Partagez | 
 

 Celui qui rencontre le plus de succès dans la vie est celui qui est le mieux informé.[Hajek] 23/05/11 soirée FIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asami Kinosuki
Nouvel habitant

avatar

Race : Vampire
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 37

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Celui qui rencontre le plus de succès dans la vie est celui qui est le mieux informé.[Hajek] 23/05/11 soirée FIN   Dim 22 Mai 2011 - 21:56





La fraîcheur du soir, s'abattait sur le visage angélique de Haine. Pour une fois, elle pouvait profiter d'une balade dans la douce clartée de madame la lune, qui fait reluir sa lumière sur la ville. Habituellement, elle était toujours enfermée dans la sombre demeure ou elle et Dakane habitaient.
Quand elle sortait, c'était toujours accompagnée de Darkane. Jamais seule. Alors pour une fois, bien que c'était une marionnette, elle en profitait et traînait un peu des pieds.

Sa vie avait bien changée depuis qu'elle était venue ici avec sa soeur et deux autres amis. Ce soir là ? Elle s'en rappellait plus et sa vie d'antan commençait à s'effacer petit à petit.
Elle savait qu'un autre en elle l'habitait, prenant un contrôle énorme sur sa personne. Parfois le contrôle était plus puissant, jusqu'à faire dormir son âme. Elle le savait, un jour elle serait entièrement bouffée par ce démon, mais hélas, elle ne pouvait rien faire, et se battre contre lui était inutile. Son corps était le sien à présent. Haine n'était plus elle-même.

Ses pas était guidée par cette voix. Cette voix qui ressonnait dans sa tête trés souvent. Elle était un pantin, et suivait ce que son maître lui disait de faire. Totalement vide. Les sentiments et les émotions devenait quasi existant. Seul Nosferatu pouvait faire appaître la colère et la haine. Le reste ressortait difficilement. Bien qu'il lui arrive de sourire et de rire, mais seulement, c'était devenus des gestes, juste un trucs qu'elle avait eu l'habitude de faire pour se donner une normalitée.

Le ciel était finement étoilée, sans nuage, une beautée impériale qui se présentait sous les yeux verts de la demoiselle Allemande, mais malheureusement pour elle, elle ne pouvait pas regarder ça éternellement sauf chez elle. Elle avait d'abord une mini-mission à exécuter.

C'est dans un bar, que la mini-mission devait se faire. Nosferatu avait recherché un jeune homme qui était l'informateur le plus performant de la ville sous les autres de Darkane. Pas qu'elle était lassée de son démon, mais comme il n'avait pas non plus tout les connaissances requises. Elle se devait d'avoir une autre paires de cartes dans sa main.

Haine était maintenant rentrée dans le bar, scrutant à l'intérieur les gens qui y était présent. Sa cape cachait à moitiée son visage, laissant ses faits et gestes dissimulés aux yeux de tous. C'est au bout de cinq minutes d'attentions qu'elle se dirigeait vers une femme.
Une rousse même. Sa peau blème et son côté mystérieuse donnée par sa frange, l'a rendait assez attirante, bien qu'elle semblait renfermée.
L'ambiance du bar était assez calme, mais quand même à la fête. Beaucoup de personne parlait de boulot, ou d'événement à fêter. D'autre juste pour boire un coup ou se bourrer.
Haine elle, était maintenant à la table de la demoiselle. Baissant son capuchon pour montrer son visage. Un sourire se dessinait. Celui-ci se voulait accueillant et rassurant.

Je ne pensais pas vous trouver sous cette forme.

La voix de Haine était restée douce avec une tonalitée neutre pour la communication. Même en russe. Elle restait étonnament douce. Son interlocuteur était Russe, elle avait préférée comuniquer avec lui par cette langue qui était la sienne.

Vous êtes bien Hajek Alinovitch, le plus grand informateur de cette ville non ?

Son sourire se présentait comme un sourire radieux. Bien sur sans l'émotion, on ne pouvait que deviner le ressentit. Le fait de parler une autre langue avait un avantage. Eviter les comméres qui essayait de comprendre la conversation des deux jeunes femmes. Dommage pour eux. Il n'en comprenait aucun mot.
C'est dans l'attente d'une confirmation que Haine le fixait avec ses yeux verts pâles. Prête à réussir sa mission de ce soir.

......................................................
Spoiler:
 


Dernière édition par Darkane le Mar 31 Mai 2011 - 20:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/t2276-silke-dunkelheit-alias-darkan
Malphas
Nouvel habitant

avatar

Race : Démon
Niveau de RPG : A définir.
Nombre de messages : 30

MessageSujet: Re: Celui qui rencontre le plus de succès dans la vie est celui qui est le mieux informé.[Hajek] 23/05/11 soirée FIN   Lun 23 Mai 2011 - 18:32

Le printemps. Où que l’on regarde, cette saison semblait aux yeux du monde un instant frivole et oisif dans l’irrémédiable course du temps. Les oiseaux ne chantaient pas plus qu’en été, pas plus que les fleurs n’étaient plus nobles. Pourtant, l’Homme ragaillardit par les vents chauds qui succèdent aux glaciers prêtait à l’équinoxe de Mars une vertu vivace, une aura étrange qui poussaient chacun à bien plus de liberté qu’en d’autres époques de l’année. Pourtant, il était en ce bas monde un seul endroit où la loi des saisons semblait absente, comme un conte lointain et sans porté sur cet univers isolé. Les bars. Qu’il neige ou qu’il pleuve, les choses semblent être les mêmes. L’amant délaissé pleure ses bières jusqu’à s’effondrer ivre mort, le tricheur audacieux défi quiconque croise son regard d’une partie de poker, et, une fois la nuit tombée, c’est une immense cohue, un écho palpable de voix et d’existences qui se rencontrent, se heurtent et s’affrontent jusqu’à ce que le levé du jour ne reprenne ses droits. L’alcool délie les cœurs comme les langues, nombreux sont ceux qui l’affirme. Ainsi, quel meilleur endroit qu’un modeste pub pour venir quérir les nouvelles ?

Ses doigts fins s’enlacèrent autour de l’anse de sa tasse, le liquide brûlant répandant l’arôme délicat d’un café corsé. Alors que son œil d’émeraude parcourait les lignes de lettres allongées, la bordure de porcelaine vint rejoindre l’orée de ses lèvres pulpeuses, déversant le parfum intense au creux de sa gorge. Son péché par excellence. Une saveur riche, presque impalpable, qui savait rythmer son existence. La tasse regagna sa place, la demoiselle ajustant ses mèches rousses négligemment, sans cesser sa lecture. « Le Petit Chaperon rouge, et autres contes. ». Même au cœur d’Heaven, Charles Perrault avait sût répandre ses histoires – bien qu’elles soient plus destinées aux enfants qu’aux loups qui rodaient en cette ville maudite. Loup, elle en était un, usant de milles ruses et feignant l’innocence pour mieux découvrir ce qui se tramait, ici, dans cette étrange ville. Car si attendre les informations étaient d’une fiabilité certaine, plus d’une rumeur hasardeuse saisie au vol avait sût surprendre Hajek. Ses yeux parcouraient les lignes là où ses oreilles traînaient, à l’affut de la moindre parole échappée. Pourtant, il était encore trop tôt pour que l’alcool ne fasse effet. Ainsi, elle reprit sa lecture, sagement, coupée de se monde rustre et brutal. Seul un homme avait tenté de l’aborder, les autres visiblement trop intimidé par la présence d’un livre dans ses mains. Evidement, ses paroles cinglantes avaient sues le faire déguerpir, et lui assurer un certain confort jusqu’alors.
Jusqu’à ce qu’une silhouette apparaisse derrière son livre, prenant place sans prendre la peine de signaler sa présence. Son œil verdâtre se releva doucement, tant et si bien qu’il finit par découvrir non sans étonnement une silhouette féminine. Pourtant, la surprise d’être abordée par une femme fut bien vite soufflée par l’intérêt que porta Hajek à cette jeune femme, lorsque les sonorités lourdes et rugueuse d’un Russe impeccable sortir de ses lèvres. Elle l’avait piégée avec brio. Son visage avait sans nul doute trahi sa compréhension d’un tel discours. Et dialoguer dans sa langue natale allait couper court au doute de cette jeune arriviste. Il n’était pas question d’une réponse ou d’une autre, seulement d’une confirmation avant de s’aventurer trop loin. Une jeune femme captivante aux yeux d’Hajek. Lorsqu’elle prononça son nom en le fixant d’un sourire ravissant, elle avait achevée de s’octroyée toute l’attention de l’informateur, dont la couverture semblait mise à nue par cette simple demoiselle, sortie de nulle part.
Le vent tournait. Son instinct ne lui mentait plus à ce sujet.

« Hajek est un nom d’homme, vous savez. Or, je serais blessée si vous veniez à m’annoncer que j’en semble un.

Un rire cristallin s’échappa de ses lèvres, un éclat charmeur, plus vrai que nature. Une mise en garde, à qui savait la saisir. Un sourire rayonnant illumina à son tour son visage, comme deux amies à peine retrouvée. Pour les habitués, voir deux jolies femmes ensemble suffisaient à en conclure qu’elles étaient amies. Il le savait, et l’étrangère semblait déjà avoir assimilé les arts de se fondre dans la foule. Prenant tout à coup une mine soucieuse, la main de la belle rousse vint enlacer celle de l’inconnue sans crier gare, d’un geste aussi spontané que s’il avait été vrai.

« Mais surtout un nom fuit par ceux qui évitent les ennuis, vous savez... Qui a bien pu vous recommander un tel homme ?

Elle fut interrompue lorsque le serveur, radieux à son tour, se présenta à leur table. Visiblement, il avait comprit qu’il s’agissait là d’un instant parfait pour inciter à une nouvelle consommation. Pris au jeu, Hajek le regarda un instant, avant de se pencher de nouveau vers la demoiselle.

« Je prendrais un autre café, et… Oh, tu prendras bien un thé ?

L’homme fila sans demander son reste, visiblement trop affolé à l’idée que la mystérieuse arrivante puisse retourner sa veste et disparaître aussi vite qu’elle était arrivée.
Quelques instants après son départ, l’émeraude polie se tourna une nouvelle fois vers la silhouette qui lui faisait face. Un visage sublime, qui n’avait pas lieu d’être dans un tel lieu. Pourtant, quelque chose l’intriguait. Son regard... Ses yeux, songea-t-il froidement.

« Mais que pouvez-vous bien lui vouloir, pour venir dans un tel lieu à sa recherche ? Surtout pour vous adresser à un être comme lui…

Un frisson agita son bras, et son regard déclina jusqu’à tomber sur la surface lisse de la table. Le temps des réponses. Car plus que ses objectifs, Hajek avait besoin de savoir. Qui, en cette ville, avait pu lui indiquer aussi précisément identité et localisation, en dépit de son apparence travestie ? Il avait besoin de cette réponse. Lorsque son regard regagna les yeux de la jeune femme, ses lèvres étaient tordues dans un sourire pénible, comme emplie de gêne et de compassion. Le vide. Voilà ce qui le tracassait, quant au regard de cette femme. Elle semblait absente, là sans l’être. Pourtant, elle était bien trop subtile pour migrer au gré de ses pensées.
Il avait trouvé une nouvelle piste où diriger ses recherches.


Dernière édition par Hajek Alinovitch le Mer 25 Mai 2011 - 13:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Asami Kinosuki
Nouvel habitant

avatar

Race : Vampire
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 37

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Celui qui rencontre le plus de succès dans la vie est celui qui est le mieux informé.[Hajek] 23/05/11 soirée FIN   Lun 23 Mai 2011 - 19:22

Les scénes se déroulaient sous ses yeux. Du barman qui prenait les commandes, aux personnes semblant intéressée par les deux membres féminine du bar. Tout se passait devant Haine comme un vieux film ennuyant qui ne l'attirait pas des masses. Elle se concentrait sur la rouquine qui semblait rattraper la situation comme elle pouvait. Sourire toujours affichée et parfois quelques rires qui se devait d'être joyeux et radieux. Elle encaissait les gestes humains à la perfection à un bon timming.

Elle était restée silencieuse, laissant la jeune femme devant elle, parler et même prendre une commande qu'elle avait pas eu le temps de confirmer le choix. La mascarade de ce jeune homme était incroyable, pensait le démon au fond du corps. Tellement qu'il voulait se donner plaisir en le mettant dans des sous-entendus, qui lui tenait à coeur.

Haine croisait ses petites mains ou la pointe de son menton se posait sur celle-ci. Sourire qui se voulait radieux, avec des yeux fermées représentant la joie. Comme si elle était heureuse de retrouver une vieille amie et qu'elle voulait la taquiner.

Je risque pas de vous blesser pour vous confondre avec un homme. Vous êtes tellement bien dissimulée qu'il est impossible de savoir votre vrais nature. Et vous jouez tellement bien votre rôle. J'en suis jalouse.

Un petit rire était ressortit, puis elle continua ses dires.

C'est mon maître qui m'a demandée de rechercher un bon informateur. Avant c'était moi qui le faisait, mais je pense que je n'ai pas vos connaissances. Pour ça qu'il recherche quelqu'un de performant. Et vus votre réputation...

Il était évident qu'elle ne parlerait pas de Darkane comme étant sa soeur. Méfiance tout d'abord. Elle voulait jouer la même carte que lui en indiquant que sa soeur serait un homme et qu'elle serait un peu comme une servante. Nosferatu lui en avait insoufflé l'idée. Etant incapable de désobéir à son possesseur ses mots était venus naturellement.
Bien qu'une fois à la maison, si sa soeur était découverte. La ressemblance entre les deux ne pourrait être cachée. C'était un risque à prendre.
Ses mains se posèrent sur ceux de la roussette. Comme si elle tenait à ce qu'elle parte avec elle.

Je veux que tu me suives. Sans faire d'histoire.

Soudainement les yeux de Haine était devenus un peu rouge à cette phrase, sa voix un peu plus grâve que tout à l'heure, se faisant un peu ténébreuse. Un bref sourire carnassier s'était affiché pour repartir aussitôt pour ne pas être vus pour la foule. Nosferatu avait fait une bref apparition pour appâter sa proie. Se montrant légérement sous la forme possédée de Haine. Pour une fois, il l'avait fait ça peu de temps après une rencontre. Ca lui était encore jamais arrivé. Il sentait du potentiel, qu'il serait favorable pour lui et pour Darkane. Décidement de mettre le paquet pour ferrer l'appât.

......................................................
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/t2276-silke-dunkelheit-alias-darkan
Malphas
Nouvel habitant

avatar

Race : Démon
Niveau de RPG : A définir.
Nombre de messages : 30

MessageSujet: Re: Celui qui rencontre le plus de succès dans la vie est celui qui est le mieux informé.[Hajek] 23/05/11 soirée FIN   Lun 23 Mai 2011 - 21:26

Ses mains étaient froides. Elle ne l’avait d’abord pas sentie, trop captivée par cette nouvelle apparition, mais ainsi saisie, elle pouvait sentir le contact glacée de la peau de sa compagne de table. Le froid de la nuit… Et celui de la mort, sans doute. Un instant, l’œil d’émeraude s’égara sur ces mêmes mains, ces doigts qui le saisissaient. Les dés étaient jetés. D’un geste, Hajek retira ses mains, adressant un petit rire amusé à sa compagne de table. Un rire qui s’acheva sur un regard de jade empli d’orgueil et de défi, planté droit dans ceux de son interlocutrice. Sans faire d’histoire ? C’était là une bien audacieuse demande, dans un tel contexte. Lentement, Hajek se pencha en avant, laissant sa chevelure rousse dodeliner, jusqu’à ce que sa frange ne s’affaisse. Lentement, sa main vint replacer les mèches brunes de son interlocutrice derrière son oreille, l’orifice béant de son œil vide braqué sur elle.

« J’accepte les compliments. Mais j’ai aussi mes petits secrets. Il en faudra plus pour me convaincre. Tout à un prix en ce monde. Le tout est de savoir combien on est prêt à payer.

Elle se recula aussitôt, éclatant d’un rire séduisant, sonnant comme un accord strident au cœur d’une telle conversation. Leurs boissons arrivèrent au même instant, et Hajek prit le temps de discuter quelques instants avec le serveur – ravis – avant de le congédier aussi vite. Ses lèvres redécouvrir avec ravissement le café amers, qui coula aussitôt dans sa gorge. La tasse claqua sur la table, et son regard quitta le récipient vide pour regagner la réalité de l’instant présent. Cette demoiselle, dont le corps semblait renfermer une créature bien plus dangereuse.

« Je te suivrais à une condition. Je veux des réponses précises : Qui es-tu exactement, et comment as-tu pu me retrouver ici, sous cette forme ?

Elle s’avança encore une fois, ses lèvres mimant une taquinerie espiègle, guettant toutes ses réactions. Son visage s’approchait, lentement, inexorablement. Leurs yeux ne cessaient de se toiser. Une lueur d’amusement scintillant derrière ses airs de moqueries.

« Ton maître serait sans doute déçue de ne pas me voir, non ? Tu dois lui obéir…

Son regard fureta rapidement de droite à gauche, comme soucieuse d’être épiée. Foudroyant du regard un homme un peu trop brave, elle put enfin s’approcher en toute sérénité de l’oreille de son « amie », par-dessus la table, susurrant quelques mots langoureux, comme si elle venait de lui murmurer une confidence.

« Un chien reste un chien, qu’importe la longueur de ses crocs… Veille à ne pas aboyer trop fort, et contente-toi de satisfaire ton maître.

Elle se retira aussitôt, maîtresse de la situation. Elle était devenue une reine intouchable, affrontant un loup capable de lui trancher la gorge. Car cette jeune demoiselle n’était pas celle qui avait suscité son intérêt, mais bel et bien cette créature brève et captive qui c’était présentée à lui.
La machine était lancée.


Dernière édition par Hajek Alinovitch le Mer 25 Mai 2011 - 13:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Asami Kinosuki
Nouvel habitant

avatar

Race : Vampire
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 37

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Celui qui rencontre le plus de succès dans la vie est celui qui est le mieux informé.[Hajek] 23/05/11 soirée FIN   Lun 23 Mai 2011 - 22:03

Là, ça sentait pas bon pour Haine et encore moins pour Nosferatu, mais il était arrivée là il en voulait. Il avait attiré sa proie. Dans un sourire impécable et d'une joie exemplaire, Haine avait remercier le Barman avec un ton chaleureux, soit disant. Celui en plus d'avoir parlée avec la rouquine semblait être aux anges.
"Que c'est pathétique un humain" pensait fortement Nosferatu. Suffit d'un sourire, d'un mot, et que la fille soit mignonne et BOUM on peut en faire ce qu'on n'en veux.

Bref, Haine regardait sa tasse avec un faux air timide, pour attirer les regards sur sa bouille. Elle porta la tasse à ses lèvres, mais il était en trop chaud, elle attendit alors que celui-ci refroidisse. Puisque la jeune femme avait décidée d'enlever son entreinte, il fallait se la jouer, mignonnette.

Lui dire qui elle était. Nosferatu écoutait la scéne attentivement. Ce qu'il n'aurait pas du faire. Cet homme, se moquait de lui, pire le traîtait de toutou. Les yeux rouges était réapparus rien de plus. Il était une vrais tête brûlée pire que son "maître".
Il regardait autour de lui. Voyant que de plus en plus de personne les regardaient.
Il se pencha alors vers Hajek. Avec une voix mieilleuse, presque irritable.

Ce que monsieur, enfin mademoiselle ne sait pas. C'est que mon maître me permet quelques familiaritée.

Un bruit de fond était présent depuis un moment, Ca représentait un match de foot à la télé. Nosferatu se retourna vers Hajek et lui fit son plus beau sourire.

Tu vas me le payer !

Elle marqua une pause et d'une voix haute s'exclama.

Ooooohhhh il parait que le camp adverse à gagnée un but ? Mon dieu.

C'était bingo, les hommes qui regardaient les deux jeunes femmes s'était précipitée en avant pour voir le téléviseur de plus prêt. Profitant de cette aubaine, le thé de Haine se retrouvait en un instant sur le visage de son interlocutrice.

OH NON ! Je suis désolée, oooh je suis confuse. Tout vas bien Natacha ? Oh mon dieu vite, il faut que tu aille te mettre de l'eau froide sur le visage. Excusez-moi. Ou sont les toilettes ?

Au fond à droite. Besoin d'aide ?

Non je m'en occupe. Oh Natacha je suis désolée...Pardonne-moi.


A moitiée de force. Nosferatu emmenait Hajek avec lui aux toilettes pour dames. S'assurant qu'il n'y avait aucune présence à part elle dedans. Quand ce fut fait, Nosferatu poussa à l'intérieur la jeune femme, faisant passer ça part un "fiiile il faut se dépêcher" et ferma à clé les toillettes.

L'eau était à ta convenance humain ? Ou plutôt à ton goût ?

Elles étaient maintenant seules et en face à face. Ou plutôt seuls.

......................................................
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/t2276-silke-dunkelheit-alias-darkan
Malphas
Nouvel habitant

avatar

Race : Démon
Niveau de RPG : A définir.
Nombre de messages : 30

MessageSujet: Re: Celui qui rencontre le plus de succès dans la vie est celui qui est le mieux informé.[Hajek] 23/05/11 soirée FIN   Mar 24 Mai 2011 - 21:18

Les choses ne s’étaient pas vraiment déroulées comme il l’avait espéré. En réalité, c’était même l’exact inverse de la réaction qu’il avait escompté. Dans la glace, son visage rougit par l’eau brûlante peinait à se remettre de l’affront infligé, « Natasha » s’imbibant d’eau glacée pour mieux estomper la douleur. Un instant seulement, observant la petite peste au travers du miroir, son unique œil prit une teinte d’ambre, profonde et luisante de malice. La situation était cependant loin d’être gênante, bien au contraire : elle lui convenait à merveille. Ainsi coupés du monde, mimiques et faux sourires ne seraient plus une entrave à leur discussion. Son œil vira alors au mauve, prenant pour reflet le sombre éclat de la nuit. Sa taille s’affaissa peu à peu, jusqu’à ce qu’il avoisine le mètre quarante. Les mèches brunes s’animèrent, devenant peu à peu de belles anglaises blondes, torsadées avec savoir faire pour encadrer un visage juvénile et pâle comme la neige. Un rictus étira les lèvres fines et rosées d’Hajek. Le temps des divertissements passés, les affaires pouvaient enfin débuter.

« Vous êtes encore plus susceptibles que ne l’est une femme.

Ce fut une voix d’homme qui s’échappa de ces lèvres de princesse, cinglante, moqueuse, et dont l’accent russe fluide mais marqué rompait l’image donnée par l’enfant choyée. Epoussetant sa petite jupe rouge et noire, elle adressa un sourire espiègle et provocateur à celle qui lui faisait face. Si cette demoiselle pouvait être peste, Hajek l’était d’autant plus qu’il ne mettrait fin à son petit jeu qu’une fois lassé. Sa tête dodelina doucement, penchant de droite à gauche, un doigt sur ses lèvres. Puis, son regard regagna celui de son interlocutrice. Grimpant aussitôt sur le rebord du lavabo, Hajek joignit ses mains sur ses jambes croisées, son visage plissé en une moue soucieuse se pencha vers la belle jeune femme. Ses anglaises roulèrent sur le côté jusqu’à encadrer son visage, dévoilant alors le gouffre béant qui ornait ses traits d’enfant. Son unique œil ne l’avait pas quitté du regard.

« Vous n’allez pas me faire de mal, hein ? Vous êtes si effrayante quand vous êtes en colère…

Ses lèvres se pincèrent, et elle réprima un sanglot. Puis, éclatant d’un rire cristallin, elle sauta de son perchoir pour décrire des cercles autour de la fameuse demoiselle, l’observant d’un regard consciencieux. Comme une enfant qui, arpentant un stand de bonbon, cherchait à savoir lequel elle devrait choisir.

« Eh puis, je ne connais toujours pas votre nom. Ou du moins, comment je devrais vous appeler.

Un petit sourire se peignit sur son visage, et l’enfant tournoya élégamment autour de sa compagne de fortune, la gratifiant d’un insupportable rire espiègle, jusqu’à ce que ses pas hasardeux ne s’arrêtent dos à la demoiselle. Rejetant sa tête en arrière, son œil mauve et son orifice vide se plantèrent sur le visage de la concernée.

« Mais plus important. J’attends toujours mes réponses, si tu veux que je t’accompagne.

Un nouveau sourire – insupportable rictus marqué d’un orgueil écœurant et d’une confiance absolue. Seule l’offense semblait lui faire perdre pied dans cette situation. S’il ne confiait pas sa chance à un destin trop joueur, il conservait un avantage évident. Même ainsi isolé.


Dernière édition par Hajek Alinovitch le Mer 25 Mai 2011 - 13:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Asami Kinosuki
Nouvel habitant

avatar

Race : Vampire
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 37

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Celui qui rencontre le plus de succès dans la vie est celui qui est le mieux informé.[Hajek] 23/05/11 soirée FIN   Mar 24 Mai 2011 - 22:26

Qui aurait crus que ce soir, ce fameux soir, Haine et Nosferatu aurait entendus là voix de cet informateur. Venant d'une petite fille, ça aurait choqué plus d'un, mais pas nos deux compère qui était habitués à tout ses bizarrerie.
Aucun des charmes de la soit disant gamine attirait les deux partisans. Elle énervée même Nosferatu qui avait décidé de fausser compagnie laissant Haine seule à son propre sort.

L'homme demandait maintenant les réponses à ses questions. Sans aucune inquiétude dans le regard, toujours avec cette neutralitée et ce vide. Elle écoutait ce que Nosferatu lui proposait comme réponse. Faisant croire qu'elle était attentrie, Haine s'était baissée à la hauteur de la gamine. posant ses mains sur ses genoux pliés. Avant d'être comme tel, Haine adorait beaucoup les enfants, c'est ce côté la qui devait certainement ressortir.

Appelle moi Haine, d'accord ?

Un sourire, encore un. Haine était la reine des sourires, c'était dommage d'ailleurs que ses sentiments et émotion était partie avec le reste. Elle aurait pus être quelqu'un d'adorable, en qui on n'avait pleinement confiance. Ca pouvait être le cas, mais il fallait pas oublier Nosferatu qui était là, dans son corps.

Un doigt s'était posée sur le nez de la petite fille, Haine montrait un sourire radieux, et un visage, angélique et joyeux.

D'accord je vais te répondre, mais promet moi que tu viendra après.

Elle n'entendit pas de réponse, se disant qu'il y en avait pas à avoir, son visage prit soudainement un air mélancolique, mais cette fois-ci on pouvait le ressentir, une peine et une tristesse qui appartenait à Haine, elle seule. L'un de sentiment qu'elle avait pus garder sans avoir besoin de quoi que ce soit pour la faire ressentir.
Son regard s'était figée sur Hajek, pour enfin changer d'expression, elle leva ses deux mains comme pour donner un air innocent.

Haine Dunkelheit, je suis magicienne, j'ai un dons pour trouver des personnes sans même les avoir vus. Je peux savoir leurs particularitées, et les différenciers des autres, grâce à leurs mimiques, et à leurs gestes. Voilà tu sais maintenant.

Inutile de dire qu'elle n'avait pas mentie, ni dit la véritée. Nosferatu ne voulait pas se manifester tant que Hajek n'avait pas changé sa forme. Allait-il savoir que la jeune fille mentais, alors qu'il est impossible de lire sans voir ses émotions dans ses yeux ?

......................................................
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/t2276-silke-dunkelheit-alias-darkan
Malphas
Nouvel habitant

avatar

Race : Démon
Niveau de RPG : A définir.
Nombre de messages : 30

MessageSujet: Re: Celui qui rencontre le plus de succès dans la vie est celui qui est le mieux informé.[Hajek] 23/05/11 soirée FIN   Mar 24 Mai 2011 - 23:30

« Meeeeeeeeeeeeeeenteuse.

Le son horripilant de sa voix infantile était à crever les tympans. Plongeant son regard dans le sien, ce fut un regard sombre et vexé qui lui fut adressé. D’un geste négligé, elle replaça du bout des doigts ses anglaises devant son œil. Coupant court à cet instant fugace, où la vérité avait éclatée au grand jour. Il ne pouvait se cacher d’une telle personne, ainsi, cacher ses tares n’aurait que guère servit. Un soupire bruyant s’extirpa hors de ses lèvres et, sans crier gare, la petite fille glissa sa main sous son haut, ses doigts s’affairant à la recherche de quelque chose.
Ce fut le long canon d’un pistolet qui en sortit, sa gueule ouverte pointée vers le front de Haine.

« Et ça ? Tu peux sentir ce genre de chose ?

Son air était aussi innocent que si elle avait brandie une poupée usée, et sa question d’une sincérité épatante. Tout en lui aspirait au mensonge parfait, que seul le grotesque de la situation faisait oublier. Sa main de velours sertie de l’engin de mort, elle se contenta d’hausser les épaules avant de détourner l’arme. Le cran de sécurité n’avait pas bougé, et l’enfant, de profil, gratifia Haine d’un bref regard manquant clairement d’intérêt.

« Vous ne m’avez pas tout dit Madame. Pourquoi votre maître risquerait-il votre don, en vous envoyant me chercher sans autre mesure ? Vous savez, votre pouvoir est une vraie menace pour moi… A moins qu’il soit idiot, je ne pense pas qu’il aurait prit le risque que je vous supprime. Ai-je tord ?

La question n’impliquait pas d’explication précise sur ce qui n’avait pas été dit. Les doutes d’Hajek suffisaient jusqu’alors à le satisfaire, et les réponses viendraient en leurs temps. Avoir ainsi glané quelques informations était déjà un bon point, et il avait apprit à ne pas se risquer trop vite sur les pentes les plus dangereuses. L’arme se perdit de nouveau dans le lacet de cuir dissimulé sous sa jupe, disparaissant, invisible sous des vêtements trop larges pour dévoiler le redoutable compagnon d’Hajek. Mercure. Une arme invisible, et pourtant toujours présente à ses côtés. Le contact du métal était réconfortant, parfois même grisant face aux pires des situations. Certains le diraient fourbe. D’autres simplement prudent. Il n’en avait lui même jamais jugé.

« Doooonc, où on va Madame ? Chez ton Maître ?

Bien qu’agaçante, la question était posée avec un regard trop sérieux pour être innocente. Hajek savait faire payer ses entrevues à des prix qu’il jugeait satisfaisant. Cette fois ci, il était plutôt bien servit. Et en position de force, somme toute. Car si même un être capable de localisation était incapable de subvenir à ses besoins, son client n’aurait d’autre choix que de se plier à ses conditions.
Peu à peu, son corps changea à nouveau, et « Natasha » réapparue dans les toilettes. Tourné vers la glace, Hajek prit le temps de rougir sa joue ébouillantée, avant de faire une nouvelle fois face à Haine.

« Sitôt dit, sitôt nous nous mettrons en route.

Elle croisa les bras sur sa poitrine, adossée contre le lavabo. Un sourire neutre accroché aux lèvres, dans l’attente d’une destination jusqu’à laquelle il pourrait la suivre.

« Oh ! Et je veux que tu m’achètes une sucette ! A la fraise !

De l’enfant ou la femme, il était pourtant difficile de savoir laquelle était la plus vraie des deux.


Dernière édition par Hajek Alinovitch le Mer 25 Mai 2011 - 13:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Asami Kinosuki
Nouvel habitant

avatar

Race : Vampire
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 37

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Celui qui rencontre le plus de succès dans la vie est celui qui est le mieux informé.[Hajek] 23/05/11 soirée FIN   Mer 25 Mai 2011 - 9:33

En d'autre circonstance, Nosferatu serait venus aussitôt pour enlever le pistolet sur le front, mais cette fois-ci il ne fit rien, se disant que ça n'en valait pas la peine de réagir pour si peu. Un risque à prendre qui fut concluant. Aussitôt sortis, aussitôt rangé. Autant vous dire qu'aucun expression de peur et d'angoisse était présent sur le visage de Haine, qui avait regardée la petit fille tout aussi calmement que d'habitude.
Elle n'avait même pas répondus à la question, Nosferatu jugeait que ce n'était pas nécessaire.

Pour ses réponses, il vaut mieux que tu demande à mon maître, d'accord ?

Sur ce coup, il en était sur, Darkane allait lui en mettre plein la gueule. Après tout, elle avait qu'à être là avec lui, au lieu de rester dans l'appartement à bouder.
C'est avec un hochement de tête positif que Haine affirmait la destination.
Son regard suivait la transformation qui se déroulait sous ses yeux. Elle et Nosferatu trouvait ça impressionnant, celui-ci cette fois-ci s'était à nouveau présenté. Les yeux de Haine pouvait en témoigner.

Tu es un humain spécial.

Sur ses mots il disparut à son tour, laissant Haine seule avec la rouquine. C'est avec un rire que celle-ci accepte de lui acheter une sucette à la fraise. Fin achetée, elle aurait bien du mal, vus qu'elle n'avait pas d'argent sur elle, mais avec Nosferatu ça serais un jeu d'enfant.

Sortons maintenant.

La porte des toilettes s'ouvrit. Dévoilant les deux jeunes femmes. Certains les regardaient avec passions, d'autre comme le serveur s'était approchée.

Ca va mieux ?

Oui, ne vous en faites pas. On a fait ça à temps.


Haine souriait tendrement, ce qui rendait les hommes un peu rougissant. Elle commençait à avancer pour emmener Natasha dehors quand elle vit un homme avec une sucette dans une poche. Indiquant à Natasha de s'arrêter pour l'attendre, elle s'approcha du monsieur.

Bonsoirs !

Oh bonsoirs mademoiselle. Que puise-je pour vous.

Disons que, j'ai vus que vous avez une sucette, je voulais savoir son parfum.

Fraise.

C'est vrais ? Vous avez bon goût. C'est mes préférées. Ca fait tellement longtemps que j'en ai pas mangée.

Bah tenez je vous la donne.


Oh, merci vous êtes un ange.

Haine prit la sucette et remercia le monsieur avec un bisous sur la joue pour que le charme marche. Autant vous dire que c'était le cas, Quand à Hajek il avait pus remarquer que le son français de Haine était avec un accent assez dur, celui d'un allemand. Ce qui aurait pus lui mettre la puce à l'oreille quand à ses origines. Une fois dehors, Haine donna la sucette à Hajek.

C'est pas achetée, mais je l'ai quand même.

Une autre sourire gracieuse s'était affichée, elle prit là main de Hajek pour marcher avec lui jusqu'à chez elle. En chemin elle s'arrêta un moment tout en regardant Hajek.

Si tu veux voir une scéne comique avec mon maître, il faudrait que tu te mette en petite fille. Tu es d'accord ?

Bien sur c'était l'idée de Nosferatu, il aimait pas les gosses et il savait que Darkane aussi. C'était un bon trucs pour se venger lui-même.

......................................................
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/t2276-silke-dunkelheit-alias-darkan
Malphas
Nouvel habitant

avatar

Race : Démon
Niveau de RPG : A définir.
Nombre de messages : 30

MessageSujet: Re: Celui qui rencontre le plus de succès dans la vie est celui qui est le mieux informé.[Hajek] 23/05/11 soirée FIN   Mer 25 Mai 2011 - 13:22

Le bonbon sucré franchit l’orée de ses lèvres sitôt l’eut-elle en main, la demoiselle gratifia le goût légèrement acidulé qui envahissait son palais d’un soupire de satisfaction. Jamais il ne s’était lassé des saveurs de ces friandises, ne s’en délectant que plus en une telle soirée. Le froid de la nuit s’immisçait peu à peu le long de sa peau, sa morsure froide ravivant ses sens endormit par les saveurs sucrées. Que pouvait bien lui vouloir ce fameux maître, pour ainsi le convier au milieu de la nuit ? Hajek soupira. Le temps n’était plus aux songes, mais à l’attente.
La main de Haine se glissa alors dans la sienne, et la rouquine, un instant interloquée, posa un regard vitreux sur ces doigts fins qui venait de saisir les siens. Que cherchait-elle au juste ? Hajek haussa distraitement les épaules, et ses paupières se refermèrent doucement. Prenant gare à ne pas resserrer son étreinte, il se focalisa sur la main de Haine. Oubliant l’allée qui les entouraient, les maisons qu’ils franchissaient, à la recherche d’un battement chaud et régulier. Il ne tarda pas à trouver le pouls de la demoiselle. Presque à regret, il découvrait que le corps de cette mystérieuse créature avait tout d’une enveloppe mortelle. Il c’était attendu à plus. Ou du moins, quelque chose de plus captivant. Il continua finalement de marcher sans autre arrière pensée, jusqu’à l’instant où Haine se stoppa, le regardant un instant. A la proposition, Natasha pencha la tête. Une « scène comique » ? Son maître était-il un clown, pour qu’on ne lui fasse une telle requête ? Tout du moins, il ne semblait pas que la soumission ne soit de mise, envers cet étrange « maître ».
Au fil des secondes, l’impatience d’Hajek à son égard ne cessait de croître.

« Voilà une rencontre qui risque d’être bien étrange…

Une nouvelle fois, les traits de Natasha s’affaissèrent. Il ne fallut que quelques secondes avant que son visage ne semble plus enfantin, ses joues rosies s’accordant à merveille avec son joli sourire. Son grand œil bleu trônait comme un joyau au cœur de ses traits impeccables, attirant celui qui y risquait un regard trop songeur. Ses anglaises blondes retombèrent sur la face gauche de son visage, rebondissant à chacun de ses pas en masquant l’orifice vide de son œil manquant. Des petits nœuds roses parsemaient sa chevelure ondoyante, alors que d’autres rubans ponctuaient la fourche de ses bouclettes. Le jabot de sa robe rose et blanche était serti d’une broche en forme de lys bleu, et ses manches courtes faites de dentelle blanche étaient clairsemées de petites perles roses, donnant à l’enfant l’apparence écœurante d’une petite princesse.
Se tournant vers Haine avec un sourire ravissant, elle brandie fièrement une peluche similaire à un duveteux lapin rose qu’elle présenta avec ferveur, le bâton de sucette coincé entre ses lèvres.

« Et ça, c’est Jojo !

Aussitôt le nom fut-il sortit de sa bouche, que sa joue vint frotter affectueusement la figure de la peluche, les oreilles virevoltante chatouillant son petit nez retroussé. Jojo dans sa main gauche, sa petite main libre vint se glisser dans celle de Haine, et la petite princesse se mit en route, sautillante, ses bottines brunes claquant sur le pavé à chacun de ses pas.

« J’espère que ton patron il aura pleiiiins de bonbons !

Tirant Haine à sa suite, leurs deux silhouettes s’enfoncèrent peu à peu dans la nuit sombre, qui allait conduire l’enfant rayonnante à la porte du grand méchant loup.
Conformément au conte qu’Hajek avait abandonné dans le bruyant bar de leur rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Celui qui rencontre le plus de succès dans la vie est celui qui est le mieux informé.[Hajek] 23/05/11 soirée FIN   

Revenir en haut Aller en bas
 
Celui qui rencontre le plus de succès dans la vie est celui qui est le mieux informé.[Hajek] 23/05/11 soirée FIN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (terminée avec succès) pastorale de Godevin
» Najim - Le soleil brille dans le regard de celui qui le regarde - UC
» [Terminé] La beauté est dans les yeux de celui qui regarde [Alex Hellblood / Jonghyun Kim]
» Que fais tu dans mon rêve ? [PV Solembum][FINI]
» Riiven [Abandon]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven... La ville maudite... :: Archive du RPG-
Sauter vers: