Partagez | 
 

 Silke Dunkelheit Alias Darkane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asami Kinosuki
Nouvel habitant

avatar

Race : Vampire
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 37

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Silke Dunkelheit Alias Darkane   Dim 27 Mar 2011 - 21:45

₪ MON IDENTITE ₪


- Nom : Dunkelheit
- Prénom(s) : Silke mais se fait surnomer Darkane.
- Âge : 27 ans
- Nationalité : Allemande (Elle vient de loin)


₪ VOTRE VIE À HEAVEN ₪

- Métier :
- Date d'arrivée dans la ville : 27 mars 2006
- Camp : Ombre
- Votre rang dans votre groupe : Lieutenant (Si possible)

₪ RACE ₪

- Race : Martyr
- Race possédée : Un avatar infernal qui loge dans le corps de sa soeur.
- Particularités raciales : 2 Pouvoirs. (Si j'ai bien compris)


₪ TECHNIQUE DE COMBAT ₪

- Armes : Aucune arme. Elle ne peut pas en utiliser.
- Pouvoirs :

Aladore:
Elle contrôle les ténébres les plus purs, arrivant à les matérialiser à sa guise, pouvant créer ce qu'elle désire. Elle peut se fondre dans les ténébres en se cachant totalement ne faisant qu'un avec eux.


- Point fort :

Il y a deux points forts qu'on peut souligner chez la jeune femme.

Son talent dans l'utilisation de la magie des ténèbres. Ayant ce pouvoir depuis qu'elle est jeune, elle s'entraînait beaucoup de fois par jour pour le maîtriser, c'est au bout de quelques mois que ses entraînements portèrent leurs fruits. En plus de se fondre dans les ténèbres, elle est capable de contrôler celle-ci et de les modeler à sa guise.

Son deuxième point fort c'est le démon qui habite dans le corps de sa soeur. Bien que son pouvoir soit limité grâce à un pacte de sang. Il n'en a pas moins un pouvoir dévastateur. Darkane ne l'utilise qu'en cas de nécessité absolue. Sa puissance dort dans un corps humain mais quand il est libéré, sa vraie forme apparait laissant voir une créature aux allures vampiriques.

- Point faible :

Tout comme ses points fort On peut en souligner des principaux.

Son premier point faible et sa soeur Haine, son corps étant le sceau qui a recueilli et retient Nosferatu, le démon qui s'y est installé. Si elle meurt, le démon meurt avec elle et prive la moitié de sa puissance à Darkane. Ce qui fait sa puissance c'est le démon qui cohabite dans sa soeur. S’il disparait, sa puissance ne sera plus que minimum et ses chances de détruire et de répandre un chaos total dans le monde seraient réduites à néant.

Son deuxième, c'est son bras droit squelettique. Un bras en os n'est que trop fragile surtout pour manier une arme, ceux pourquoi elle ne peut pas en utiliser. Un seul coup violent pourrait le briser en mille morceaux, et faire disparaitre un des sacrifices qu'elle a offert pour acquérir le démon.


- Technique de combat :

Comme je l'ai dit Darkane ne peut utiliser aucune arme pour se défendre. Seul sa magie est efficace dans un combat. Pouvant se cacher et matérialiser les ténébres, il ne lui ai pas difficile De combattre seule. Lorsque la situation se complique, Haine prend le relais. Sous l'emprise du démon, Haine manie particulièrement bien les armes, utilisant deux katanas noirs. Elle tient alors le rôle d'une gardienne pour Darkane, la protégeant lorsque la situation l'exige


₪ HISTOIRE ₪

- Physique :
A l'époque Silke était une jeune fille plutôt jolie, qui devait sa beauté et sa grâce à sa mère qui lui avait donné ses attributs. Des cheveux longs lisses à leur base, puis légèrement ondulés une fois arrivés vers le milieu de ses mèches. Avec, une frange droite s'arrêtant au dessus de ses sourcils qui était soignées et bien dessinés.
Son visage ovale a la particularité de s'affiner vers le bas en formant son menton. Les formes de son visage restent assez enfantines, ce qui était assez gênant car ses expressions n'accompagnaient pas cette caractéristique. Son teint était plutôt clair, avec de bonnes joues rouges qui soulignaient les traits et la forme de ses yeux. Ces derniers étaient d’un brun pur, sans variante de teint, tendant vers une couleur noisette.
Ses lèvres légèrement dessinées, n'étaient ni trop pulpeuses, ni trop fines. Finement colorées en rose pâle pour se démarquée de son teint.
Son nez restait petit et fin, agréable à regarder, mettant celui-ci en harmonie avec le reste de son visage.
Son corps est svelte, elle est plutôt fine, mais ne semble pas fragile pour autant. Ses bras sont un peu musclés dû au travail qu'elle a exercé pour aider sa famille, mais reste quand même assez fins, sans pour autant tendre vers l’anorexie. Les formes de sa poitrine restent quand même assez généreuses, mais elle essaye plutôt de la cacher en mettant des bandelettes qu'elle serre pour la faire rapetisser. Ses hanches ont de bonnes proportions, on voit que la demoiselle à une bonne alimentation qui lui fait garder ses atouts.
Sa tenue vestimentaire de l'époque était assez sombre. Elle ne s'habillait qu’en noir, portant des robes et des jupes assez longues qui cachaient son corps en entier. Personne n'a jamais vraiment vu l'état de ses mollets ou de ses jambes en entier. Même ses parents n'avaient vus ses jambes depuis longtemps. Seule sa sœur, Haine, avait cette occasion puisqu'elles partageaient la même chambre.

Après ses dix-huit ans, quant elle devint une martyre, le physique de Silke changea du tout au tout. Sa peau qui était autrefois de couleur clair se transforma en une couleur cadavérique, d'un blanc pâle qui était signe de la mort. Ses beaux yeux couleur noisette, devinrent rouge sang, signe que le mal avait reprit ses droits sur un couleur qu’il ne jugeait en accord avec la jeune femme. Son oeil droit cessa d'exister aux yeux du monde, maintenant caché par un bandage qui entourait son front, couvrant son œil en n’en laissant voir qu’un fragment écarlate. Ses lèvres semblaient être un peu plus pulpeuses qu'à l'origine, leur couleur passa du clair à la violine foncé, les démarquant des autres tout en les mettant en valeur sur son teint blême. Pour le reste de son corps, elle perdit son bras droit, dont il ne reste qu’un moignon duquel dépasse un os. Ce dernier a été noué dans des bandelettes afin de le dissimuler. Un brassard d’acier cache ce qu’il reste de son bras, laissant son épaule droite découverte aux yeux de tous.
Son bras gauche est quant à lui encore là, du moins, il ne reste plus que l’articulation osseuse de celui-ci, maculé de sang séché. Sa main est cachée par un gant de fer, et tout comme son bras droit, des bandages ainsi qu'un brassard d’armure cachent son membre tout en dévoilant son épaule. Sa tenue est beaucoup plus dénudée qu'avant. Son cou et sa nuque sont cachés par un morceau d'armure. Deux lanières qui sortent de cette armure longent son buste, s'arrêtant au dessus de sa poitrine pour maintenir l'armure qui cache celle-ci. Une armure arrondit qui épaule la forme de sa poitrine, s'allongeant dans le dos pour la maintenir. Un tissu violet foncé, se fermant au dessus du nombril, se démarque de l'armure pour couvrir une partie de son ventre. Des sangles de ceinture plus claires se démarquent aussi, tombant le long de son ventre. Un bandage large et long semble descendre vers l’avant de son corps, se joignant avec un autre bandage qui part de sa hanche pour rejoindre le premier. Le bas et cacher par une armure métallique qui couvre ses jambes entièrement.
Voila le nouveau style de Darkane telle qu'on la voit à présent.


- Caractère :

Le caractère de Darkane est assez difficile à cerner. On ne sait pas ce que veut la jeune femme, ni ce qu'elle est prête à faire. On peut essayer de le deviner, mais ça ne reste que de simples devinettes. A l'époque, ses parents avaient du mal à la comprendre, ne sachant pas comment réagir envers elle. Seule sa soeur avait trouvée un moyen de l'apaiser et de la faire parler.

Darkane est à l'origine une fille froide, distante, prenant un peu les gens de haut pour les mettre mal à l'aise. Elle est très réfléchie et n'a pas sa langue dans sa poche. Il était dur d'être ami avec elle et pour dire, elle n’en avait justement aucun. Pas qu'elle était associable et misanthrope. Elle n’avait juste aucune confiance envers les autres.
A l'époque, pour faire bonne impression pour sa famille, elle souriait, et parlait un peu plus avec les autres, mais il ne fallait pas en demander plus. Seule sa soeur avait le privilège d'entendre un peu plus le son de sa voix.

Elle se sentait différente et l'a toujours pensée. Elle détestait ces filles prétentieuses qui cohabitaient dans la même ville qu'elle. Depuis toujours elle avait des ambitions ténébreuses. Elle voulait détruire ce village. Enlever tout signe de vie. Oui. Son envie de destruction était en elle depuis longtemps, un peu trop longtemps pour une jeune fille comme elle.

Elle se montrait serviable, mais espérait qu'un jour elle ne le serait plus. Son sourire n'était pas joyeux, ni vivant, il était forcé, sans vie, sans trace de réel bonheur. Elle était neutre, son visage n'exprimait aucun sentiment. Personne ne l'avait entendue rire, ou pleurer. Elle était pire qu'une poupée. Elle était de glace, de marbre. Il était donc impossible de savoir si cette vie lui convenait. Par la suite, on put apprendre que la réponse était non.

Elle aime rabaisser les autres, et ne se gêne pas pour le faire en public. Son franc parler peut expliquer ce comportement. Elle veut le pouvoir et quitte à blesser avec des paroles autant le faire franchement. Darkane n'aime pas les gens faibles, les gens qui se plaignent pour un rien. Il est rare quand elle ne dit pas ce qu'elle pense. Elle est plutôt arrogante et si elle juge que son supérieur ne vaut pas le coup d'être respecter, elle ne le respectera que très peu.

Elle a une stratégie et n'hésite pas à l'effectuer carte sur table. Elle s'amuse beaucoup à imager cette stratégie avec un plateau de jeu de dames ou d'échec, jeu qu'elle affectionne particulièrement.

Bien que ça paraisse étonnant, elle aime entendre de la musique. Harpe, piano, violon. Ce sont les seuls instruments que Darkane passe son temps à écouter. Sa soeur est là pour jouer pour elle, et c'est souvent ce qu'elle fait.

Elle aime faire souffrir et voir des corps sans vie. Darkane est le mal incarné, ne comptez pas sur elle pour vous aider si vous avez un problème. Elle même ne compte sur personne. Tester les gens et un de ses jeux favoris. Elle a besoin de voir la motivation et la franchise de la personne, elle hésitera donc pas à la faire tomber de son piédestal ou à la malmener. Si elle peut aussi l'affaiblir mentalement, c'est un plus pour elle.

En clair, elle est loin d'être un ange.

- Histoire :

La douleur était intense, si intense qu'elle était pour le moment dans l'incapacité de bouger. Elle n'osait regarder l'état de son corps et encore moins ouvrir les yeux. Pourtant, elle le fit, s'armant de courage et de volonté, elle se leva par la force de son propre corps. Ses deux bras la lançaient. Elle se sentait morte et pourtant elle vivait encore. Elle se leva entièrement mais retomba très vite sur ses genoux. Ses jambes ne pouvaient plus la porter. Elles étaient devenues des traitresses refusant d'effectuer ce que le cerveau leur demandait.
Elle regardait autour d'elle, cherchant quelque chose qu'elle trouva. Une jeune fille qui avait le regard vide, ses cheveux châtains étaient immaculés de sang. Elle semblait comme vide, ne bougeant pas d'un pouce, restant sur ses genoux.

HAINE.

Darkane se mit à marcher sur ses genoux, les écorchant au fur et à mesure qu'elle avançait. Quand elle fut à hauteur de la jeune fille, elle semblait comme soulagée. Bien que l'état de la jeune fille aurait du l'inquiéter plus qu'autre chose.
Ses yeux étaient vides, avec une pointe rouge en leur milieu. Elle était assise dans le sang, comme si elle avait subit un énorme choc. Darkane la secoua un peu pour la faire revenir sur terre. Ses yeux se refermèrent et se ré-ouvrir. Le point rouge était devenu un peu plus fort et un peu plus intense. Un sourire se dessina sur ses lèvres qui étaient restées neutres.

Bravo humaine, grâce à tes dons, tu as réussis à m'enfermer dans le corps de cette magnifique poupée.

A ses mots, Darkane regarda la provenance de ses douleurs. Un de ses bras n'était maintenant plus qu'un simple squelette qui tenant encore, l'autre était inexistant. Du sang lui coulait le long de son oeil droit qui avait perdus tout humanité. Plus aucune pupille, il était d'un rouge écarlate et surprenant, comme l'oeil d'un démon.
C'était comme un mort vivant. Un mort vivant qu'on avait ramené dans ce monde, par une force surprenante de ténèbres. C'est le sourire aux lèvres que Darkane accepta cette éventualité qui lui était présentée.

Grâce à ta puissance, Nosferatu et à mon sacrifice et celui de ma sœur, le monde m'appartiendra. Et nous commenceront par cette ville...Heaven. Le tombeau de mon humanité.


Il faisait encore nuit dans la ville de Heaven, tout le monde dormait paisiblement, sauf une personne qui regardait par la fenêtre ce monde endormi. Les souvenirs de ce sacrifice avaient finis par lui ronger le sommeil. A la fin de ce rêve, il était impossible de se rendormir. Insomnie ou simple reprise de conscience. Sûrement que la première proposition était-elle plus favorable que la seconde. Quand le spectacle de l’extérieur commença à l'ennuyer fermement, Darkane se tourna vers l'intérieur ou elle trouva sa soeur sur le bas de la porte de la chambre. Ses yeux étaient vides, sans vie, et d'un vert profond qui était surprenant, laissant quand même entrevoir un point rouge dans leurs fonds.

Retourne te coucher Haine. Tu n'as rien n’à faire là.

Tu n'arrives pas à t'endormir ? Tu as mal ?

Sa voix était neutre, sans émotion, tout aussi vide et sans vie que son regard. C'était comme un pantin qu'on manipulait, qui se laissait aller. Elle avait gardée un peu de son âme, mais elle était minime par rapport à celle du démon qui était en elle.
Sans répondre, Darkane la regardait intensément. Elle n'avait pas envie de répondre et Haine l'avait compris. Elle s'avança dans la pénombre de la pièce et s'installa sur un instrument qui n’était pas loin de la fenêtre ou se tenant Darkane. C'était une harpe assez grande, d'une couleur argentée, qui brillait dans le noir grâce à la lumière de la lune qui se projetait dessus.

Puis-je jouer pour toi ?

Aucun son n'était venu à sa rencontre, comme pour confirmer. Seul un "oui" de la tête s'était fait entrevoir dans l'ombre. Un bruit de métal s'était fait entendre, pour montrer que Darkane s'installait sur un canapé pour écouter le petit récital qui allait commencer.

C'est en fermant les yeux que Haine jouait, ses mains commençant à danser sur les cordes, montrant qu'elle avait une parfaite connaissance de l'instrument. L'air était à la fois doux et rapide. La voix de Haine s'éleva dans les airs. Elle avait une voix de cantatrice, proche d’une mezzo-soprano.

Il n'était pas rare que la jeune demoiselle se mette à jouer et à chanter pour apaiser le sommeil de la ténébreuse. Elle le faisait souvent dans un temps ancien. Dans un temps ou toute les deux étaient encore "humaines".

Allemagne, là où tout avait commencé, du moins le début. La famille Dunkelheit était une famille sans histoire. C’était un couple assez jeune, le mari avait trente ans et sa femme vingt-sept. Tout deux venaient de ce pays, originaire de la même ville. A l'époque, ils étaient deux amis d'enfance qui avaient finit par dépasser le stade de l’amitié.
Après quelques mois d'attente, la mère fut enfin enceinte. Fou de joie, le père annonça la naissance à tout le monde, sa joie fut encore plus éclatante quand deux jumelles sortirent du ventre de sa femme au bout des neufs mois. Leurs noms ? Haine et Silke.

Haine était l'ainée de cinq minutes, sa soeur avait suivie juste après, comme si elles s'étaient tenu la main pour sortir. Le travaille de la mère fut récompensé comme jamais. La maison familiale respirait le bonheur et la joie de vivre. Et pourtant cette joie allait se transformer en néant total.

Silllllkeeee attends moooiiii !!

Elles avaient cinq ans et, comme des grandes, elles connaissaient le chemin de l'école. Pas parce qu'elles voulaient faire leurs adultes à leur âge, mais parce que leur école n’était pas loin, et surtout car leur père et leur mère étaient indisponibles à cause du travail.
Silke s'arrêta, regardant à soeur qui était à bout de souffle reprendre sa respiration, pour la disputer.

Tu dois pas partir avant moi Silke. C'est pas bien. Papa et maman seraient pas contents s'ils savaient ça.

Silke soupira. Elle le savait, mais pour une fois elle voulait marcher seule pour réfléchir. Haine prit la main de sa soeur, et commença la marche comme pour lui dire
"aller vient dépêche toi maintenant on va être en retard."

Les deux jeunes filles marchaient tranquillement dans les rues, croisant des gens qui les connaissaient depuis leur plus jeune âge. Haine répondait avec un joli sourire qui ne laissait personne indifférent. Quant à Silke, un seul hochement de tête suffisait pour saluer la foule. La différence des deux jumelles était frappante, Haine était toujours enjouée, serviable, un vrai rayon de soleil. Silke, elle, était renfermée, peu souriante, c'était comme si elle était l'ombre qui cachait le soleil. Beaucoup se disaient que c'était à cause de son mutisme. Dés la naissance, Silke n'avait pas prononcé un mot, ni un son. C'est par des recherches et des testes que les médecins ont put constater qu'elle était muette. Ses cordes vocales était là, mais rien n’à y faire. Les parents avaient tout essayé. Médecins, spécialistes des cordes vocales. Ils avaient tout mis en oeuvre pour entendre la voix de leur petite Silke, mais rien n’à y faire. C'était un combat perdu d'avance.

J'ai hâte de commencer mon premier cours de chant. Et toi Silke ?

Silke hocha légèrement la tête. Ca faisait un moment que Haine voulait rentrer dans un club, c'est en persévérant et en insistant auprès de ses parents qu'elle fut enfin inscrite. Elle voulait apprendre l'art de la musique et le chant. Et elle en avait profité pour faire inscrire sa petite soeur dans le domaine du piano. Bien sur elle ne lui avait pas demandée son avis, c'était toujours comme ça. Silke devait toujours prendre le chemin qu'on lui dictait. A croire qu'on profitait de son mutisme.

Voilà. On se retrouve tout à l'heure.

La jeune fille regarda sa grande soeur partir en soupirant, elle se sentait à la fois contente d'être seule, et énervée. Elle n'aimait pas vraiment être laissée dans la foule toute seule. Elle n’aimait tout bonnement pas ce domaine, ou elle devait consacrer la plupart de son temps. C'est en traînant des pieds qu’elle entra dans sa salle de cours, hochant la tête pour saluer le petit peuple, avant de prendre place à son bureau.
Le soir, elle attendait toujours sa soeur, qui l'entraînait au club de musique avec elle. Haine apprenait le chant, l'art de la harpe, et du violon et assistait quand elle le pouvait au cours de piano de Silke. Qui ne se passait pas très bien.

Non, non, non, Mademoiselle Dunkelheit on reprend la gamme. Vous me faites toujours la même erreur. On reprend.

Silke soupira beaucoup de fois durant ce cours. Elle n'aimait pas vraiment jouer du piano. Le son était certes mélodieux et agréable, mais elle n'aimait guère essayer de le contrôler.

Madame puis-je essayer ?

Oh bonjours Haine...Tu crois pouvoir dompter celui là ?

On va essayer.

Haine pris place, obligeant sa soeur à se pousser. Elle regarda un moment la partition, puis fit danser ses doigts sur les bonnes touches, le professeur et même Silke étaient étonnés de ses compétences. Tout ce qu'elle touchait, elle le domptait.
Un peu frustrée, Silke tourna la tête, pour cacher son mécontentement. Elle décida qu'elle devrait arrêter ce cours grotesque et en ferait part à ses parents par écrit. C'est ce qu’ils firent. Ils avaient désinscrite Silke qui ne venait que pour voir sa soeur par obligation.

S'il te plait viens avec moi ce soir....Je veux que tu m'entends chanter. J'ai fais des progrès depuis longtemps. Je veux que tu entendes.

Sa soeur insistait tellement qu'elle ne pouvait le refuser. Elles avaient maintenant douze-ans, et Silke n'avait toujours pas retrouvée sa voix. Elle venait voir sa soeur jouer, mais jamais elle ne l'avait entendu chanter. Haine ne voulait pas qu'on aille la voir tant qu’elle n’avait pas acquis ce qu'elle désirait. Et ce jour, elle avait du l'avoir.
Dans la salle, il n’y avait personne, elles étaient seules, en tête à tête. Haine se positionna sur sa harpe et regarda Silke, qui la regardait sans bougeait.

J'espère que ça te plaira.

Un instant de silence et ses doigts se baladaient sur les cordes. Après cinq secondes, la voix de Haine s'éleva dans les aires. Les yeux de Silke qui étaient restés neutre s'ouvrirent en grand. Elle était étonnée. Même impressionnée par la voix de sa jumelle. Elle faisait voix d'opéra. Une voix qu'on aimerait capturer et garder pour l'avoir pour nous. Pour son âge, c’était impressionnant.

Tout en regardant sa sœur qui avait les yeux fermés chanter, les mains de Silke se resserrèrent. Elle aimait cette voix, mais elle ressentait aussi un tout autre sentiment. De la haine, du mépris. Elle était dégoutée que sa soeur possède une telle voix. Est-ce parce qu'elle avait pris la sienne à la naissance ? Pour cela qu’elle-même ne pouvait parler ?

Des idées noires et sombres, avaient obscurcies l'esprit de la jeune demoiselle. Pour une fois dans sa vie, elle voulait faire taire ce que sa soeur faisait. Elle voulait la descendre, la massacrer. Elle ressentait une haine grandissant et tout ça en à peine une minute.

Après ça, Haine fit profiter de sa voix à tout le monde. Et à ses représentations tout le monde venait. Elle était devenue une petite idole et ses parents se vantaient des mérites de leur adorable fille. Silke elle était complètement passée à la trappe. Presque inexistante. La petite fille ruminait de plus en plus des idées sombres, de vengeance et de destruction. Elle avait toujours était considérée comme rien et ça commençait à l'énervée.

Un beau jour, un homme se présenta à la demeure familiale, expliquant que Haine devrait essayer d'entrer dans une des grandes écoles de chant qu'il y avait à Paris. Enchantée par cette idée, les parents décidèrent de déménager dans la capitale, pour assurer la célébrité de leur fille.

Silke était en école général, elle avait maintenant seize ans tout comme sa soeur. Les cours ne l’intéressaient guère, mais en secret elle allait dans le coin d'une bibliothèque que personne n’osait approcher. La magie noire.
Elle dévorait les livres, apprenant plein de savoir et de culture que d'autre ne pouvait comprendre, elle se sentait dans son éléments majeur, puis après tout, on l'obligeait dans cette voie.

Un soir à l'approche de leur dix-sept ans, Haine entra furieuse et triste à l'appartement, n'osant regarder ses parents et courant dans sa chambre là ou se trouvait Silke en train de lire un livre sur l'acquisition d'un démon. Elle du cacher le livre rapidement, surprise par sa soeur qui s'était jetée sur le lit.

La vie est injuste...

Silke tourna la tête pour essayer de voir le visage de sa soeur, celle-ci sentant son regard se releva en se mettant sur ses genoux, et la regarda à son tour.

Je suis la pire élève...Ma voix à parait-il, aucune particularité. Je suis une novice. Je hais cette prof, JE LA HAIS.

Silke ne put s'empêcher de sourire intérieurement. Pour une fois le vent tournait.

Pour eux je fais aucun effort, alors que je m'entraîne tout les jours...C'est vraiment dégueulasse, ils sont juste jaloux. Tu peux me comprendre hein...J'ai la plus belle voix pourtant, je suis la meilleure, je donne le meilleure de moi-même.

Sa soeur cadette soupira devant sa soeur, ce qui commençait à l'énerver. La colère l'avait emportée. Si même sa soeur cadette s'en foutait, alors qu'est-ce qui lui restait ?

Bien sur toi tu t'en fous...Ta pas de voix, donc tu peux pas comprendre mon état.

Silke releva le regard vers sa soeur. Ses mots l'avait un peu vexée, malheureusement elle ne pouvait pas répondre juste, penser très fort.

*...tu crois que j'y peux quelques choses ? Moi aussi je souhaiterais m'exprimer...*

Puis on compte pas sur toi pour sauver l'honneur de la famille hein. T’as juste à choisir la voie qu'on t'offre. T’as pas à réfléchir !

*Tu crois que ça me plait d'être un putain de pantin qui obéis ? Personne ne lis ce que je veux.*

Moi j'ai tant de choix à faire, si je réussie pas j'ai plus rien. Toi ta toujours d'autre option moi non. Tu sers à rien Silke.

* Ah ouais ? Tu te prends pour qui ? Moi aussi j'ai des choix à faire.*

De toute façon on attend rien d'une muette. Tu n’auras jamais rien, tu vivras au crochet de la société. Tu n’es qu'une ombre tu entends ? UNE OMBRE, TU SERS A RIEN, T'AURAIS JAMAIS DU NAITRE.

S'en étais trop, Silke se leva d'un bond et pris sa soeur par le col de sa robe, la colère était présente dans ses yeux, si elle l'aurait pus elle l'aurait étranglé jusqu'a sentir son souffle de vie s'éloigner dans l'au-delà.
Sa bouche s'ouvrit. Elle ne pouvait pas parler, elle le savait, mais la colère fit que se fut un mouvement nature.

TU VAS LA FERMER TA PUTAIN DE GUEULE HAINE ? TU TE PRENDS POUR QUI ? TES PAS LA MEILLEURE TOI AUSSI TES QU'UNE MERDE DE LA SOCIETE ! QUOI CA TE FAIS CHIER DE VOIR QUE TES COMME CA. eh bah tu l'es tu vois ? Toi aussi tes vouée à être qu'une chose qu'on utilise, tu crois que ça me plaint d'être un pantin ? Que ça me plait qu'on décide tout pour moi ? TU ME POURRIS LA VIE. JE VEUX PLUS VOIR TA SALE GUEULE. JE TE HAIS.

Les yeux de Haine s’étaient écarquillée, la surprise était telle qu'elle n'osait plus bouger. Entendant le vacarme, les parents était venus dans la chambre eux aussi supris par ce qu'ils venaient d'entendre. Devant leurs yeux étonnée, Silke relâcha sa soeur et les regardas avec la même colère que celle qu'elle avait eu contre sa soeur.

Quoi ? Vous allez me disputer ?

Fou de joie, les parents s'était jetée sur Silke sans qu'elle comprenne pourquoi. Ils se mirent à crier en même temps qu'elle avait retrouvée sa voix, que c'était formidable. La jeune fille ne s'en était pas rendue compte, et maintenant qu'elle en était consciente elle regardait sa soeur qui maintenant se sentait mal. Elle lui adressa un regard qui voulait tout dire.

Quelques jours après Silke préféra apprendre le français que sa langue natale, s'améliorant jour après jour sans effort particulier. Ayant l'habitude d'entendre les sonorités des voix et les prononciations, il lui suffisait de faire de même en insistant, ce qui rendait sa soeur Haine jalouse car elle avait encore du mal avec le français. Aucun accent n’était présent dans les sonorités de Silke alors que chez Haine, on sentait beaucoup son accent allemand.

Depuis ce jour là, le jour de leurs disputes, les deux soeurs étaient très en retrait l'une de l'autre. Comme si elles étaient en compétition. Un fossé était maintenant en train de se créer entre les deux.
Le livre sur les démons passionnait grandement Silke qui s'y intéressait de plus en plus. Elle devenait de plus en plus noire, que se soit niveau vestimentaire et mentale. Son besoin de pouvoir et de possession devenait de plus en plus intense. Ce qui attira un vautour qui ne s’attarda pas à approcher de sa proie.

Intéressant hein ? Tu devrais aussi lire les formules pour acquérir un démon. Je pense que ça t'intéresserait.

Silke leva ses yeux, c'était un jeune homme ténébreux qui puait le mal à plein nez. C'était une chance pour elle de rencontrer quelqu'un comme elle.

Tu t'y connais ?

Je manipule les ténèbres et je peux te dire que j'ai tout une gamme de livre que tu ne trouveras nulle part ailleurs.

Enchantée par cette réponse, Silke fit amis-amis avec cette personne pour en connaître un peu plus sur la magie noire. La soif de pouvoir et le fait de contrôler un démon les intéressaient grandement, tellement que le jeune homme fit une proposition à Silke.

J'ai une idée...Y a une ville en France ou il y a que là-bas qu'on pourrait accomplir ce sort. Il nous faut comme citer dessus un réceptacle et un corps à sacrifier...

Hum...Tu pense ?

Oui...On pourrait prendre ta soeur comme réceptacle non ? Je me charge du sacrifice, je donnerais de ma personne.

Et moi ?

Je veux en aucun cas que tu gâche ton corps. C'est à moi de le faire et ensemble on le contrôlera.

Tu es sur que ?

Ne t'en fais pas laisse moi faire et fais moi confiance.

C'était une des rares personnes auquel Silke donna sa confiance. Elle le connaissait depuis peu, mais elle avait l'impression que cette personne était le seul à comprendre. Elle ressentait plein de bon sentiment à son égard, mais elle n'osait se demander si c'était aussi réciproque.
En rentrant, elle réfléchissait à tout ça et décida qu'il fallait qu'elle se réconcilie avec sa soeur si elle voulait que celle-ci la suive. Elle attendit sagement dans leur chambre, quand la porte s'ouvrit.

...

Bonsoir Haine.

Bonsoir.

Ca commençait mal, le ton était froid et glacial. Que ça soit l'une ou l'autre, aucun regard, aucun autre mot, jusqu'a ce que le silence soit brisé.

Haine...Je...

Hum ?

Il fallait jouer avec la carte du jeu d'acteur, être convaincante. Pour ça, Silke prit un air triste et baissa la tête.

Je suis désolée pour tout ce que je t'ai dis Haine. Je me rends compte que c'est dur de ne plus avoir aucun contacte avec toi...Je te l'avoue...A l'époque j'étais jalouse de toi, tu étais tellement douée, tu savais jouer et chanter comme jamais personne ne le faisait. Alors que moi je ne savais rien faire, tu étais mon modèle, mais la jalousie l'a remportée sur mon âme et...je me suis mise à te haïr...Pardonne moi ma soeur, j'ai étais méchante et égoïste...Pardonne-moi...

Des fausses larmes et le tour était joué, sa soeur l'avait entourée de ses bras. Le fossé s'est refermé très vite, elle savait que jouer avec l'orgueil de sa soeur, quitte à mettre de côté sa fierté, serait bénéfique.

Tu n'a pas à t'excuser, tout ça est ma faute, pardonne moi Silke, je t'ai pourris la vie. Je veux qu'on recommence tout à zéro et qu'on soit ensemble maintenant.

Bingo, ça avait marché, maintenant les rouages du temps tournaient en sa faveur.

Ta réussie alors ?

Oui, un jeu d'enfant.

Je savais que tu y arriverais Silke.

Merci...Et maintenant ?

Je m'occupe de reste.

Le reste fut de convaincre les parents pour que les jeunes puisse partir en vacance ensemble, étant charmer par la politesse et le respect du jeune homme, ils ne purent dire non et laissèrent leurs filles aller vers un avenir sans vie.
La route était longue, mais ils purent s'occuper. Silke était venue avec son ami et Haine avec un de ses amis qui était aussi celui de l'autre jeune homme. Au bout de quelques heures, ils arrivèrent enfin à Heaven.
La nuit va bientôt tomber c'est parfait. Fred tu viens m'aider pour le feu ?
Les deux gars préparaient de quoi faire un énorme feu, ce qui fit apparaître des questions dans la tête de Haine qui ne se doutait de rien. Quand le soir fut enfin là, les deux soeurs étaient installées attendant les garçons.

Ils font quoi Silke ?

J'en sais rien.

Puis soudainement, une douleur à la tête avait parcourus Silke, la plongeant dans le noir complet, c'est au bout d'un moment qu'elle ouvra les yeux, un des gars était positionné dos à elle devant le feu, l'autre sûrement Fred, passait sa main sur le corps de Haine comme pour la purifier.

Hum...Putain vous faites quoi ? Il se passe quoi ? Rah ma tête.

Hé, Sam, elle s'est réveillée.

Juste à temps.

Sam se retourna, il portait une sorte de vêtement de secte tout en noir, qui cachait son visage entièrement. Il enleva sa capuche pour voir Silke, un sourire se dessina sur ses lèvres sadiques.

Ma pauvre Silke...Ce que tu peux être stupide toi.

...

Mon plan à marchée comme prévus, et permet moi de te dire que ce soir il serait enfin entièrement opérationnel.

C'est à dire.

Ta soeur est prête pour accueillir le démon qu'on invoquera. Elle est compatible à cent pour cent.

Et ?

Il ne manque plus que le sacrifice.

...Tu ne dois pas le faire ?

Tu croyais vraiment que je me sacrifierais ? Moi je veux être son maître. Non c'est toi qui le nourriras en sacrifice.

...Quoi...

C'est dommage d'abimer ton joli corps je sais, mais malheureusement pour toi, c'est toi que j'ai choisis dés le début.

...Attends tu peux pas me faire ça...Après tout ce que j'ai fais...
Oui d'ailleurs je t'en remercie. Mais vivante tu me seras d'aucune aide. Fred vient m'aider.

LACHE-MOI.

Silke remarqua qu'elle était fermement attacher, impossible de se détacher et de se débattre furieusement. Elle se faisait soulever comme un tas inutile en direction du feu. Elle pensa fortement à comment elle avait pu en arriver là et être aussi bête d'avoir crus en cette personne. Elle se détestait et se nourrissait de haine envers les deux autres qui l'avait bien eux.
Fred dit l'incantation avec moi.
Leurs deux jeunes se mirent à parler dans une langue étrangère. Pour la première fois de sa vie, Silke avait peur. Elle ressentait le besoin de s'enfuir, de se retrouver ailleurs, elle sentait bien qu'au dessus de sa tête, une épée de Damoclès était prête à tomber.

RELACHEZ-MOI MERDE.

Elle n'avait jamais crié aussi fort, ça voix lui en faisait mal. Une panique enivrante s'était emparée d'elle.

Et maintenant accepte notre offrande en cadeau seigneur des ténèbres.

VOUS ME LE PAYERAIS !

Elle se sentit tomber sur les flammes. Une chaleur à étouffer s'empara de tout son corps. Un cri d'effroi avant retentit dans cette partis silencieux, de la ville d'Heaven. Puis soudain le silence.
Dans le feu, Silke ne ressentait plus rien, la douleur était devenue si intense qu'elle avait raison de tout. Ou c'était parce que la chose qui était devenant elle, l'a protégeait temporairement.

...Qui es-tu ?

Je suis Nosferatu, le démon que vous avez réveillé des abysse de l'enfer. Et toi jeune humaine, es-tu mon offrande ?

...Je suis ce que tu voudras, je pense que maintenant s'en est finis de moi.
Tu pense que tu es morte ? Pourtant je te protège des flammes de mon appétit.
Pourquoi ?

Tu me semble être plus qualifiée que les autres pour me contrôler. Tu possède en toi, une haine qui m'enivre. Tes ténèbres sont fortes et je ne vois en toi aucune once de lumière.

Tu veux me prendre comme réceptacle ?

Je te veux humaine. Tu m’es si intéressante.

...

Laisse moi t'habiter, contrôler tout tes actes. Tu seras mon pantin dévoué.
Je refuse.

...Comment.

Le regard de Silke devint froid et noir, plein de détermination, elle semblait vouloir faire un marché.

Je t'intéresse alors je te propose un marcher. Je te laisse mon âme et mon corps, quand ma mort seras venus en échange je te laisse prendre ce que tu veux sur mon corps, je t'offre ses deux vies inutiles qui attendent ta venus et je t'offre un corps qui viens d'être purifier comme réceptacle pour que tu puisses vivre sur terre. Ca te va démon ?

...Je prendrais tes deux bras, et je souhaite prendre possession de ton oeil qui sera la sincérité du pacte, j'accepte le marché, mais sachant que je t'enlèverais dix ans de vie, ce qui te baisse ton espérance.

Soit, fais donc.

Moi Nosferatu, accepte le pacte qui se présente ce soir même.

Ce fut le noir complet après ça. Impossible de savoir ce qu'il s'était passé avant son réveil. Elle avait eu le temps d'avoir Nosferatu en bloquant ses pouvoirs grâce à un pacte de sang qu'elle connaissait. Ses bras n’étaient plus et son oeil aussi. Son physique avait changé, elle avait la couleur de la mort et Haine était maintenant un pantin. Cette nuit, elle s'en rappelait. Impossible de l'oublier.
Ses yeux se rouvrirent. Haine jouait toujours. Elle leva la main comme pour l'arrêter, c'est ce qu'elle fit.

Un problème ?

Non. Va te coucher. Je trouverais bien le sommeil maintenant.

D'accord.

Haine se leva tranquillement et se dirigea vers sa chambre tout en fermant la porte. Dans le salon Darkane leva les yeux au plafond soupirant longuement. Puis s'endormant enfin après avoir revécus les pans de son histoire.


Quelques semaines après cet accident, Silke s’était établie avec sa soeur possédée dans un hôtel de la ville d'Heaven. Commençant à ne plus avoir assez d'argent pour rester prolonger son séjour, Silke décida de chercher du boulot, sans résultat. Ne pouvant pas montrer son corps tel qu'il était, elle avait souvent était rejetée par ses habits qui la masquait totalement. C'est en restant au bar de l'hôtel, qu'elle entendit des gens parler de l'Ombre. Une organisation au sein de la ville, qui faisait régner la terreur.
Elle écouta attentivement, ne laissant rien échapper de ce qu’elle pouvait entendre. Son regard était devenu un peu plus sadique, semblant aimer l'information qui lui tombait dans les oreilles au moment propice. Il ne restait plus qu'à trouver cette organisation.
Le soir même, elle commença les recherches avec Haine. Il lui fallait trouver cette organisation et l'intégrer au plus vite. C'est au bout de quelques jours que les recherches portèrent leurs fruits. Avec l’aide du démon, sa rapidité fut exemplaire.
Silke était attirée par cette organisation, surtout pour détruire ceux qui se mettaient sur son chemin, comme le faisait l'ombre avec l'armée. Cette raison lui suffisait pour se présenter à l'ombre, sous le nom de Darkane, cachant bien évidement son physique aux yeux des autres, ne voulant pas montrer son statut de martyrs à n'importe qui. Elle se présenta là bas au culot, exposant les raisons de sa venue et ses ambitions pour l’organisation mais surtout ses pouvoirs afin d’obtenir le post de Lieutenant de l’Ombre.



₪ PREFERENCES ₪


- Ce que votre personnage aime :

Darkane aime entendre de la musique instrumental, mais elle n'écoute pas n'importe qui. Elle n'écoute que sa soeur qui joue pour elle. Harpe, violon, piano. Elle reste parfois allongée en écoutant la musique ou assise ça dépends des moment. Elle est comme transporter et se confie facilement sous l'emprise de la musique. C'est comme un petit plaisir aprés une longue journée de dur labeur.

- Ce qu'il n'aime pas :

Elle hais les gens faibles, les gens qui se croivent supérieur et qui ne sont pas mieux que la merde de ce monde. Ca ne tiendrait qu'a elle, elle détruirait toute ses limaces qui trône son passage. Elle aime pas non plus certain travail qui sont pour elle, une perte de temps.


- Liens familiaux : Sa soeur Haine (Se dit Haïné)
- Animal possédé : Le démon qui occupe le corps de sa soeur. Nosferatu
- But : Créer un monde de destruction et prendre le pouvoir sur ce qui l'entoure.
- Autre renseignements :

₪ VOUS ₪

- Comment avez-vous connu le forum ? En faisant des recherches par-ci par-là.
- Votre niveau de RP : Ca dépend...Je dirais moyen mais c'est à vous de le voir.
- Rang personnalisé :The soul of darkness
- Voulez-vous une demeure ? Oui Madame/Monsieur
- Description de la demeure :

C'est un appartement simple pour au moins deux personnes. Dés qu'on entre on voit un canapé ou derriére se présente une grand harpe, un peu plus loin un piano noir avec une blibliothéque sur le côté. Sur la droit de la porte d'entrée on voit un bureau impossant, la ou Darkane reçoit ses sbires. Y a trois portes pour accéder à deux chambres et la salle de bain.

- Des suggestions ?
- En cas d'abandon voulez-vous passer votre compte en prédéfini ? OUI [] NON [X]


Dernière édition par Darkane le Sam 14 Mai 2011 - 17:11, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/t2276-silke-dunkelheit-alias-darkan
Graëchen Doe
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Don't know.
Nombre de messages : 1915

Profil du personnage
Armes portées: Un beretta.
Pouvoirs maitrisés: Tic Tac.
Particularités physiques actuelles: Posséssion démoniaque visible par l'oeil rouge et une vois étrange par moments.

MessageSujet: Re: Silke Dunkelheit Alias Darkane   Dim 3 Avr 2011 - 15:56

La place de lieutenant était prise, mais suite à un contentieux avec l'ancien second, la place est libre. Cependant, si tu veux cette place, il faudra RP avec Graëchen et la convaincre !

Finis vite ton histoire !

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/t2117-graechen-doe-validee
Asami Kinosuki
Nouvel habitant

avatar

Race : Vampire
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 37

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Silke Dunkelheit Alias Darkane   Ven 8 Avr 2011 - 16:09

Je suis désolée de l'attente X_x j'ai un gros manque d'inspiration pour mon histoire...Disons que j'ai l'histoire dans la tête mais j'ai du mal à l'écrire X_x. J'essaye de faire aussi vite que possible.

......................................................
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/t2276-silke-dunkelheit-alias-darkan
Ayu Horrow
Prince psychopathe

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : de moyen à bon
Nombre de messages : 5694

Profil du personnage
Armes portées: Deux sabres noirs.
Pouvoirs maitrisés: Invocation (Sabres, quelques créatures à haut niveau); Explosion de tout ce qui est matière vivante; vitesse supérieuse à la moyenne (Ses stats vitesses sont multipliées par 1,5)
Particularités physiques actuelles: -

MessageSujet: Re: Silke Dunkelheit Alias Darkane   Ven 8 Avr 2011 - 17:56

Bonjour,

Pas de soucis on connais tous des manques d'inspiration.
Merci d'avoir prévenu ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/ayu-l-esprit-psychop
Ayu Horrow
Prince psychopathe

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : de moyen à bon
Nombre de messages : 5694

Profil du personnage
Armes portées: Deux sabres noirs.
Pouvoirs maitrisés: Invocation (Sabres, quelques créatures à haut niveau); Explosion de tout ce qui est matière vivante; vitesse supérieuse à la moyenne (Ses stats vitesses sont multipliées par 1,5)
Particularités physiques actuelles: -

MessageSujet: Re: Silke Dunkelheit Alias Darkane   Lun 9 Mai 2011 - 21:49

up pour éviter l'archivage
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/resistants-f84/ayu-l-esprit-psychop
Asami Kinosuki
Nouvel habitant

avatar

Race : Vampire
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 37

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Silke Dunkelheit Alias Darkane   Lun 9 Mai 2011 - 22:00

Fin de la fiche =O. Tout y est normalement.

......................................................
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/t2276-silke-dunkelheit-alias-darkan
Arwen Addams
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen.
Nombre de messages : 50

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Silke Dunkelheit Alias Darkane   Sam 14 Mai 2011 - 13:36

Bonne fiche. J'aime bien ton histoire.
Fais attention aux fautes de conjugaison (mais ça va, il n'y en a pas trop).

Il y a juste un détail qui me chiffonne :
comment ton personnage rentre-t-il dans l'Ombre ?
Précise tout ça et je te valide !

......................................................
I'm the Fallen Angel.
Image hébergée par servimg.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/rivers-illan-validee-t193
Asami Kinosuki
Nouvel habitant

avatar

Race : Vampire
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 37

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Silke Dunkelheit Alias Darkane   Sam 14 Mai 2011 - 14:19

Moi et la conjugaison on peut pas dire que c'est une passion X_x, je fais ce que je peux > <

Je travaille dessus de suite. Par contre du coup je fais comment ? J'invente un dialogue entre le leader et elle ou je m'arrête avant ou je passe la scéne et dis qu'elle est prise ? X_x

......................................................
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/t2276-silke-dunkelheit-alias-darkan
Arwen Addams
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen.
Nombre de messages : 50

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Silke Dunkelheit Alias Darkane   Sam 14 Mai 2011 - 14:30

Précise juste quelle est engagée pour des raisons que tu nous expliqueras. ^^

Genre :
engagée parce qu'elle aime beaucoup les frites et que l'ombre a une friteuse du tonnerre.

>< mon dieu, je viens quand même pas de dire ça, moi...

......................................................
I'm the Fallen Angel.
Image hébergée par servimg.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/rivers-illan-validee-t193
Asami Kinosuki
Nouvel habitant

avatar

Race : Vampire
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 37

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Silke Dunkelheit Alias Darkane   Sam 14 Mai 2011 - 14:31

...Pas mal la raison x) je note XD

......................................................
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/t2276-silke-dunkelheit-alias-darkan
Asami Kinosuki
Nouvel habitant

avatar

Race : Vampire
Niveau de RPG : Moyen
Nombre de messages : 37

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Silke Dunkelheit Alias Darkane   Sam 14 Mai 2011 - 17:13

Désolée du double post X_x.

J'espére que ça suffira ce que j'ai fais. Je suis désolée, j'ai pas eu vraiment beaucoup d'inspiration pour ça X_x bien que l'idée de la friteuse était pas mal xP.

......................................................
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/t2276-silke-dunkelheit-alias-darkan
Arwen Addams
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Moyen.
Nombre de messages : 50

Profil du personnage
Armes portées:
Pouvoirs maitrisés:
Particularités physiques actuelles:

MessageSujet: Re: Silke Dunkelheit Alias Darkane   Dim 15 Mai 2011 - 7:37

Encore une fois, la place de lieutenant de l'ombre te sera attribuée si tu convaincs Graëchen en RP (car à l'heure actuelle la place est encore prise par un perso mort).

Personnellement, ça me va, à moi, donc sauf contre ordre de notre admin, je te valide. Je te mets rang et groupe. =)

......................................................
I'm the Fallen Angel.
Image hébergée par servimg.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/civils-f3/rivers-illan-validee-t193
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Silke Dunkelheit Alias Darkane   

Revenir en haut Aller en bas
 
Silke Dunkelheit Alias Darkane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» Le survivant, alias Harry Trouble
» Stressed Eric alias Eric la panique [Télé/Série animée]
» Ron Weasley alias John Bakloren
» Dunkelheit (: [ EC ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven... La ville maudite... :: Archives des présentations persos-
Sauter vers: