactif.fr/t2332-alois-doe-validee
Harahel
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Assez bon je pense
Nombre de messages : 6

Profil du personnage
Armes portées: Des Saïs
Pouvoirs maitrisés: La télékinésie
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Balade au crépuscule [Haranel | 15/04/11]   Ven 22 Avr 2011 - 21:02

Cette personne semblait bien étrange, mais Harahel se garda bien d’en souffler mot. Il continuait de l’observer silencieusement, tandis que l’homme lui répondit. La Mort… Quel étrange endroit pour y accueillir la Faucheuse ! Mais après tout, il n’y avait pas d’endroit pour cueillir des âmes, et il est vrai qu’on pouvait considérer comme assez bizarre, quelqu’un se promenant dans un endroit passablement délabré, et délaissé des hommes ! Harahel était venu pour quelque chose de bien moins dramatique que cela… Ou peut-être pas selon les avis. Il y était venu ressasser encore et encore sa solitude. La souffrance ou le néant ? Quel était le mieux ? Cela s’avérait sans doute être une question d’avis personnel… Pour Andras en revanche, le choix était tout fait. Condamner son hôte à la solitude était le pire des maux qu’on pouvait infliger à quelqu’un. Alors que la mort… Bien embêtant de perdre le corps dont on a pris possession non ?

Puis une question en entraina une autre, et ce fut au tour de l’ange, de répondre aux interrogations de l’homme. Une question teste sans doute… Venir pour lui parler ? Certes non… Il s’agissait plutôt du contraire (non que ce soit spécialement dirigé contre lui, mais plutôt sur tout le monde). L’ange ne tiqua pas, et ce fut avec naturel qu’il répondit avec franchise :


« Pas vraiment non… Je venais plutôt mander la compagnie de la solitude… »

Oui bon, Harahel n’était pas méchant, mais il ne mentait pas non plus. L’homme interprèterait comme il le voudrait cette phrase. Avec des pas mesurés, l’ange alla rejoindre le blondinet près du banc avant de s’y assoir, et de lever son visage vers lui.


« Mais maintenant que je vous rencontre, je ne vais pas gâcher le plaisir que vous avez à parler avec quelqu’un… »


Et pourtant il aurait voulu partir. Fuir, comme il faisait toujours. Fuir le danger et ne courir aucun risque. Pouvoir être sûr de repartir sans qu’il n’arrive aucun mal avec les personnes qu’il avait côtoyé. Mais il aurait été bien impoli et mal venu de couper court à cette conversation. Aussi se força-t-il à trouver quelques sujets pour fournir un peu plus sa bien faible conversation.


« Et vous ? Qu’est-ce qui vous a amené en ces lieux ? »

Oui oui, pas brillant comme conversation, mais bon… Qui a dit qu’Harahel était sociable ?

......................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/t2292-harahel-validee#31930
Aloïs Doe
Arracheur d'entrailles

avatar

Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 241

Profil du personnage
Armes portées: Un couteau de cuisine à large lâme.
Pouvoirs maitrisés: Dématérialisation. Peut traverser toute surface (sauf les métaux) Se rematérialiser à l'intérieur de quelqu'un blessera l'attaquant et l'attaqué..
Particularités physiques actuelles: Une mèche de cheveux plus courte que les autres (merci Cassandre)

MessageSujet: Re: Balade au crépuscule [Haranel | 15/04/11]   Sam 30 Avr 2011 - 16:31

Que c'était ironique... Je savais bien sur qu'il n'allait pas me conforter dans mon délire mais... Je sais pas... Peut-être que j'aurais aimé ça en fait... Je n'ai rien dit, je n'ai même pas abandonné mon sourire... J'ai juste fait semblant que je m'en moquait, d'autant que l'autre proposait de rester pour ne pas gâcher mon plaisir... J'en fut assez étonné, qui dans cette ville se souciait de moi ?

-C'est gentil... Par contre la dernière personne m'ayant parlé est morte d'un accident, ça m'ennuierait que ça vous arrive.

Dit comme ça je sais bien que ça pouvait avoir l'air d'une menace, j'aurais peut-être du me taire... Mais je me disais que comme ça il ferait attention et la conversation ne finirait pas en bain de sang.... Oui j'avais bien fait de le dire....

J'ai été sorti de mes pensées quand l'autre m'a demandé ce qui m'avait amené ici... Je suis resté silencieux un instant car je ne savais pas très bien quoi répondre... Je n'étais pas en quête de solitude comme lui, pas plus que je ne cherchais quelqu'un à qui parler, sinon je ne serais pas venu ici... Alors qu'est-ce que je cherchais ? Ou qu'est-ce que je fuyais ? Je l'ignorais...

-Je ne sais pas... J'imagine que j'ai simplement suivi mes propres pas...

Euh oui bon, dit comme ça même moi je trouvais ça bizarre...

-Et vous êtes qui ?

Je sais, ça n'était pas une façon très polie de faire connaissance mais qu'importe...


......................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://heaven-rpg.forumactif.fr/t2332-alois-doe-validee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Balade au crépuscule [Haranel | 15/04/11]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Balade au crépuscule [Haranel | 15/04/11]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Balade en amoureux (pv Charlotte)
» Petite Balade Avec Pauline (pv elle)
» Balade en ville [PV : Menthos]
» Balade rafraichissante [pv]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven... La ville maudite... :: Archive du RPG-
Sauter vers: