Partagez | 
 

 Rencontre au crépuscule [28/02/13]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neptune
Don’t believe me

avatar

Race : Démon
Niveau de RPG : Je vous laisse en juger
Nombre de messages : 24

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Rencontre au crépuscule [28/02/13]   Jeu 28 Fév 2013 - 21:02

Neptune marchait d’un pas lent et insouciant. Le jour déclinait doucement, le soleil disparaissait derrière les toits des maisons, des immeubles, des résidences, des demeures, des foyers, des logements, des habitations de toutes sortes. Il y a du choix pour se loger par ici. Enfin si on a les moyens. Rien n’est gratuit, rien n’est facile dans cette ville. Neptune l’avait vite compris. Et cela lui plaisait bien. Pour lui, facilité rime avec ennui.

Le crépuscule disais-je. Le démon appréciait ce moment de la journée. L’obscurité s’installe peu à peu, l’air est plein du frisson des choses qui s’enfuient. Quelles florissantes pensées que celles de Baudelaire. Si Neptune aimait la poésie, il lirait particulièrement Baudelaire, vous ne pensez pas ? Mais ce n'est pas vraiment son genre de lire en fait...

Lorsque le jour laisse place à la nuit, les gens sont souvent plus tendus, plus crispés, plus effrayés. C’est fascinant. C’est délicieux. Cela provoque de petits frissons qui remontent le long du dos de notre protagoniste. C’est le moment idéal pour sortir s’amuser. Et le voilà. Neptune marchait donc tranquillement en plein quartier résidentiel de la zone II. Mais il commençait à s’étonner de ne pas voir des humains apeurés presser le pas pour rentrer se mettre à l’abri. Pas de grognement, pas de créatures démoniaques pour affoler la population. Cet endroit semblait moins distrayant que la zone I. Il en fallait toutefois plus pour décourager le démon. Il découvrait tout juste les lieux, il fallait prendre du temps pour tout voir, pour tout essayer.

Les rues étaient quand même peu fréquentées. Et c’était assez silencieux. Neptune s’arrêta un instant pour examiner plus en détail une bâtisse. Mais, indifférent, il reprit sa route. Ah ! finalement il allait croiser le chemin de quelqu’un ce soir. Au sens propre. La personne en question marchait vers Neptune. Il arrivait droit sur lui, poursuivant sa route, et ne faisait nullement mine de vouloir s’écarter pour céder le passage. Neptune ne comptait pas non plus dévier de sa trajectoire. Surtout pas alors qu’une occasion semblait pointer le bout de son nez pour qu’il fasse une nouvelle rencontre !

Neptune ne se faisait jamais une idée trop rapide des gens. Il préférait les aborder – ou se laisser aborder selon les cas – sans pensées préconçues et sans préjugés, pour profiter au mieux des surprises que pouvait lui réserver son interlocuteur. Serait-il amical ? timide ? émotif ? belliqueux ? dédaigneux ?


Revenir en haut Aller en bas
http://www.heaven-ville-maudite.com/t2380-neptune-validee#33911
Lucyan
Moitié de Démon

avatar

Race : Cambion
Niveau de RPG : Moyen à bon
Nombre de messages : 152

MessageSujet: Re: Rencontre au crépuscule [28/02/13]   Sam 2 Mar 2013 - 17:30

J’accélérais le pas et empruntais la ruelle sur ma droite... Après ça il faudrait que je tourne dans la seconde rue sur la gauche, que je la longe celle-ci jusqu'à la maison grise avec le toit en ruine et je serais presque arrivé à la zone I. Le soleil semblait décliner à vitesse grand V. Silencieusement je lui adressait une malédiction. Il ne pouvait pas ralentir sa course celui-là ? J'étais en retard, encore une fois. En retard pour prendre mon poste idiot de gardien qui ne sert à rien. J'avais passé la journée à dormir et puis il faisait froid alors... J'avais tardé à quitter les lieux où j'avais élu domicile... Je n'étais pas immunisé contre le froid moi... Non pas que les démons le soient... Enfin je ne leur avait jamais posé la question...

Un coup d’œil vers le ciel m'apprit que le jour avait encore décliné. Fait ch... Il pouvait pas encore attendre un peu celui-là ? J'accélérais, encore un peu et j'allais me mettre à courir. Je ne savais même pas pourquoi je me dépêchais autant d'ailleurs... Ce n'est pas comme s'il y avait quelqu'un pour contrôler ma présence alors mon heure d'arrivée, autant dire que les démons s'en fichaient. Mais je préférais ne pas y penser. C'était plus facile de faire semblant d'être un maillon important dans la gestion de la ville plutôt que se rappeler n'être rien du tout.

La zone I n'était plus très loin maintenant. Dans cinq minutes je serais dans ses rues. Je n'aurais plus qu'à me trouver un coin ou passer la nuit. Un coin calme sans trop de passage et surtout, loin des chiens démoniaques. Par chance la meute se faisait rare ses temps-ci. Sans doute que les mouvements que j'avais entraperçut du côté de l'entrée de la ville n'y étaient pas étrangers... Les bêtes devaient être occupées à réguler tout ça... Ou bien elles avaient trouvé un adversaire à leur taille... Je m'en moquais à dire vrai... Je n'avais pas prit la peine de prévenir mes supérieurs non plus.... Qu'ils se débrouillent si le 'bas peuple' de la zone I se rebellait. Je n'avais "rien" vu.

J'étais tellement absorbé dans mes pensées que je ne faisait pas attention où je mettais les pieds. Ce n'était habituellement pas très grave puisqu'il était rare de croiser quelqu'un de ce côté-ci de la ville. Bien sur il y avait les murs, qui eux ne s'écartent pas du passage, mais après s'être assommé deux ou trois fois on apprend à les garder du coin de l’œil. Mais cette fois c'est avec un homme que je manquais de rentrer en collision.

-Wow

Lâchais-je avant d’esquiver l'autre à la dernière seconde. Bien sur je me prenais les pieds l'un dans l'autre et manquais de tomber. Je ne me rattrapais que d'extrême justesse grâce à une contorsion dont j'avais seul le succès... Bon sang... C'était quoi ce type qui restait planté comme un piquet. Je levais un regard furieux vers lui, prêt à l'incendier comme il se doit.

Je me stoppais net... Cette aura... Un démon... J'avais passé assez de temps dans le monde démoniaque et au service de ces sales bêtes pour savoir qu'il en était un... Merveilleux... Encore un... Je prenait sur moi pour ne pas reculer lâchement en laissant la crainte m'envahir et baissait simplement la tête dans un geste de soumission...

-Désolé...

Lâchais-je entre mes dents. Regrettant de ne pas pouvoir lui faire connaitre ma façon de penser...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.heaven-ville-maudite.com/t2340-lucyan-validee
Neptune
Don’t believe me

avatar

Race : Démon
Niveau de RPG : Je vous laisse en juger
Nombre de messages : 24

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Rencontre au crépuscule [28/02/13]   Lun 11 Mar 2013 - 21:11

Comme c’était amusant ! Apparemment le jeune ne regardait pas où il mettait les pieds. En tous cas, il devait avoir autre chose à penser car il n’avait pas vu Neptune arriver sur lui. Il l’avait néanmoins évité de justesse à la dernière seconde. Neptune quant à lui affichait un sourire ravi. Il avait continué à marcher avec lenteur sans essayer d’esquiver le moins du monde l’inconnu. Il était assez impressionné par le ballet gestuel de du garçon. D’autres auraient trouvé ces tortillements ridicules et se seraient peut être aussi moqué de lui car il avait failli se retrouver le nez contre le sol. Mais cela avait au contraire éveillé la curiosité de notre démon. Ce devait être quelqu’un de très divertissant ne croyez-vous pas ?

Neptune s’était donc arrêté pour observer le jeune homme, sans se départir de son éternel sourire. Il avait de toute évidence croisé la route d’un Cambion. Ces êtres hydrides nés de l’union d’un démon et d’un humain, Neptune en avait déjà rencontré dans le monde démoniaque. Il les trouvait plutôt étranges mais n’éprouvait ni dégoût ni incroyable fascination pour eux. Comme tout un chacun, ils pouvaient se montrer drôles ou d’un ennui mortel, selon la personnalité de l’individu. A vrai dire, Neptune ne considérait pas vraiment les Cambions différemment des autres races. Et après tout, il ne ressentait pas d’attrait particulier pour ses congénères ou pour toute autre race occulte qu’on pouvait côtoyer à Heaven. Seuls les humains provoquaient chez lui un enthousiasme immédiat car ils sont faibles et fragiles.

Pourtant, ce garçon avait su captiver notre démon. Etait-ce parce qu’il était sa seule rencontre intéressante de la journée ? Parce qu’il n’avait pas abordé de Cambion depuis un bon moment ? Peu importe. Le jeune hydride s’était excusé, tête baissée, dès l’instant où il avait reconnu l’aura démoniaque qui se tenait devant lui. De par son statut d’hydride, ce garçon devait probablement obéissance aux démons, ce qui expliquait son geste. On aurait dit un petit garçon qui a peur de se faire gronder. Cette idée plaisait à Neptune. Il n’eut pas à tergiverser longtemps pour décider de l’attitude à adopter afin de profiter pleinement de la situation.

- Je te pardonne car tu m’as offert un joli spectacle d’acrobaties, susurra-t-il avec un sourire narquois. Mais il me semble que tu flânes au lieu d’être à ton poste mon garçon. Et ça, ça ne me plaît pas vois-tu ? continua-t-il avec une voix quelque peu menaçante.

Il marqua une pause pour observer la réaction du jeune hydride. Il fixait ses yeux sans sourciller avec un air lourd et sérieux. Il avait perdu son sourire. Du moins en apparence car il jubilait intérieurement. Avant que le garçon ne réponde, Neptune reprit la parole :

- Comment t’appelles-tu Cambion ? Je pourrais peut-être fermer les yeux sur cet écart à condition que tu m’accompagnes. J’ai une mission pour toi si tu veux bien…


Évidemment, le garçon ne pouvait pas se douter que notre démon inventait tout au fur et à mesure de la conversation. Une mission ? Quelle mission ? Neptune n’avait pas encore tout à fait choisis de quoi il s’agirait mais ce qu’il savait, c’est qu’il allait s’amuser ce soir. Diable ! Il fallait tirer profit de cette rencontre n’est-ce pas ?

Revenir en haut Aller en bas
http://www.heaven-ville-maudite.com/t2380-neptune-validee#33911
Lucyan
Moitié de Démon

avatar

Race : Cambion
Niveau de RPG : Moyen à bon
Nombre de messages : 152

MessageSujet: Re: Rencontre au crépuscule [28/02/13]   Sam 30 Mar 2013 - 17:43

J'avais pensé me remettre en route sitôt mes excuses présentées au démon quand sa voix me stoppa dans mon mouvement. J'aurais cru qu'il m'ignorerait, non, plus exactement, je l'avais espéré. Rien de bon ne pouvait sortir d'une conversation entre nous, surtout quand j'avais manqué de rentrer dans le gras de mon interlocuteur, je stoppait donc tout mouvement en veillant à prendre un air impassible afin de ne pas attiser colère ou tout autre sentiment négatif. J'oubliais cette bonne résolution aux premiers mots du démon. Un joli spectacle ?! Il me prenait pour qui ? Un clown ? Le bouffon du roi (démoniaque) ?

Un tas de remarques toutes plus acides les unes que les autres me brulaient à présent la langue. J'aurais été ravi de lui cracher à la figure à quel endroit il pouvait se le mettre son spectacle mais j'avais envie de vivre, aussi je me contentais de lui adresser une moue furieuse, conscient que je ne ferait sans doute que l'amuser un peu plus. Après l'avoir fusillé du regard un petit moment -au moins 3 secondes, je n'oubliais pas mon retard- je songeais me remettre en route et pestait déjà contre le démon qui m'avait fait un temps précieux. Encore une fois, c'est la voix du démon qui me stoppait net, cette fois menaçante. Encore une fois je stoppais mon geste , non pas effrayé mais intrigué par ses propos. Qui était-il pour se soucier de ma présence ou de mon absence à mon poste ? Peut-être que comme beaucoup d'autres, il pensait que le sang le mettait au dessus de moi, en d'autre terme, que tout démon peut faire d'un hybride son esclave ? Bah peu importe les raisons, l'autre se remettait à parler. Ca me laissait tout le temps pour réfléchir.

La lumière du jour déclinais encore... Je n'avais plus aucune chance d'arriver à temps à mon poste. Je me contentais donc de pousser un léger soupir et de m'appuyer contre un mur tout proche. La zone I allait devoir se passer de gardien cette nuit. J'espérais juste que ça ne serais pas valable pour les nuits suivantes. En d'autres termes, j'espérais que ce démon à la langue bien pendu ne me préparais pas un coup tordu qui mettrait fin à ma vie. Je m'apercevais alors qu'il avait cessé de parler.

-Je m'appelle Lucyan...

Répondais-je simplement avant de marquer une pause le temps de réfléchir. J'avoue qu'il avait titillé ma curiosité avec sa "mission" c'était surement bidon, un moyen de me ridiculiser ou de me tuer, mais j'étais curieux. Pas assez pour me laisser tenter cependant.

-Je ne prends mes ordres que de mon oncle, Malphas, et c'est marrant, vous lui ressemblez pas du tout donc...

Sur ces paroles je me remettais en route, tâchant de ne pas fuir à toutes jambes, j'adoptais au contraire une démarche souple et détendue. J'espérais secrètement que la mention de Malphas serait mon laisser passer pour une vie sauve, certains démons craignaient plus ce nom qu'ils n'aimaient torturer les hybrides... Pourvu que ça marche... Pourvu que ça marche...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.heaven-ville-maudite.com/t2340-lucyan-validee
Neptune
Don’t believe me

avatar

Race : Démon
Niveau de RPG : Je vous laisse en juger
Nombre de messages : 24

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Rencontre au crépuscule [28/02/13]   Lun 15 Avr 2013 - 19:14

Le soleil achevait tranquillement sa course derrière les immeubles après une longue journée à se battre contre les nuages pour émettre un éclat ou un rayon de temps à autre. Dans n’importe quelle ville, le ciel aurait sans doute pris quelques teintes orangées ou rosées qui auraient invité à la rêverie. Mais à Heaven, l’ambiance de la ville était tellement sinistre que le ciel semblait en pâtir. Où était-ce les édifices sombres et lugubres qui s’élevaient trop haut, masquant le ciel et obscurcissant l’espace ?

Pour Neptune, qui d’une part aimait l’obscurité et d’autre part avait enfin trouvé de quoi rattraper sa journée, l’imminente tombée de la nuit ne lui faisait ni chaud ni froid. En revanche la rencontre d’aujourd’hui était, il fallait l’avouer, enthousiasmante. Surtout après la journée solitaire et interminable que Neptune avait passée. Le regard furieux de ce petit être témoignait de son tempérament. Il correspondait exactement à ce dont Neptune avait besoin pour se détendre. En sachant évidemment que la détente n’évoque probablement pas la même chose pour vous et pour lui.

Le démon avait apparemment deviné juste. Mais il me semble que tu flânes au lieu d’être à ton poste mon garçon. Il avait lancé ça avec assurance, sur la base de quelques suppositions – les Cambions étant souvent employés en tant que veilleurs – mais il n’en menait pas large. Qu’à cela ne tienne ! Le jeune hybride n’avait pas nié, ce qui indiquait fortement que Neptune avait tapé dans le mille, ou pas très loin du moins.
Il n’échappa pas aux yeux de Neptune que le Cambion tenta plusieurs fois d’échapper à la situation mais ce dernier finit semble-t-il par se résigner et s’adosser à un mur. Bon il était clair qu’il restait par dépit et non pas pour faire la conversation. En fait, il semblait plutôt en position de la subir cette conversation, puisque Neptune ne comptait pas le lâcher si rapidement. Sans doute ne trouvait-il pas le même intérêt que notre démon à rencontrer quelqu’un avec qui discuter et faire des folies. Dommage pour lui, tant mieux pour Neptune ! La solitude ça va bien cinq minutes mais c’est quand même ennuyeux à la longue…

Le démon réussit à soutirer son nom à son interlocuteur. « Lucyan ». Jamais entendu ce nom-là, mais ça sonnait assez démoniaque aux oreilles de Neptune. Une question le tarauda pendant une fraction de seconde : qui avait choisi son nom ? Son père, sa mère ? Avait-il lui-même choisi son homonyme ? Mais cette interrogation ne le préoccupa pas outre mesure. En revanche, Neptune observait attentivement ce Lucyan. Il avait la mine de quelqu’un qui réfléchit, non ? Ou peut-être était-ce juste une autre supposition de notre démon. Car il n’était pas évident de décoder le visage de Lucyan. Il ne laissait pas paraître beaucoup d’émotions. Par contre il se manifesta verbalement en ces termes :

- Je ne prends mes ordres que de mon oncle, Malphas, et c'est marrant, vous lui ressemblez pas du tout donc...

Le jeune hybride n’attendit pas de réponse et poursuit son chemin. Neptune le regarda s’éloigner pensivement… Et le rattrapa aussi sec. Il ne lui avait fallu que quelques enjambées démoniaques pour se retrouver à hauteur du garçon. Ce petit avait de l’humour en fait. Etait-il réellement le neveu de Malphas ? Rien ne venait le prouver, mais rien n’indiquait non plus qu’il mentait. Cette incertitude n’affecta pas notre démon, qui coupa ostensiblement la route de Lucyan en arborant un sourire doucereux. Neptune resta silencieux un instant puis reprit la conversation :

- Petit, tu me plais. Et je décèle en toi un potentiel qu’il serait dommage de gâcher. Pour ma part en tout cas, j’aimerais beaucoup te voir à l’œuvre. Je suis certain que ton oncle donnerait son accord pour que tu te joignes à cette mission.

A ces mots, Neptune associa un regard franc et sérieux. Il ne souriait plus. C’est tout un art que de s’attirer la confiance de quelqu’un. Mais c’est aussi le passe-temps favori du démon, il est donc naturel qu’il soit devenu assez doué pour cela.
Il attendait la réaction de son interlocuteur. Il se permit d’ajouter, afin d’allécher un peu plus le garçon sur sa proposition :

- J’aurais aimé pouvoir discuter de ce dont il s’agit avec toi pour que tu puisses y réfléchir posément et décider d’y participer en connaissance de cause. Mais il faut que le nombre de personnes au courant soit le plus restreint possible. Toutefois, je peux sans doute de dire que cela concerne les provisions du centre commercial...

Neptune se tut. Son visage affichait une expression grave. Mais intérieurement, il jubilait de son audace et son talent à improviser.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.heaven-ville-maudite.com/t2380-neptune-validee#33911
Lucyan
Moitié de Démon

avatar

Race : Cambion
Niveau de RPG : Moyen à bon
Nombre de messages : 152

MessageSujet: Re: Rencontre au crépuscule [28/02/13]   Mer 17 Avr 2013 - 14:56

Je n'étais pas surpris de me voir couper la route après avoir parcourut seulement quelques mètres. Le démon pouvait bien utiliser son ton doucereux, ses sourires et ses jolis mots, je n'étais pas dupe, s'il avait réellement eut besoin d'aide pour une mission quelconque, il aurait eut largement le choix parmi ses compagnons démons, je ne savais pas encore ce qu'il attendait de moi mais j'étais presque sur qu'à l'instar de tous les autres il souhaitait se payer une bonne tranche de rire à mes dépens, j'espérais du moins que ce n'étais que ça, après tout, certains êtres vraiment tordus étaient capable de faire n'importe quoi avant de tuer... Bon sang, pourquoi ça tombait toujours sur moi ?

Je m'efforçait d'adopter une attitude pleine de calme mais j'avais bien envie de hurler. Ce démon m'agaçait, sa façon doucereuse de me parler comme si nous ne savions pas tout les deux ce que ceux de son espèce faisaient à ceux de mon espèce, son insistance, tout chez lui m'agaçait. Même son visage, m'agaçait. J'aurais adoré lui abattre mon poing dans la figure et lui faire avaler son sourire et même toutes ses dents, malheureusement il me manquait bien une dizaine d'années et quelques dizaines de kilos pour y songer, aussi me contentais-je de serrer les poings et de lui réserver mon regard le plus sombre, ce qui n'allait pas m'apporter grand chose.

Comme je m'y attendais, le démon avait réponse à tout et à mon grand regret il n'était pas de ceux qui craignent assez Malphas pour me foutre la paix de crainte de représailles. Je songeais un instant à lui rappeler que le prince n'aimait pas prêter ses jouets mais je me ravisais. Là encore il aurait eut une bonne raison de passer outre et puis je n'avais pas très envie de me dénigrer encore une fois... Je retenais un sourire quand il parlait de l'éventuel potentiel qu'il devinait en moi... Bravo Einstein... Ce n'était un secret pour aucun démon que les cambions, plus stables que les démons grâce -ou à cause- de l'apport en sang humain dans leur cocktail génétique, contrôlaient plus rapidement leur nature démoniaque et leurs pouvoirs. En d'autre terme j'étais plus aboutis qu'un jeune démon et mes origines promettaient de grands pouvoirs et... Un grand égo... Malheureusement la flatterie ne prenait pas et j'avais plutôt tendance à me méfier des compliments des démons qui cachaient bien des choses.

-Désolé de vous décevoir mais c'est pas vraiment du potentiel que vous sentez c'est... Je marquais un temps d'arrêt mon don pour m'attirer des ennuis, je suis une vraie déception pour mon entourage, je suis né sans pouvoirs, du coup on me file des boulots d'humains, d'ailleurs je suis en retard.

Je me doutais que ma pitoyable tentative de mentir ne passerais pas inaperçue, mais elle me permettait au moins de gagner un peu de temps, je m'appuyais contre le mur que je longeais quelques secondes auparavant tout en prêtant oreilles au blabla du démon... Je ne pu retenir une moue dubitative à sa dernière phrase. Mais qu'est-ce qu'ils avaient tous à vouloir m'engager pour tripoter de la nourriture ? Pour des êtres qui n'avaient pas tellement besoin de consommer des denrées terrestres je les trouvaient un peu obsédés par ça... Qu'importe, je devais me débarrasser de cet individu. J'étais appuyé contre un bâtiment qui ne semblait pas de toute fraîcheur. Il ne lui faudrait sans doute pas grand chose pour s'écrouler. Je ne pouvais garantir que le démon serait blessé lors du processus mais je n'avais pas mieux. Quelques craquements s'élevèrent de la bâtisse. Je n'avais pas vraiment de notion en maçonnerie aussi, fragmentais-je au hasard différentes parties du mur le plus proche. Quelques gravats se mirent à pleuvoir, je m'écartais, juste le temps d'imaginer un morceau plus gros et plus pointu que les autres qui, je l'espère viendrait se ficher dans la tête trop gonflée de mon interlocuteur puis je prenais mes jambes à mon cou alors que la partie du bâtiment qui se trouvait du côté de la rue s’effondrait... J'espérait avoir réussi mon coup mais ne ralentissais pas le pas pour m'en assurer...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.heaven-ville-maudite.com/t2340-lucyan-validee
Neptune
Don’t believe me

avatar

Race : Démon
Niveau de RPG : Je vous laisse en juger
Nombre de messages : 24

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Rencontre au crépuscule [28/02/13]   Mar 7 Mai 2013 - 6:36

Le bruit fracassant qui troubla le silence crépusculaire n’ameuta pas grand monde. A peine y eut-il quelques coups d’œil jetés par les fenêtres. L’effondrement d’une bâtisse était-elle chose courante dans cette partie de la ville ?

Neptune ne se trouva pas même effleuré par les gravats. Le stratagème était en fait bien trop grossier et prévisible pour qu’il soit pris par surprise. Mais il ne pouvait qu’admirer l’audace du gamin et apprécier sa tentative, qui somme toute pimentait la conversation de façon délicieuse. Conversation qui aurait pu toucher à sa fin si le démon s’était résigné. Car le jeune hybride courait pour essayer de fuir, encore une fois, son interlocuteur. Et, bien que Neptune se demanda s’il valait le coup de persévérer – ce doute ne dura pas plus d’un quart de seconde – il n’était pas de ceux qui se résignent. D’autant plus quand on lui opposait résistance. C’est ce qui rendait l’aventure si amusante !
C’était en effet tellement plus divertissant de voir sa proie se débattre, résister à ses avances, tenter de s’échapper en vain. Bref, ce garçon n’avait pas fini d’entendre parler de Neptune, pour le plus grand désespoir du premier et le plus grand plaisir du second. Car Neptune savait bien que son acharnement insupportait le gamin, qui luttait pourtant pour cacher son exaspération. L’hybride n’avait naturellement aucune envie de fricoter avec un démon et l’alléchante proposition n’y avait rien changé malheureusement. Il paraissait donc inutile de s’embourber un peu plus dans le scénario. Ce garçon ne mordrait pas à l’hameçon. Il était temps d’adopter une autre tactique. Pas question de laisser sa proie profiter paisiblement de la nuit !

Neptune rattrapa donc, encore une fois, le Cambion et lui barra la route sans montrer le moindre signe d’agacement à répéter la manœuvre. Au fond, il ne déplaisait pas au démon de « jouer à ce petit jeu » – c’était le cas de le dire – même si l’objectif de courir après une souris était de l’attraper.

- Désolé Lucyan, tu ne te débarrasseras pas de moi si facilement. J’ai cherché pendant de longues heures un compagnon de jeu et je t’ai trouvé. Je suis déçu que tu ne veuilles pas venir t’amuser avec moi. Je pensais aller torturer quelques humains, il paraît qu’ils dérobent de la nourriture en cachette.

Une lueur s’alluma dans le regard de Neptune à cette évocation. Mais il reprit le fil de son discours :

- Mais puisque tu es si réticent, je vais jouer à un autre jeu avec toi. Qu’en dis-tu ?

A ces derniers mots, Neptune se trouvait déjà derrière le jeune garçon, dont les deux poignets étaient à présent fermement maintenus dans son dos par le démon. Il avait agi avec rapidité, comme cela sied aux gens de sa race. Sans laisser le temps à sa proie de saisir la situation, le démon décocha un leste et franc coup de pied sur l’avant des chevilles de Lucyan, ce qui le déséquilibra. Neptune resserra sa prise sur les poignets, retenant le corps de son adversaire et l’empêchant de chuter lamentablement au sol tête la première. Il posa deux doigts frais sur la nuque du gamin. Il hésita à user de son pouvoir mais se ravisa…pour l’instant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.heaven-ville-maudite.com/t2380-neptune-validee#33911
Lucyan
Moitié de Démon

avatar

Race : Cambion
Niveau de RPG : Moyen à bon
Nombre de messages : 152

MessageSujet: Re: Rencontre au crépuscule [28/02/13]   Sam 11 Mai 2013 - 16:38

C'est sans surprise que je me voyait couper la route par ce démon inutile et collant. Je n'avais pas espéré le semer, n'étant pas très endurant ni rapide, mais j'avais au moins espéré qu'il finirait par se résigner et se trouver une autre proie, ce n'était pas les potentiels créatures faibles qui manquaient dans le coin.

Sans autre option je continuais de le fusiller du regard. Je ne pouvais de toutes façons pas faire grand chose de plus. J'essayais également de ne pas trop penser à ce qui allait se passer ensuite, est-ce qu'il allait se contenter de "jouer" avec moi comme un chat avec sa proie ou est-ce que je vivais mes derniers instants ? Je laissais mon regard glisser de chaque côté, espérant naïvement découvrir une issue par laquelle me faufiler mais il n'y avait bien sur rien d'accessible dans l'immédiat, si je recommençais à courir, le démon n'aurait de nouveau aucun mal pour me rattraper.

- Désolé Lucyan, tu ne te débarrasseras pas de moi si facilement. J’ai cherché pendant de longues heures un compagnon de jeu et je t’ai trouvé. Je suis déçu que tu ne veuilles pas venir t’amuser avec moi. Je pensais aller torturer quelques humains, il paraît qu’ils dérobent de la nourriture en cachette.

Le pauvre, il allait me faire pleurer... S'il n'avait trouvé personne d'autre à aborder, c'est qu'il avait mal cherché.

-Ca fait des mois que les humains font ça, t'es long à la détente.

Je ne cherchais plus du tout à dissimuler la pointe d'agacement qui menaçait de percer dans ma voix... D'ailleurs je n'étais plus agacé, j'étais furieux. Je rêvais de faire ravaler son sourire à ce démon prétentieux, lui faire bouffer ses yeux, lui arracher la gorge lui...

Je perdais le fil de mes pensées destructrices alors que l'autre, d'un geste rapide entravait mes poignets et me fauchait, manquant de me faire bouffer le bitume. Je serrais les dents, fermement décidé à ne pas laisser voir ma surprise et restait muet une à deux secondes le temps de reprendre mes esprits.

D'un mouvement brusque j'arrachais mes poignets de la prise de ce malade... Rectification, j'essayais de me dégager mais le mouvement ne servit qu'à me causer une vive douleur dans les bras. Je tentais autrement, en tentant de faire glisser ses mains, puis en me débattant mais rien ne marchait, je n'avais pas assez de force et j'étais trop petit pour espérer rivaliser... Jusqu'à maintenant je ne m'étais jamais retrouvé dans telle situation. J'avais déjà été "secoué" plus ou moins fort par d'autres démons mais j'avais toujours pu fuir, je savais que je ne faisais pas le poids mais je me sentais tout de même plus fort que la marionnette que je me sentais devenir entre les mains de ce démon.

-Lâche moi ou tu le regretteras, je vais te faire bouffer tes entrailles enfoiré !

Je serrais tellement les dents que mes paroles n'étaient pas forcément très audibles mais je m'en moquais.... Je commençais à sérieusement flipper, je ne voulais pas mourir. C'était pitoyable, crever dans une rue entre deux poubelles, je devais sans doute mériter mieux, même un tout petit peu mieux.

-Lâche moi...

Ma voix était un peu plus faible cette fois, j'avais franchement peur cette fois, mais hors de question de l'admettre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.heaven-ville-maudite.com/t2340-lucyan-validee
Neptune
Don’t believe me

avatar

Race : Démon
Niveau de RPG : Je vous laisse en juger
Nombre de messages : 24

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Rencontre au crépuscule [28/02/13]   Dim 30 Juin 2013 - 13:38

-Lâche moi...

Le petit être se débattait vainement et suppliait le démon, tantôt avec hargne tantôt avec effroi. C’était presque jouissif de mettre en rogne cette boule de nerfs sur pattes. Neptune ne cachait même plus son plaisir. Ce Lucyan était décidément une perle. Quel arc-en-ciel d’émotions ! De l’agacement, de la peur, en passant bien entendu par une fureur aussi monstrueuse que futile… C’était délicieux de provoquer un tel éventail de troubles chez sa victime.
Enfin, peut-être que n’importe quel autre Cambion aurait fait l’affaire, mais c’est sur celui-là que Neptune avait jeté son dévolu et, vous l’avez bien compris, il ne semblait pas prêt à lâcher le morceau. Pourquoi ? Pourquoi tant d’obstination ? Je crois que même notre démon n’en sait rien. Il est juste heureux d’avoir trouvé quelqu’un à harceler… Et puis cela fait partie de sa nature car il faut rappeler que les démons sont des êtres cruels. Neptune ne fait pas exception à cette règle.

Le démon n’avait pas relâché sa prise sur Lucyan. Le jeune hybride était dans la panade. Il lui était littéralement impossible d’échapper aux mains qui le serraient, fermement, douloureusement. Neptune avait bien envie de sentir un peu plus la peur de ce pauvre être. Oui, il allait le torturer un peu. Ce serait amusant.
Il tenait toujours d’une main les poignets de Lucyan dans son dos. Tout d’un coup, il asséna un violent coup de genou dans le ventre de sa victime. Il lâcha ses mains et le toisa alors qu’il tombait à terre sous la brutalité du coup. Petite chose si fragile se dit-il alors qu’un sourire sadique s’épanouissait sur son visage. Il attrapa les cheveux du jeune garçon, tira dessus pour lui relever la tête et capturer son regard. Il le fixa de ses yeux bleu glacés.

- Quel dommage que tu n’ais pas coopéré petit Lucyan. Mais ce n’est pas grave, je vais quand même m’amuser avec toi. Peut-être que la prochaine fois tu y réfléchiras à deux fois avant de me fuir, ajouta-t-il la voix pleine de menaces.

Puis il balança Lucyan sans cérémonie contre un mur qui se trouvait à plusieurs pas de là. Il le rejoignit en une fraction de seconde et, sans lui laisser le temps de se remettre, lui saisit le cou. Il le souleva de terre en resserrant sa prise sur la gorge du Cambion. Sa victime semblait souffrir. Magnifique ! Mais Neptune du se raisonner. Il ne voulait pas que son jeu ne se termine trop vite. Il lâcha sa proie qui glissa lamentablement au sol.

- Ecoute-moi bien, je suis de bonne humeur alors mieux vaut pour toi que tu saisisses cette chance. Bats-toi. Montre-moi ce que t’as dans le ventre petit Lucyan et si tu es à la hauteur de mes espérances, je t’épargnerai.

Neptune n’avait aucun doute ; il savait pertinemment que cet hybride ne pourrait pas le vaincre, quand bien même il y mettrait toutes ses forces et toute sa volonté. D’autant qu’il était déjà bien amoché… Mais il avait envie qu’il montre un peu de résistance. Qu’il prouve qu’il n’était pas une mauviette. Merde alors, il devait bien avoir des pouvoirs non ? Il doit savoir se battre ! Le démon était persuadé que ce jeune garçon serait un pion utile et fort intéressant. Et il comptait bien s’en assurer de ses propres yeux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.heaven-ville-maudite.com/t2380-neptune-validee#33911
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre au crépuscule [28/02/13]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre au crépuscule [28/02/13]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le bosquet du crépuscule... - Terminé
» La beauté d'un Crépuscule en attire plus d'un... | PV Hivernou ? |
» Amitié, ô amitié, où te caches-tu ? [PV Crépuscule d'Orage]
» Sombre Crépuscule qui enivre mes Songes d'une douloureuse tristesse |P.V ma Crêp|
» Une compagne pour Ombre du Crépuscule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven... La ville maudite... :: Zone résidentielle-
Sauter vers: