Partagez | 
 

 Nuit au cimetière (Graëchen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Harahel
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Assez bon je pense
Nombre de messages : 6

Profil du personnage
Armes portées: Des Saïs
Pouvoirs maitrisés: La télékinésie
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Nuit au cimetière (Graëchen)   Dim 17 Avr 2011 - 22:14

Le cimetière… La lune était à son zénith, comme à son habitude lorsqu’Harahel sortait. La journée, trop de monde sortait dans les rues. Or lui, ce qu’il voulait c’était de la solitude. Quoi de mieux alors que de se reposer au coin d’une pierre tombale, avec pour seule compagnie les morts… Et accessoirement Andras… Bien qu’accessoirement n’était pas le mot. Voilà depuis l’arrivée de l’ange en ces lieux qu’il restait tranquille. Et l’envie de se dégourdir un peu les jambes lui prenait. Il avait jugé que le jeune homme avait suffisamment profité de la situation, et maintenant que tout était réglé, il réclamait ce qu’il lui était dû… Enfin selon lui. Sous prétexte qu’il les avait protégé, lui et son hôte, des anges voulant attenter à sa vie, afin soit disant de protéger les autres de la menace que portait en lui Harahel, il considérait qu’il avait présent la main mise sur l’ange. Seulement celui-ci avait retrouvé une petite étincelle de vie malgré son cœur dont la blessure béante ne cessait de grandir. Il voulait croire en une nouvelle vie, en une liberté retrouvée. C’est pourquoi il faisait des recherches, inlassablement, sur comment se débarrasser de son indésirable possesseur. Mais pour le moment aucune solution ne s’était présentée à lui, alors il devait vivre avec…

Vivre… Il s’était déjà posé la question de ce qu’il devait faire. Peut-être que les anges avaient raison… Devait-il sacrifier son existence, pour éradiquer avec lui un démon ? Etait-ce là sa raison d’exister, et avait-il été créé dans ce but ? Peut-être que oui… Seulement il ne pouvait se résoudre à un choix si extrême. Il ne pouvait se résoudre à tout abandonner. Sa petite vie, si pathétique, était pourtant quelque chose auquel il tenait ! Il s’y attachait telle une sangsue, et apprenait chaque jour ce qu’était que le mot s’accommoder. Car c’était ce qu’il faisait tous les jours. Il découvrait la vie terrestre, et que chaque chose avait un coût. Il découvrait aussi chaque jour un peu plus les hommes et les sentiments propres à leur race. Et il s’adaptait… Tant bien que mal.

Mais aujourd’hui le cœur n’y était pas. Alors il s’isolait dans un lieu où il ne pourrait blesser quiconque.
Il passait alors les portes du cimetière. Délaissé des soins des hommes, comme beaucoup de lieu en Heaven, les pierres tombales n’étaient même plus décorées des habituelles fleurs de circonstances. Avec le temps, les hommes oubliaient-ils leurs proches aujourd’hui décédés ? Ou bien la Mort était-elle devenue si banale qu’il importait peu du devenir de ses victimes ? Quoi qu’il en soit, aujourd’hui le granit des sépultures s’émiettait, comme s’émiette la vie des hommes. Tout est périssable… Ce fut l’idée qui traversa la tête de l’ange. Aujourd’hui le souvenir des défunts se perdait parmi tant d’autres souvenirs, et le cimetière n’était plus qu’un lieu abandonné. Une éternité d’oubli… Voilà ce qu’on devenait une fois mort. Voilà sans doute bien une des raisons pour laquelle l’ange s’accrochait à sa vie. Qui se souviendrait de lui ? Qui le regretterait ? Y aurait-il au moins quelqu’un sur terre ou dans les cieux qui serait triste de son décès ? Sans doute que non… Il était un parfait inconnu, autant pour lui-même que pour les autres. Alors le lieu était approprié, parmi ces pierres tombales au nom effacé…

Sa route le mena vers l’une d’entre elles, encore en bon état pour qu’il puisse s’assoir contre. Alors il se laissa glisser au sol et ferma les yeux…

Encore ce lieu noir… Chaque jour il y revenait, et chaque jour il y vivait un pur cauchemar… Dans les méandres de son subconscient se cachait Andras, tel qu’il aurait était s’il aurait eu encore son enveloppe charnelle. Beauté venimeuse, aussi sadique qu’il était beau, tel était ce démon.
Comme d’habitude il l’accueillit avec un sourire. Et comme à chaque fois, Harahel était toujours enchaîné sans aucune chance d’échappatoire…


**Tu n’as pas l’air ravi de me voir… **
Fit mine de s’étonner le démon.

Il s’approcha de la faible lueur qu’était devenu l’ange. Celui-ci arrivait à grande peine à se tenir encore droit devant le démon. Et encore moins à soutenir son regard. Andras eu un petit rire.

**Regardes toi… Tu me fais de la peine ! Si tu arrêtais de me résister, tu n’aurais pas à te mettre en pareil état ! Mais tu as de la volonté, je respecte cela. **

Quelle ironie ! Un démon avoir du respect pour quoi que ce soit ! Il s’amusait une fois de plus d’Harahel, et celui-ci le savait très bien ! Il s’amusait de voir l’ange lui résister, et encore quand il était, comme dans le cas présent, à bout de force. Ainsi il faisait durer le plaisir, plutôt que de prendre avec force et brutalité ce qu’il désirait. Il était bien plus subtile et surtout sadique que cela…
Le démon se pencha alors vers sa victime.


**Ce n’est pas la peine de résister tu le sais bien… Jour après jour je prendrai soin de détruire tout ce en quoi tu tiens en ce monde, jusqu’à ce qu’il ne reste…**


Mais le démon s’interrompit dans sa phrase, tandis que le brouillard se dissipait, et que l’ange ouvrait les yeux dans un sursaut…
Il avait dû s’assoupir quelques minutes. La voix d’Andras résonna dans sa tête.


**Tu t’en tire à bon compte pour cette fois, mais ce n’est que partie remise…**


Pas besoin de le préciser, cela Harahel le savait plus que bien ! Il n’était d’ailleurs pas pressé d’y être de nouveau confronté ! Il pouvait entendre Andras à n’importe quel moment dans son esprit, mais chaque fois qu’il laissait la place à son subconscient, lorsqu’il dormait par exemple, il était alors aux mains du démon, ayant un contact plus approfondi avec lui ! Il détestait ces moments…
Mais il n’eut pas le temps de réfléchir outre mesure, quelque chose l’avait réveillé. Son regard parcourut alors les alentours, à la recherche d’une réponse.

HRP:
Spoiler:
 

......................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/t2292-harahel-validee#31930
Graëchen Doe
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Don't know.
Nombre de messages : 1915

Profil du personnage
Armes portées: Un beretta.
Pouvoirs maitrisés: Tic Tac.
Particularités physiques actuelles: Posséssion démoniaque visible par l'oeil rouge et une vois étrange par moments.

MessageSujet: Re: Nuit au cimetière (Graëchen)   Mar 19 Avr 2011 - 14:54

HRP : désolée pour le retard, j'ai eu une panne internet hier soir... Bref je voulais finir.

Ce que vit Harahel en se réveillant, fut... Et bien deux jumelles bizarres en quête de tombes à piller. On cherchait de potentiels cadavre à zombifier pour avoir des guerriers pour l'Ombre... Oui, malgré le changement de nom de notre groupe, ça resterait pour moi toujours l'Ombre, et rien d'autre. Ayu Horrow, le soit disant "chef de l'ex résistance" allait se faire fumer en beauté, un de ces quatre... Ou pas. Je sais pas encore trop... Je l'aime bien... Si on oublie le fait qu'on avait failli s'entre-tuer dans un bar, finissant par nous faire les serveurs pour préserver une alliance fragile et pourtant très fructueuse.

Bref de divagations personnelles sur mes sentiments vis-à-vis de "l'ex résistance"... Nous avons erré un moment. Gancheer me citait des noms, et je disais "oui", "non", "peut-être", au pif. Et puis, au bout d'une allée, elle a tourné la tête et a vu... Et bah l'ange. Hé hé.

- Tiens, et ça ?

J'ai tourné la tête, désintéressée, pour finalement sourire... Mon habituel sourire carnassier sur les lèvres, j'ai commencé à m'approcher. Connaissez-vous les siamois de la Belle & le clochard ? Et bien moi et Gancheer étions ses sales bêtes... Elle est arrivée la première, par la droite, et moi peu après par la gauche. Elle s'est accroupie vers l'ange.

- C'est vivant ... ?! a-t-elle demandé en tapotant du bout du doigt le type.

Je me suis penchée de l'autre côté. Le regardant, le reniflant en exagérant tout... Oui, ça sentait le vivant (ou plutôt ça ne sentait pas vraiment la mort). Le vivant double même... Une pierre ? Peut-être, il valait mieux, avant toute chose, que je le colle jusqu'à ce que j'ai ma réponse... Il allait passer une bonne soirée, lui. Héhé...

* concernant la fait que Graëchen sache que ton perso est "double" :
Elle a été possédée par un démon elle aussi (Gancheer) mais suite à l'event au cours duquel personne n'a participé, sa pierre (ce grâce à quoi Gancheer manipulait Graëchen) a été détruite et les deux corps se sont séparés. Elles restent ensemble parce qu'elles n'ont rien de mieux à faire, qu'elles sont toutes les deux attirées par le pouvoir, et qu'elles en disposent ainsi... Bref, elles sont ensemble, mais un pouvoir de la possession est la "vision extralucide". Comme Graëchen n'est plus vraiment possédée elle voit plus ou moins flou, mais elle voit quand même. Disons qu'il me fallait une excuse pour qu'il l'intéresse.

Si vous voulez, j'ai vu une tombe ouverte un peu avant... aurais-je voulu dire en montrant le fond du cimetière du pouce. Et puis quoi ? Il avait l'air mourant de tristesse. Il n'avait qu'à aller se jeter dans un trou et attendre patiemment la mort... Mort que Gancheer s'empresserait de lui donner, à mon humble avis, en l'enterrant vivant... Et une fois mort, on le déterrerait, on le fouillerait, et... Non, trop long comme plan, et j'avais la flemme de creuser un trou qu'on viendrait de reboucher.

Mais je n'ai rien dit. J'ai laissé Gancheer l'examiner comme si il était un cheval.

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/t2117-graechen-doe-validee
Harahel
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Assez bon je pense
Nombre de messages : 6

Profil du personnage
Armes portées: Des Saïs
Pouvoirs maitrisés: La télékinésie
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Nuit au cimetière (Graëchen)   Ven 22 Avr 2011 - 21:22

Ses yeux encore engourdi par le sommeil se posèrent alors sur deux étranges gamines. Des jumelles de toute évidence à voir comme elles se ressemblaient. C’était leur voix qui l’avait réveillé. Des yeux le fixaient. L’attention d’une des filles était même limite gênante. Elle le regardait, ou plutôt le détaillait avec insistance. Qu’avait-il de particulier pour qu’elle le scrute ainsi ? Il n’aurait su le dire… Mais elle s’approcha de lui, venant même à renifler l’air. Harahel ne bougea pas… A vrai dire il était assez médusé par son comportement peu ordinaire. A croire qu’ils étaient tous fou ici ! Bon il est vrai qu’il se trouvait également à sa place s’il s’agissait plus d’un asile de fou plutôt que d’une ville ! Avec sa possession qui le rendait complètement dingue, la camisole de force aurait été un bien maigre recours…

Le doigt de la femme se posa sur lui, pendant qu’elle demandait tout haut s’il était toujours en vie. Bien sûr qu’il était en vie ! Même qu’il dû se retenir pour ne pas repousser cette main trop curieuse. Malgré son inexpressivité, il n’avait guère apprécié d’être touché. Non pas que ce soit spécialement contre cette fillette. C’était un cas avéré pour tous !

Andras dans son coin, commençait sérieusement à s’agiter en Harahel. Il ne put se retenir de lui souffler :

**Fais attention, je n’aime pas beaucoup ces filles…**

Et pour cause… Quelles personnes saines d’esprits, feraient le tour d’un cimetière, seules. De plus, l’une d’entre elles tout du moins, avait un comportement étrange. Mais alors que cela éveillait l’entière vigilance d’Andras, Harahel n’en restait pas moins qu’il avait toujours aimé les humains, et ce encore plus de sa nature angélique, asseyant quelque peu sa vigilance.
L’ange se releva alors, faisant face aux deux jeunes femmes.


« Que faîtes-vous toutes les deux seules dans un cimetière ? Ce n’est pas un lieu pour vous…. »


Aucun reproche dans la voix. Juste une constatation de l’homme. En revanche, des reproches, Andras en avait à lui faire !

** Ecoute-moi pour une fois ! Ces deux-là sont louches alors pars d’ici tout de suite !**


**Non…**

Harahel demeura campé sur sa position. Cette fois le démon ne le ferait pas fléchir !


HRP:
Spoiler:
 

......................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/t2292-harahel-validee#31930
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nuit au cimetière (Graëchen)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nuit au cimetière (Graëchen)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit au cimetière [Terminé]
» Le gardien du cimetière appelle la police
» [Cimetière] Cimetière de Thiercelieux
» La nuit du renouveau.
» La Fête d'Al-Chen [Tout le monde est convié !]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven... La ville maudite... :: Archive du RPG-
Sauter vers: