Partagez | 
 

 Petite fic sans nom.

Aller en bas 
AuteurMessage
Graëchen Doe
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Don't know.
Nombre de messages : 1915

Profil du personnage
Armes portées: Un beretta.
Pouvoirs maitrisés: Tic Tac.
Particularités physiques actuelles: Posséssion démoniaque visible par l'oeil rouge et une vois étrange par moments.

MessageSujet: Petite fic sans nom.   Mer 6 Juin 2012 - 10:30

Personnages !


Erwan est le partenaire officiel de Sinéad depuis qu'ils avaient fui. Posé, calme, intelligent, ils se complétaient parfaitement. Erwan avait un look... particulier. Roux, parfaitement roux, il avait perdu un oeil lors de la fuite de la Tour...

Meilleur ami de Sinéad, il est le seul qui la comprenne un minimum dans son entourage proche. Il est lui-même prêt à mourir pour elle. Toutefois, il espère qu'il ne devra pas en venir là... Encore que c'est elle qui passe majoritairement son temps à prendre des risques pour lui.

Erwan fume, comme nos trois autres protagonistes. Erwan se fringue un maximum en costume, même si parfois il se laisse aller à porter un jean. Ses chemises sont souvent ouvertes sur ses multiples cicatrices corporelles. Erwan avait pris un certain nombre de coup et était indestructible... Du moins, il l'espérait.

Sinéad était et reste la dure à cuire du groupe. La cicatrice au niveau de son oeil gauche a été elle aussi faite lors de sa fuite de la Tour. En fait, Sinéad n'avait pu sauver qu'une seule personne des gardes qui affluaient sur eux. Ils étaient tous morts, tous... Tous sauf Erwan. Elle l'avait plaqué au sol, trop près d'une vitre. Sous leurs poids respectifs, la vitre avait cédé, et les éclats de verre leur avaient laissé de nombreuses marques.

Sinéad est quelqu'un de sombre mais d'enjoué, en temps normal... Toutefois, depuis l'appel de Mark, elle est renfrognée et repliée sur elle-même. Ce qui est étrange. De plus, elle cache des choses sur elle... L'idée de revoir l'ORGANISATION debout l'effraie au plus haut point...

Elle fume des cigarettes depuis très peu de temps, tellement peu de temps qu'elle ne le sait pas encore au début de l'histoire... ^^ Ses préférées : celles de Kreenan, son patron. Même si elle piquera certainement celles d'Erwan ou de Mark (des blondes).

John est de loin le plus étrangement sociabilisé des quatres héros. Il a une femme, des enfants (deux, nommés Teddy et Jack, deux magnifiques blondinets), il dirige une entreprise dans le petit comté d'Izartrust (une petite bourgade de 15 millions d'habitants). Il porte des lunettes de soleil, quasiment en permanence. Il trouve que ça lui donne un look cool.

Il fume des brunes, même si il passe plus de temps à machouiller le filtre qu'à réellement tirer sur la cigarette. Il n'a pas de briquet, ça lui permet d'aller au contact d'autres gens. Les femmes, il peut les draguer. Les hommes, il peut leur faire les poches.

John et Mark ont gardé une certaine relation, plus épistolaire qu'autre chose. Ils se donnaient des nouvelles. Il parait clair pour tout le monde que John et Mark ont eu le temps de mettre au point leur plan à eux avant d'appeler Sinéad et Erwan. Raison pour laquelle Erwan et Sinéad vont certainement faire leur propre combine. A l'inverse, Sinéad et lui ont une drôle de relation. Assez conflictuelle. Ils se haïssent cordialement.

Mark a un physique peu engageant. Les yeux aussi rouges que Sinéad (suite à une expérimentation à leur conception), les cheveux noirs comme les ténèbres, de fines lèvres étirées en un rictus sinistre... Depuis la photo, il a vieilli et s'est un peu laissé aller. Sa barbe a poussé et le vieillit étrangement. Il se vêtit lui aussi de costumes, la nécessité de se battre ayant disparu, grâce à ses nombreux gardes du corps.

C'est le plus vieux et le plus gradé de la bande, donc par conséquent le plus respecté. Ce qu'il dit est souvent considéré comme un évangile... La plupart du temps, Sinéad suit le mouvement, donc les deux autres n'ont pas le choix : ils ne font pas le poids. Les fois où elle n'est pas d'accord, Mark et elle se battent pour savoir lequel est le plus fort des deux. En réalité, elle le bat quasiment tout le temps, mais lui laisse la victoire.

Ces deux-là ont eu une relation très complexe. Ils étaient mutuellement la seule personne sur laquelle ils pouvaient compter... Mais de nos jours, ils se sont perdus de vue, par peur de se faire retrouver. Et ils se sont manqués...

......................................................


Dernière édition par Graëchen Doe le Ven 8 Juin 2012 - 8:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/t2117-graechen-doe-validee
Graëchen Doe
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Don't know.
Nombre de messages : 1915

Profil du personnage
Armes portées: Un beretta.
Pouvoirs maitrisés: Tic Tac.
Particularités physiques actuelles: Posséssion démoniaque visible par l'oeil rouge et une vois étrange par moments.

MessageSujet: Re: Petite fic sans nom.   Mer 6 Juin 2012 - 10:32

Prologue !



Le train avançait à bon rythme, et Sinéad était régulièrement dérangée par des secousses. À ses côtés, Erwan parlait en flot continu. Là où elle n'aimait pas le train, il était terrorisé. C'est que la ligne de chemin de fer Anterra – Alkaërna n'était pas réputée pour être très sécurisée... Le matériel ferroviaire était vétuste et la route était fréquentée par des vandales... Erwan parlait pour se rassurer, et c'était uniquement parce qu'elle le savait que Sinéad ne l'avait pas assommé.



- On arrive bientôt ? demanda-t-il.



Sinéad regarda dehors et vit les contours lointains d'Alkaërna apparaître. La ville était majestueuse de loin... Mais Alkaërna, Anterra, c'était tout pareil : des refuses de criminels, tous plus véreux les uns que les autres. Les polices des deux villes avaient cédé en moins de temps qu'il ne fallait plus le dire. Les flics finissaient tous par rendre la justice comme ils le pouvaient, les lois étant archaïques. De là, ils finissaient immanquablement par devenir des criminels à leur tour, traqués. Et ils rejoignaient le crime organisé. On avait voulu créer une « police des polices »... Ca n'avait pas marché. Les meilleurs éléments de cette « Police » avaient échappé au contrôle de l'Organisation. Depuis, le crime organisé (et désorganisé) avait pris une ampleur indiscutable.



Il était désormais plus intéressant d'être un criminel. Sinéad en avait fait l'expérience. Flic de génie, elle avait finalement changé de camp, ainsi que la plupart de ses collègues. Maintenant tueuse à gage affectée à de multiples autres tâches, elle avait été déployée à Alkaërna pour un travail... assez particulier. Protéger son patron, gagner une course automobile, et réaliser le tout de manière crédible en se faisant passer pour la « secrétaire » d'Erwan. Elle se retourna vers lui et le regarda avec le plus de douceur possible.



- D'ici vingt minutes on sera enfin dans une voiture.



Sinéad était rassurée devant un volant. C'était une excellente pilote. Et à la différence des trains dans lesquels elle trouvait qu'elle subissait la route, en voiture elle se sentait maîtresse de son Destin. Si elle décidait de couper à travers champs pour aller plus vite, elle pouvait, tandis qu'en train... Erwan lui sourit avec un air narquois.



- Et dans une heure les ennuis commencent, répondit-il en ricanant.



Les ennuis... Sinéad voyait bien de quoi il parlait. Kreenan, son patron et chef du crime d'Anterra, et Mark Jowls, le chef du crime d'Alkaërna, devaient se rencontrer. Ca allait faire des étincelles puisqu'ils se haïssaient cordialement. Ils voulaient cependant trouver un arrangement pour foncer un crime organisé plus puissant.



Sinéad tourna la tête et regarda la fin du paysage. La ville s'était rapprochée mais le train commençait à ralentir. Autour d'eux, des champs encore. De l'herbe à perte de vue et des montagnes au loin. Les pics étaient encore enneigés, malgré la température printanière. Une secousse de plus la dérangea dans sa contemplation. Elle grimaça et fronça les sourcils. Elle n'avait jamais été connue pour sa patience, au contraire, elle ne supportait pas d'avoir à attendre pour quelque chose. C'était une fonceuse, sûre d'elle, taciturne et très fière... Erwan, quant à lui, était quelqu'un de posé et à l'écoute. Deux opposés qui s'étaient plutôt bien trouvés.



- Allez, prépare-toi, on arrive, lui dit-elle en posant sa main sur son épaule.

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/t2117-graechen-doe-validee
Graëchen Doe
Nouvel habitant

avatar

Race : Esprit
Niveau de RPG : Don't know.
Nombre de messages : 1915

Profil du personnage
Armes portées: Un beretta.
Pouvoirs maitrisés: Tic Tac.
Particularités physiques actuelles: Posséssion démoniaque visible par l'oeil rouge et une vois étrange par moments.

MessageSujet: Re: Petite fic sans nom.   Ven 8 Juin 2012 - 8:26

CHAPITRE UN !


Sinéad et Erwan arrivèrent finalement à l'Hôtel. En guise d'Hôtel, une gigantesque maison entourée d'une muraille et de miradors. C'était dans ce château qu'ils vivraient, le temps d'éclaircir la situation. La situation... Rien qu'une vague rumeur qui inquiétait beaucoup de gens. Kreenan, son patron, car deux de ses meilleurs éléments étaient concernés et que ça sonnerait le glas de son marché. Mark Jowls semblait s'en préoccuper aussi, mais seuls Sinéad et Erwan savaient pourquoi... Du coup, comme les deux boss de la pègre s'en mêlaient, tout le monde s'en mêlait. Sortant de la voiture Sinéad salua le chauffeur et lança son sac à dos sur son épaule.


- Jolie maison, souffla Erwan. Mark a réussi...

- C'est pas plus grand que chez moi...


Il la dévisagea une seconde. Sinéad, jalouse ? Pas possible ! Puis il la suivit silencieusement, scrutant partout autour de lui. Il voyait les dorures, il voyait les napperons... Erwan était jaloux de la réussite de Mark. Il savait qu'il aurait fait mieux dans sa vie que ce qu'il avait fait, s'il était parti vivre à Sidkha, une petite ville du nord. Il ne se voyait cependant pas abandonner Sinéad. Il savait qu'elle ne s'en sortirait pas seule. Erwan, comme Mark et John était une forte tête. Ils étaient faits pour être des leaders. Ils étaient des mâles alpha. Sinéad, elle, n'avait pas cet aplomb là. C'était une femme de terrain. Elle servait plus d'outil à des leaders comme eux. Elle avait besoin de quelqu'un sur qui se reposer lorsqu'elle avait posé son beretta. Tandis qu'eux, ils étaient toujours les mêmes. Et même si elle ne le lui rendait pas toujours, il savait qu'elle lui en était reconnaissante.

Il y avait des années de ça, elle leur avait sauvé la vie, ou plutôt, rendu la vie, à Mark, John et lui-même. A l'époque, ils n'avaient pas de nom, pas de liberté... Ils n'étaient que des cobayes. W, X, Y et Z. Ils étaient les quatres prototypes encore vivants de la génération de superflics qui auraient dû être mis en service. Ils étaient en réalité seulement les quatres plus aboutis. L'ORGANISATION en avait créé vingt-deux autres de plus auparavant. Ils étaient tous opérationnels, mais plus la lettre était loin dans l'alphabet et plus ils étaient développés. Toutefois X et Y avaient été changés d'ordre. X étant plus douée que Y, avaient trouvé ironique qu'elle porte le nom Y alors qu'elle avait les chromosomes XX. Il était donc convenu que malgré un talent supérieur à Y, X serait connue sous une dénomination inférieure.

Un beau jour, elle avait craqué. Quelque chose en elle s'était brisé. Elle avait toujours voulu bouger, courir, bondir, conduire, vivre, respirer, profiter... Rester enfermée dans une cellule noire, toute la journée, à lancer une balle contre un mur, encore et toujours, la tuait littéralement. Subitement, ce jour-là, elle avait eu une crise. Vomissements. Elle avait été écœurée. W, Y et Z avaient été inquiets, mais avant même qu'ils ne puissent tenter de lui parler, les gardes étaient arrivés, paniqués. Le premier garda la porte tandis que l'autre posait des questions. W – il ignorait pour les autres - n'avait rien vu, mais il avait pu entendre très distinctement les bruits sec et sourd. Une nuque brisée et un crâne facturé. Elle sortit, un trousseau de clef à la main, un beretta glissé dans sa ceinture, un autre à la main. Elle traversa la salle directement vers la porte de Z, qu'elle déverrouilla. Elle lui lança le pétard.


- J'me tire d'ici. Soit tu me suis, soit tu m'abats maintenant.


Et X et Z étaient deux esprits libres. Ils avaient toujours parlé de liberté, toujours regardé vers le ciel tous les deux... Alors Z n'avait pas hésité et sauté sur l'occasion. Ils avaient libéré tout le monde et X avait laissé Z, le chef, prendre la tête du « cortège ». Ils n'étaient que deux à être armés, ils devaient se séparer. Et là tout avait mal tourné. C'était devenu un vrai cauchemar. Des vingt-six tentatives d'évasion, seuls nos quatres protagonistes étaient ressortis vivants. Sinéad avait été grièvement blessée et avait perdu énormément de sang. Si ils l'avaient laissée seule, alors ils n'auraient eu plus qu'à lui creuser une tombe. Alors W, alias Erwan, s'était chargé d'elle. Il l'avait soignée, lui avait trouvé un logement, et alors qu'il allait partir vivre sa vie, loin d'elle, comme Z le lui avait ordonné, elle l'avait retenu. Il était resté.

......................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ville-maudite.com/t2117-graechen-doe-validee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite fic sans nom.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite fic sans nom.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'était une petite fille, sans histoire et très sage ? [Résolu]
» Petite chatte sans défense (PV Rosiel)
» 02.03/17.C.Allemagne - Dresde, une petite ville sans histoires... Ou presque...
» June Reyne > Petite lionne sans griffe
» [RMT Console OU] Une petite team sans prétention

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven... La ville maudite... :: Créations-
Sauter vers: